Pourquoi le GP du Canada n'a compté que 68 tours au lieu de 70 ?

L'empressement de la mannequin Winnie Harlow pour agiter le drapeau à damier signifiant le fin du Grand Prix de Canada un tour plus tôt aurait pu avoir des conséquences sur le résultat de la course dont le classement final a été pris en compte...au 68ème tour

L'incident n'aura échappé à personne et pas même à Sebastian Vettel qui s'est empressé de le signaler par radio à son équipe : le drapeau à damier signifiant la fin de la course a été agité un tour plus tôt, au 69ème des 70 tours de ce Grand Prix du Canada.

S'il serait facile de blâmer pour cette erreur la célébrité à qui a été confié cette tâche symbolique, à savoir la mannequin canadienne, Winnie Harlow, c'est en fait une mauvaise communication entre la direction de course et le personnel se trouvant au au poste de la plateforme de départ qui en est la cause, comme l'a souligné Charlie Whiting après la course : « Il y a eu une erreur de communication entre la plateforme de départ et le gars qu'ils appellent ici "le starter", le gars qui fait démarrer et termine la course. Il pensait qu'il s'agissait du dernier tour, il a demandé à la direction de course de le confirmer, ils ont confirmé. Ils pensaient qu'il les informait alors qu'en fait il posait une question. Il a dit à la personne chargée d'agiter le drapeau de l'agiter un tour plus tôt, donc ça n'a rien à voir avec le fait qu'il s'agissait d'une célébrité. » a précisé le Directeur de course.

“IT WASNT ME” *Shaggy Voice* when they tell you to wave the flag a lap too early 😂😩😡🏁🏁 but I’m so grateful no one was hurt! 🙏🏽🏎 @F1 pic.twitter.com/2wBmH3SDOP

— ♔Winnie Harlow♔ (@winnieharlow) 10 juin 2018



Mais comme le prévois le règlement, puisque le drapeau à damier a été agité un tour plus tôt, c'est le classement du tour précédent qui a été pris en compte, celui du 68ème tour donc : « Si, pour une raison quelconque, le signal de la fin de course est donné avant que la voiture de tête ait réalisé le nombre de tours prévu [...], la course sera considérée terminée au moment où la voiture de tête a franchi la ligne d'arrivée pour la dernière fois avant que le signal ait été donné. » explique l'article 43.2 du règlement sportif.

Une anecdote sans conséquence pour le grand Prix du Canada mais qui aurai pu changer le classement de la course si des actions et des dépassements entre les pilotes avaient eu lieu dans les 69ème ou 70ème tours.

Certain pilote, comme Nico Hulkenberg, s'en sont même amusés sur leur compte Twitter, brocardant gentiment la Canadienne pour sa mésaventure.

Not much going on today.. but @winnieharlow thanks for finishing after 68 of 70 laps 😉😁
P7! #RSspirit #CanadianGP pic.twitter.com/KHHftoLyc9

— Nico Hülkenberg (@HulkHulkenberg) 10 juin 2018


Publié le 11/06/2018 à 11:40:53.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/22762-Pourquoi-le-GP-du-Canada-n\a-compte-que-68-tours-au-lieu-de-70-.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.