Grande-Bretagne - Essais Libres 1 : Hamilton frappe fort d'entrée de jeu, Grosjean aussi...

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps de cette première séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, devant son équipier Valtteri Bottas et assez loin devant les deux Ferrari. Après une heure de séance, Romain Grosjean a retrouvé ses vieux démons et a planté sa Haas dans les murs de pneus du premier virage.

Une fois n'est pas coutume, le temps est au beau fixe dans le ciel anglais pour la première séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne sur la piste mythique de Silverstone.

L'air reste cependant frais en cette fin de matinée, la température ayant du mal à atteindre les 20 degrés. Mais la piste commence déjà à chauffer et avoisine les 32 degrés en début de séance.

Pour rappel, la sélection de pneumatiques par Pirelli pour ce week-end est assez originale puisque ce sont les gommes Tendres, Medium et Dures qui sont proposées ce week-end par le manufacturier italien. Est ce que le temps de la pole de l'an dernier sera battu avec ce choix ? Lewis Hamilton avait réalisé un meilleur tour en 1.26.600.

La séance débute avec la Sauber de Marcus Ericsson qui est le premier à prendre la piste. On remarque une nouvelles fois toutes une série de grilles et de capteurs sur les McLaren pour mesurer l’efficacité aérodynamique de la MCL33...de là à dire que les ingénieurs de Woking sont un peu largués, il n'y a qu'un pas que la presse anglaise ne se gêne pas de franchir.

The usual start to #FP1 for the team with install laps, checks and sharing feedback with the engineers before getting the run plan underway. #BritishGP pic.twitter.com/ZHlqg75bT4

— McLaren (@McLarenF1) 6 juillet 2018



Au niveau des nouveautés, l'équipe Red Bull a apporté un aileron avant flambant neuf ! Il sera testé en piste lors de cette première séance d'essais libres pour confirmer la suite de son week-end ou pas. Cela semble fonctionner pour Max Verstappen qui signe le premier temps de référence en 1.29.469, devant les deux Ferrari de Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel.

La situation ne s'arrange guère pour Williams et Sergey Sirotkin qui a les plus grandes difficultés à garder sa monoplace sur la piste. Une petite excursion dans les graviers du dernier virage vient ponctuer le premier tour rapide du Russe.

An unwanted detour for @sirotkin_sergey - into the gravel trap at the final corner #BritishGP 🇬🇧 #F1 pic.twitter.com/wNMBa6CISo

— Formula 1 (@F1) 6 juillet 2018



Au bout d'une demi-heure de séance, c'est Lewis Hamilton qui place sa Mercedes en pneumatiques Mediums en haut de la feuille des temps avec un tour en 1.28.908. Il devance Vettel, Verstappen et Raikkonen alors que Valtteri Bottas sur l'autre Mercedes est un peu en retrait, à 7 dixièmes de son équipier. A noter que l'unité de puissance du Finlandais a été entièrement changée ce week-end suite à ses problèmes rencontrés lors du dernier Grand Prix d'Autriche. Il atteint ainsi la limite de 3 moteur autorisés par saison. La période des pénalités risque bien de commencer assez tôt cette année !

Tous les pilotes, à l’exception de Fernando Alonso, ont signé un temps dans la première demi-heure. Les Mercedes, Ferrari et Red Bull trustent sans surprises les 6 première places mais derrière, la bataille du chronomètre fait rage entre les Force India et les Haas qui se détachent un peu de la concurrence composé des Toro Rosso, Renault et Sauber. Esteban Ocon, Romain Grosjean, Sergio Pérez et Kevin Magnussen complètent donc le Top 10.

Le Danois fait d'ailleurs encore parlé de lui après une passe d'armes avec Alonso. L'Espagnol se plaint du comportement du pilote Haas qui l'aurait tapé deux fois sans raison...

Things are getting a bit testy between @alo_oficial and @KevinMagnussen (again)

📻Alonso claims the Dane tried to hit him at Turns 1 and 3

Could make for an interesting weekend 😮#BritishGP 🇬🇧 #F1 pic.twitter.com/adzqTxnNL2

— Formula 1 (@F1) 6 juillet 2018



A la mi-séance, Parmi les hommes de tête, seul Daniel Ricciardo n'a pas fait son meilleur tour en pneumatiques Medium. L'Australien n'a utilisé que des gommes dures dont c'est la première apparition cette année. Certains autres pilotes, dans la deuxième partie du classement, ont monté des gommes Tendres et il faut attendre la dernière demi-heure, avec une première tentative de Bottas, pour voir ce composé sur les monoplaces les plus rapides.

Le Finlandais accroche immédiatement le meilleur chrono avec un temps en 1.28.143, mettant plus de 1 seconde aux Ferrari ! Hamilton imite son équipier mais échoue à 1 centièmes de ce dernier.

Alors qu'il était remonté brièvement à une probante 4ème place, Romain Grosjean perd le contrôle de sa monoplace à la sortie du virage 1. Il percute le mur de pneus et brise sa suspension avant gauche. Le Français s'extrait dans problème de sa monoplace mais sa séance matinale est terminée ! Le voiture de sécurité virtuelle est déployée le temps de dégager la Haas. Le DRS dans cette nouvelle portion du circuit serait la cause de la sortie de piste de Grosjean qui s’excuse platement à la radio auprès de son équipe

VIRTUAL SAFETY CAR@RGrosjean is in the barriers at Turn 1 😖#BritishGP 🇬🇧 #F1 pic.twitter.com/vj3F8nI8mX

— Formula 1 (@F1) 6 juillet 2018



Après l’évacuation de la Haas, la séance repart et Hamilton n'attend pas longtemps pour améliorer son propre temps en 1.27.487 mettant la Ferrari de Vettel, 3ème à 5 dixièmes de secondes. On sait que, traditionnellement depuis le début de la saison, la Scuderia cache son jeu lors des essais libres pour montrer son vrai potentiel en qualifications et surtout en rythme de course, mais à domicile, Hamilton semble déjà légèrement au dessus du lot en ce début de week-end.

En fin de séance, Kimi Raikkonen fait une petite sortie dans l'herbe sans gravité pendant que, miracle à Silverstone, Fernando Alonso inscrit enfin un temps, le 18ème en 1.30.896...L'Espagnol est pourtant à l’attaque totale et manque même de perdre le contrôle de sa McLaren dans le virage 13. Heureusement, l’échappatoire est là ! Ce n'est guère mieux pour Stoffel Vandoorne, seulement 16ème...

Not where we want to see Kimi

A BIG spin for the Finn 🔄#BritishGP 🇬🇧 #F1 pic.twitter.com/pKVSNVNR8k

— Formula 1 (@F1) 6 juillet 2018



Les malheurs de McLaren profitent néanmoins à la concurrence à l'image de Lance Stroll qui surprend son monde en plaçant sa Williams dans le Top 10 au dépend des Renault de Carlos Sainz et Nico Hulkenberg, plutôt en retrait dans cette première séance.

Cette dernière se termine sous régime de voiture de sécurité virtuelle après que Max Verstappen ait immobilisé sa Red Bull non loin de la ligne des stands à cause d'un problème hydraulique sur sa monoplace.

Le classement complet des EL1 :

FP1 CLASSIFICATION (90/90 MINS): @MercedesAMGF1 lead the way #BritishGP 🇬🇧 #F1 pic.twitter.com/KTOrDQ0vK3

— Formula 1 (@F1) 6 juillet 2018

Publié le 06/07/2018 à 12:30:12.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/22817-Grande-Bretagne-Essais-Libres-1-Hamilton-frappe-fort-d\entree-de-jeu-Grosjean-aussi.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.