Red Bull exige "des excuses" du motoriste Renault après l'abandon de Verstappen

La fin de cycle se complique sérieusement entre l'écurie autrichienne et le clan français, après un nouvel abandon sur casse moteur !

1/2. Le ratio est respecté. Comme depuis le Grand Prix d'Autriche, une des deux voitures Red Bull abandonne avant l'arrivée, sur un problème mécanique. Pire, lors de ces quatre derniers abandons, trois sont la faute... du moteur Renault. Après un souci d'échappement sur le Red Bull Ring et une première perte de puissance pour Ricciardo en Allemagne, en voici une deuxième sur le Hungaroring, pour Verstappen cette fois. Une nouvelle difficulté sur le MGU-K qui fait tâche.

Lancé à la poursuite des Mercedes et Ferrari, le jeune pilote néerlandais, alors cinquième, a été contraint de ranger sa RB14 dans le bas-côté, dés le sixième tour. Agacé de ces problèmes moteur à répétition, Max Verstappen n'a cette fois pas gardé son sang-froid dans l'échange radio à chaud avec son ingénieur, dont voici la retranscription :

« Mec, sérieusement ? Je ne peux pas continuer ? Je m'en moque si ce p***** de moteur explose encore. C'est une p***** de blague, tout ce p**** de temps. Honnêtement, c'est de la m****.  »

Il faut dire que le pilote de 20 ans n'a pas été épargné, subissant un quatrième abandon cette saison sur un problème technique, après avoir subi un défaut de différentiel à Sakhir, et un problème de freins à Silverstone.

« Les choses ne devraient pas se passer comme ça, que ce soit pour moi ou Daniel » a indiqué après coup le pilote lésé. Nous étions aussi les plus lents en ligne droite. Franchement, c'est difficile à accepter : je me sentais bien avec la voiture. J'étais en colère à la radio. Mais c'est vraiment dommage d'avoir été bipé ! Cela aurait été mieux si ce n'avait pas été censuré. »

I’m honestly very disappointed, just like the rest of the team and our fans. Valuable points are just thrown away. It’s frustrating to go into the summer break like this, but hopefully we will be back stronger #HungarianGP pic.twitter.com/z7UWTJas9S

— Max Verstappen (@Max33Verstappen) 29 juillet 2018


En duplex depuis le muret des stands avec les commentateurs de Sky Sports F1 Christian Horner a déclaré, non sans ironie, ne pas vraiment être surpris par ce nouvel abandon.

« Nous payons de nombreux millions d'euros pour ces moteurs soi-disant de première classe. Vous pouvez voir très clairement dans quel sens les choses vont. »

Acté depuis le 19 juin, avant le Grand Prix de France, le divorce de ce mariage de 11 ans est en train de prendre une mauvaise tournure. Le contexte n'aide d'ailleurs pas à apaiser la situation : jamais une Red Bull n'avait abandonné sur un problème moteur avant le Grand Prix de France. Quid de la fiabilité, avec ce message pour le directeur général du Renault Sport F1 Team :

« J'attends que Cyril Abiteboul, vienne nous présenter ses excuses. »



Une chance de victoire qui s'envole

Les difficultés rencontrées par Max Verstappen sont d'autant plus rageantes que ce week-end était l'occasion de remettre les pendules à l'heure, sur un tracé sinueux, censé favoriser la voiture autrichienne. Curieusement, la pluie n'a pas aidé le Hollandais (7e en Q3) et son équipier, sorti dés la Q2 (13e). Mais Daniel Ricciardo a tout de même fini la course en cinquième place... après avoir chuté au 16e rang à l'issue du premier tour, accroché par la Sauver de Marcus Ericsson. Le pilote vainqueur à Monaco a connu un premier relais compliqué à cause des vibrations sur le pneumatique avant-gauche.

Daniel Riccardo s'est quand même épanoui par la suite, en remontant jusqu'à la 5e place. Sa fin de course a été marqué par son affrontement avec un Bottas en difficulté, lui qui venait de casser son aileron avant sur la Ferrari de Vettel.
« Avant l'incident, je savais qu'il avait quelques dégâts. J'ai pu le passer finalement. Mais il a évidemment été trop loin avant ! Je ne pouvais pas voir sa voiture, qui était dans mon angle mort. Heureusement, je ne suis pas parti en tête à queue ! Je suis heureux d'avoir obtenu des points et maximisé mon résultat. »

Badger bites back in Budapest 🇭🇺 See how the #HungarianGP played out 🏁👉 https://t.co/K1YJY1Nmnj #F1 pic.twitter.com/4zyLPGsKG1

— Red Bull Racing (@redbullracing) 29 juillet 2018




Au final, ce bilan décevant creuse d'autant plus le gouffre au classement des pilotes et des constructeurs. Daniel Ricciardo est désormais à 95 points de Lewis Hamilton, le leader Max Verstappen à 103 points !

Chez les constructeurs, Red Bull est dans un no man's land, à 122 points de Mercedes, 112 de Ferrari... et 141 points devant Renault, l'ex-concubin.

Publié le 30/07/2018 à 08:50:34.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/22875-Red-Bull-exige-\des-excuses\-du-motoriste-Renault-apres-l\abandon-de-Verstappen.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.