Brésil - Accrochage Ocon/Verstappen : réactions et sanctions

Le Grand Prix du Brésil s'est joué au 44ème des 71 tours de course, lorsque Esteban Ocon est venu accrocher Max Verstappen, alors leader de la course. Ayant perdu la victoire sur cet incident, le Néerlandais, furieux, est allé directement s'expliquer avec le Français après l'arrivée.

Le rappel des faits :

A la fin de spn 40ème tour, Esteban Ocon rentre à son stand pour passer des pneumatiques Super tendres. Il repart devant la Red Bull de Max Verstappen, à un tour, qui s'était déjà arrêté précédemment pour chausser des gommes Tendres, puis le laisse passer sous drapeaux bleus.

Le pilote Force India est plus rapide que le Néerlandais et perd du temps derrière la Red Bull, à tel point que son équipe lui donne la consigne de le dépasser. Ocon ne se fait pas prier et tente, à l'entame du 44ème tour, un dépassement au premier virage, par l'extérieur.

Malheureusement, la manœuvre ne se déroule pas bien et Max Verstappen ne comprenant pas l’instance du pilote Force India à vouloir le doubler, se rabat vers la corde à la sortie des S de Senna, ne pouvant éviter l'accrochage. Les deux hommes se retrouvent à l'arrêt et Lewis Hamilton en profite pour glisser en tête et emporter la victoire.

Esteban Ocon, jugé coupable dans cette manœuvre par les commissaire de course, a écopé d'un Stop and Go de 10 secondes durant la course, soit la sanction la plus lourde avant la disqualification.

Lap 44, Max is leading the race, then this... #BrazilGP 🇧🇷 #F1 (Sound 🔊) pic.twitter.com/FhMgkehVtG

— Formula 1 (@F1) 11 novembre 2018



La réaction de Max Verstappen :

Fou de rage sous son casque après cet accrochage, Max Verstappen a tout d'abord traité Esteban Ocon d'« idiot » avant de lui montrer son mécontentement avec l'aide du majeur de sa main droite au moment de reprendre la piste.

Après l'arrivée, le Néerlandais a prévenu son équipe à la radio qu'il ne fallait pas qu'il croise le Français dans le parc fermé au risque que cela se termine mal. Ce qui n'a pas empêché le pilote Red Bull d'aller trouver Ocon, alors à la pesée, pour lui expliquer sa façon de penser et le bousculer plusieurs fois de manière provocante sous le regard désintéressé de Brendon Hartley et Valtteri Bottas.

There was contact on the track, and a bit off it too 😡 #BrazilGP 🇧🇷 #F1 pic.twitter.com/OajZ1UM4lL

— Formula 1 (@F1) 11 novembre 2018



Après cet incident, Verstappen s'est expliqué sur la situation et son comportement : « Je n'ai pas grand chose à dire sur cet incident si ce n'est qu'il s'est comporté comme une fillette. Être sorti de la piste comme ça, pour obtenir une réponse stupide de son côté également, je n'étais pas content de cela. J'essayais juste de faire ma course et tout à coup un mec en retard est… venu prendre juste un risque stupide de plonger à l'intérieur. Que puis-je dire à ce sujet ? La pénalité est pour moi aujourd'hui car j'ai perdu la victoire. Espérons que dans 15 ans, nous pourrons en rire... » a-t-il déclaré le visage fermé avant d'ajouter ironiquement : « Bien sûr, après, vous pouvez facilement dire "Max, vous auriez dû lui laisser de la place et bla bla bla". Mais ce n’est pas comme ça. Nous sommes en course et vous ne vous attendez pas à ce qu'un retardataire vous sorte. »

La réaction d'Esteban Ocon :

Face aux journalsites, le pilote français ne voulait pas reconnaitre une erreur de sa part dans la manœuvre, arguant que d'autres pilotes lui avaient déjà laissé assez d'espace dans ce même virage pour dépasser : « Les règles disent que vous êtes autorisé à vous dédoubler si vous êtes plus rapide. C’est ce que j’ai fait. J'avais un très bon rythme, je suis allé à l'extérieur. C’est le même mouvement que j’ai fait sur Fernando, le même que je l’ai fait sur beaucoup d’autres pilotes. Mais ce qui me surprend le plus, c’est le comportement de Max après la course. La FIA a du intervenir pour l'empêcher d'être violent, de me pousser et de vouloir me frapper. Ce n'est pas professionnel. Je suis habitué aux combats avec Max. Il a toujours été le même. Cela remonte à quelques années. » s'est défendu le Français qui a publié plusieurs photos sur son compte Twitter pour illustrer ses propros.

I respect the FIA’s decision but just to be clear, if you are faster you are allowed to unlap yourself. I overtook 7 times into turn 2 this race it was always tight, but always fair... #EO31 #brazilgp #swipe⬅️ pic.twitter.com/UrmujIj09Q

— Esteban Ocon (@OconEsteban) 11 novembre 2018



Les sanctions :

Le pilote Force India a pourtant été reconnu coupable dans cet accident puisqu'il a été pénalisé d'un Stop and Go durant la course par les commissaires.

Comme explique Charlie Whiting, le Directeur de course de la FIA : « On s'attend évidemment à ce que ça se fasse prudemment. Plus précisément, ça devrait se faire proprement et absolument sans bagarre. On ne devrait pas être à la lutte pour doubler. C'est juste un peu dommage qu'il [Ocon] ait décidé de se battre pour ça, ce qui est totalement inacceptable. »

Max Verstappen, quant à lui, a été également sanctionné par la FIA pour son comportement envers Esteban Ocon après l'arrivée. Il devra donc effectuer deux jours de travaux d'intérêt général, comme l'a expliqué l'instance dirigeante dans un communiqué : « Tout en montrant de la bienveillance pour le caractère passionné de Verstappen, les commissaires ont estimé qu'il avait l'obligation d'agir de manière appropriée en tant que sportif de haut niveau et modèle pour les autres pilotes, à tous les niveaux, et que Verstappen avait failli à cet égard. Par conséquent, les commissaires ont ordonné à Max Verstappen de participer à deux journées publiques sous la direction de la FIA au cours des six mois suivant l'incident. »

Publié le 12/11/2018 à 12:30:37.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/23018-Bresil-Accrochage-OconVerstappen-reactions-et-sanctions.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.