Abu Dhabi - Course : Lewis Hamilton remporte le crépuscule de la saison

Lewis Hamilton n'a jamais été menacé pour la dernière course de la saison, en devançant Sébastian Vettel et Max Verstappen. La course fut marquée par l'impressionnante cabriole de Nico Hülkenberg projeté en tonneaux par la Haas de Romain Grosjean en début de course.

Alors qu'il y avait beaucoup d'émotions sur la grille alors que 12 pilotes vivaient leur dernier Grand Prix dans leur équipe actuelle, le premier virage s'est très bien passé. Par contre, le freinage de la ligne droite de retour s'est mal passé puisque Nico Hulkenberg et Romain Grosjean sont arrivés toutes roues bloquées. Le Français s'est retrouvé à l'intérieur pour le second virage de la chicane mais l'Allemand n'a rien concédé. L'accrochage était alors inévitable : la roue avant gauche de Haas a alors accrochée la roue arrière droite de la Renault, qui est parti en tonneaux. La monoplace s'est alors stabilisée à l'envers, ce qui a nécessité l'intervention de la voiture de sécurité.

A scary start to the final race of the season for @HulkHulkenberg 😱

He walked away unscathed from his big collision with Romain Grosjean#AbuDhabiGP 🇦🇪 #F1 pic.twitter.com/bAVm0LRgtQ

— Formula 1 (@F1) 25 novembre 2018

Lors de la reprise, Charles Leclerc a confirmé son excellent début de course, en prenant l'avantage sur Kimi Raikkonen, qu'il va remplacer chez Ferrari l'an prochain. Mais peu de temps après, le Grand Prix du Finlandais s'est terminé plus tôt que prévu lorsque tout son système électronique s'est éteint en pleine ligne droite.

Cela a donc provoqué une intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Mercedes a alors fait rentrer Lewis Hamilton pour profiter d'un arrêt aux stands gratuit. Sauber a fait de même avec Charles Leclerc, tout comme Haas avec Romain Grosjean. La reprise des hostilités a alors vu Max Verstappen croiser le fer avec Esteban Ocon mais cette fois-ci, l'échange s'est parfaitement déroulé, malgré plusieurs manoeuvres de dépassement.

Le rythme de Lewis Hamilton n'était pas très impressionnant puisqu'il ne fut pas en mesure de prendre la mesure des Red Bull, qui sont restés en piste bien plus longtemps. Sebastian Vettel a initié la vague des arrêts à partir du 16ème tour, imité le tour suivant par Valtteri Bottas. A l'inverse, Daniel Ricciardo a décidé de tenter une stratégie décalée en restant en piste le plus longtemps possible, soit jusqu'au 33ème tour.

Peu avant la mi-course, une invitée surprise a fait son apparition à Abu Dhabi : la pluie ! Il y eut de grosses gouttes sur la piste mais celle-ci était suffisamment chaude pour faire évaporer les gouttes et donc ne pas perturber les pilotes.

Au 35ème tour, Valtteri Bottas s'est loupé au freinage lors de la chicane, ce qui a permis à Sebastian Vettel de prendre le meilleur au freinage de la seconde ligne droite. Dans la foulée, Max Verstappen est revenu sur le pilote Mercedes. Ce dernier s'est une nouvelle fois loupé au freinage mais a tout simplement coupé la chicane. Mais ce ne fut que partie remise, se faisant doubler successivement par les deux pilotes Red Bull. Dans ce contexte, il a fait le choix de repasser par les stands à 15 tours de la fin pour monter des gommes neuves.

A 10 boucles du terme de la saison, Esteban Ocon a vu son moteur Mercedes rendre l'âme alors qu'il était en 9ème position. Il a donc dû abandonner sa Force India dans la voie des stands. Dans la foulée, c'est un autre Français qui a été trahi par sa mécanique puisque c'est le moteur de la Toro Rosso de Pierre Gasly qui a rendu tout son huile sur la piste alors qu'il venait de rentrer dans le top 10.

Pour sa dernière course de F1, Fernando Alonso a eu le droit d'avoir toute la puissance moteur disponible en fin de course afin qu'il aille chercher son 1800ème point dans la discipline. Mais ce ne fut pas suffisant : l'Espagnol a donc conclu sa carrière avec une 11ème place finale, d'autant plus qu'il a eu une pénalité en fin de course pour avoir court-cuircuité la chicane. Mais le tour de rentrée des stands fut magnifique avec une parade entre Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Les trois champions du monde ont alors effectué un superbe ballet de donuts sur la ligne droite des stands.

Donuts: 3 🍩

F1 world championships: 11 🏆#F1 #AbuDhabiGP 🇦🇪 pic.twitter.com/ODe0883pGP

— Formula 1 (@F1) 25 novembre 2018


RACE CLASSIFICATION: ABU DHABI 🇦🇪

21 races = DONE

2018 = DONE #AbuDhabiGP #F1 pic.twitter.com/XKe4BrEv9Z

— Formula 1 (@F1) 25 novembre 2018

Publié le 25/11/2018 à 15:54:15.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/23040-Abu-Dhabi-Course-Lewis-Hamilton-remporte-le-crepuscule-de-la-saison.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.