Bilan 2018 - McLaren : l'ombre d'elle-même

En cette fin d'année 2018, Motorsinside vous propose de jeter un regard en arrière sur les performances des équipes et de leurs pilotes cette saison. McLaren a été pour beaucoup la déception de l'année et pour cause une chute brutale de la performance en deuxième partie de saison malgré les efforts de Fernando Alonso pour redresser la barre.

Classement au championnat : 6ème, 62 points.
Meilleure place en qualifications : 7ème (Alonso, Monaco)
Meilleure place en course : 5ème (Alonso, Australie)


Cette année, McLaren a connu de nombreux changements notamment en terme de motoriste et du point de vue de ses ingénieurs. En début de saison, l'écurie britannique avait promis de se battre avec Red Bull aux avant postes, déclarant même que celle-ci avait le meilleur châssis du plateau.

Il paraît clair maintenant que le moteur Honda n'était pas le seul responsable des torts de l'équipe de Woking entre 2015 et 2017. Il s'est même avéré qu'elle avait un moins bon département aérodynamique que la saison dernière.

Et pourtant cette campagne 2018 semblait partir sur des bases solides avec 5 arrivées consécutives dans les points pour Fernando Alonso qui signera même une cinquième place lors de la manche inaugurale qui restera le meilleur résultat de McLaren de la saison. Hélas lors de la deuxième partie de la saison les monoplaces orange papaye n'entreront dans les points qu'à trois reprises.

Si toutefois les améliorations apportées ont fait progresser l'équipe octuple championne du monde on ne peut qu'espérer mieux de cette équipe qui n'est plus montée sur le podium depuis 2014. En espérant que Carlos Sainz, Lando Norris et cette deuxième année de collaboration avec Renault permettront à McLaren d'y remédier.

Fernando Alonso :

Classement au championnat: 11ème, 50 points
Meilleure place en course: 5ème (Australie)
Meilleure place en qualifications: 7ème (Monaco)


Le taureau des Asturies peut partir de la catégorie reine du sport automobile fier de lui au vu de sa saison. Durant toute cette année il s'est battu avec une voiture compliquée à conduire et irrégulièrement performante. Mais il en faut plus pour mater ce vieux briscard qu'est Alonso qui arrive toujours à extraire des dixièmes supplémentaires que n'offre pas la voiture.

Face à son coéquipier le bilan est sans attente, "Nando" parviendra même à toujours battre son coéquipier en qualifications, un exploit qui n'avait pas été accompli depuis 2008...par lui même face à Neslon Piquet Jr. Si en course le contraste est moins flagrant le pilote espagnol a réussi à engranger 38 points de plus que Stoffel Vandoorne.

Stoffel Vandoorne :

Classement au championnat: 16ème, 12 points
Meilleure place en course: 8ème (Bahreïn et Mexico)
Meilleure place en qualifications: 11ème (Espagne)


Après une campagne 2017 pleine de promesses, on ne peut qu'être déçu de sa saison 2018. Le pilote belge ne cessera d'accuser McLaren de lui fournir une monoplace moins performante que celle de son coéquipier créant ainsi un certain malaise chez les Oranges.

La défaite de Stoffel Vandoorne face à Alonso est très sûrement dû à la pression qu'exerce le désormais retraité de la Formule 1 sur ses coéquipiers mais aussi de toute la politique de l'écurie britannique vis à vis du champion 2015 de GP2 qui était sur un siège éjectable depuis le début de la saison.

Le futur du pilote le plus prometteur dans les formules de promotion est maintenant avec HWA, la structure de Mercedes en Formule E où il doit prouver au monde qu'il a conservé son talent et qu'un retour dans la catégorie reine du sport automobile n'est pas à exclure, surtout que maintenant le Belge est sous la tutelle de l'écurie championne du monde.

Publié le 13/12/2018 à 10:41:31.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/23057-Bilan-2018-McLaren-l\ombre-d\elle-meme.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.