Bilan 2018 - Mercedes : une constellation à 5 étoiles !

En cette fin d'année 2018, Motorsinside vous a proposé de jeter un regard en arrière sur les performances des équipes et de leurs pilotes cette saison. Il est donc temps de conclure cette série par l'écurie championne du monde pour la cinquième fois consécutive : Mercedes.

Classement au championnat : 1ère place, 655 points
Meilleure place en qualifications : 1ère place, Hamilton (Abu Dhabi, Brésil, Japon, Singapour, Belgique, Hongrie, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Espagne, Australie) et Bottas (Russie, Autriche)
Meilleure place en course : 1ère place, Hamilton (Abu Dhabi, Brésil, Japon, Russie, Singapour, Italie, Hongrie, Allemagne, France, Espagne, Azerbaidjan)

Et de 5 ! Mercedes est devenue championne du monde des constructeurs pour la cinquième fois consécutive en signant pas moins de 13 poles et 9 victoires en course. Elle devient ainsi le cinquième constructeur le plus titré de l'histoire de la Formule 1. Notons néanmoins que la conquête de cette cinquième couronne n'aura pas été de tout repos pour Mercedes, en effet, finie la domination de l'écurie reine, la Ferrari SF71H est bien née.

Fin mars, le premier Grand Prix de la saison sur les terres australiennes annonce une belle bataille entre les flèches d'Argent et les Ferrari, après une magnifique pôle d'Hamilton c'est finalement Vettel qui s'impose suite à un problème de logiciel. En Autriche, la marque à l'étoile se fait une grosse frayeur, les deux pilotes sont contraints à l'abandon à cause d'un manque de fiabilité de leur nouveau moteur. Hamilton est la victime malheureuse d'une chute de pression d'essence et Bottas celle d'un problème de boîte de vitesse.

Mercedes a montré cette saison quelques faiblesses, l'écurie moins sûre d'elle que lors des saisons précédentes s'est d'ailleurs laissée tenter par les consignes d'équipe. Les spectateurs de la F1 ont notamment pu le constater en Russie où le pilote n°77 a été contraint par le muret des stands à laisser passer son coéquipier n°44. A Monza, Bottas avait d'ores et déjà joué le rôle de tampon en bloquant Raikkonen pour offrir une victoire assurée à Hamilton. En fin de saison, l'écurie allemande a néanmoins renoué quelque peu avec sa domination passée et c'est donc avec 84 points d'avance sur Ferrari que Mercedes s'est finalement imposée au championnat.

Notons que, sans surprise, nous retrouverons bien Hamilton et Bottas au volant des Mercedes l'an prochain.

Lewis Hamilton

Classement au championnat : 1er, 408 points
Meilleure place en qualifications : 1er (Abu Dhabi, Brésil, Japon, Singapour, Belgique, Hongrie, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Espagne, Australie)
Meilleure place en course : 1er (Abu Dhabi, Brésil, Japon, Russie, Singapour, Italie, Hongrie, Allemagne, France, Espagne, Azerbaidjan)


Lewis Hamilton a montré encore une fois l'étendue de son talent en réalisant pas moins de 11 poles et 11 victoires cette saison. Si Vettel est longtemps apparu comme une menace pour le titre mondial, dès Monza, le Britannique s'est imposé comme le leader du championnat, Vettel ne signant dès lors plus une seule victoire. Avec son cinquième sacre, Lewis Hamilton égale Juan Manuel Fangio, le pilote Mercedes qualifie d'ailleurs sa saison 2018 de « meilleure année » de sa carrière .

Parmi les faits marquants de la saison de Lewis Hamilton, on retrouve sa "remontada" à Hockenheim. En effet, parti 14ème, le britannique s'est hissé à la fin de la course sur la plus haute marche du podium. Bien aidé notamment par la stratégie pneumatique de son équipe et l'erreur fatale de Vettel, Lewis Hamilton aura certainement réalisé sur ce circuit allemand, sa plus belle course de la saison.

Lewis Hamilton a dominé la fin du championnat. Le Britannique est sacré dès le Grand Prix du Mexique en terminant seulement à la quatrième place. Néanmoins, il conclut cette saison en beauté en effectuant la pôle et en obtenant la victoire à Abu Dhabi, terminant ainsi le championnat avec une belle avance de 88 points sur le second à savoir Sebastian Vettel.

Valtteri Bottas

Classement au championnat : 4ème, 65 pts
Meilleure place en qualifications : 1er (Russie, Autriche)
Meilleure place en course : 2ème (Bahreïn, Chine, Espagne, Canada, Allemagne, Russie, Japon)


Cette saison, Bottas a joué de malchance, entre crevaisons, sorties de piste et consignes d'équipe, le pilote n'a pas été épargné. En effet, à Bakou, Bottas est contraint à l'abandon à 3 tours de l'arrivée suite à une crevaison. A Sakhir, c'est un arrêt mal exécuté par Mercedes qui lui coûte cher.

Pour ce qui est des consignes d'équipes, Toto Wolff le qualifie, en Hongrie, de :  « Fantastique allié » . Bottas a, en effet ,été le parfait coéquipier pour Hamilton, lui facilitant quelques victoires, sans pour autant mettre en danger de précieux points pour le Britannique.

Bottas aura tout de même signé de belles pôles positions et réalisé des courses intéressantes qui auraient pu le mener à la victoire.

Publié le 23/12/2018 à 10:41:27.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/23067-Bilan-2018-Mercedes-une-constellation-a-5-etoiles.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.