"Trop gentil", Max Verstappen se fait piéger en Chine

Scène étrange en toute fin de Q3 : les deux Red Bull et les deux Haas n'ont pas été en mesure de défendre leurs chances jusqu'au bout puisqu'elles ont franchi la ligne de départ quelques secondes après le drapeau à damier.

Quand on pense à l'attitude de Max Verstappen en piste, le mot "gentil" n'est pas forcément celui qui est le premier à venir à l'esprit. Pourtant, c'est bien celui utilisé par le Hollandais pour expliquer pourquoi il n'a pas pu faire un second relais en Q3 : « Lors du dernier tour en Q3, je suivais la Ferrari devant moi puisque nous étions tous en file indienne. J'essayais en fait d'être gentil et de ne pas doubler. Ce n'est pas quelque chose que vous faites lorsque nous essayons tous de nous préparer pour le dernier tour. Cette fois-ci, je me suis fait avoir lorsque je me suis fait doubler à la fin du tour. »

En effet, à l'épingle, Sebastian Vettel a pris le parti de dépasser par l'extérieur et ainsi se retrouver dans le sillage de son coéquipier. Mais le pilote Red Bull a alors tenté de recréer un écart suffisant avec la Ferrari de l'Allemand. Cependant, comme tous les pilotes avaient attendu le dernier moment pour rejoindre la piste, les pilotes Renault n'ont pas attendu et ont également dépassé le jeune pilote.

When "you're just trying to be nice" and... 👀#ChineseGP 🇨🇳 #Race1000 @Max33Verstappen pic.twitter.com/mGCv0R7BUJ

— Formula 1 (@F1) 13 avril 2019

La séquence aurait pu être encore pire pour l'équipe lorsque Pierre Gasly s'est positionné à l'intérieur de son coéquipier dans le dernier virage. Il a alors freiné brusquement pour ne pas entrer en collision avec lui.

Dans l'opération, Max Verstappen a donc perdu le bénéfice de la quatrième place acquise lors de sa première tentative puisque Charles Leclerc parvint à améliorer son temps lors de cette dernière tentative, ce qui n'a pas manqué de faire enrager le Batave : « Evidemment, lorsque vous ne pouvez pas faire le dernier tour en Q3, vous savez que les gars qui sont en train de faire un tour ont l'opportunité de vous dépasser et c'est ce qu'il s'est passé. »

Les pilotes Red Bull ne sont pas les seuls à ne pas avoir pu défendre leurs chances puisque les deux pilotes Haas se sont également faits piéger par le chronomètre alors qu'il s'agissait de leur unique tentative lors de cette séance. Néanmoins, Gunther Steiner, le directeur de l'équipe, se montrait réaliste quant aux places obtenues par ses pilotes : « Nous n'avons pas pu franchir la ligne de départ-arrivée à temps car tout le monde a ralenti. Nous n'y sommes pas parvenus mais si vous ne prenez pas des risques... Nous n'aurions rien gagner en sortant les premiers. Nous aurions été 9ème et 10ème dans tous les cas. »

Publié le 13/04/2019 à 13:13:40.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23237-\Trop-gentil\-Max-Verstappen-se-fait-pieger-en-Chine.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.