Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !

Déçu de sa 5e place, le Monégasque voulait revoir les images de la course pour accepter la stratégie de son équipe. Auteur de son premier meilleur tour en carrière, Pierre Gasly se rassure un peu avec la 6e place finale tandis que Romain Grosjean échoue à la porte des points.

Charles Leclerc : 5e (4e sur la grille)

Course compliquée pour le Monégasque, condamné par une mauvaise stratégie pneumatique. La faute ? Forcément ce début de course, au coude à coude avec Sebastian Vettel son équipier. Passé devant lui sur l'envol, le Monégasque a pris « un bon départ » selon son propre avis, malgré « un premier virage un peu confus. » Incapable de se détacher de l’Allemand, le champion F2 2017 a du ensuite laissé passer son équipier au 11e tour, après l’insistance de son ingénieur via la radio.

Sauf que Vettel ne s’est pas non plus envolé ! Résultat, un Leclerc coincé en quatrième position, qui a essayé de compenser en restant en piste plus longtemps. Mauvaise pioche : le jeune espoir Ferrari repartait en cinquième place derrière Verstappen après son arrêt au 24e tour.

Sur la question stratégique avec Vettel, Charles Leclerc a « besoin de revoir les images, les datas, de parler avec les ingénieurs », et ce afin de « comprendre la décision. » « Je suis sûr qu’il y a une explication logique. Avant cela, je ne veux pas faire de commentaires stupides.  » a glissé le principal intéressé à l’arrivée au micro des journalistes.

Sa fin de course s’est déroulée en cinquième position, à l’exception de la deuxième vague d’arrêts. Remonté provisoirement en deuxième position, Leclerc a tenté de ralentir Bottas pour faire revenir Vettel. En vain !

15 jours après avoir épaté à Sakhir, Charles Leclerc rentre donc dans le rang à Shanghai. « Je n’ai pas été aussi fort qu’espéré sur l’ensemble du week-end », admet-il dans un soupir. « Les qualifications étaient OK mais je n’ai pas accumulé assez de kilomètres lors des essais libres. Les longs runs n’étaient pas parfaits. Mais nous reviendrons plus fort ! »

Au classement général des pilotes, Leclerc perd la quatrième place, dépassé par… Vettel. Mais l’écart n’est que d’un point entre les deux pilotes.

#Race1000 #Chinesegp "j'ai pas envie de commenter sur ça pour l'instant" pic.twitter.com/ZXj1CAuO60

— La F1® sur CANAL (@LaF1SurCanal) 14 avril 2019



Pierre Gasly : 6e (6e sur la grille)

Mal embarqué après les deux premières courses, Pierre Gasly progresse en Chine, avec une sixième place à l’arrivée, sa meilleure position pour le compte de sa nouvelle équipe. Moment fort d’une course plutôt calme, marqué quand même par un dépassement sur l’Alfa Romeo de Raikkonen :« ça a été une longue course. J’ai été assez seul. J’ai du surtout faire attention aux pneumatiques », confirme le principal intéressé.

Le Français laissera quand même une trace sur ce 1 000e Grand Prix, en décrochant son premier meilleur tour, juste avant l’arrivée. La conséquence d'un arrêt au stand au 54e tour pour mettre les tendres et chasser le chrono lors des deux derniers tours. «  J’en suis fier », a commenté le pilote aux journalistes.«  Nous avons vu avec l’équipe que je pouvais faire cet arrêt gratuit. Cela s’est bien passé ! »

La grosse déception en revanche est son niveau par rapport à Verstappen, encore un ton en dessous. Gasly termine à une minute de son équipier, et son arrêt supplémentaire n’est pas la seule explication de cet écart.

« C’était encore un week-end compliqué. Je procède étape par étape. Je dois encore progresser mais la bonne chose est que je sais où améliorer. On fait un step tous les week-ends... j’aimerais en faire trois à chaque fois ! Je rentre dés ce soir en Angleterre pour travailler à l'usine.
 »

Sixième donc à l’arrivée, le pilote Red Bull n’améliore pas son meilleur classement, son exploit au Grand Prix de Bahrein en 2018 pour Toro Rosso (4e) restant le sommet de sa carrière.

#ChineseGP 🇨🇳 | T 54/56

Gasly s'arrête pour mettre des pneus tendres pour jouer le meilleur tour !#F1 #Race1000 pic.twitter.com/Uw2R1qEGsi

— Secteur F1 🏎🇫🇷 (@Secteur_F1) 14 avril 2019

Romain Grosjean : 11e (10e sur la grille)

La mauvaise série continue, bien malgré lui ! Si Romain Grosjean a pu terminer la course cette fois, il loupe les points de peu, onzième, une seconde derrière la Toro Rosso d’Alexander Albon, dixième. Rageant pour le pilote Haas, mais prévisible selon lui :

« Pour être honnête, j’étais un peu inquiet avant le départ. Notre rythme de course n’était pas fou sur le papier. La voiture est rapide mais nous ne sommes plus là dés que l’on fait deux tours ! Nous avons besoin de comprendre exactement ce qu’il s’est passé. »

10e sur la grille, Grosjean s’est arrêté très tôt (10e tour) pour enfiler un train de pneumatiques durs. Contrait de faire une stratégie à deux arrêts, l’affaire n’a pas marché : aidé par l’abandon d’Hulkenberg mais passé par l’Afla Romeo de Raikkonen, le Français évoluait 10e jusqu’à son deuxième passage au stand, au 37e tour.
Il est ressorti en 12e position, équipé de pneumatiques médiums. 11e après le deuxième arrêt de la Racing Point de Stroll, Grosjan a grignoté un retard initial de 16 secondes sur Albon, lui-même sur une stratégie à un arrêt.

Contraint de laisser passer Max Verstappen en fin de course, les drapeaux bleus ont notamment condamné les veilletés de dépassement du Français. « Sans ça, je pense que nous aurions pu prendre un point ! Mais Alex (ndlr : Albon) a fait un travail fantastique en défendant bien sa position et en ne faisant aucune erreur. Félicitations à lui ! De notre côté, c’est vraiment dommage de tout donner pour ne pas avoir la chance de marquer des points au final. »

Le compteur de Romain Grosjean n’évolue donc pas à la sortie de ce Grand Prix de Chine : zéro point en trois courses. Seul motif de satisfaction, le Français a au moins battu son équipier, Kévin Magnussen ayant terminé 13e, derrière Stroll.

#ChineseGP 🇨🇳 | T 29/56

Räikkönen passe Grosjean pour P9#F1 #Race1000 pic.twitter.com/qWMR3BRuUz

— Secteur F1 🏎🇫🇷 (@Secteur_F1) 14 avril 2019

Publié le 14/04/2019 à 12:19:43.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23242-Chine-Bilan-des-francophones-Leclerc-veut-comprendre-des-progres-et-le-meilleur-tour-pour-Gasly-.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.