Monaco - Bilan des francophones : nouvel abandon à domicile pour Leclerc !

Comme en 2018, le Grand Prix de Monaco 2019 n'a pas été favorable pour Charles Leclerc : le régional de l'étape a été le seul pilote à abandonner ! Pierre Gasly s'en sort mieux avec sa cinquième place et le point du tour le plus rapide en course. Neuvième à l'arrivée, Romain Grosjean est finalement classé dixième après une pénalité.

Pierre Gasly : 5ème (8ème sur la grille )

Une première cette saison, Pierre Gasly a été le meilleur pilote francophone en course ! La conséquence de sa cinquième place et de l'abandon de Charles Leclerc : pénalisé de trois places sur la grille après avoir gêné Grosjean en qualifications, le Normand commençait pourtant en huitième position.

Pour ne rien arranger, son début de course s'annonçait très compliqué. Passé devant Kvyat mais bloqué en septième position derrière le petit train mené par un Daniel Ricciardo très lent, Gasly semblait ne jamais pouvoir rejoindre le top 5, malgré « une bonne gestion des pneumatiques » selon ses propos.

La chance lui souriait grâce à la sortie de la Safety Car au 11e tour. Gagnant deux places avec les arrêts de Ricciardo et Magnussen, il profita de leur rythme plus lent, dans le trafic, pour creuser un écart suffisant. Chaussé de pneus tendres depuis le départ, Gasly s'arrêtait à la 26ème boucle. La chance était définitivement de son côté : Sainz ressortait juste derrière lui lors de son propre arrêt au stand. Une fois tous les pilotes revenus à leur box, Sainz, Kvyat, Albon et enfin Grosjean, le champion GP2 2016 était... cinquième !

Possédant ensuite 28 secondes d'avance sur l'Espagnol, Gasly s'arrêtait une dernière fois en fin de course pour tenter le point du meilleur tour en course. Défi réussi, avec un chrono en 1'14'279, à seulement quelques millièmes du record du circuit en course, établi en 2018 par Daniel Ricciardo. « Sur le meilleur tour, j’étais un peu à la limite, mais j’aurais pu aller plus vite encore » indique d'ailleurs le Français dans un sourire, qui récidive après sa performance en Chine.

Cette cinquième place représente donc la meilleure arrivée du pilote au numéro 10, depuis qu'il a rejoint l'écurie autrichienne en début de saison. Clairement, Gasly continue sa progression en 2019 !

« C’était un pur plaisir que de rouler vite à Monaco avec une voiture qui va vite ! Je finis à moins de 10 secondes du vainqueur donc on peut être satisfait. Franchement, c’est une course positive, j’espère que l’on pourra reproduire ce genre de performance sur un autre circuit. »

«  Il reste quand même plein de petites choses à finaliser pour obtenir un bon résultat. Mais ça va dans le bon sens ! »

Lap 62 and Pierre comes into the pits 🇲🇨 He puts on a set of soft tyres and keeps P5 👊 #MonacoGP pic.twitter.com/Iwydu88ejV

— Aston Martin Red Bull Racing (@redbullracing) May 26, 2019


Romain Grosjean : 10ème (13ème sur la grille)

Encore un week-end frustrant pour le pilote de la Haas, qui repart avec le point de la 10ème place. Sa position finale est quand même plus satisfaisante que ses prévisions. Gêné en qualifications par Pierre Gasly, parti seulement 13ème, la course de Grosjean ne fut pas de tout repos. Subissant un dépassement très audacieux de Charles Leclerc à la Rascasse au 7ème tour, il reprenait sa place après l'accrochage du Monégasque avec la Renault de Nico Hulkenberg.«  Si je n'avait pas ouvert, ça finissait comme Hulkenberg. Lui je savais qu’il n’allait pas ouvrir connaissant le bonhomme », a d'ailleurs confié l'ancien pilote Lotus dans le carré des interviews.

Coincé derrière Albon, Grosjean a bataillé avec la Toro Rosso pendant une bonne partie de la course, épuisant ses pneus Pirelli. Libéré du pilote thaïlandais au 39e tour, il le retrouva au 49e, après son propre arrêt. Malheureusement pour lui, Grosjean écopa d'une pénalité à la sortie de celui-ci, en roulant sur la ligne jaune, après avoir protégé sa position face à la McLaren de Sainz. Cette sanction le relégua derrière la Renault de Ricciardo... pour un dixième : rageant !

« J’en ai un peu marre de cette série… », s'est agacé le Français. « Cette pénalité est dure. J’ai vu les images, pff… l’équipe dit qu’on ne peut pas se battre contre ça, mais il y a encore un bout de la roue qui touche la ligne jaune… »

« Je regardais dans mes rétros pour voir où était Ricciardo. En regardant, je me décale un peu trop à gauche que ce que je voulais... »

🏁 falls at the #MonacoGP. We finish:

P10 @RGrosjean 🇫🇷 (1pt) *5sec penalty
P12 @KevinMagnussen 🇩🇰@LewisHamilton takes the 🏆#HaasF1 #MonacoGP pic.twitter.com/hGw3MvpuLM

— Haas F1 Team (@HaasF1Team) May 26, 2019


Charles Leclerc : abandon (15ème sur la grille )

Depuis la Formule 2, Charles Leclerc est maudit sur ses terres. Après son accrochage avec Hartley en 2018, le Monégasque comptait bien briller ce week-end et pourquoi pas décrocher un podium. Hélas pour lui, son équipe lui a tiré une balle dans le pied après son erreur en qualifications.

15e sur la grille, le petit prince de la Scuderia n'a cependant pas baissé les bras et a commencé une série de dépassements. Débarrassé de Kimi Raïkkonen et de Lando Norris au départ, il rencontra des difficultés pour passer Grosjean et Hulkenberg, avec des mauvaises conséquences: la roue arrière de sa monoplace rouge s'accrocha avec les rails, entraînant une crevaison et abîmant son fond plat. Il tenta ensuite de revenir en course, mais il se fit gêner par l'embouteillage causé par Antonio Giovinazzi et Robert Kubica. La voiture était de toute façon bien trop endommagée pour continuer : Leclerc abandonna au 16e tour.

«Ça n'a pas été une journée facile. J'avais fait le même dépassement sur Romain, j'étais peut-être un peu plus sur le côté pour celui avec Nico, j'avais un peu moins de place aussi. C'est malheureusement un week-end à oublier à part le soutien que j'ai eu ici qui m'a fait chaud au cœur. On rebondira à Montréal. »

«  De là où l'on partait, il fallait prendre des risques. Après j'en ai peut-être un peu trop fait... »

The margins are so fine around this place#MonacoGP 🇲🇨 #F1 pic.twitter.com/N8T0iw9mJT

— Formula 1 (@F1) 26 mai 2019

Avec Alexandre Lepère

Publié le 26/05/2019 à 20:27:44.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23348-Monaco-Bilan-des-francophones-nouvel-abandon-a-domicile-pour-Leclerc-.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.