France : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur

C'est l'heure de vous rafraîchir la mémoire avec un retour sur la précédente édition du Grand Prix de France, celle du renouveau, après 10 ans de vide au calendrier. L'occasion également de miser sur le nom du poleman et du vainqueur de cette édition 2019 !

2018 dans les grandes lignes : Hamilton brille, Vettel se grille

Il y a un an, presque jour pour jour, la Formule 1 s'apprêtait à retrouver le Grand Prix de France, 10 ans après le dernier Grand Prix couru dans l'Hexagone, à Magny-Cours. Cette fois disputé au Castellet sur le circuit Paul Ricard, ce retour a surtout récompensé Mercedes et Hamilton, avec la victoire du Britannique le dimanche après-midi ! Déjà dominateur le vendredi, Hamilton n'a guère été gêné dans sa marche triomphale le samedi, avec une pole sans contestation, devant Bottas et Vettel. Fort d'une amélioration moteur, Hamilton a capitalisé en course, bien aidé par la déconvenue de ses principaux adversaires.

Car sur ce Grand Prix de France 2018, tout s'est surtout joué au départ. Parti troisième sur des pneus ultra-tendres, Sebastian Vettel a tenté une attaque audacieuse en se jetant à l'intérieur du premier virage. Peine perdue, avec un freinage trop tardif, l'envoyant sur la Mercedes de Bottas, parti en pneumatiques super-tendres. Dans l'affaire, les deux pilotes étaient repoussés en fond de classement, obligés de repasser au stand pour réparer leurs monoplaces. Écopant en plus d'une pénalité de 5 secondes lors de son deuxième arrêt, Vettel effectuait quand même une remontée, jusqu'à la cinquième place à l'arrivée.

After a decade away, the #FrenchGP returned with a bang (or two) in 2018 😬#F1 pic.twitter.com/fpuscYDgvL

— Formula 1 (@F1) 18 juin 2019

En France, Vettel perdait 15 points et surtout la tête du championnat des pilotes à Hamilton. La facture était également salée pour Bottas, septième, à 1'3" d'un épatant Kévin Magnussen sur sa Haas. Cet accrochage des prétendants a en tout cas fait les affaires de Verstappen et Raikkonen, deuxième et troisieme : sur sa Ferrari, le Finlandais a retardé un maximum son arrêt, pour s'offrir un dépassement en fin de course sur Daniel Ricciardo.

Chez nos trois pilotes français, le bilan était catastrophique, avec la onzième place de Romain Grosjean, et surtout l'accrochage entre Pierre Gasly et Esteban Ocon au départ, dans le virage de la Sainte Baume !
Dans l'angle mort, le pilote Force India n'avait pas vu son homologue de chez Toro Rosso : Ocon entrainait Gasly au delà du vibreur. L'engrenage était fatal et les deux pilotes abandonnaient coup sur coup. Le pire dans l'histoire ? Ocon avait été tassé au départ... par Grosjean. De quoi faire fulminer le pilote Haas, remonté contre son comparse dans le carré des interviews. Avec toujours zéro point au compteur et une qualif marquée par une sortie dans le mur de pneus en Q3, le fer de lance chez Haas avait les nerfs à fleur de peau.

Not exactly what you hope for at your first home Grand Prix 😭

Gaslyy and Ocon were eliminated on the spot on the opening lap#FrenchGP 🇫🇷 #F1 pic.twitter.com/d0djVfOKwl

— Formula 1 (@F1) 24 juin 2018

Heureusement, la satisfaction côté francophone était Charles Leclerc, 8e sur la grille et 10e à l'arrivée. A bord de sa Sauber, il décrochait tout simplement la première Q3 de sa carrière, la première de son équipe depuis trois ans !
Il résista notamment en course... à Romain Grosjean ! Troisième à l'issue du premier tour, Carlos Sainz avait profité quelques tours du départ chaotique, se contenant finalement d'une bien maigre huitième place à l'arrivée à bord de sa Renault, une devant Nico Hulkenberg.

The time @Charles_Leclerc booked his first ever slot in Q3...

And got so excited, he forgot how to use the radio 😅📻#FrenchGP 🇫🇷 #F1 pic.twitter.com/IwlM781Qni

— Formula 1 (@F1) 17 juin 2019

Les pronostics de la rédac

Sur ce rendez-vous à la maison, la rédaction n'a pas réussi à se mettre d'accord sur un même profil ! S'agissant de la pole position, trois noms émergent : Hamilton, et les deux pilotes Ferrari, Vettel et Leclerc, Bottas étant tout simplement oublié, malgré ses trois poles cette saison ! Idem pour la course, comme Vettel, quasi vainqueur au Canada mais boudé par nos pronostics, seul Leclerc et Hamilton ayant les faveurs des rédacteurs. Si la Mercedes est naturellement la favorite, avec huit victoires en autant de courses, l'écart s'est réduit sur les deux dernières courses. Mais Monaco et Montréal restent des circuits atypiques : les grandes courbes du Paul Ricard seront un test pour la Ferrari, qui avait souffert à Barcelone il y a un mois.

Pour nos grosses cotes, nous misons sur une pole de Max Verstappen et un top 3 composé de... Leclerc, Gasly, Grosjean : un pari évidemment très audacieux !

RedacteurPoleVictoireDeuxièmeTroisième
1Omar BadirHamilton (Verstappen !)Hamilton (Leclerc !)Bottas (Gasly !)Vettel (Grosjean !)
2Simon BesnardHamiltonHamiltonBottasVettel
3Axel BrémondVettelLeclercHamiltonVettel
4Alexandre LepèreLeclercHamiltonLeclercVettel
5Nicolas LhermVettelLeclercVettelHamilton


Publié le 20/06/2019 à 07:50:51.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23382-France-Flashback-2018-et-pronostic-du-vainqueur.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.