Autriche - Essais Libres 1 : Hamilton devant Vettel, Hulkenberg provoque un drapeau rouge

C'est une première séance calme qui se termine sur une légère domination de Lewis Hamilton face à Sebastian Vettel, Valtteri Bottas et Charles Leclerc. Les vibreurs agressifs ont provoquer la casse de nombre d'ailerons avant dont celui de Nico Hulkenberg en fin de séance qui a provoqué un drapeau rouge, suite au nombreux débris laissés sur la piste par la Renault.

C'est sous un grand soleil, en Autriche comme en chez nous en France, que la première séance d'essais débute. Max Verstappen est le premier à monter en piste, le feu des stands tout juste passé au vert. Suivent Magnussen, Giovinazzi, Hulkenberg, Albon et Sainz.

Chez Mercedes, Valtteri Bottas est immobilisé en raison d'une fuite d'huile sur le moteur n°2 monté sur sa voiture. Les mécaniciens s'affairent pour permettre au Finlandais de rouler, c'est le moteur n°1 qui sera remonté (avec plus de kilomètres de compteur).

Les premiers temps sont à mettre aux comptes de Pierre Gasly et Carlos Sainz, avec un 1.07.285 pour le Français. Quelques minutes de séance plus tard, se sont Charles Leclerc et Sebastian Vettel qui sortent de la voie de stands. Les pilotes Ferrari lancent un peu plus les hostilités en allant chercher le temps de Gasly. Leclerc parvient à faire mieux avec un 1.06.169 avant que Vettel ne le devance d'un souffle avec un chrono en 1.06.160.

Au pied du podium provisoire de cette séance, Lando Norris pointe à 426 millièmes du temps de Vettel, devant Sainz. Viennent ensuite Magnussen, Grosjean, Kvyat et Albon pour les pilotes titulaires d'un temps. La fiche des temps continuent de s'étoffer alors qu'en piste Kévin Magnussen rentre fort dans le virage 1 et doit sortir au large.

We've all been keen to try the local cuisine - Magnussen just headed straight for the sausage kerb at Turn One 🌭

Testing the limits is what #FP1 is for 👊#AustrianGP 🇦🇹 #F1 pic.twitter.com/6tV6Qkhhk5

— Formula 1 (@F1) 28 juin 2019



Au premier tiers de la séance, voici un premier point sur le classement des temps : Verstappen en 1.06.100, Vettel, Leclerc, Hamilton, Ricciardo, Sainz, Gasly, Norris Pérez, Kvyat, Magnussen, Hulkenberg, Raikkonen, Albon, Stroll, Grosjean, Giovinazzi, Russel, Bottas, Kubica.

Piégé l'an dernier dans le virage 9 au volant de sa Toro Rosso, Pierre Gasly est allé tester une nouvelle fois la rugosité des vibreurs. Dans les stands, Max Verstappen après réalisé un très bon temps en 1.05.488, réalise un burn impressionnant pour gommer au maximum son emplacement.

🌬️#AustrianGP pic.twitter.com/Ii6axJThuC

— La F1® sur CANAL (@LaF1SurCanal) 28 juin 2019



Le cap de la mi-séance passé et un nouveau train de pneumatiques monté sur les voitures, la bataille pour le meilleur temps reprend. Le temps de Verstappen est successivement amélioré par Leclerc puis par Bottas est récupéré par Leclerc finalement avec un 1.05.141. Le mano a mano continue de plus belle et Bottas tombe sous la minute 05 avec un 1.04.999.

Coup d’œil sur les vitesses de pointe, on peut constater l'évolution de la McLaren. Toujours, ou presque, absente de ce classement l'an dernier, la monoplace de Woking se montre véloce cette saison en ligne droite.

3⃣1⃣6⃣km/h for @Carlossainz55 - the fastest man so far through the speed trap 🤙

30 minutes remaining in FP1 #AustrianGP 🇦🇹 #F1 pic.twitter.com/KIKfAijeea

— Formula 1 (@F1) 28 juin 2019



Le vibreur du virage 4 est particulièrement agressif avec les ailerons avant, plusieurs pilotes sortant large sont piégés dont Hamilton et Stroll. D'autres vibreurs également endommagent ces ailerons fragiles qui font l'objet d'un remplacement pour Hamilton, Vettel, Gasly, entre autres.

Au virage 3, Valtteri Bottas est en difficulté sur la phase de freinage et tire droit consécutivement à deux reprises. A sa radio le Finlandais incrimine la partie arrière. Au virage 1, Sebastian Vettel doit à son tour sortir large. Seulement onzième temps provisoire l'Allemand cherche à rejoindre le haut du classement et y parvient finalement en réalisant le 2ème temps. Il se positionne entre Hamilton et Bottas.

Niveau pneumatique, c'est le tendre qui a été très majoritairement plébiscité par les pilotes pour réaliser leur meilleur temps. Seuls Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont utilisé la gomme médium alors que Lando Norris, lui, a conclu son 10ème temps avec le pneumatique dur.

Alors que la séance se dirigeait doucement vers sa fin, beaucoup de débris d'aileron sont signalés par les commissaires à la sortie du dernier virage. Une dérive verticale signée Renault incrimine Nico Hulkenberg a qui il manque la moitié gauche de son aileron avant. L'Allemand a cassé son aileron à la sortie du virage 9 en grimpant sur les boudins jaunes.

La direction de course sort le drapeau rouge à trois minutes de la fin de séance. Les voitures ne ressortiront pas.

CLASSIFICATION - FP1

It's @LewisHamilton at the top in a rapidly-roasting Spielberg 🙏#AustrianGP 🇦🇹 #F1 pic.twitter.com/8b1iebLEkq

— Formula 1 (@F1) 28 juin 2019

Publié le 28/06/2019 à 12:38:58.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23415-Autriche-Essais-Libres-1-Hamilton-devant-Vettel-Hulkenberg-provoque-un-drapeau-rouge.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.