Hongrie - Course : Hamilton et son stratège délogent Verstappen

Au terme d'une course à différentes vitesses, Verstappen et Hamilton auront bataillés du début à la fin. Mercedes a fait parlé ses stratèges pour gagner la course après avoir prit de court Red Bull. En retrait, les Ferrari ont été invisibles et terminent aux 3 et 4è places. Maigre moisson dans le clan français avec une 6è place pour Gasly et un abandon pour Grosjean. Les deux Renault en dehors des points.

Un grand soleil est présent sur le Hungaroring depuis le début de la journée comme convenu par les prévisions météo. Les températures sont de 26°C dans l'air et 48°C au sol, conditions idéales pour les monoplaces et légèrement plus chaudes que celles connues jusqu'à présent. Cela peut évidemment influer sur le comportement des moteurs et des pneumatiques.
Concernant ces derniers, tous les pilotes au delà de la 10è place en dehors de Ricciardo ont choisis de partir en gommes médiums comme le permet la règlementation. Seuls les McLaren, Grosjean et Raikkonen partent en gommes tendres. A noter que l'Australien part de la dernière position, Renault ayant choisi de changer son unité de puissance.

Dès le départ Verstappen arrive à tenir les Mercedes à distance.
Duel entre les deux Flèches d'Argent sur les 2 premiers virages et le contact est inévitable entre les deux coéquipiers.

⚫️⚫️⚫️⚫️⚫️
⚫️⚫️⚫️⚫️⚫️

LIGHTS OUT in Hungary!

Verstappen leads off the line 👏#F1 🇭🇺#HungarianGP pic.twitter.com/7fOHzczd1b

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

L'aileron avant de Bottas a été endommagé par un léger contact avec Leclerc et le Finlandais perd une position sur le Monégasque qui passe 3è. Vettel double à son tour le pilote Mercedes qui est clairement ralenti par la perte aérodynamique liée à son aileron brisé. Il va devoir passer dans les stands pour changer le nez de sa monoplace afin de limiter les dégâts.

Pendant ce temps, Verstappen prend de l'avance et pointe à 2 secondes devant Hamilton dès le 3è tour. Gasly est le perdant de ce départ, ayant perdu 3 places alors que Raikkonen est désormais 8è. Grosjean à maintenu sa 8è place.
Arrêt de Bottas au 6è tour qui décide de se munir de gommes blanches tout en changeant son aileron avant. Long arrêt de 14,7 secondes. Le Finlandais ressort dernier et va devoir remonter le peloton. Il va également devoir gérer ses pneus jusqu'au bout de la course.
Charles Leclerc est invité à attaquer car il ne suit pas le rythme de Verstappen et Hamilton. Les Italiennes concèdent une seconde au tour aux monoplaces qui les précèdent, confirmant ainsi leur difficultés sur ce circuit.

Au 11è tour, Hamilton gère toujours son écart de deux secondes avec Verstappen pendant que derrière, Charles Leclerc pointe à plus de dix secondes du pilote Mercedes. Verstappen suit à trois secondes et suivent bien plus loin les deux McLaren. Les Ferrari continuent à perdre une seconde au tour, complètement hors du rythme de tête.
En fond de grille, Ricciardo arrive à remonter petit à petit équipé des gommes à flancs blancs. Il pointe à la 16è place alors que Bottas peine à remonter la grille, n'ayant pu doubler que Kubica depuis son arrêt.

LAP 10/70

It's a fight from the back for Danny Ricc after power unit penalties saw him start dead last

Here's the moment he grabbed P16 from Stroll:#F1 🇭🇺#HungarianGP pic.twitter.com/BVeeQXAQty

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

Tentant de dépasser Stroll en bout de ligne droite, Valtteri Bottas se fait surprendre par un blocage de roue et évite de justesse l'accrochage avec la Racing Point. Le Finlandais arrive néanmoins à se débarrasser du Canadien et remonte à la 16è place à l'entame du 17è tour.
Etonnamment, les quatre pilotes équipés de gommes tendres ne semblent pas sujets à une baisse de rythme.
Stroll et Giovinazzi s'arrêtent aux stands afin de chausser les gommes dures et tenter de rallier l'arrivée.

En milieu de peloton, la bataille fait rage entre les Toro Rosso qui sont côte à côte sur plusieurs virages. Pas de contact mais des manoeuvres engagées qui sont restées sans conséquences grâce aux larges échappatoires. Kvyat est 11è et Albon 12è.

LAP 19/70

😱 It took a fair few turns side-by-side but Kvyat has overtaken Albon for 12th

👏 Great, clean racing from the @ToroRosso teammates!#F1 🇭🇺#HungarianGP pic.twitter.com/mZh0HPtu6d

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

Bottas voit sa remontée ralentie par Ricciardo. Le Finlandais n'arrive pas à passer l'Australien désormais 13è.
Gasly est toujours 8è, à un peu moins de deux secondes de Raikkonen.
Devant, Verstappen commence à perdre du rythme et voit Hamilton se rapprocher.
Au 20è tour, Grosean s'arrête aux stands pour s'équiper des gommes dures à son tour. Les trois autres pilotes en tendres, Norris, Sainz et Raikkonen continuent dans leur rythme initial et ne semblent toujours pas souffrir de l'usure des pneumatiques.

Au 24è tour, Lewis Hamilton rentre dans la seconde derrière le #33 et va ainsi avoir accès au DRS. Ce dernier se plaint à son équipe de perdre de l'adhérence mais celle-ci décide de le laisser en piste, constatant que les gommes blanches ne sont pas compétitives en course.
Au 26è tour, Verstappen entre aux stands pour ressortir dans le trafic des retardataires en gommes blanches après un arrêt moyen de la part de Red Bull. Lewis Hamilton attaque et décide de ne pas s'arrêter, souhaitant profiter de la perte de temps du pilote Red Bull. Rapidement libéré des derniers pilotes, Max Verstappen reprend son rythme et sécurise sa 1ère place fictive en vue de l'arrêt du quadruple champion du monde.

Mauvais arrêt aux stands pour Lando Norris qui ressort 11è. Bottas n'arrive toujours pas à trouver du rythme et reste 12è, derrière Ricciardo.
32è tour et passage aux stands de Lewis Hamilton pour s'équiper de gommes dures après un arrêt de quatre secondes. Vettel, toujours en piste, est sur une stratégie décalée par rapport à Leclerc.
Dans la course au top 5, Sainz assure sa position mais Pierre Gasly se rapproche à mesure des tours, pointant à 1,6 sec de l'Espagnol au 34è tour.
Dépassement musclé de Norris sur Magnussen. Le jeune Anglais tente de rattraper le temps perdu aux stands et pointe désormais au 9è rang.
En tête de course, Lewis Hamilton est revenu dans les échappements de Verstappen, à hauteur d'une demi seconde. L'Anglais exploite à fond le pic de performance de ses jeunes pneus, ceux du Néerlandais ayant quelques tours d'avance.
Albon, retardataire, permet de faire tampon tout en se retirant de la trajectoire et donne de l'air à Verstappen.

Attaque de Lewis Hamilton qui vient à l'extérieur de Verstappen, grosse défense de la part du Néerlandais qui vient forcer le pilote Mercedes à sortir dans l'échappatoire. Les positions sont pour le moment maintenues mais nul doute qu'Hamilton va revenir à la charge.

LAP 39/70

It's wheel-to-wheel for the lead and we haven't breathed for at least two laps 😲

Hamilton just 0.3 seconds behind Verstappen#F1 🇭🇺#HungarianGP pic.twitter.com/nDOFKI5Ga2

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

Au 40è tour, Vettel s'arrête enfin pour chausser des gommes rouges. Très mauvais arrêt en 5,8 secondes. Il ressort derrière Leclerc, à plus de 20 secondes.
Verstappen retrouve son rythme à l'inverse de Lewis Hamilton qui souffre d'avoir trop attaqué et un écart conséquent se creuse.
Incroyable retardataire, Bottas se fait prendre un tour par Verstappen et Hamilton. Ce dernier s'inquiète vis à vis de l'état de ses freins qui semblent beaucoup souffrir et a du mal à reprendre contact avec le pilote Red Bull.
Au 48è tour, Valtteri Bottas s'arrête de nouveau aux stands, totalement hors rythme.

Nouvel arrêt pour Lewis Hamilton également afin de chausser un nouveau train de pneus. Stratégie étonnante pour Mercedes qui piège Red Bull. Si Verstappen s'arrête il ressortira derrière l'Anglais, il va donc de voir finir sur ces gommes usées et espérer contenir la menace certaine de la Flèche d'Argent.
Gasly se prend également un tour par son équipier. La tendance semble tourner à l'avantage de Mercedes avec Lewis Hamilton qui fond littéralement sur l'écart qui le sépare du Néerlandais.

Abandon mécanique pour Romain Grosjean au terme du 52è tour. Déception pour le Français qui effectuait pourtant une belle prestation. La malchance lui fait une nouvelle fois défaut.

LAP 53/70

Unfortunately it's a retirement for Grosjean

He returns to the Haas pits 😔

19 cars still running #F1 🇭🇺 #HungarianGP pic.twitter.com/b7sOfDY98z

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

A ce moment de la course, Hamilton prend 1,5 seconde au tour à Max Vertappen et réduit l'écart à moins de 16 secondes. Le rythme des deux premiers est tel qu'ils en sont à prendre un tour à Carlos Sainz, 5è, tournant à plus de deux secondes plus vite que les autres pilotes.
Dans la bataille pour la 14è position, Ricciardo et Magnussen joue des coudes et le Danois use de sa légendaire défense basée sur des zigzags incessants. Contact évité de peu mais incident évité pour Ricciardo qui doit probablement bouillir sous son casque. En difficulté une fois de plus chez Renault, Hulkenberg étant quand à lui 13è.

Devant, Lewis Hamilton attaque et continue sur sa remontée sur Verstappen qui de son côté perd petit à petit toute compétitivité avec ses pneus. La jonction est prévue pour les derniers tours de course et la fin s'annonce bouillante.
Au 64è tour, Mercedes passe sous les quatre secondes d'écart avec un Verstappen en souffrance avec ses pneus.
Plus loin, Bottas arrive à se défaire de Norris et prend la 8è place.
A cinq tours de l'arrivée, Hamilton entre dans la seconde et retrouve le DRS. A ce moment là, Red Bull informe Verstappen qu'il dispose de la cartographie moteur qualifications pour tenter de garder sa position.

A l'issu de la ligne droite suivante, Max Verstappen ne peut rien faire, sa Red Bull n'arrivant pas à tourner. L'Anglais passe et file vers la victoire. Les stratèges Mercedes avaient visés juste.

LAP 67/70

That was... surprisingly smooth 💅

Hamilton leads, Verstappen just not able to fight for grip#F1 🇭🇺 #HungarianGP pic.twitter.com/70qgDbCyke

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019

Conscient d'avoir perdu la 1ère place, Verstappen s'arrête aux stands afin de tenter le record du tour. Vettel de son côté fait la jonction sur Leclerc et le double au bout de la ligne droite, équipé de pneus tendres plus performants.
Le pilote n°33 arrive à s'adjuger du meilleur tour et du point qui l'accompagne.

Here's how it all ended -

Hamilton, Verstappen and Vettel tasted the last of the pre-holidays champagne

Some big drives in the midfield might see a few more corks fly yet 👀🍾#F1 🇭🇺 #HungarianGP pic.twitter.com/7WNwUQDJmk

— Formula 1 (@F1) 4 août 2019


Publié le 04/08/2019 à 16:53:58.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23521-Hongrie-Course-Hamilton-et-son-stratege-delogent-Verstappen.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.