Une erreur des mécaniciens de McLaren coûte la 6ème place à Carlos Sainz

Carlos Sainz a dû abandonner au Grand Prix d’Italie alors qu’il était confortablement installé à la 6ème place, derrière les Renault de Ricciardo et Hülkenberg.

Lors de son arrêt au stand, McLaren a mal serré la roue avant droite de la monoplace du pilote espagnol, ce qui a entrainé son abandon à la sortie de la pitlane.

Cet abandon coûte très cher à McLaren et à Sainz puisqu’il aurait pu finir à la 6ème place et au final, ce sont 8 points qui sont gâchés. Au classement des constructeurs Renault se rapproche donc à 18 unités de l’équipe de Woking.

« C’est dommage car cette 6ème place semblait quasi assurée dans l’état actuel des choses. Les Renault allaient plus vite, Albon ne pouvait pas me rattraper et j’allais plus vite en moyenne. J’ai eu des problèmes à l’arrière de la voiture après le contact avec Albon, car nous avons perdu une pièce. Cela m’a coûté 2-3 dixièmes par tour mais ça suffisait encore pour finir 6ème, » explique Sainz.

« Tout se passait bien, mais le pit-stop est arrivé, il y a eu un peu de chaos et un peu de malentendu entre les mécaniciens. Cela arrive, cette année la stratégie et les pit stops sont très bons mais là nous avons peut-être perdu 8 points. Je relativise car nous avons gagné beaucoup plus de points le reste de l’année grâce à nos arrêts. Nous devons donc analyser ce qui peut l’être et voir ce qui pourrait être amélioré mais je ne suis pas triste non plus. » explique le pilote thaïlandais.

« Dans cette phase [ndlr : les arrêts aux stands], ce n’est pas que de la mécanique, nous sommes tous des êtres humains, nous pouvons faire des erreurs, peut-être qu'il y avait quelque chose de cassé quelque part. Nous devons analyser, apprendre et nous améliorer. »

Pouvait-il vraiment rester devant la Red Bull d’Albon ? Sainz pense que oui.

« La Red Bull de ce week-end était supérieure à nous, mais pas autant que dans les autres courses. Je savais donc que je pouvais le contenir. Je suis fâché, car Albon était sous mon contrôle et Verstappen ne pouvait pas revenir jusque-là. Donc oui, cela aurait été une bonne 6ème place pour nous. »

De plus, l’équipe McLaren a été condamnée par les commissaires à une amende de 5000 €.

« Les Commissaires sportifs ont déterminé que la voiture avait été libérée dans des conditions dangereuses, en violation de l'Article 28.13 c) du Règlement Sportif de la Formule 1 » déclarent les commissaires.
« Nous notons que le conducteur a arrêté la voiture dès que le problème de la roue avant droite est devenu évident. »

Malgré un week-end solide de la part de McLaren, une erreur est venue gâcher la fête même si Lando Norris sauve les meubles avec une très belle 10ème place. Rappelons que le Britannique s'est élancé de la 17ème place sur la grille de départ.

De notre envoyé spécial en Italie.

Publié le 08/09/2019 à 18:38:38.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2019/actualite/23580-Une-erreur-des-mecaniciens-de-McLaren-coute-la-6eme-place-a-Carlos-Sainz.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.