> > > > Texas - Course : Dixon fait parler la poudre

Texas - Course : Dixon fait parler la poudre

Scott Dixon remporte le Firestone 600 sur l'ovale du Texas Motor Speedway. Le Néo-Zélandais remonte à la 3ème place du championnat IndyCar après un début de saison malchanceux. Les Francophones n'ont pas brillé.

© IndyCar / Chris Jones - Scott Dixon et les traditionnels coups de feu de la victoire au Texas© IndyCar / Chris Jones - Scott Dixon et les traditionnels coups de feu de la victoire au Texas

Scott Dixon, pilote du team Ganassi, remporte la redoutée course du Texas Motor Speedway, un des ovales les plus exigeants physiquement et nerveusement en IndyCar. Le circuit est également considéré comme dangereux lors des bagarres en peloton à des vitesses dépassants les 350 km/h.

Dixon termine devant son coéquipier Tony Kanaan. Ce dernier reprend des points au championnat (9ème place) après une suite de mauvais résultats. Helio Castroneves est 3ème, devant son coéquipier chez Penske ; Juan Pablo Montoya, leader du Championnat. La première Honda est celle de Marco Andretti à la 5ème place. Le pilote américain est une des surprises de la première moitié de saison. Il domine son coéquipier Ryan Hunter-Reay, champion 2012, et sécurise sa 6ème place au championnat derrière son compatriote Graham Rahal, l'autre surprise américaine.

Dixon de retour aux affaires

Le pilote Ganassi est un des grands animateurs de l'IndyCar. Cette victoire le replace dans la course au titre après un début de saison difficile. Il remonte à la 3ème place derrière Montoya et Power. Depuis 2006, Dixon a toujours décroché plus de 2 victoires lors de chaque saison. Triple champion de la discipline, le Néo-Zélandais n'a jamais été plus bas que la 3ème place finale au championnat ces 8 dernières années.

Les favoris en manque de réussite

Les pilotes de la première ligne n'ont pas brillé lors de cette épreuve. Le poleman Will Power, second au championnat, termine 13ème. Simon Pagenaud, deuxième sur la grille de départ, se raccroche à la 11ème place. Graham Rahal et Sébastien Bourdais, 5ème et 7ème au championnat, ne sont pas non plus en réussite. Ils terminent respectivement aux 15ème et 14ème places.

Un record de vitesse

Scott Dixon a franchi la ligne d'arrivée avec une vitesse moyenne de 191,94 miles/heure, soit 308,89 km/h. Ce record est dû à la présence d'un seul drapeau jaune pendant toute la course. Le Pace Car n'a fait qu'une seul fois son apparition pour permettre aux équipes de sécurité d'enlever un débris de la piste.

4 pilotes ont abandonné sur ennuis mécaniques : Tristan Vautier, Newgarden, Hawksworth et Carpenter, le vainqueur de l'édition 2014. Aucun accident n'est à déplorer sur la course du Texas.

IndyCar

Résultats
Texas Motor Speedway
Pos. Pilote Motoriste tours En course (Running)
Abandon
1 9 Scott Dixon Chevrolet 248 Running
2 10 Tony Kanaan Chevrolet 248 Running
3 3 Helio Castroneves Chevrolet 248 Running
4 2 Juan Pablo Montoya Chevrolet 248 Running
5 27 Marco Andretti Honda 248 Running
6 26 Carlos Munoz Honda 247 Running
7 83 Charlie Kimball Chevrolet 247 Running
8 5 Ryan Briscoe Honda 247 Running
9 7 James Jakes Honda 247 Running
10 98 Gabby Chaves (R) Honda 246 Running
11 22 Simon Pagenaud Chevrolet 246 Running
12 8 Sage Karam (R) Chevrolet 245 Running
13 1 Will Power Chevrolet 244 Running
14 11 Sebastien Bourdais Chevrolet 244 Running
15 15 Graham Rahal Honda 243 Running
16 14 Takuma Sato Honda 243 Running
17 18 Pippa Mann Honda 242 Running
18 28 Ryan Hunter-Reay Honda 241 Running
19 4 Stefano Coletti (R) Chevrolet 239 Running
20 19 Tristan Vautier Honda 156 Mécanique
21 67 Josef Newgarden Chevrolet 149 Mécanique
22 20 Ed Carpenter Chevrolet 146 Mécanique
23 41 Jack Hawksworth Honda 62 Mécanique


IndyCar Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.