> > > > Iowa - Course : Victoire d'Hunter-Reay et hommage à Bianchi

Iowa - Course : Victoire d'Hunter-Reay et hommage à Bianchi

Ryan Hunter-Reay retrouve enfin le goût de la victoire après un an de disette. Il devance trois autres Américains, dont Graham Rahal en lice pour le titre. Jules Bianchi a été dans tous les esprits avant et pendant la course.

© IndyCar/C.Owens - Hunter-Reay retrouve le chemin de la victoire© IndyCar/C.Owens - Hunter-Reay retrouve le chemin de la victoire

Ryan Hunter-Reay, qui n'avait pas mené un seul tour en course avant Fontana, fin juin, décroche enfin une victoire. Celle-ci intervient presqu'un an jour pour jour après son succès sur ce même circuit, détenu par son écurie, Andretti Autosport. L'Américain a vécu une saison très difficile avec l'introduction des nouveaux kits aérodynamiques. Il pointait à la 14ème place du classement général avant la course.

Le short track de Newton dans l'Iowa est le plus petit ovale visité par l'IndyCar. Avec des inclinaisons de virage jusqu'à 14°, le circuit de 1,4 km permet une vitesse moyenne de plus de 290 km/h pour un tour en moins de 18 secondes et des pics de force centrifuge de près de 5G en virage. Tout cela au couché du soleil pour une course partiellement en nocturne.

L'hommage de l'IndyCar à Jules Bianchi

Toute l'IndyCar s'est recueillie avant la course pour une minute de silence avec le public en hommage à Jules Bianchi. Stefano Coletti, très touché par la disparition du Français, a posé un autocollant sur sa monoplace pour Jules, le "dieu de la vitesse".

Max Chilton, pilote en Indy Lights cette année, a rendu un vibrant hommage à son ancien coéquipier chez Marussia : « C'était un pilote destiné a être champion du monde ». L'Anglais venait de signer sa première victoire en Amérique du Nord : « Je l'ai fait pour Jules. J'ai été un cran derrière lui ces dernières années et j'ai beaucoup appris de lui. Je peux vous garantir qu'il y a des choses que j'ai appris qui ont servi en course aujourd'hui. Une part de cette victoire était en partie pour lui et avec lui. »

L'hécatombe des meneurs

Peu de temps après le départ, Juan Pablo Montoya est victime d'un bris de suspension. Sa monoplace, incontrôlable, termine dans le mur. Au restart, Kanaan reprend le commandement. À l'arrière, Graham Rahal passe Charlie Kimball et Stefano Coletti par l'extérieur, en survitesse. Kimball est averti au dernier moment de l'arrivée de Rahal et se fait prendre en sandwich entre l'Américain et le Monégasque. L'accident est évité de peu et Kimball doit s'arrêter pour changer d'aileron avant.

Graham Rahal, 3ème au championnat, est contraint de passer par les stands à cause d'une crevaison lente. Il retourne en piste avec deux tours de retard sur le leader. Lors des arrêts aux stands sous drapeau vert, aux alentours du 80ème tour, Scott Dixon rencontre des difficultés avec sa roue arrière droite et perd un temps précieux.

Au 172ème tour, Charlie Kimball tape le mur après avoir été déventé par deux voitures le précédant. C'est finalement l'abandon pour l'Américain. Cela lance une nouvelle salve d'arrêts aux stands sous drapeau jaune. Graham Rahal, remonté en 5ème position, est victime d'un problème de boite de vitesse en repartant de son emplacement.

Au 190ème tour, c'est au tour de Tony Kanaan de rentrer aux stands à cause d'un problème technique. Au 195ème tour, Stefano Coletti perd le contrôle de sa voiture et provoque un nouveau drapeau jaune. Au 232ème tour, Scott Dixon est lui aussi victime d'un problème sur sa monoplace et doit rentrer au garage afin d'effectuer des réparations. C'est la troisième Ganassi sur le carreau. Seul le débutant Sage Karam est en piste pour l'écurie américaine.

Des bagarres roues contre roues à 290 km/h

Takuma Sato provoque un dernier drapeau jaune après avoir tapé le mur suite à problème semblable à Montoya. Au restart, à 22 tours de la fin, Ryan Hunter Reay, le champion 2012, est en tête de la course pour sa première opportunité de victoire de l'année. Il devance Josef Newgarden, qui cherche à être le premier pilote à décrocher 3 victoire cette année, et Sage Karam courant pour la toute première victoire de sa carrière en IndyCar.

Les esprits s'échauffent : Ed Carpenter se plaint à sa radio de l'attitude dangereuse de Sage Karam. La scène se poursuit après l'arrivée : « Grandit ! » lance le pilote-propriétaire en direction du jeune Karam. Graham Rahal continue sa remontée en se faisant une spécialité des dépassements par l'extérieur.

C'est finalement un quadruplé américain sous le drapeau à damier : Ryan Hunter-Reay décroche sa première victoire de 2015 devant Josef Newgarden, Sage Karam et Graham Rahal, le plus chanceux des pilotes en tête du championnat. Ce dernier passe second au classement général et revient à 42 points de Montoya, soit moins d'une victoire, alors qu'il reste trois courses à courir.

Sébastien Bourdais, parti dernier, termine 9ème. Tristan Vautier réussi l'exploit de placer sa Dale Coyne Racing à la 12ème place tandis que Simon Pagenaud déçoit avec sa 14ème position.

En partenariat avec www.indycar.fr

Résultats
Iowa Corn 300
Pos. Pilote Motoriste Tours En course/abandons
1 28 Ryan Hunter-Reay Honda 300 Running
2 67 Josef Newgarden Chevrolet 300 Running
3 8 Sage Karam (R) Chevrolet 300 Running
4 15 Graham Rahal Honda 300 Running
5 26 Carlos Munoz Honda 300 Running
6 20 Ed Carpenter Chevrolet 300 Running
7 27 Marco Andretti Honda 300 Running
8 5 Ryan Briscoe Honda 300 Running
9 11 Sebastien Bourdais Chevrolet 300 Running
10 1 Will Power Chevrolet 300 Running
11 3 Helio Castroneves Chevrolet 300 Running
12 19 Tristan Vautier Honda 299 Running
13 41 Jack Hawksworth Honda 299 Running
14 22 Simon Pagenaud Chevrolet 299 Running
15 7 James Jakes Honda 299 Running
16 98 Gabby Chaves (R) Honda 299 Running
17 25 Justin Wilson Honda 297 Running
18 9 Scott Dixon Chevrolet 263 Running
19 14 Takuma Sato Honda 260 Contact
20 4 Stefano Coletti (R) Chevrolet 191 Contact
21 11 Tony Kanaan Chevrolet 189 Mechanical
22 83 Charlie Kimball Chevrolet 170 Contact
23 18 Pippa Mann Honda 136 Handling
24 2 Juan Pablo Montoya Chevrolet 9 Contact


IndyCar Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
fan de Dario
fan de Dario :
Comment se fait-il que courses après courses, les résultats de Pagenaud dégringolent, alors qu'il réalise des excellents temps en qualifications
Il y a 50 mois
Mika
Mika :
Il a la poisse cette année !
Il y a 50 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.