> > > > Fernando Alonso retournera aux 500 miles d'Indianapolis en 2019

Fernando Alonso retournera aux 500 miles d'Indianapolis en 2019

Fernando Alonso participera à l'édition 2019 des 500 miles d'Indianapolis pour tenter de décrocher la Triple Couronne.

© McLaren - Fernando Alonso va retourner aux Etats-Unis© McLaren - Fernando Alonso va retourner aux Etats-Unis

Le double champion du monde de Formule 1, Fernando Alonso, va tenter de s'emparer de la fameuse Triple Couronne. Même si celle-ci est non-officielle, les pilotes et les fans y accordent beaucoup d'importance.

Pour obtenir ce titre honorifique il faut au pilote d'avoir remporté le légendaire Grand Prix de Monaco, la mythique course des 24 heures du Mans et donc les 500 miles d'Indianapolis. Pour le moment, il ne manque à l'Espagnol que cette fameuse course américaine pour la décrocher puisque l'Ibère avait remporté le Grand Prix de Monaco en 2007 à bord de sa McLaren et le double tour d'horloge manceau cette année dans sa Toyota.

Fernando Alonso aurait pu peut-être s'emparer de cette Triple Couronne si en 2017, le moteur Honda de sa IndyCar n'avait pas lâché alors qu'il se battait pour la victoire.

C'est donc toujours avec l'association de McLaren, que le double champion du monde de Formule 1 va tenter de prendre sa revanche en 2019 et pour devenir, seulement, le deuxième pilote à obtenir ce Saint Graal après Graham Hill en 1972.


Las de la catégorie reine du sport automobile, Fernando Alonso se lance un défi de taille. Celà réjouit celui qui est surnommé « le matador » qui a bien besoin de changer d'air: «Je précise depuis quelque temps mon désir de réaliser la Triple Couronne. J'ai vécu une expérience incroyable à Indianapolis en 2017 et je savais que je devais y retourner si l'occasion se présentait. Je suis particulièrement heureux de revenir avec McLaren. Cela a toujours été mon premier choix si l’équipe décidait de le faire, je suis donc ravi d’avoir décidé de continuer. C'est une course difficile et nous allons affronter les meilleurs. Ce sera donc un énorme défi. Mais nous sommes des coureurs et c'est pourquoi nous courons.»

À rappeler que Alonso continuera en parallèle son programme en championnat d'endurance toujours avec Toyota.


McLaren, 2019 et Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Un énorme défi... Tout dépend dans quelles conditions il va disputer la course. Les vraies questions n'ont pas encore de réponses : le moteur (Honda ou Chevrolet) ? Autonomie totale ou sous-traitance avec une autre écurie rompue à l'exercice ?
Il y a 3 mois
Aifaim
Aifaim :
Bob Fernley prend l'affaire en mains. A priori, McLaren va construire sa propre équipe ce qui n'est pas la manière la plus simple d'aborder un tel programme.
Cela sent le "brouillon" en 2019 et une implication pérenne en 2020. Si Alonso ne déserte pas, il a devant lui un menu pluriannuel...
Comment c'était cette pub, déjà ? "Je l'aurai, un jour, je l'aurai..." (la triple couronne)
Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.