> > > > McLaren révèle sa monoplace pour les 500 miles d'Indianapolis

McLaren révèle sa monoplace pour les 500 miles d'Indianapolis

McLaren a révélé la voiture que Fernando Alonso pilotera pour tenter de remporter la mythique épreuve américaine et ainsi la triple couronne.

© McLaren- Alonso en route vers l'Amérique© McLaren- Alonso en route vers l'Amérique

C'est sur son site et sur les réseaux sociaux que McLaren a présenté la voiture qu'elle emmènera de l'autre côté de l'océan Atlantique afin de participer aux 500 miles d'Indianapolis. La monoplace n°66 porte donc fièrement les couleurs iconiques de l'écurie britannique avec ce orange papaye si caractéristique qui est trouvable sur les monoplaces de Woking depuis 2018. Cette couleur représentait déjà l'écurie à la fin des années 60. Plus précisemment depuis 1966. C'est le fondateur de l'écurie octuple championne du monde, Bruce McLaren qui avait fait ce choix lorsqu'il avait inscrit son équipe en Formule 1.

De manière générale, le nouveau jouet de McLaren reprend les mêmes codes que la MCL34 qui court actuellement dans la catégorie reine du sport automobile, avec notamment le bleu électrique à l'arrière. Le n°66 fait lui référence au numéro qu'ornait Mark Donuhe en 1999 lors de la première victoire de l'écurie britannique sur le Brickyard.

Fernando Alonso pourra faire la connaissance de sa nouvelle monture le 9 Avril au Texas MotorSpeedway et le 24 Avril lors des essais ouverts des 500 miles d'Indianapolis.

En 2017, Fernando Alonso avait dû faire une croix sur la victoire à cause d'une faille sur son moteur Honda. Cette année, la Dallara de McLaren est motorisée par Chevrolet. Si le double champion du monde de F1 parvenait à remporter la mythique épreuve américaine il deviendrait seulement le deuxième pilote à décrocher la triple couronne, après Graham Hill.

Le PDG de McLaren, Zak Brown déclare: «La révélation de la voiture et de la livrée n°66 est un moment important pour le voyage de McLaren Racing vers les 500 miles d'Indianapolis. Il représente le début de la prochaine phase de notre programme et témoigne du travail considérable accompli par notre équipe spécialisée sur lIndy 500, au centre technologique McLaren. Nous sommes tous impatients de voir la #66 en piste pour la première fois le 24 avril.»


McLaren, 2019 et Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
"ple championne du monde, Bruce McLaren qui avait fait ce choix lorsqu'il avait inscrit son équipe en Formule 1."
Désolé, mais ceci est inexact.

Le choix du orange revient à Teddy Mayer, l'associé de Bruce McLaren.Il voulait que ses voitures soient aisément reconnaissables.

En Formule 1, la première McLaren était blanche avec une bande vert foncé et un liseré gris. Elle apparaît dans le film de John Frankenheimer "Grand Prix". Ensuite, on passera au rouge... Elle l'était encore à Monza en 67.

Les courses de Canam - des barquettes animées à l'origine par des gros V8 américains - débutaient leur saison plutôt en fin d'année. Et c'est donc fin 1967 sur la McLaren M6A de McLaren et Hulme qu'apparut le orange.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Alonso, 34e chrono des qualifications pour les 500 miles d'Indianapolis... Le problème, c'est qu'il n'y a que 33 partants !

A moins d'un forfait ou d'une carabistouille, il ne participera pas à la course...
Il y a 29 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.