> > > > Baptême réussi pour l'Aeroscreen de Red Bull en IndyCar

Baptême réussi pour l'Aeroscreen de Red Bull en IndyCar

Red Bull a développé un Aeroscreen pour protéger la tête des pilotes dans les monoplaces. Cette technologie, censée rivaliser avec le Halo, a été testée sur les monoplaces d'IndyCar. Scott Dixon (Chip Ganassi) et Will Power (Penske) se sont montrés positifs après avoir parcouru mardi 600 miles (965 km) sur l'Indianapolis Motor Speedway.

© IndyCar - Will Power teste l'Aeroscreen de Red Bull© IndyCar - Will Power teste l'Aeroscreen de Red Bull

C'est une nouvelle ère qui commence pour l'IndyCar : après l'introduction de l'AFP cette année, l'IndyCar introduira l'an prochain l'Aeroscreen développé par Red Bull pour améliorer la protection de la tête des pilotes (suite notamment aux décès tragiques de Dan Wheldon à Las Vegas 2011 et de Justin Wilson à Pocono en 2015).

Afin que les pilotes puissent s'habituer à ce nouveau système, comprenant un pare-brise renforcé par un halo à l'intérieur de celui-ci, l'IndyCar a prévu 4 tests cet automne : sur l'Indianapolis Motor Speedway avec Scott Dixon et Will Power (ce mardi), sur le circuit routier de Barber avec Simon Pagenaud et Ryan Hunter-Reay (lundi prochain), sur l'ovale de Richmond avec Scott Dixon et Josef Newgarden (le mardi 15 octobre) et sur le tracé court de Sebring avec Sébastien Bourdais et James Hinchcliffe (le 5 novembre).

Scott Dixon (Chip Ganassi Racing) et Will Power (Team Penske) ont donc été conviés ce mardi à tester ce dispositif nouveau. Les deux pilotes ont parcouru hier environ 600 miles (965 km) sur le le légendaire ovale, soit 100 miles de plus que l'événement phare du championnat, les 500 miles d'Indianapolis. Le but était de faire rouler les pilotes à haute vitesse pour tester les reflets du pare-brise, les distorsions et le comportement de la structure en titane.

Scott Dixon a déclaré qu'il « pouvait enfin entendre sa radio » et qu'il y avait « beaucoup moins de charge sur le casque ». De plus, il a ajouté qu'il n'y avait « aucun problème de visibilité » mais que la zone avec les tear-offs allait être légèrement modifiée pour que la visibilité soit encore meilleure. Enfin, il a déclaré qu'avoir la tête moins exposée car il se sentait « comme être à l'intérieur une voiture de route » car il y avait beaucoup moins de bruits de vent.

Will Power est allé encore plus loin en déclarant qu'il « pourrait rouler avec l'Aeroscreen dès ce weekend » et qu'à partir de maintenant, rouler sans l'Aeroscreen serait « avoir l'impression d'être nu ». Néanmoins, il a aussi remarqué que la voiture avec l'Aeroscreen était un peu plus affectée par le vent de travers que la voiture sans l'Aeroscreen.

Concernant l'entrée et la sortie du cockpit, les pilotes exprimaient des avis divergents : pour Dixon, c'était plus difficile de rentrer que de sortir, tandis que pour Power, c'était l'inverse. Mais il se sont mis d'accord sur un point : que les temps de sortie et d'entrée dans le cockpit allaient se réduire au fur et à mesure que la saison avance et que les pilotes s'habituent à ce nouveau dispositif.

Le prochain test de l'Aeroscreen se déroulera lundi prochain sur le circuit routier de Barber avec Simon Pagenaud et Ryan Hunter-Reay en action.


IndyCar, Halo et Indianapolis Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Il faut absolument faire des recherches photographiques pour se rendre compte de l'énorme évolution de l'aéroscreen depuis sa présentation initiale.
Indubitablement, il a pris du volume en hauteur et en protection latérale. La barre verticale devant les yeux du pilote a,semble-t-il, également épaissi.
Il y a 1 mois
AP01
AP01 :
Il est disgracieux car montantt beaucoup trop haut.
Il y a 1 mois
Waddle
Waddle :
Oui, c'est décevant car lors de la présentation des 8 premières photos, il n'y avait pas de prise de vue de face montrant cette hauteur importante et franchement moche :

fr.motorsport.com/indycar/news/aeroscreen-red-bull-2020/4395098/#gal-4395098-0-laeroscreen-44480917

C'est d'autant plus contrariant que l'Indy avait remarquablement transformé ses monoplaces esthétiquement depuis la saison 2018, en partant de voitures pas franchement jolies...

Question sécurité, vu qu'il semble intégrer l'équivalent du halo, après l'accident de Leclerc à Spa l'an dernier, il faut bien admettre qu'il a son utilité.

De plus, après les images de Suzuka où l'on voit le rétroviseur d'Hamilton détruit par un élément de la F1 de Leclerc cette année, on se demande si la F1 ne devrait pas l'adopter...On tremble en imaginant ce qui aurait pu se passer si cette pièce avait heurté le casque de Lewis...
Il y a 9 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.