> Les derniers commentaires

Les derniers commentaires

Retrouvez sur cette page les 300 derniers commentaires postés sur fan-f1.com. Vous avez la possibilité d'y répondre directement via le bouton présent au dessous de chaque commentaire.

Actualiser les commentaires



Aifaim
Aifaim, sur "Renault veut briller à domicile pour fêter les 40 ans de sa première victoire " :
Très franchement, mieux vaut regarder ce Grand prix d'anthologie en intégralité sur You Tube... Mais, à part cet épisode entre Villeneuve et Arnoux entré dans la légende, la course prouvera que, objectivement, ce n'était pas forcément beaucoup mieux avant !
Il y a 8 heures
Aifaim
Aifaim, sur "Renault veut briller à domicile pour fêter les 40 ans de sa première victoire " :
Serait-ce une bonne chose que Renault - ou une autre équipe - réussisse à s'extraire du peloton et à recoller plus ou moins au trio Mercedes-Ferrari-RedBull ?

Pour Renault, c'est évidemment oui. Mais pour les SIX autres ? Il y aurait un réel problème : Sauf défaillance des uns ou des autres, il ne resterait que les 9e et 10e places à se partager. Est-ce motivant pour des écuries qui écrivent l'Histoire de la F1 de consacrer autant de talent, de passion, de technologie et d'argent pour une quête si maigre ?

Ce n'est pas vraiment une interrogation mais plutôt un sujet de réflexion...
Il y a 8 heures
titi
titi, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
gignol de ferrari feraille invendable a turin
Il y a 13 heures
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Officiel : Alonso quittera l'endurance après les 24h du Mans" :
Je profite d'un ancien article " endurance " sur le bandeau , pour saluer la 2ème victoire au Mans de Toyota et de son équipage Alonso-Buemi-Nakajima , suivi à quelques secondes de la 2ème voiture . Alonso décroche en plus un titre de Champion du Monde d'endurance avec ses 2 collègues .

Le voilà le seul détenteur du titre pilote F1 et WEC . Ce titre n'existant que depuis 1981 , d'autres pilotes l'auraient peut-être obtenu auparavant mais li faudrait compulser les titres WEC constructeurs et extrapoler .

Rien de certain pour l'avenir d'Alonso , ni en F1 ni ailleurs , mais des projets éclectiques dont le plus vraisemblable serait l'Indycar ( Triple couronne en ligne de mire ) .

Chapeau à l'équipe AC Corse qui apporte à Ferrari une victoire au Mans en GTPro . Cela pourrait inspirer la Scuderia pour une victoire ce weekend sur le même sol français !
Il y a 1 jour
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
@Casper
OK avec toi. Mon petit bémol vient de l'histoire de la gestion pneumatique. Je pense que c'est le concept global de cette W10 qui est vraiment très équilibré et qui permet de mieux gérer entre autres les pneumatiques à bandes fines. Du coup je suis persuadé que si l'on repassait aux bandes épaisses le delta serait probablement identique. Les pneus c'est aussi ce que l'on en fait. Ils sont hyper importants, difficiles à comprendre, mais la monoplace qui dispose à la fois d'une aéro adaptée, d'un chassis équilibré entre ses deux trains, d'un PU à la courbe pleine partout et d'un pilote qui a tout compris, sera devant. C'est un peu comme certains avions, tu peux leur amputer un bout d'aile, mettre la moitié des moteurs en panne, les surcharger, etc... et ils sont toujours en l'air et manoeuvrables. Avec un pilote très doué qui sait gérer ce genre de situation c'est encore mieux.
Le graal de tout directeur technique c'est de disposer dés le début de la saison d'une monoplace qui réagit exactement aux réglages que l'on souhaite. En celà l'équipe Mercedes AMG a atteint un niveau exceptionnel. Qui plus est Hamilton est en pleine possession de ses moyens et ce n'est pas pour rien dans cette saga. Je ne parle pas que de sa vitesse naturelle, mais aussi du retour d'expérience qu'il apporte à l'équipe. avec un type comme ça on a du mal à rester les mains dans les poches tellement il tire tout le monde vers le haut. C'est vrai que c'est dur pour la concurrence.
Pour se rassurer, le Castellet devrait être plutôt à l'avantage des Ferrari mais on a vu les W10 fortes partout et jamais larguées. Quand elles ne sont pas devant, elles sont juste là à l'affut de la moindre défaillance de leurs adversaires. Et ça marche presque à chaque coup. C'est très frustrant pour les challengers de vivre cette situation, mais peut-on en faire le reproche à Mercedes?
C'est vrai qu'il est courant de dire qu'en France on n'aime pas ceux qui gagnent tout le temps. C'est un peu exagéré en fait, mais le spectacle serait tellement plus excitant si les trois top teams étaient au coude à coude au championnat.
En 2014, j'étais presque le seul à annoncer une grosse domination de cette équipe. Mais pas le seul à le savoir... Le monde de la F1 est petit et d'autres collègues avaient aussi compris qu'ils (merci Toto et Niki) avaient fait ce qu'il faut pour celà (et pas seulement mis des gros sous sur la table). Ce qui me désole c'est qu'il a fallu tout ce temps pour que les autres comprennent le pourquoi avant de chercher le comment.
Vivement que ça change mais pas que Mercedes se plante. Le challenge c'est de faire encore mieux qu'eux et Ferrari n'est pas loin La barre est haute mais j'ai bon espoir de voir cette saison quelques P1+gagne d'une autre couleur. Perso, avec Max, Charles, Pierre ou pourquoi pas Daniel ça me ferait tellement plaisir.
Il y a 5 jours
Casper
Casper, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
Une course avec de quoi se mettre des choses sous la dent :
- Côté moteur : le Renault n'est pas si loin de Ferrari et mercedes, ce sont bien leur chassis qui ne sont pas au niveau, sur les circuits à moteur il y aura donc bataille entre le honda au moteur encore en dessous mais au chassis redoutable et les renault.
- Hamilton devient de plus en plus un champion hors norme que je ne commence à voir que depuis l'année passée, outre ses qualités techniques et son pilotage un comportement exemplaire, bravo
- Sur la pénalité, j'ai l'impression que des gens découvrent aujourd'hui parece que c'est vettel et ferrari ce que certains pilotes ont mensuellement. Comment se plaindre de cette pénalité qui justement est plutôt cohérente avec ce qui se voit dans le peloton hors intouchables. Certes vettel, hamilton et verstappen ne sont pas généralement pénalisés pour ce genre de chose mais les autres oui ! Alors on veut de la constance ou plus de pénalité ?
- j'ai plutôt l'impression que toute cette frustation générale est due au fait qu'on a bien compris que les mercedes allaient être au dessus toute la saison sauf dans quelques rares circuits particuliers, et qu'on vient de nous empêcher de voir une ferrari gagner, c'eut été pareil avec un red bull ou une renault, il faut juste briser la monotonie du vainqueur mercedes. Ben du coup c'est mal parti ! ili restera la france et li'talie qui devraient montrer des hiérarchies similaires si je ne m'abuse... Pas de boulette Sebastien à ces 2 là ce seront tes chances.
- la gestion des pneumatiques est très clairement ce qui donne l'avance à Mercedes cette saison, ils étaient encore en avance sur les autres dans la maitrise de la bande fine, bravo à eux, doit on pour autant pour réduire l'écart remettre les anciennes bandes ?
Il y a 5 jours
Tat
Tat, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Ce débat surréaliste sur la sanction à l'encontre de Vettel n'a aucun lieu d'être. Il existe un règlement, qui dit qu'on ne peut reprendre la piste de manière dangereuse après en être sorti. Qu'on le fasse exprès ou pas n'est pas le sujet. Qu'on soit pilote Ferrari ou pas n'est pas mentionné. Que l'intérêt du championnat soit relancé ou pas ne compte pas.
Personnellement, je pensais fermement que les commissaires n'auraient pas le courge d'appliquer le règlement, vu la capacité d'intimidation de Ferrari. J'ai été très surpris qu'ils aient osé.
Quant à savoir si cette règle, appliquée en la circonstance, est à changer, c'est un autre débat. On peut la changer ; mais d'ici-là, il faut l'appliquer, si on en a le courage.
Allez! Un peu de patience ; quand Hamilton gagnera en rouge, cela fera moins scandale ; on tortillera moins...
Diskus : D'accord avec tous vos posts sur le sujet.
Il y a 5 jours
AP01
AP01, sur "Vers une réoganisation complète des week-ends de GP en 2021 ?" :
"Vers une réoganisation complète des week-ends de GP" ?! Il ne faut pas exagérer ! A la lecture de l'article je parlerais plus de "légers aménagements" ! On est à des années-lumières des week-end de GP sur 2 jours avec 2 courses dont une "sprint"...
Il y a 5 jours
Aifaim
Aifaim, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Je suppose que DR F1@ fait référence à la déclaration de Ricciardo à propos de l'incident qui l'opposa à Hamilton à la chicane au cours du GP de Monaco en 2016. A lui de le confirmer !

La nuit dernière, lors de la première séance de qualification des 24 Heures du Mans, une LMP2 s'est arrêtée en tête à queue au virage du Raccordement. Son pilote a relancé sa voiture alors que survenait une Toyota qui l'a accrochée. C'est l'illustration de la situation où, de mon point de vue, devrait s'appliquer la notion de reprise de la piste de manière dangereuse.
Il y a 5 jours
AP01
AP01, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
"Il y a le ressenti bien naturelle du fan et la réalité de la piste." : il y a surtout inventer n'importe quoi quand on n'aime pas un pilote et être aveugle quand son pilote péféré accumule erreur sur erreur. Cela s'appelle, au minimum, de la subjectivité et, plus vraisemblablement, de la mauvaise foi... Il n'y a que cela pour taper sur un pilote qui, objectivement, pilote presque parfaitement depuis plusieurs saisons, est fair-play avec son équipier et ses rivaux et reconnait honnêtement ses erreurs tout en restant compétiteur.
Les Schumacher et autre Senna ne lui arrivent pas à la cheville sur nombre de ces points...
Il y a 5 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
@DR F1
La difference vient surtout du fait qu'Hamilton fait très peu de fautes depuis deux saisons. Faisons le bilan des 30 dernières courses entre Hamilton et Vettel. À votre avis, point par point, noir sur blanc, colonne de gauche l'un colonne de droite l'autre lequel est le plus sorti de la piste ou provoqué des situations critiques? Il y a le ressenti bien naturelle du fan et la réalité de la piste. À ce petit jeu je crois qu'Hamilton n'a pas grand chose à voir avec les multiples fautes de pilotage de Vettel ces deux dernières saisons. Cela ne fait pas pour autant de Vettel un gros nul, il reste un redoutable pilote mais la réalité est qu',il est tombé sur un Hamilton qui a su aligner rapidité et constance sans commettre beaucoup de fautes.
Il y a 5 jours
AP01
AP01, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
"lorsque Lewis fait une faute, même très dangereuse, il n'est jamais sanctionné." Des exemples ?
Il y a 6 jours
DR F1
DR F1, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Le vrai problème est que lorsque Lewis fait une faute, même très dangereuse, il n'est jamais sanctionné.
Il y a 2 poids et 2 mesures.
Donc, par réaction, je suis solidaire avec Vetel. D'ailleurs, le jour où il voulu invectiver la direction de course après une faute de LH, il l'a payé cher. Et peut-être cela lui restera collé à la peau.
Je souhaite très vivement que cela sera préjudiciable à Mercédès, qui en faux c... joue "profil bas".
Il y a 6 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Vers une réoganisation complète des week-ends de GP en 2021 ?" :
Si ce régime de parc fermé passe le barrage des équipes, nous risquons de voir les péripéties qui émaillent les essais prendre une importance énorme susceptible d'influencer le déroulement du Grand Prix. Actuellement, une grosse sortie de route le vendredi réduit le temps de sommeil des techniciens mais la monoplace enchaîne les essais libres 3 et les qualifications le samedi. Le parc fermé réduira le temps de travail et pénalisera davantage encore le malchanceux.
La question est également posée de trois séances d'essais dont on ne pourra bénéficier des améliorations obtenues... Autant faire l'économie d'une EL dont les fruits ne seront pas forcément pertinents pour la course suivante.

Il est certain que c'est ouvrir la porte à la mise en place de Grands Prix supplémentaires. Personnellement, le nombre actuel me satisfait. Mais il faut être clair: un week-end supplémentaire sera beaucoup plus fatigant que le "repos" apporté par la suppression du jeudi.
Pardon pour ce parallèle osé : les 35 heures vendues comme un progrès pour la qualité de vie n'ont conduit qu'à une densité plus élevée du travail et finalement un niveau de fatigue plus élevé ! Gageons que cette journée "gagnée" sera utilisée pour travailler à l'usine.
Il y a 6 jours
Rocktau
Rocktau , sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Au vu de tout ce tintamarre abrutissant, une question me vient à l?esprit.
En supposant les positions de Vettel et Hamilton interverties, et que Hamilton aurait commis cette erreur devant Vettel, ensuite sanctionné par cette pénalité de 5 secondes!
Quelle aurait été la genèse de tous ces commentaires!
Les commissaires ont rendu leur verdict à l?instar de la sanction infligée la saison dernière à Verstappen à Suzuka, dans des circonstances identiques.
Personne, à l?époque, n?était venu afficher sa désapprobation.
Alors de quoi donc souffre la F1?
Du binôme Mercedes/Hamilton!!!
Ou de la passion irrépressible d?un certain nombre de fans (public, anciens pilotes, commentateurs, journalistes etc...) pour Ferrari qui n?arrive pas à déloger Mercedes de son piédestal depuis plusieurs saisons.
Heureusement que les commissaires , qui ont fait leur job honnêtement, se sont prémunis de toutes considérations politiques.
Objectivement, on devrait les féliciter de s?être appuyés sur les textes du règlement, au lieu de les rendre responsables de cette cacophonie indicible.
Il y a 6 jours
GV27
GV27, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Le problème c'est surtout qu'avec ce genre de débat, ils vont faire asphalter tous les bords de piste.
Car comment demander à un pilote de regagner la piste
proprement"quand il passe par du gazon? Si c'était bitumé,il aurait pu regarder dans ses rétros mais quand il passe dans la pelouse,il ne peut que s'occuper à garder le contrôle de sa monoplace...
De la même manière Hamilton sait très bien qu'en attaquant Vettel à ce moment là, soit il peut passer, soit il fera constater une man?uvre litigieuse aux commissaires (il a bien raison de profiter de ces règles douteuses et cela montre son intelligence de course). Avant la direction de course informait les pilotes s'ils devaient "rendre" la place, maintenant c'est punition directe et débats d'après course...
Il y a 6 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Juste " une minute papillons " .
Si j'en crois l'opinion de beaucoup de gens , Pirro et ses commissaires étaient en droit d'infliger une pénalité à Vettel selon la réglementation mais , ils n'auraient pas dû le faire pour ne pas saboter le spectacle de deux CDM en pleine lutte et qui totalisent 9 titres à eux deux .

Jusqu'où va le spectacle s'il transgresse les règlements ? Va-t-on créer un règlement spécial pour les Champions du Monde ? A quoi sert un règlement s'il n'est qu'interprétations ? Faut-il rajouter une couche de subjectivité à des réglementations déjà pléthoriques ?

Je préfère de loin aux rédacteurs de règlements et ceux qui les interprètent , les pilotes qui essaient de les respecter et qui sont de bonne foi .
Il y a 7 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "On vous explique comment la lourde décision de la FIA à Montréal a été décidée" :
Ce que j'ai vu:
-Seb dans le secteur 1 est sous la pression de Lewis. Ce secteur est le moins favorable à la Ferrari contrairement au troisième.
-Seb va clairement à la faute, coupe le virage en hors piste et sur l'élan tire tout droit empêchant Lewis de le dépasser au prix d'un freinage et d'une manoeuvre d'évitement qui l'oblige du coup à sortir de la piste.
Dans l'affaire, Lewis est la victime, pas le responsable de la faute de Seb. J'insiste. Je suis outré par les sifflets et les noms d'oiseau de certains spectateurs (une fois de plus...) contre Lewis à l'arrivée. Ca commence à bien faire. Merci d'ailleurs à Seb d'avoir pris la parole pour demander au public de respecter le pilote qui n'est pour rien dans cette affaire. Qui peut dire le contraire?
Mettez vous à la place de Lewis. Il accomplit (une fois de plus) un super travail toute la course, évite de justesse une collision pour laquelle il n'est pour rien et ne peut même pas en profiter. A l'arrivée il se fait siffler, injurier et reste quand même assez beau joueur en acceptant de partager symboliquement le haut du podium quelques instants avec son challenger. Mais que peut-on lui reprocher?
Par ailleurs je suis partagé sur la décision du collège des commissaires:
-d'une part ils appliquent le règlement, certes à la lettre, mais ils sont aussi là pour prendre des décisions qui de toutes manières seront contestées. Ils font leur job.
-d'autre part, ils jouent les "casseurs d'ambiance" au paroxysme d'un combat de gladiateurs et c'est quand même dommage pour le spectacle. Il y a la loi et l'esprit de la loi. Un peu comme au foot, main volontaire ou pas dans la surface...
Si on prend un peu de hauteur, je critiquerais plutôt l'attitude de la colère de Seb qui me parait certes humaine mais pas très valorisante au final pour lui. Par exemple je rappelle le grand calme de Lewis lors de l'épisode du fameux coup de roue et pourtant volontaire de Seb à Bakou il y a deux ans... Il a d'ailleurs depuis reconnu son erreur d'appréciation après avoir revu les images vidéo. C'était pourtant bien plus méchant et il a été pénalisé pour celà et dans d'autres sport il aurait pris plusieurs courses de suspension pour cet acte anti-sportif. Dans toutes les circonstances, un pilote de haut niveau, comme tout sportif, doit garder son calme. Et manifestement Seb en manque un peu trop souvent. Il n'a pas besoin de celà, lui qui a assez de galons pour se faire respecter
Pour moi, cette affaire de Montréal, c'est un incident de course qui aurait bien pu en rester là. Les commissaires en ont décidé autrement.
Je ne peux toutefois m'empêcher de vous présenter une autre vision des choses que plusieurs de mes amis disposant d'une longue expérience de la compet auto ont tout de suite souligné. Pour eux, la manoeuvre de Seb c'est idem un freinage manqué et une chicane coupée. La règle qui s'applique de fait pour éviter une sanction sportive: on doit tout de suite redonner l'avantage au pilote qui en a subi les conséquences. A ce sujet, beaucoup de spectateurs croient que le pilote qui a coupé la chicane doit redonner l'avantage uniquement s'il en a profité pour doubler celui qui le précède. Et bien sachez que cette règle s'applique aussi si un pilote en a tiré un avantage sur celui qui le suit et qui n'a pas commis d'erreur. C'est explicite dans le règlement sportif de la FIA.
Logiquement Seb aurait donc dû laisser l'avantage à Lewis dans les mètres qui ont suivi, quitte à le repasser dans le secteur 3 où il aurait pu facilement redoubler vu sa Vmax et son DRS.
Cette fois les commissaires ont plutôt insisté sur l'aspect "unsafe" du retour en piste. Un choix que l'on peut aussi discuter.
Avec des si et des mais...



-


Il y a 7 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Le seigneur @Aifaim

Rien ne nous dit au cas où , vettel aurait percuter la muraille et revenir en tonneau , automatiquement la ferrari aurait traîner la mercedes avec elle en retour, puisque ce scénario n'a pas eu lieu.
Votre vision je la respecte , après avoir éviter le pire pour lui , ( à savoir éviter le crash face au rail ) peut revenir comme il le souhaite , adhérence ça fait un peu cache misère, pour moi.

Ok.Entendu.
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
dahou ouabou@, j'ai relu le texte officiel tel qu'il est retranscrit dans l'article d'explication de la sanction :
" Les commissaires ont revisionné la vidéo illustrant le fait et ont déterminé que la voiture n°5, sortie du circuit au virage n°3, a rejoint la piste au virage n°4 de manière non-sécuritaire (...)

C'est sans contexte la façon dont il a repris la piste qui est en question et non le fait qu'il soit sorti de la piste.

Là où nous ne serons pas d'accord, c'est que mon opinion est qu'il a repris la piste dans des conditions d'adhérence et de vitesse qu ne lui laissaient pas la maîtrise totale de sa monoplace. Il a réussi à éviter le rail, c'est déjà beaucoup.
Ma vision de cet article du règlement, c'est qu'il doit s'appliquer dans le cas où le pilote est en capacité d'effectuer toutes les manoeuvres sinon on arrive à une aberration.
Si Vettel était revenu en piste en tête-à-queue, les commissaires auraient logiquement considéré qu'il n'était coupable de rien, quelle qu'ait été le sort de Hamilton. Tout le problème se résume à la question de savoir si Vettel était en capacité physique et technique de faire "mieux". Lui prétend que non et les commissaires le contraire. Au vu de la vitesse de la Ferrari et de son adhérence dans l'herbe puis, pneus salis sur la piste, j'incline à rejoindre son avis.
Il y a 7 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Le seigneur @ Aifaim

Dans le cas ou le talent de vettel lui permette que la voiture ne devienne pas folle et incontrôlable , très bien . Et ça ne change rien malheureusement. Pourquoi , parce que tout simplement ça vient quand même d'une erreur. Ils en font tous , certains plus que d'autres. Tin , Hamilton est parti dans le mur aux essais.

Hamilton eut lésé parce que initialement la course se court sur circuit , vettel le quitte. Quand vous dites que les commissaires condamnent le "retour en piste " il (vettel ) ne vas quand pas se mettre à concourir tout le grand prix en bord de route. Vous n'allez quand pas reprocher à Hamilton de saisir l'instant pour prendre la tête de la course ? je me pose le question .
Un peu comme , vous achetez un bouteille d'eau , sans même prendre le temps de l'ouvrir . Vous la jeter tout simplement.
D'abord , comprendre que je n'ai jamais dis que les commissaires ont condamnés le hors piste. J'ai dit/écrit que cela pose problème., cela s'entend en tant ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR. Si vettel n'avait pas pratiquer du hors piste venant de son erreur , tout irait bien, et que les commissaires n'auraient pas une opinion à se faire , qu'il est rejoint la piste dangereusement ect..
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada - Bilan des francophones : Leclerc troisième anonyme, Gasly et Grosjean très loin" :
Merci, LH#44@, j'avais zappé l'arrêt de Bottas. Le propulseur Honda a énormément progressé, c'est une évidence. Mais est-il arrivé à un niveau aussi exceptionnel qu'on le lit parfois ?
Certains articles annonçaient le Canada comme un juge de paix en matière de comparaison entre les P.U.

Le Honda n'en est pas sorti grandi : Gasly, avec le DRS, n'a pu se défaire du Mercedes-client de la Racing Point et Verstappen, malgré son choix judicieux de pneumatiques et une position relativement correcte sur la grille se serait pris une trentaine de secondes par Bottas, parti seulement 3 places plus haut, sans son arrêt "stratégique"...
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
Bottas dominé par Hamilton, personnellement, je m'y attendais sur l'ensemble du championnat. Mais je suis surpris de la violence du ressac après son début de saison aussi brillant que celui de son équipier.
Il ne s'agit pas d'enterrer le talent du pilote aussi rapidement que l'enthousiasme de son retour au premier plan avait pu susciter. Le premier bilan se fera à mi-saison..
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
dahou ouabou@, le "hors piste" n'est pas condamné par les commissaires, c'est le "retour en piste" qui est pointé du doigt.
Le souci, c'est que le retour en piste est, de mon point de vue, de deux natures. Il en est un qui est totalement maîtrisé, par exemple après une prise d'échappatoire, un tête-à-queue ou un passage dans un bac à gravier. La voiture est alors sinon arrêtée au moins au ralenti. Son pilote a tout loisir d'apprécier le trafic et de choisir une réintégration de la piste de manière sécurisée. C'est ainsi que j'interprète le règlement, en parallèle à "l'unsafe release" dans les stands.

Dans le cas de Vettel, sur la foi de la vidéo jointe à l'article, la Ferrari est en sortie de route jusqu'à ce que le talent du pilote lui permette de ne pas commettre l'erreur qui rendra la voiture folle et incontrôlable avec les éventuelles conséquences que l'on imagine aisément (percuter le rail).
Quand on regarde la photo fixe du début de la vidéo, on imagine aisément qu'Hamilton a analysé la situation aussi bien que Vettel et mis autant de talent à prendre les mesures de protection pour lui-même et sa monoplace. Etre sur sa trajectoire, à vitesse adaptée au virage qu'il avait à négocier, avec une adhérence au sol sans surprise lui ont facilité la tâche, en comparaison de son adversaire. De toute façon, l'éventualité d'une manoeuvre d'évitement est à l'esprit des pratiquants en circuit à chaque instant.

Objectivement, en quoi Hamilton a-t-il été lésé par l'incident ? Voiture abîmée ? grosse perte de temps ? Perte de place ? Abandon ?

Si Vettel avait achevé sa course dans le rail, qu'Hamilton crève un pneu sur un débris de carbone et perde son classement au profit de la Ferrari de Leclerc voire de Bottas avec une grosse incidence sur le championnat, aucune sanction n'aurait été prise contre Vettel.
On en arrive à ce paradoxe que c'est l'excellence d'un pilote de haut niveau qui est pénalisée.
L'inverse, c'est Magnussen en qualifications. Il sort de la route, perturbe la séance, pénalise plusieurs adversaires (Verstappen, Grosjean et d'autres, privés de leur tour rapide) mais ne reçoit aucune sanction. Même sa 10e place lui est en théorie préservée.
Il y a 7 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
Lewis Hamilton a montré une fois encore son fairplay remarquable ce Dimanche . Pas la moindre critique à l'encontre de Vettel , qui aurait pu le percuter si Lewis "n'était pas monté sur les freins" comme il le dit lui-même . Au contraire , il invite Vettel à monter sur la plus haute marche du podium en signifiant à tous qu'il y avait 2 vainqueurs .

Vettel juste auparavant et de colère , avait interverti les panneaux n° 1 et 2 sur les emplacements sous le podium . Le plus drôle est que derrière le panneau n° 1 , il n'y avait pas sa voiture . Tout un symbole !

Il y a bien un Gentleman en F1 , c'est Hamilton mais non au sens historique de " Gentleman Drivers " qui courraient il y a longtemps en F1 .
Il y a 8 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Seigneur @Aifaim

Il y a du hors piste , et c'est ça qui pose problème.
C'est celui qui reste en piste qui est en acceptation avec le règlement. C'est quand même pas très compliqué à comprendre.
Dans sa man?uvre vettel oblige Hamilton , qui lui n'a pas fait du hors piste à freiner , pour éviter le comble. Etre pour un accident , ou pas.
Ça on s'en fout . Je ne dis absolument pas que vous êtes pour. Il y a une , ou des règles qui désavantages celui qui est parti hors piste de son propre chef. Que cela n'était pas juger dans la formule 1 dans les années 50 , on s'en fout pareil. Vous avez une énorme connaissance en sport automobile , et je penses ne pas faire le poids face à vous. Mais , de tout même. Aujourd'hui est indépendant de 1950.
Dans un contenu potentiel il y a le registre théorique , qui généralement donne à établir la règle du jeu, que c'est une étendue, fixer, tracer par des limites à propos duquel des engins avec des personnes à bord se font la concurrence. Et donc , c'est tout a fait normal que celui qui a empoigné le chemin normal qui doit avoir plus de justice. Logique !
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Quelle est la quatrième force du plateau ? " :
deniou@, si vous avez voté, vous savez où en est Renault dans le pronostic des lecteurs... Et je ne parle pas du P.U !

En tant qu'équipe représentant un grand constructeur, il est logique d'attendre mieux qu'une place dans le gros ventre du championnat. Sans aller titiller les trois premiers, au moins prendre la mesure des "clients". L'espoir pour beaucoup en était là après les essais de Barcelone et leur déception n'en a été que plus vive.
Le joli résultat du Canada va leur redonner le sourire et une belle prestation au Castellet pourrait bien leur offrir déjà cette - provisoire - 4e position au championnat... "en deux bons week-ends"... Nous verrons bien !
Il y a 8 jours
deniou
deniou, sur "Quelle est la quatrième force du plateau ? " :
Consternant de condamner Renault sur un début de championnat raté. Quel manque de respect pour les centaines d'employés qui travaillent dur pour améliorer la situation. Le potentiel de Renault est la, la course du Canada le prouve. Renault 5eme à 2 point de McLaren.
Il y a 8 jours
AP01
AP01, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 8 jours
LH#44
LH#44, sur "Canada - Bilan des francophones : Leclerc troisième anonyme, Gasly et Grosjean très loin" :
Les six secondes entre Bottas et Verstappen s'expliquent par le fait que le Finlandais est rentré mettre des pneus neuf à trois tours de l'arrivée pour le point du meilleur tour en course.
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada : les tops et les flops de la rédaction" :
L'image qui restera, c'est l'inversion des panneaux.
Elle occulte la bonne tenue des deux Ferrari qui brisent l'époustouflant élan du début de saison des Mercedes.
Renault devra confirmer sa performance au Castellet pour convaincre d'une véritable embellie supposée durable.
La réaction de Steiner bat en brèche les récriminations probablement justifiées sur le plan technique de son pilote. A partir du moment où sa sécurité n'est pas en balance, le respect de son employeur, de son équipe, du public et de son sport impose de rouler. La petite humiliation d'un mauvais classement fait partie du jeu.
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada - Bilan des francophones : Leclerc troisième anonyme, Gasly et Grosjean très loin" :
Verstappen était théoriquement 11e sur la grille. En réalité, Sainz pénalisé, Magnussen partant des stands, Il est parti 9e avec le choix de la monte pneumatique. Une grande partie de l'écart s'explique là, ce qui n'enlève rien à la course de Verstappen qui termine à 6" d'un Bottas moyennement en réussite...
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
dahou ouabou@, vous avez raison en écrivant "Après une erreur , on ne fait pas ce qu'on veut.". Vettel n'avait pas la totale maîtrise de sa monoplace. Tout acte de "défense", coup de volant ou freinage n'auraient eu pour effet que d'aggraver la situation en déstabilisant la voiture, l'auraient au mieux mis en tête-à-queue au pire envoyé dans le rail.
Le comble, c'est que dans ce cas, si Hamilton avait eu une avarie sur sa voiture, l'incident serait devenu unn accident et mis au compte d'un "fait de course"...
Il y a 8 jours
quellier
quellier, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
trop de pénalité cette année

c est la mort de la F
Il y a 8 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
On t'a rien volé , seb . Tu as le choix de rester en piste. Personne ne t'a foutu dehors, en raison d'un contact.
Après une erreur , on ne fait pas ce qu'on veut.
Il y a 8 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Dans ces cas , plus besoin de ligne blanche. Et autre marquage au sol , ni de barrière de sécurité , et de chicane. Ect ..
Tu sors de piste , et tu rentres comme tu veux.
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
De mon point de vue, la pénalité n'a pas lieu d'être car l'incident ne relève pas d'un "retour en piste" tel qu'on l'entend généralement. A savoir qu'une monoplace sort de la piste, manoeuvre et reprend la course après que son pilote se soit assuré que la passage est libre.

Ici, C'est, de mon point de vue, à assimiler à une chicane coupée. Lorsque le pilote y a gagné une place, il la rend sinon... rien !

Vettel a perdu le contrôle de la Ferrari qui a sauté le vibreur, est retombée sur l'herbe et reperdu l'adhérence en sautant du second vibreur à la piste, le tout en une fraction de seconde. Freiner aurait été inutile puisqu'une partie de l'action s'est déroulée "en l'air" et l'autre en mauvaise adhérence (herbe puis pneus salis). Vettel s'en sort bien parce qu'il n'était pas en grande vitesse sinon, il était promis au rail.

Hamilton, en pilote chevronné qu'il est, était aux premières loges et il a instantanément analysé la situation. Profitant de l"adhérence "normale" de la Mercedes, il a pu soit freiner soit ralentir ce qui lui a offert le choix des manoeuvres en fonction du devenir de la Ferrari.On voit nettement, en fin de vidéo, la marge d'espace entre les deux voitures, bien supérieure à celle des voitures en bagarre habituelle.

J'en concluis que vis-à-vis d'un pilote de Formule1 (Hamilton), rôdé à prendre des décisions infiniment plus vite qu'un pilote "ordinaire", qui plus est à une vitesse relativement réduite du fait du virage, il n'y avait pas danger.
Il y a 8 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton" :
Après Monaco, le Canada... deux circuits réputés pour la fréquence du recours aux safety-cars lié à de nombreuses sorties de route et à la fiabilité mise à rude épreuve (boîtes de vitesse, freins...)
Nous venons d'assister à deux déroulements de course relativement limpides. Les monoplaces sont plus fiables mais aussi la mentalité a changé : Finir semble être devenu le leitmotiv général, bien aidé par la dictature de tenue des pneus pendant X tours à économiser en lien avec la consommation d'un carburant parcimonieusement embarqué.
Il y a 8 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton" :
La pénalité de 5" infligée par les commissaires à Vettel pour l'incident qu'il a provoqué aujourd'hui est-elle justifiée ou pas ? Les litres d'encre qui vont couler sur le sujet ne départageront pas les avis des uns et des autres . Il s'agit d'un avis partisan pour son pilote préféré .

Les commissaires ont appliqué une réglementation qui dit qu'après avoir coupé une chicane , on ne reprend pas la trajectoire normale du virage au risque d'obliger son poursuivant à monter sur les freins pour éviter de percuter celui qui le précède . D'un autre côté Vettel , en sortant de l'herbe n'avait pas d'autre trajectoire possible avec l'élan de sa voiture . Mais de fait , la responsabilité de l'incident est bien de 100% pour Vettel et 0% pour Hamilton .

En regardant les choses sur un plan sportif , après leur changement de pneus , Hamilton avait justement 5" de retard sur Vellel qu'il a rattrapées . Après l'annonce de sa pénalité , pourquoi Vettel n'a-t-il pas fait le forcing pour reprendre ces 5" ? Parce qu'il n'en avait pas les moyens ni mécaniques ni mentaux . Alors Hamilton premier et Vettel second ne me choque pas .
Il y a 9 jours
LH#44
LH#44, sur "Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton" :
Spa 2008, Hamilton coupe la chicane, respecte le règlement et laisse repasser Raikkonen, le finlandais se plante 2 tours plus tard, Hamilton gagne reçoit 25 secondes de pénalité, Massa reçoit la victoire, la course suivante le règlement est changé, il faut laisser 2 virages avant de pouvoir retenter un dépassement.
Il y a 9 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton" :
Allez seb... courage , courage. !

GP Belgique à Spa 2008 - 3 derniers tours .

https://www.dailymotion.com/video/xqagpv




Il y a 9 jours
LH#44
LH#44, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Qu'Hamilton ait "pleuré" ou pas le résultat aurait été pareil, c'est pas lui à donné la pénalité mais les commissaires.
Il y a 9 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton" :
Allez seb courage !
Ya , les inspecteurs généraux agrées hollywood , qui ont écrit un super papier pour récompenser ton show, après course.
Comme critique cinéma , je n'ai pas trouver mieux.
Courage , courage.... faut tenir. La saison est encore longue.

https://rmcsport.bfmtv.com/f1/grand-prix-du-canada-vettel-laisse-la-victoire-a-hamilton-a-cause-d-une-penalite-severe-1708665.html
Il y a 9 jours
Beb
Beb, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
C'eût été verstappen, il n'y aurait rien eu... Franchement, la f1 des années passées manquent.. Hamilton n'avait pzd besoin de pleurer à sa radio.. Pitoyable !
Il y a 9 jours
LH#44
LH#44, sur "Vettel, sur sa pénalité : “ils nous ont volé la course !”" :
Pénalité méritée, retour sur piste dangereux, après être parti à la faute tout seul, sans aucun contact.
Il y a 9 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada : les perspectives pour la course" :
En regardant le tableau des pneus, le terme de "used" est à prendre avec circonspection. Un train peut avoir accompli trois tours ou 10, ce qui ne signifie pas qu'ils sont utilisables.
Il est clair que s'arrêter en Q2 présente le sérieux avantage d'espérer disputer la course avec des pneus neufs... sauf qu'il y aura au moins 10 monoplaces devant !

De ce point de vue, Verstappen dispose d'un réel atout. Il part 9e et pourrait s'offrir le luxe de deux arrêts, surtout s'il passe au stand sous neutralisation, le tout en pneus neufs. Logiquement, il devrait être le dernier à s'arrêter la première fois, c'est-à-dire avec la possibilité de passer en tête.
Il y a 9 jours
LH#44
LH#44, sur "Canada - Qualifications : Vettel de retour en pole, Ricciardo brillant 4ème" :
Bien sur, c'est sa spécialité de partir en toupie.
Il y a 9 jours
Inventiveproducts
Inventiveproducts, sur "Canada - Qualifications : Vettel de retour en pole, Ricciardo brillant 4ème" :
Vettel craquera-t-il sous la pression d'Hamilton?
Il y a 9 jours
LH#44
LH#44, sur "Canada - Qualifications : Vettel de retour en pole, Ricciardo brillant 4ème" :
Dernière pôle de l'année pour Ferrari, c'est le seul circuit qui leur soit favorable. FY Vettel.
Il y a 10 jours
V6 turbo
V6 turbo, sur "Canada - Essais Libres 2 : Leclerc et Vettel en tête, Hamilton dans le mur !" :
Lire "El1 et El 2 au lieu de Q1et Q2". Excuses pour le lapsus...
Il y a 10 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Canada - Essais Libres 2 : Leclerc et Vettel en tête, Hamilton dans le mur !" :
Avant les EL3 et les qualifs, difficile d'établir une hiérarchie. On voit bien que sur ce type de circuit les écarts sont finalement assez réduits. La "faute" aux PU qui se sont beaucoup rapprochés les uns des autres. Toutefois il en sera peut-être autrement en course pour d'autres raisons que la puissance pure.
L'aéro aura encore son rôle à jouer mais de manière bien différente de Barcelone ou Monaco. Il s'agit surtout de profiter de la monoplace qui précède pour atteindre une vitesse importante (merci aussi au DRS 2019) dans les trois belles lignes droites de ce tracé Canadien. Aux qualifs aussi, ce jeu entre équipiers est très probable, mais visible surtout en course lors de dépassements en bout de ligne droite. Cette réduction significative de la trainée a des conséquences importantes. J'ai toujours pensé que Ferrari profitait plus de son travail sur l'assiette de sa monoplace à haute vitesse que de son soit disant gros avantage de puissance. Mais cela reste un avis perso. Avec Monza, Montréal est le circuit qui favorise le plus les aéro dites "légères".
L'autre inconnue est le facteur pneumatique et la stratégie. Pirelli a proposé des composés plutôt tendres. Logique sur ce tracé qui traditionnellement ne détruit pas trop les avant car avec peu de longs virages en appui. Ce sont les enveloppes arrière tendres qui souffrent le plus de dégradation comme a pu le constater hier Ferrari. EN Q1 et surtout Q2, avec un piste peu gommée, un peu sale, les efforts liés aux grosses accel en sortie de courbes serrées et sur les vibreurs ont fait souffrir les gommes tendres en quelques tours. Qui plus est, on attend une température supérieure à l'habitude ce dimanche. A ce rythme on étudie sérieusement une possible stratégie à deux arrêts car les premiers pits pourraient intervenir très tôt (entre le 6 et le 10e tour!). Sur le continent américain il y a aussi une tendance sur cette piste étroite à sortir la SC plus facilement qu'ailleurs, ce qui va dans le même sens.
L'autre choix pour les deux top teams est de prendre le risque d'utiliser des médiums en Q2... Osé mais tentant car cela ouvrirait bien plus de latitude en terme de stratégie.
Il y a 10 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Canada - Essais Libres 2 : Leclerc et Vettel en tête, Hamilton dans le mur !" :
Le record de la piste est de 1'10''764 réalisé l'an passé par Vettel . Passer sous la barre des 1'10" relèverait de l'exploit cet après-midi . Deux pilotes me semblent capables de le faire en Q3 si la piste est plus propre et gommée . Bottas , en état de grâce comme en Espagne où il devance son coéquipier de 6/10 et Hamilton , concentré à l'extrême sur son sujet . La W10 , réservoir presque vide + bouton magique + PU amélioré , devrait mettre la tête à l'envers à la concurrence . Malgré la belle prestation de la SF90 hier en EL2 , les Ferrari me semblent moins affûtées . Les RedBull étaient en pleine mise au point ( fond plat etc....) .

Encore un sacré tournant dans la saison que cette qualif à Montréal , en souhaitant un resserrement des valeurs entre Mercedes et les autres , qui eux-mêmes sont déjà bien serrés comme des sardines en boîte .
Il y a 10 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada - Essais Libres 2 : Leclerc et Vettel en tête, Hamilton dans le mur !" :
Comme à l'accoutumée, nous devrions assister à deux courses. Dans cette optique, les chronos sont très serrés. Bien sûr, ce ne sont que les EL2 et certains redresseront la barre demain (RedBull). Mais voir l'écart d'une seconde entre le 4e et le 17e, c'est appétissant ! On se croirait dans une course monotype, les GT ou les Tourisme...
Il y a 10 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Canada - Essais Libres 1 : il y a Mercedes...et les autres !" :
@Aifaim
Ok avec toi sur la probable pole en dessous de 1'10". En tous cas c'est potentiellement ce que valent les Ferrari et Mercedes. Mon seul bémol vient de la température de piste qui est restée sale et peu gommée, circuit non permanent oblige.
Il y a 11 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Canada - Essais Libres 1 : il y a Mercedes...et les autres !" :
L'an passé, personne n'avait passé la barre des 1'13" en EL1, 1'12" en EL2 et 1'11" en EL3.
Les voitures sont plus performantes généralement cette saison et le circuit a été resurfacé. Aurons-nous une pole en-dessous des 1'10" ?
Il y a 11 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Un rugbyman dans une F1 au Circuit Paul Ricard !" :
Quel intérêt ? Un talonneur a réussi à se glisser dans le cockpit d'une vraie fausse F1. Ca, c'est de l'info ! On est content pour lui !

Il y a eu une course aux Etats-Unis qui se nomme "500 miles d'Indianapolis" qui émarge à l'Indycar, affiché en bandeau des disciplines traitées par Motors Inside...

Le wek-end prochain, se déroulent les 24 Heures du Mans... Sur le bandeau, c'est la rubrique "Endurance". Sur ce site, nous risquons fort d'obtenir un traitement similaire à l'an passé... Ne cherchez pas ! La course fût snobée !

A part ça, Robin Herd vient de mourir... Qui ?
Il y a 11 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Quelle est la quatrième force du plateau ? " :
Alors que le sondage frise les 200 votants, deux équipes se partagent quasiment à égalité plus de 82% des suffrages. Sachant qu'elles ont en commun de se partager le même propulseur, la confiance en ce P.U vaut autant que les prestiges respectifs de ces deux concurrents.
Il y a 11 jours
Supervroum
Supervroum, sur "Quelle est la quatrième force du plateau ? " :
Pour Renault, ils vivent dans le passé !
Quelle idée de remettre au goût du jour les fameuses "Théière Jaunes" !!
Il y a 13 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Quelle est la quatrième force du plateau ? " :
Mathématiquement, la place de meilleur des autres n'est pas forcément "à oublier" pour Renault. Nous en sommes à peine au tiers du championnat et son retard sur McLaren est de 18 points. C'est beaucoup mais loin d'être insurmontable si les progrès en performance, en fiabilité et en régularité arrivent.
Sur la saison, les 5 premières places de chaque Grand Prix sont réservées au trio Mercedes_Ferrari-RedBull. Il reste donc à attribuer les points du 6e au 10e, soit 8, 6, 4, 2,1... En deux bons week-ends, le rapprochement est envisageable.

Ce qui l'est tout autant, c'est la pertinence des "évolutions" apportées au fil des courses par tout un chacun, à grand renfort d'annonces aussi tonitruantes qu'optimistes. On aurait envie d'écrire que les équipes plus ou moins ouvertement "B" suivent la bonne santé de leur chef de file.
C'est faux chez Mercedes. Williams a trop de retard pour recoller au peloton avant la mi-saison. Quant à Racing Point, les déclarations de Perez inquiètent lorsqu'il constate qu'il n'y a pas de voies d'amélioration envisageables actuellement. Les ingénieurs se sont réjoui du remplacement de leurs ordinateurs obsolètes par du matériel moderne et ils ont raison. Seulement, il leur faudra un temps d'adaptation aux logiciels que leurs antiquités étaient incapables d'intégrer. Et c'est, de mon point de vue, ce - court - laps de temps hivernal qui a nui aux premières évolutions d'une monoplace conçue avant leur utilisation. L'ex-écurie indienne pourrait se retrouver avec une voiture parfaite... pour 2018 et, dès lors, stagner non loin de l'autre Mercedes-client.
Il y a 13 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Une des courses "les plus dures" de la carrière d'Hamilton : les réactions du top 3 à Monaco" :
V6 Turbo@
Ton dernier post donne envie d'être déjà à Montréal . Le circuit Gilles Villeneuve sera-il encore le jardin des Mercedes , avec leur PU amélioré ? Je pense que la vraie question est de savoir si les 2 dernières semaines ont permis aux Ferrari et RedBull de progresser pour s'en rapprocher ?

Le circuit de l'île Notre Dame présente quelques grosses difficultés comme le virage 3 ( Bien venus au Québec ) que tous les pilotes ont au mois caressé une fois , les 2 épingles dont le virage Senna ( encore lui ) qui privilégient le grip , les enchaînements de courbes rapides et d'angles droits et la longue ligne droite à pleine charge DRS ouvert . Encore une fois , la recherche du bon équilibre de la voiture dans tous les secteurs fera la différence . On sait depuis Bakou que la puissance pure ne suffit plus , surtout en longue ligne droite et qu'un compromis finesse aéro/appuis puissants est déterminant ( spécialité Mercedes cette saison ) .

Reste la longévité des pneus , j'ose dire l'espoir restant aux Ferrari et RedBull . Souhaitons un peu de bagarre contrairement au GP de Bakou .

L'île Notre Dame visitée la première fois au 16ème siècle par Jacques Cartier , l'atmosphère francophone du circuit Gilles Villeneuve , nous préparent un peu à notre très prochain GP de France .
Il y a 15 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Une des courses "les plus dures" de la carrière d'Hamilton : les réactions du top 3 à Monaco" :
A peine sortis de notre parenthèse monégasque voici Montréal. Presque aucune similitude entre ces deux rendez-vous. Montréal se caractérise par de longues lignes droites et des freinages appuyés. Certes certains virages sont particulièrement lents et la piste à l'ancienne est assez étroite mais où la puissance du PU était peu discriminante à Monaco, elle devient cruciale ici. C'est pourquoi on attend avec une certaine impatience cette confrontation. Ferrari a déjà mis en piste son dernier step moteur il y a près d'un mois, Mercedes a attendu ce RDV important pour apporter sa dernière mouture probablement plus performante. Le duel avec Honda n'est pas non plus dénué d'intérêt.
Mais ici le PU ne fait pas tout non plus et on on peut compenser par une aéro fine. L'an dernier RB n'avait pas été ridicule avec Max et un PU moins fringuant. Toutefois je rappelle que c'est Vettel qui s'était imposé tandis qu'Hamilton était un peu passé à coté de son week-end.
Je connais bien ce circuit ou j'ai passé de bons moments il y a quelques saisons. J'ai désormais de la famille proche qui réside a deux pas de l'ile Notre Dame et qui va y faire son tour tour de vélo et roller sur la piste le dimanche matin... Le circuit appartient à la ville qui a cassé sa tirelire pour construire un nouveau bâtiment en grande partie en bois et verre (pits, salle de presse, tribune etc) qui vient d'être livré le mois dernier. Bien que je n'ai pas pu vérifier, parait-il que le circuit aurait été partiellement resurfacé. A vérifier...
Revenons au coté sportif. La nouvelle donne 2019 qui va avoir un rôle important pour cette édition canadienne, c'est le DRS. Les dépassements seront beaucoup plus faciles avec la majoration conséquente de l'avantage accordé aux poursuivants sous la seconde. Encore faudra-t-il être sous la seconde dans les zones de détection.
Au championnat c'est un rendez-vous qui devient très chaud pour Ferrari qui n'a plus le droit de perdre des points tant sur le plan mathématique que sur le coté du moral en internepour entretenir l'espoir au championnat et de ne pas se laisser déborder par RB. Ce serait vécu comme une catastrophe. Et puis il y a tout le peloton des autres où rien n'est vraiment joué. Les inconnues restent nombreuses pour notre plus grand plaisir.
Il y a 16 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Monaco : les tops et les flops de la rédaction " :
@Marc Diskus
C'est exactement ce que je pense. Lewis et Max ont en commun ce sens inné de l'attaque efficace. Le delta avec les autres pilotes se fait souvent sur cette capacité à attaquer fort, longtemps sans aller à la faute irréversible. Si Lewis est devenu le maître en la matière, Max a compris qu'il lui faut prendre le même chemin pour le suivre voire le dépasser un jour. Aller vite ne suffit pas, il faut être capable de toujours tirer le meilleur de sa monoplace quelles que soient les circonstances. En la matière Prost était un King même si je persiste à penser que Senna avait un petit plus en terme de talent pur. Mais comparaison n'est pas raison...
Il y a 17 jours
AP01
AP01, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Le problème n'est pas de se retrouver devant des pilotes que le franco-suisse n'aurait pas battu, mais de ne pas être pénalisé alors qu'on est victime !

Echanger les places dans le cas ou le coupable est devant la victime n'est pas du tout idiot, même s'il n'est pas parfait. Actuellement, la victime n'a que ses yeux pour pleurer mais il semble que pour le bégayeur du coin ce soit très bien ainsi...

Je te rappelle quand même que, suite à des pénalités (pour changement de PU par exemple), beaucoup de pilotes se retrouvent devant des pilotes qu'ils n'ont pas battu en qualification. Mais peut-être que cela t'a échappé...

Cela dit, de la part de quelqu'un qui appelle le franco-suisse par son prénom alors qu'il ne le connait pas, mais le considère apparemment comme un ami (c'est la génération des décérébrés des réseaux sociaux), je ne suis pas étonné de voir cette réalité être occultée...
Il y a 18 jours
Poucepouce
Poucepouce, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Gêné* pas généré
Il y a 19 jours
Poucepouce
Poucepouce, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
S'ils échangeaient leurs places, sachant que l'on ne sait pas quel chrono aurait signé romain, cela voudrait dire qu'il pourrait se retrouver devant des pilotes qu'il n'aurait sans doute pas battu s'il n'avait été généré. Il serait notamment devant Magnussen alors qu'il dit lui même qu'il n'avait pas son rythme. Absurde ...
Il y a 19 jours
Poucepouce
Poucepouce, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
N'importe quoi ...
Il y a 19 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Monaco : les tops et les flops de la rédaction " :
Tat@
Tu as raison , Max aurait dû laisser passer Bottas plutôt que de le dépasser dangereusement dans les stands , ce qui est pénalisable mais , ses mécanos l'ont lâché au plus mauvais moment . A qui la faute ?
Il y a 19 jours
Tat
Tat, sur "Monaco : les tops et les flops de la rédaction " :
@Marc Diskus
"les deux pilotes ont réussi l'exploit de ne pas faire de faute."
Max en a commis au moins une.
@Alexandre Lepère
"on ne voit pas ce qui peut arrêter Hamilton, sauf grosse casse mécanique."
Allez pas donner de telles idées à Toto... Hein!
Il y a 19 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Monaco : les tops et les flops de la rédaction " :
" Lewis était le seul pilote à pouvoir résister à Verstappen en fin de course " disait Toto Wolff à l'arrivée . Bel hommage aux deux pilotes . Lewis aux prises à ses pneus mediums ayant dépassé l'espérance de vie indiquée par Pirelli et Max qui a tenté un dépassement à la chicane au 76ème tour , les deux pilotes ont réussi l'exploit de ne pas faire de faute .

Il manquait 4 ou 5 km/h à Verstappen pour réussir sa manoeuvre , en fait ce qui manque au Honda face au Mercedes . Imaginez que Verstappen soit passé , les gradins de Monaco en trembleraient encore de voir le " garagiste " RedBull ( comme disait Enzo Ferrari ) devancer le constructeur Mercedes .

Le point commun aux 2 pilotes Hamilton et Verstappen , est leur capacité à piloter au feeling et à la limite , une voiture au train avant baladeur , sous-vireur et imprévisible . Ils ne sont pas pour rien probablement les meilleurs sous la pluie . J'ai eu l'impression par moments en fin de course , que celle-ci se déroulait sur le mouillé .
Il y a 19 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Sixième à Monaco, Sainz continue la marche en avant de McLaren !" :
Une performance tactiquement bien jouée qui remet en première ligne la notion d'équipe en Formule 1, "1" qui devrait ou pourrait symboliser aussi l'individualité du pilote dans sa monoplace.

Il faut s'y faire, c'est non ! D'aucuns se sont offusqué des consignes consistant à inverser l'ordre d'arrivée des deux équipiers. Mais cette injonction du stand, comme celle de laisser passer le "plus vite", n'implique que la destinée interne de l'écurie. Avec le bouchon assumé de Norris pour offrir à Sainz un changement de gommes sans perdre de place, on atteint un niveau supérieur. Monaco s'y prête et une opération identique ne sera pas applicable partout. Mais, non sanctionnable ni dénoncée au nom de la sportivité, elle est adoubée désormais en course. Elle entraînera des variantes vénielles sur quelques virages, visibles ou discrètes. Il ne faudrait pas qu'on aille jusqu'à provoquer sciemment un accident comme qui vous savez, quand vous savez pour obtenir le titre...
Il y a 20 jours
Waddle
Waddle, sur "Monaco - Bilan des francophones : nouvel abandon à domicile pour Leclerc !" :
Pas un mot sur Indy sur ce site...Ni sur les chaines d'infos ce lundi...

Simon Pagenaud mériterait plus de considération ...Bravo à lui...C'est la plus grande perf d'un pilote français sur circuit depuis Olivier Panis à Monaco en 1996...

J'ai vu la course sur Canal...Le suspens a été total jusqu'au dernier tour puisqu'il reprend la tête au 199eme tour après avoir mené plus de la moitié du temps...

Déjà,il y a 15 jours il fait une fin de course remarquable sous la pluie à Indy "infield" en doublant 3 pilotes dont le champion en titre pour finir...

2 victoires en 15 jours à Indianapolis plus la pole à Indy 500...Quelle quinzaine...Ça mériterait bien un tweet de félicitations de Macron...

Pour finir, je voudrais souligner que les responsables de l'Indycar ont fait un boulot remarquable en 2 ans et réussissant à transformer des voitures très moches à la base en monoplaces bien plus élégantes que les F1 tout en gardant la même monocoque...

Pas de longueur démesurée, ni ces affreux appendices aéros découpés dans tous les sens...La F1 ferait bien de s'en inspirer...

Certes, à la base ce sont des monoplaces un peu lourdes et "rustiques" si on compare les temps d'un circuit comme Austin par ex (même tracé que les F1 ?) mais elles sont désormais plutôt jolies...

En plus, en tant que supporter des canaris depuis toujours, j'adore le jaune fluo de la "Menards" de Simon...
Il y a 22 jours
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Verstappen, sur son duel avec Hamilton : “j'ai essayé tout ce que j'ai pu !“" :
Il a dit : << heureux d'avoir mené la vie dure à Hamilton >> .

Ouais ,grâce à la charité de la F.I.A et un avantage pneumatique.
Il suffisait Hamilton fit braise d'un pneu (par le biais d'un freinage manqué) ne serait-ce que , qu'à une seule reprise , chose qui n'est pas arrivé.
LoL.
Il y a 22 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
@Aifaim
La dureté de la gomme est un paramètre de base. Effectivement, sur le papier tu es dans le vrai, un médium est plus performant qu'un hard. Après c'est l'exploitation du pneu qui change la donne. Des éléments tels que le graining, l'usure, la tempet , la charge, le couple (et bien d'autres comme la géométrie) viennent modifier la perf. A première vue je raisonne comme toi sur le choix du pneu mais on voit bien que les fenêtres d'exploitation sont très variables et que tout le monde y perd son latin. Entre le choix et le résultat, il y a un delta important.
Le pilote est finalement celui qui a une grande partie des cartes en main. A bien regarder entre Hamilton et Verstappen, les pilotages étaient mus par des impératifs complètement opposés. Lewis avait de la motricité et du grip derrière, un PU probablement plus souple, Max un PU beaucoup plus"pointu" qui le handicapait à chaque accel. Sa carto n'a pas été adaptée à ce style de combat. Quand les chevaux arrivaient, c'était "too late" pour réussir sa manoeuvre de dépassement. Il l'a bien expliqué à l'arrivée. Il n'y a qu'aux pits qu'il pouvait modifier la gamme des modes, et il ne l'ont pas fait lors du seul passage aux stands( il y a les modes de carto et la gamme. Chaque numéro correspond à un mode modifiable sur le volant. Mais la gamme est modifiable uniquement aux pits lors d'un ravito via un transpondeur spécial ) La course aurait été différente dans le cas où RB aurait pu effectuer cette modif lors du pit stop ou avant le départ. Et le capital usure de Max était un peu supérieur, gommes hard oblige.
Quant à Lewis, outre les fermetures de porte, il s'est appliqué à tenter de faire pivoter sa monoplace qui passait son temps à sous virer. Et son objectif était de faire près de 60 tours avec ces gommes avant sans les détruire. D'où ces traj un peu bizarres et sa tension extrême devant la "montagne" que représentent ces tours.
Vettel avait probablement les même soucis que Lewis, il s'est appliqué à conserver ses gommes, "intelligemment" je dirais. On voit bien que Lewis était trop limite dans la fenêtre d'exploitation. Pour faire fonctionner ses gommes avant il lui fallait du rythme, mais là en roulant plus fort il hypothéquait son capital usure. Un compromis très compliqué qui lui a causé de nombreuses alertes, et le stress qui va avec. En plus il fallait à tout prix éviter le cramer l'enveloppe sur un freinage appuyé. Un art très fin que tout grand pilote connait bien, surtout dans la F1 moderne.
Il y a 22 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Une des courses "les plus dures" de la carrière d'Hamilton : les réactions du top 3 à Monaco" :
Même si je persiste à dire qu'il n'a pas grand intérêt sur le plan du défi technique (PU/aéro/ pneus et freins), le tracé monégasque concentre les émotions. La tension y est plus forte qu'ailleurs car c'est étroit et sans échappatoire . On peut autant s'y ennuyer à mourir que grimper au rideau suite à une manoeuvre osée
Le duel Hamilton/Verstappen n'a pas échappé à la règle sauf qu'il a duré une grande partie de la course et presque jusqu'au passage de la ligne. Comme on dit " impératif de garder ses nerfs" ce qu'a admirablement fait Hamilton. Sous la pression, il a eu des dizaines d'occasion d'aller à la faute sans jamais la commettre. La marque d'un immense champion qui ne baisse jamais les bras.
Je pense aussi que Verstappen a été très bon. Il a surtout beaucoup appris cet après-midi. Cet épisode l'a fait murir et lui sera utile pour la suite de sa carrière. Petit bémol, les 5 sec de pénalité c'était cadeau. D'autres ont déja subi un "drive through" pour moins que ça.
Dommage que Vettel n'a jamais pu (ou voulu) se mêler à la lutte. La course aurait été bien différente en tête.
Bottas est victime des circonstances suite à son incident avec la RB dans la ligne des pits. Quant à Leclerc, il a joué avec le feu pour notre plus grand plaisir. Le talent ne peut hélas pas tout.
Enfin, et c'est rassurant, soulignons que la perf en piste ne reflétait pas les écarts en qualifs de samedi. Comme quoi!
Il y a 23 jours
LH#44
LH#44, sur "Monaco - Bilan des francophones : nouvel abandon à domicile pour Leclerc !" :
En parlant des Français, Simon Pagenaud vient de gagner l'Indy 500.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Une des courses "les plus dures" de la carrière d'Hamilton : les réactions du top 3 à Monaco" :
Vettel a visiblement réalisé une course d'attente. Il devait espérer (rêver ?) à un accrochage entre Hamilton et Verstappen.

On ne refait pas l'histoire. Ces 5" de pénalité valent moins cher qu'une sortie des stands derrière Bottas, ce qui se serait produit sans "l'erreur de son stand". Il aurait en effet eu des difficultés à le dépenser si tant est qu'il y serait parvenu !
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Milano@, il faut tenir compte aussi du fait que le Néerlandais était chaussé en gommes dures et Hamilton en Medium. L'adhérence en courbe et en motricité en sortie de virage était à l'avantage de la Mercedes.
Que Verstappen se montre au freinage, c'est assez logique. Il a le talent pour et n'avait guère de solution autre pour rester dans la seconde.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Chez les motoristes, Honda affiche un fort beau résultat d'ensemble avec ses quatre monoplaces dans les points.
Renault en place deux sur quatre, Ferrari et Mercedes deux sur six !
Sur ce circuit peu éprouvant pour les propulseurs, l'unique abandon est accidentel donc la fiabilité du plateau est de 100%.
Il y a 23 jours
Milano
Milano , sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Mercedes roi de la stratégie, entre bottes qui ralenti pour ne pas perdre de temps sous sc et Hamilton qui ralenti la meute pour permettre à bottas de ne pas perdre trop de son 2ème arrêt cetait bien vu , par contre grosse frustration sur ce grand prix dit pilote ou Clairement le moteur Mercedes a tout fait ... verstappen aurait eu 1000 tours qu'il ne serait jamais passer , il freinait déjà incroyablement tard mais ça na pas suffit son déficit en ligne droite était très très important, très frustrant ce gp
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Un ou deux arrêts ? On peut s'interroger quand on regarde la performance de Gasly qui termine la course à moins de 10" de Hamilton;
Bottas aussi s'est, contraint et forcé, arrêté deux fois et il est sur le podium.
Bien sûr, l'un et l'autre ont bénéficié d'un arrêt (presque) gratuit mais l'écart final reste faible.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Une mention spéciale pour un autre débutant : Russell. Sa Williams censée rendre 2" au tour à ses adversaires termine assez près de la Renault de Hülkenberg et laisse derrière lui Stroll et les deux Alfa-Roméo. Son résultat ne doit rien à des événements particulièrement heureux puisqu'il n'y a eu qu'une safety-car en début de course, ni à une cascade d'abandons puisque seul Leclerc n'a pas franchi la ligne d'arrivée.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Verstappen a été relâché par son stand d'une manière "unsafe" + un comportement brutal pour forcer le passage qui a provoqué une crevaison pour Bottas... Jean-Eric Vergne a été surpris de la clémence du verdict quand il s'attendait à un drive-through.
Il a fait le spectacle derrière un Hamilton qui, s'il ne crevait pas, était certain de rester devant.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Albon ! Meilleur des débutants, aucune faute et a fait jeu égal avec Kvyat, le 3e meilleur chrono en course, le tout couronné par sa 8e place. Du très beau travail !
Il y a 23 jours
LH#44
LH#44, sur "Monaco - Course : Hamilton dompte Verstappen !" :
Leclerc à touché la barrière à la Rascasse c'est ce qui l'a poussé dans la Renault, à causé sa crevaison et la destruction de son fond plat.

Bottas n'as pas "profité" de repasser aux stand, Verstappen lui à crevé un pneu avec son Unsafe Release.
Il y a 23 jours
AP01
AP01, sur "Monaco : un hommage à Niki Lauda avant le départ" :
Le jour où NIgel Mansell mourra, tout le monde devra-t-il porter une mousache en mémoire de son look à l'époque de sa carrière en F1 ? Peut-être que cela donnerait un peu de compétence à Claire Williams !

Il faudrait alors penser à remettre le calendrier du Portugal au calendrier et que Mansell meurt juste avant celui-ci. Cela rendrait l'hommage plus unanime pour les 2 sexes :-))
Il y a 23 jours
GALOYS
GALOYS, sur "Monaco : un hommage à Niki Lauda avant le départ" :
NIKI LAUDA, une légende, oui mais surtout:
- pour son miracluleux courage pour "survivre",
- pour son autre courage pour ne pas tricher par le biais de la chirurgie esthétique en masquant les séquelles de son premier miracle,
-et enfin son humilité et sa simplicité à ne pas tirer profit de sa terrible expérience!
Respect Monsieur LAUDA.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco : les perspectives pour la course" :
Deux arrêts pourraient s'avérer intéressants avec deux interruptions de course à des moments pertinents. En ce cas, dans un ordre ou un autre, deux trains de tendres et un train de medium... Surtout en tenant compte de la largeur - et non de la largesse - de la fenêtre.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
Marc Diskus@, le lien entre le jeu et les prisonniers, c'est la même désespérance face à une vie qui ne peut et ne pourra rien apporter.
Une boutade - horrible - consiste à dire que se tirer une balle dans la tête est une mort plus sensée puisqu'elle met du plomb dans la cervelle...
Il y a 23 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
Aifaim@
" La roulette russe , ou comment mourir moins bête " . Une des interprétations de ce jeu suicidaire , qui n'est pas réservé aux riches qui ont épuisé toutes les sensations fortes de la vie et qui n'a rien à voir avec le jeu des casinos . Il suffit d'avoir vu " the Dear Hunter " pour comprendre que les prisonniers américains des Vietcongs préféraient appuyer sur la détente que d'être pris pour des bêtes . L'inverse de la schizophrénie en quelque sorte .

Un hors-sujet de ma part , qui fait suite à quelques réflexions personnelles et convaincues lues ce matin .
Il y a 23 jours
AP01
AP01, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
" Il ne me viendrait pas à l'idée de donner des leçons à ceux qui font vivre la F1 quand je n'en suis qu'un bénéficiaire sans bourse délier.". Pourquoi ? Vous en vous autorisez à donner votre avis que sur les domaines qui vous concernent ??? J'en doute fort...
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas concerné qu'on ne peut pas donner son avis. Heureusement d'ailleurs !
Moi non plus je ne donne pas un cent pour regarder la F1 et j'en suis très fier ! Combattre ceux qui vous prennent pour un gogo devrait être un devoir pour chacun.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
AP01@, le sport automobile coûte très cher et il y aurait une grande hypocrisie à le nier. Si certains y laissent des budgets énormes sans égratigner leurs fortunes respectives, c'est leur liberté.
Dans toutes les disciplines, la FIA , après l'ACO, a compris qu'il existait des passionnés dont les moyens permettent à la fois de se faire plaisir derrière un volant et de valoriser les courses par le financement d'équipes, de motoristes, de constructeurs et de pilotes professionnels.
Je l'ai déjà écrit : nous vivons un âge d'or qui ne pourra perdurer. Egoïstement, je le goûte et m'en repais avec les délices dont nous étions privés aux époques de vaches maigres. Il ne me viendrait pas à l'idée de donner des leçons à ceux qui font vivre la F1 quand je n'en suis qu'un bénéficiaire sans bourse délier.
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
V6 Turbo@, mon message précédent ne parlait pas d'argent. Fréquenter un casino n'est pas dans mes gènes et symbolise plutôt le hasard et ses conséquences.

Je n'ai pas de culte préférentiel pour la Formule1. Les autres disciplines m'intéressent aussi. Si j'avais l'opportunité de suivre sur place un Grand Prix ou une autre compétition, il n'est pas sûr que je choisirais la F1.
Plus ou moins contraint de suivre le sport automobile derrière un ordinateur, je me gave d'épreuves d'Endurance, de formules diverses, de GT, de tourisme, etc...
Ainsi, j'ai passé deux bien jolis week-ends récemment avec la diffusion de quasiment toutes les disciplines des Coupes de Pâques à Nogaro puis des courses de Pau.
Il y a 23 jours
AP01
AP01, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
C'est bien que certains commencent à se rendre compte que la F1 n'est que fric et amusement pour (en grande majorité) les classes très supérieures pour lesquelles ceux qui payent des abonnements, honéreux, pour regarder (régulièrement) un piètre spéctacle, ne sont que des sans-dents méprisables...

Monaco n'est que la cerise sur le gâteau pour ces gens-là et, au moins, le spectacle est souvent présent ! Faites qu'il pleuve !!!
Il y a 23 jours
AP01
AP01, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Bien évidemment, et comme je le faisais remarquer avec l'exemple, cette règle ne pourrait être appliquée en l'état, mais y réflechir serait nécessaire ama.

Le problème n'est pas l'égalité des sanctions à fautes égales mais la "réparation" de la victime. Actuellement, cette dernière est tout simplement oubliée et doit faire avec.

Le dernier paragraphe d'Aifaim est assez incompréhensible...
Il y a 23 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
@Aifaim
J'ai pas très envie d'en rajouter à ton propos sur l'argent, le casino &co. Je reste comme toi assez dubitatif, voire ecoeuré, par tous ces excès (disons le mot : de fric) concentrés sur quelques km carrés. Même si je suis assez OK aujourd'hui j'ai plus envie de ne penser qu'au spectacle qui s'offre à nous.
A ce sujet il y a 15 jours j'étais invité à à l'E-Grand Prix de Monaco sur un circuit un peu raccourci par rapport à la F1. Je me rappelle c'était le samedi jour de qualif du GP d'Espagne. En fait j'ai regretté de ne pas être à Barcelone ce week-end là, même s'il faut reconnaitre que l'elec c'est sympa et qu'à l'avenir (très proche) on va assister à l'évidence à un upgrade très important de cette discipline. Je me souviens ce samedi là dans le paddock on a même regardé au dernier moment s'il n'y avait pas un avion possible le samedi soir ou le dimanche matin pour aller faire un saut à Barcelone le lendemain pour la course, c'est dire combien la F1 reste un truc qui nous tient à coeur. En fin de compte cela ne s'est pas fait et je suis aller dormir à Nice chez des amis alors que j'aurais pu rester dormir le soir en principauté. Pourtant le lieu est tellement magique, je reconnais. Je suis quand même partagé sur l'intérêt sportif de ce tracé au point que nous étions beaucoup plus attirés par les infos de ce qui se passait à Barcelone que devant nos yeux. On ne se refait pas....et pourtant pour d'autres raisons perso je ne suis pas à Monaco aujourd'hui. Que de paradoxes!
Plus sérieusement, on m'a dit au téléphone que tôt ce ce matin il pleuvait bien sur Nice avant que le temps se lève. En même temps la météo de la FIA annonce une journée sans pluie. Qui vivra verra...
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Cette proposition ne sera pas retenue par les règlements.

Son application brute, ici même, aurait bénéficié à Giovinazzi aux dépens de Hülkenberg, victime de la même gêne en Q1.

La règle actuelle est égalitaire : à faute identique, punition identique ce qui paraît a priori aussi juste que logique. C'est d'ailleurs l'inverse qui est décrié lorsqu'une "erreur", intentionnelle ou non, reçoit une sentence différente selon les circonstances.

Le problème de la peine en justice dépasse évidemment le cadre de la Formule 1 et, bien sûr, de ce modeste forum. La question posée est aussi simple que sa ou ses réponses compliquées. Si les conséquences d'un acte s'imposent vis-à-vis de l'acte lui-même voire de ses intentions, un maladroit qui provoquera le décès d'une personne bousculée sur un trottoir par sa chute recevra une peine plus lourde que le poseur d'une bombe qui n'aura pas explosé...
Ah ! La fameuse Loi du Talion...
Il y a 23 jours
AP01
AP01, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Pas bête Alynpier... même si entendre le "ouin-ouin" franco-suisse se plaindre encore et toujours me fait toujours marrer !

Pénaliser le responsable est normal mais, comme bien souvent quand il est question de justice, la victime est négligée. La FIA s'honorerait à reflechir (pour une fois et si elle en est capable) à cette proposition. Mais le petit Todt a certainement bien d'autres choses à faire que s'occuper du règlement de la F1...

Après, il ne faudrait pas que le pilote lésé ne se retrouve derrière le fautif car le franco-suisse serait capable de gêner Hamilton pour essayer de faire une pôle ! Ce serait sa seule chance ! :-))
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
Roulette russe... Même sur un circuit que borde un casino, je n'aime pas ce hasard où, contrairement (heureusement !) à ce jeu macabre pour nobles riches désabusés, les perdants ne laissent pas la vie mais leurs illusions ou le bénéfice de leurs mérites, de leur travail et de leurs efforts.
Qu'un pilote casse sa voiture contre un rail pour une erreur d'1/1000e de seconde, c'est la gageure de la course. Que le stand lui fasse mettre des pneus tendres deux tours avant qu'une pluie diluvienne inonde le circuit, c'est une erreur d'appréciation inhérente à la stratégie.
Mais, ici plus qu'ailleurs, une neutralisation de la course, aussi temporaire soit-elle, peut remettre en cause la logique et le mérite. Par fatalisme, à défaut de l'accepter, il faut le subir pour certains - dont moi - ou s'en délecter au nom d'un suspens sans foi ni loi. Les deux visions et peut-être d'autres sont tout à fait légitimes.
Monaco m'a offert un de mes plus grands bonheurs en sport automobile avec la victoire de Jean-Pierre Beltoise en 1972. C'est, bien plus tôt, sur le récit de la victoire de Trintignant en 1955 que s'est fondée ma passion. Deux victoires construites sur un talent et une adresse sans faille sous la pluie pour le premier et la sagesse, l'intelligence qui touchèrent les dividendes des erreurs des autres pour la seconde.
Monaco, je t'aimerais encore sans la modernité des règlements, les arrêts au stand obligatoires et les safety-cars. Ils sont plus néfastes encore au Grand Prix que l'obsolescence de ton parcours.
Il y a 23 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Officiel : Gasly et Giovinazzi pénalisés sur la grille du GP de Monaco" :
Selon la météo il pourrait y avoir des averses. Course à rebondissements possible mais aussi probable roulette russe. Qui dit averses, dit aussi conditions changeantes.
On verra demain mais beaucoup d'incertitudes en perspective.

Il y a 24 jours
Alynpier
Alynpier, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Pour faire juste, ils devraient tout simplement échanger leurs places...
Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Grosjean : "J'en ai plein le cul de ne pas avoir de chance !"" :
Gasly va probablement "prendre" trois places mais effectivement, cela ne va rie apporter à Grosjean. Il a également raison en soulignant la faute de RedBull puisque le stand doit signaler à son pilote les voitures qui surviennent comme l'immersion chez Renault l'a montré.
Il y a 24 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Monaco - Qualifications : l'as Hamilton, Ferrari dans la nasse !" :
Il faut être un grand Champion comme Charles Leclerc pour contenir sa déception et sa colère après l'impensable impair de la Scuderia à son encontre en Q1 : son équipe l'a abandonné , si fébriles qu'ils étaient tous autour de la voiture de Vettel . Leclerc avait ses chances après ses magnifiques EL3 . L'espoir de la Scuderia et des tifosis , le " régional de l'étape " mis au placard en Q1 , en dit long sur la sérénité chaotique de Maranello actuellement .

Courage à vous pour demain Monsieur Leclerc .
Il y a 24 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Monaco - Qualifications : l'as Hamilton, Ferrari dans la nasse !" :
1'10'166! Qui aurait dit qu'avec une de ces monoplaces si lourdes on pourrait exploser de presque 7 dixièmes P1 de l'an dernier? Le troisième secteur m'a scotché. Je suis impressionné. Et Bottas à un dixième, les deux pilotes sont en confiance très solides et rapides.
Bravo Max. avec les faits de course, tout est jouable.
Je ne sais plus quoi dire de Ferrari. Je ne comprends pas ce qui se passe dans cette équipe. Assurément de la fébrilité à l'image de Vettel qui tape en EL3 et touche encore le rail en Q3. Quant à Leclerc, c'est le comble du gâchis pour ce jeune pilote qui roule dans son jardin. J'aime pas tirer sur l'ambulance, mais les tifosi doivent pleurer, et je les comprends.
Bon on va pas se faire mal avant la course. Demain est un autre jour. Même si la première ligne est une clef pour la gagne, les dés ne sont pas lancés pour autant.
Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Essais Libres 3 : Vettel dans le mur, Leclerc en tête mais sous enquête" :
Alexandre@, V6 turbo@ vous l'écrira mieux que moi :

On ne peut pas s'appuyer sur un tel tableau pour écrire que Ferrari dispose du moteur le plus rapide du plateau... et ce n'est pas moi qui ai écrit le mot "preuve" !

Une monoplace de course est un ensemble, un compromis qui ne peut vous avoir échappé.
Entre nous, un moteur n'a jamais été "rapide", il est souple, puissant, endurant, fiable et réciproquement mais pas "rapide"

Que ce tableau existe, que ses mesures aient été enregistrées soit, pas de problème, mais il n'apporte qu'une vague indication à savoir que ces monoplaces disposent peut-être de moins d'appui que d'autres...
Il y a 24 jours
Alexandre Lepère
Alexandre Lepère, sur "Monaco - Essais Libres 3 : Vettel dans le mur, Leclerc en tête mais sous enquête" :
@Aifaim :

Ce tableau a été publié par le compte officiel de la Formule 1 sur Twitter pendant la séance... Nous ne faisons donc pas de démonstration mais juste une simple confirmation !

Alexandre @Motors Inside

Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Essais Libres 3 : Vettel dans le mur, Leclerc en tête mais sous enquête" :
Votre démonstration concernant "le moteur le plus rapide du plateau" laisse pantois.

Si on suit votre raisonnement, le Mercedes est franchement un bourricot puisque Stroll, seul, émarge à votre top 10 ! Le Honda ne vaut pas mieux puisqu'il n'affiche que Albon (9e).
D'ailleurs, votre logique est à nouveau mise en défaut puisque, juste au dessus, vous signifiez que le PU Renault n'est pas à la hauteur sauf que votre tableau en recèle 3 sur quatre dans les dix premiers !

Quant à l'efficacité sur un tour, ils ne sont que quatre à sortir de cette EL dans les dix meilleurs chronos...
Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Ricciardo, sur la suite du week-end : « je suis encore confiant ! »" :
Cela recoupe ce qu'on lit par ailleurs. Renault se serait fourvoyé dans ses options de réglages en 2e séance. Au vu des écarts, l'un et l'autre peuvent remonter dans la hiérarchie. Mais les autres auront passé un vendredi tout aussi studieux, alors...
Il y a 25 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Essais Libres : que retenir ? " :
Une seconde... Entre Vettel, 3e chrono et Ricciardo, 17e.
Les places n'ont pas grande signification. Les pneus vont être plus déterminants par leur température d'utilisation que par leur usure, y compris en qualification. Un tour de préparation perturbé par le trafic et LE tour chrono y laissera un , deux ou plus de dixièmes. On l'a entrevu ces derniers week-ends de course, des stratégies de pourrissement des tours d'échauffement en qualifications commencent à émerger.
Il y a 25 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco - Essais Libres : que retenir ? " :
Les essais libres 3 vont être révélateurs et diaboliques à la fois. Exceptionnellement, les équipes disposent de 24 heures supplémentaires pour affiner les enseignements de jeudi. Les simulateurs vont fonctionner à plein ! Peut-être les plus puissants y accentueront leur avantage ou réduiront mieux leur handicap... tout comme ils auront le même risque que les autres d'emprunter une mauvaise voie.
EL3 ? La session de tous les dangers qui va devoir à la fois préparer la course, optimiser la monoplace pour les qualifications en gardant constamment à l'esprit le dogme de ne pas sortir. Si la course ne s'y gagnera pas, elle pourrait bien s'y perdre.
Il y a 25 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
V6 Turbo@, merci d'avoir répondu à ma presque subliminale sollicitation. La complexité du problème me conforte dans mon doute : la démonstration de cette analyse était trop simpliste pour être prise au pied de la lettre. Que le résultat final la rejoigne, c'est tout à fait envisageable mais cela n'en fera pas l'alpha et l'oméga de la valeur scientifique.
Il y a 25 jours
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Monaco - Essais Libres : que retenir ? " :
Tous derrière , tous derrière , les flèches d'argent devant . Vettel à 7/10 , 3ème à l'issue de la journée , emmène un paquet de 15 voitures regroupées en 1 seconde , les Renault en queue de groupe . Les EL1 et 2 ne sont que des EL comme dit V6 Turbo@ , il n'empêche que beaucoup d'équipes souhaiteraient atteindre les performances des Mercedes aujourd'hui pour les qualifs de Samedi .

De toute évidence , la Scuderia n'a pas atteint aujourd'hui un compromis aéro efficace pour jouer dans la cour des Mercedes . Peut-être ont-ils travaillé sur des réglages performants dans les secteurs 1 et 2 et notamment à la sortie du tunnel où les virtuoses réussissent à doubler mais de toute façon les Mercedes étaient meilleures dans ces 2 secteurs ( et encore plus dans le 3ème ) . Fait inquiétant pour les Ferrari , les Mercedes dégradaient moins les tendres dans les runs rapides . De plus les mediums semblent bien convenir aux Mercedes alors que la Scuderia n'a pas encore tourné avec ces pneus . Les RedBull et leur châssis-culte pourraient même se placer devant les Ferrari sur la grille .

L'impression visuelle de vélocité extrême des Mercedes à la chicane et à la piscine , se traduit bien-sûr par le chrono mais je n'ai pas l'impression qu'elles ralentissent dans ces enchaînements . Cette stabilité se manifeste également à Anthony Noghes où Bottas donne l'impression d'aller taper sa roue arrière gauche dans le rail , puis la voiture se remet dans la bonne trajectoire comme si elle réagissait au doigt et à l'oeil de son pilote . Bon pour la confiance tout cela .

Un point positif pour la Ferrari , elle freine très bien surtout quand Vettel l'arrête à 30cm du rail à Sainte-Dévote .
Il y a 26 jours
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Monaco : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
@Aifaim
Ton analyse parait logique et les deux séances de ce jour semblent le confirmer. Pour Mercedes, les choses se présentent différemment en Principauté cette saison. Les W08 et W09 étaient rétives dans le serré voire très souvireuses dans ces conditions extrêmes. Un vrai cauchemar qui n'était pas dû seulement à leur empattement très long. Car l'empattement 2019 est aussi long. Le delta a été gagné ailleurs en grande partie sur l'aéro. En conséquence, les ingés ont complètement repensé leur monoplace et à ce titre peuvent remercier le nouveau règlement.
Contrairement à ses deux glorieuses "ancêtres" la W10 est différente. C'est un sujet complexe, mais pour résumer, le règlement a permis à "la pelle" avant d'apporter plus d'appui dans le lent grâce, entre autres, à son porte à faux supérieur, à sa largeur, sa hauteur et surtout dans sa conception plus simpliste qui "oblige" à faire passer les flux vers le haut et non plus à les extraire latéralement. Cet appui permet de faire pivoter la monoplace plus facilement en chargeant le train avant, ce que Ferrari a du mal à réaliser efficacement en raison d'un concept plus extrême. Pas qu'ils n'ont pas d'appui à l'avant, mais qu'à chaque fois qu'ils en mettent ils souffrent de déséquilibre à l'arrière. Cet appui en porte à faux a tendance à délester l'arrière et c'est là qu'intervient la gestion fine de l'aileron. Trouver un compromis qui garde de la motricité sans scotcher négativement l'ensemble (maniabilité) de la monoplace au sol. Bien sûr cette explication est primaire. Il y a aussi (et surtout) un fond plat, un extracteur à l'unisson, un ensemble cohérent. Mais quand même, quand on vous disait que l'aéro serait la clef...une fois de plus! Il faut que je me modère sur le sujet car il y a une autre équation compliquée à résoudre: garder les pneus dans la bonne fenêtre de fonctionnement. On a un vrai souçi pour tout le monde sur le sujet cette saison. C'est aussi corrélé à l'équilibre aéro de la monoplace dans la mesure où un bon équilibre permet de ne pas avoir trop de différence de température entre chaque train avant et l'arrière.
Le principal bémol de mon explication un peu basique c'est qu'elle reste très didactique. A Monaco la réalité rattrape souvent les donneurs de leçons comme moi. On sait que les pneus y sont certes très peu sollicités en usure (faible énergie latérale) mais pour autant il doivent offrir de la constance pour rassurer le pilote. La faute est interdite. Les réactions de Bottas et Hamilton après ces EL en disent long sur le potentiel de la W10.
Je m'attendais par ailleurs à voir une RB plus fringante. Je suis un peu déçu. Pour le spectacle, une pôle d'une autre couleur que l'argent serait la meilleure nouvelle de samedi. Monaco est un circuit très propice aux rebondissements et incidents divers. L'histoire nous la prouvé. Rien n'est joué, heureusement.





EL1 et 2 ne sont que des EL...
Il y a 26 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Monaco : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
Une "analyse" basée sur le chrono des monoplaces sur le secteur 3, le plus sinueux de Barcelone en conclut que les Mercedes seront irrésistibles.

Peut-être poursuivront-elles leur domination exclusive mais cette déduction me paraît bien légère. Le réglage d'une monoplace est global, un compromis d'efficacité sur l'ensemble du circuit. Il n'est pas inconcevable que certaines équipes (oui...oui... Ferrari, par exemple) aient privilégié les secteurs plus favorables aux dépassements sacrifiant ce secteur).
Ce qui me laisse très circonspect, c'est le contraste entre le pessimisme affiché chez Haas pour le rendez-vous monégasque alors que "l'étude" installe l'américaine parmi les plus performantes...
Il y a 26 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Un mercredi à Monaco : les dernières informations du paddock !" :
Il faut tout de même préciser que cette "fête" est prématurée. Le Finlandais n'a à ce jour disputé "que" 297 Grands Prix.
Heureusement que Räikkönen n'est pas superstitieux !
Il y a 26 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Un mercredi à Monaco : les dernières informations du paddock !" :
Räikkönen se fiche de ces 300 Grands Prix. Il sera toujours temps de se pencher sur le nombre final. On sait que s'il va au bout de son contrat, le record de Barichello (323) tombera.
Les autres "vieux" de la F1 encore en activité. même s'ils sont à des années-lumière du Finlandais, ce sont, dans l'ordre : Hamilton - Vettel - Hülkenberg - Perez...
Il y a 27 jours
Muriel Pilut
Muriel Pilut, sur "Niki Lauda : la disparition d'une légende" :
Un très grand Homme au courage exemplaire !Belle leçon de Vie
Il y a 27 jours
AP01
AP01, sur "Niki Lauda : la disparition d'une légende" :
"un demi aurait suffi. Prost et ses 7 victoires contre 5 aurait remporté le titre." Sauf que des courses qui rapporte des demi-points, il n'y en a quasiment jamais et il n'y en a eu aucune autre en 1984 ! Donc il fallait un point de moins à Lauda pour que Prost soit CDM cette année-là...

Sinon, magnifique hommage de Prost ici : https://www.actuf1.com/article/333604
Il y a 28 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Niki Lauda : la disparition d'une légende" :
AP01@,

"avec 1 point de moins au CDM en 1984", un demi aurait suffi. Prost et ses 7 victoires contre 5 aurait remporté le titre.

Oui, ces 43 ans, c'est du rab de vie. Un record qu'il doit à sa propre volonté et à la médecine, de la même manière qu'un pilote partage les peines et les lauriers avec son entourage professionnel et sa voiture.

L'étonnante pudeur qu'il affichait dans ce monde F1 contrasté entre sérieux et futilités offrait sous la plume ou le micro des journalistes snobés et rabroués l'image d'un ours. Je l'ai longtemps vu ainsi. C'est son attitude et ses paroles lors de l'accident de l'avion de sa compagnie Lauda Air qui m'ont ouvert les yeux. Dommage que le tribut payé ait été si lourd.

En 1976, à quel moment a-t-il été le plus exceptionnel ? Lorsqu'il a repris la course, à Monza ou lorsqu'il a volontairement abandonné, au Japon, au bout de deux tours parce qu'il était aveuglé par la pluie alors qu'il pouvait être sacré champion du monde ? Je n'ai pas la réponse...
Il y a 28 jours
AP01
AP01, sur "Niki Lauda : la disparition d'une légende" :
Le monde du marketing de couvre-chef est en deuil ! Lauda s'est éteint 43 ans après s'être consummé. C'est son plus beau record.
Pas fan du bonhomme, il a montré en 1976 ce qu'était un vrai pilote de F1. Ceux d'aujourd'hui sont des danseuses comparés à lui.
Pas fan du bonhomme (les autrichiens sont souvent imbuvables), avec 1 point de moins au CDM en 1984, j'aurais peut-être un peu plus apprécié le pilote...
Il y a 28 jours
Karev
Karev, sur "Avant le Grand Prix de Monaco, qui domine son équipier ? " :
Petite erreur, chez Alfa Romeo, il y a 3-1.

En Chine, Giovinazzi participe même pas donc difficile de mettre 1 pour Kimi. Puis Giovinazzi le bat à Bakou.

Mais en course oué il morfle.
Il y a 29 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Avant le Grand Prix de Monaco, qui domine son équipier ? " :
Il n'est pas impossible, cette saison, de retrouver le 21/0 du duo Alonso-Van Doorne. Cela tient, entre autres à des associations de pilotes chevronnés avec des jeunes moins expérimentés.

NB. Il ne faut pas confondre "tirer son épingle du jeu" qui aurait été pertinent ici et "tirer les marrons du feu". Cette dernière expression signifie que celui qui le fait travaille au bénéfice des autres. L'image, c'est que qui prend des marrons dans le feu se brûle, donc les lâche et les autres les ramassent. Autrefois, dans les courses d'Endurance, on envoyait des "lièvres" chargés de faire casser les adversaires. Ces lièvres tiraient les marrons du feu au profit de leurs coéquipiers sur des voitures plus prudemment menées.
Il y a 29 jours
Aifaim
Aifaim, sur "Pour son retour en Afrique, Liberty Media penserait à un Grand Prix à Marrakech" :
Les voitures de tourisme (désormais WTRC) et la Formule E s'y rendent depuis plusieurs années. Le circuit Moulay el Hassan ressemble - très - schématiquement à un noeud papillon. Il est très court (2.99 km). L'an passé, le meilleur tour a été bouclé en 1'22"832.
Les courses de deux catégories citées supra sont sur You Tube. La piste me paraît diablement étroite. Trois voitures de tourisme de front, il ne reste pas grand chose comme place ! Faites-vous votre opinion...
Il y a 29 jours
AP01
AP01, sur "Pour son retour en Afrique, Liberty Media penserait à un Grand Prix à Marrakech" :
Dommage pour Alonso. Décidément, McLaren lui fera boire le calice juqu'à la lie ! Une voiture aussi laide ne mérite pas de gagner de toute façon...
Il y a 29 jours
Aifaim
Aifaim, sur "McLaren révèle sa monoplace pour les 500 miles d'Indianapolis " :
Alonso, 34e chrono des qualifications pour les 500 miles d'Indianapolis... Le problème, c'est qu'il n'y a que 33 partants !

A moins d'un forfait ou d'une carabistouille, il ne participera pas à la course...
Il y a 29 jours
laguba
laguba, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
La seule compétition qu'il y aura , c'est entre Bottas et Hamilton, et encore si Wolf laisse à Bottas le correct ingénieur moteur qu'il a depuis le début de l'année!
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
C'est la lutte au sommet qui permet à une équipe de prendre l'ascendant. La première motivation reste le plaisir de réussir à battre son adversaire. Et tout l'écho et la médiatisation positive qui en découle.
La seul question qui vaille, c'est combien de temps cette domination va durer? Ce n'est pas au meilleur de se se remettre en cause c'est aux challengers de trouver pourquoi ils sont largués. Et là il y a beaucoup d'avis. Le mien est connu: surtout une question de philosophie du management. Après je pense que la paire de pilotes est aussi un atout déterminant mais pas que. Bottas a travaillé pour remonter la pente, est revenu au niveau, et quel niveau! Il profite de la qualité hors norme d' Hamilton pour s'étalonner et il le fait très très bien. Si rien ne change dans leurs comportements je pense simplement que c'est une paire d'as dans un jeu bourré d'atouts.
A mon sens la saison pourra prendre une tournure décisive voire définitive quand pilotes et mécaniques feront un ou plusieurs faux pas majeurs (sortie de piste et/ou casse). A ce niveau de jeu c'est rédhibitoire. Mercedes parait encore mieux armée que quiconque mais rien n'est écrit. Il reste 16 courses et aucune n'est gagnée d'avance.
Enfin Monaco est une "étape" complètement atypique. Mercedes n'y a pas gagné ces deux dernières années et on ne pourra rien en tirer comme leçon sur le plan des progrès en terme de perf. Juste que si les W10 s'y imposent l'histoire devient mathématiquement très mal engagée pour les challengers (dont certains ont d'ailleurs déjà utilisé un PU avant terme!). a ce propos je vois bien quelques équipes ressortir (ou garder) leurs PU usagers au moins en EL tellement l'aspect moteur n'est pas déterninant sur ce traçé. Mais à Monaco il y a eu tellement de surprises dans l'histoire...

Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
L'année dernière il fallait compter que sur Hamilton.
Cette année se jouera avec la formule bottas dans la peau d'un rosberg et la formule Hamilton , car les rouges sont maintenant bien distancés. Il n'y a là aucune contradiction.
Maintenant , si tu demandes mon pronostic.
Hamilton remportera le championnat haut la main , de surcroît avec un caractère distinctif en deuxième partie de saison.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
"Il n'y a aucun doute, le championnat est déjà plié, constructeur comme pilote.
Le seul prtit doute, c'est la grande forme de Valteri Bottas qui doit saisir sa chance cette année, c'est bien là a seule lutte qui reste.".... ?! Euh... Tu ne crois pas que tu te te contredis dans ta seconde phrase ??? Dans la première, il n'y a AUCUN DOUTE que Mercedes et Hamilton seront CDM et, dans la seconde, tu parles d'un PETIT DOUTE de voir Bottas être CDM, si je comprends bien ? S'il n'y a aucun doute de vir Hamilton gagner le titre, Bottas n'aucune chance de l'être ! Aucune raison d'en douter...
Il y a 1 mois
berns
berns, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
2 ans d'avance pour mercedes, une tricherie bien calculée
et ce sera encore la même chose en 2020,ils maitrisent cette avance de manière à ne pas choquer le public .
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
Exact , cette saison 2019 on pourrait aussi écrire que bottas est dans la peau d'un certains rosberg. Et donc employer aussi la formule bottas.
Hamilton. Quand il est privilégié , ce ne sont pas les places d'honneur qui l'intéresse , mais le titre de champion.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
"Et à la fin, c'est Mercedes qui gagne". Au moins, cette saison, il est moins certain d'écrire la formule avec Hamilton, même s'il bénéficie d'un préjugé plus favorable que les écarts constatés avec Bottas.

Par contre, à chaque départ d'un Grand Prix, le doublé n'est jamais gravé dans le marbre.Le scénario d'une course reste imprévisible surtout que la domination de Mercedes est faible comparativement à celles qu'a connues l'histoire de la Formule 1.
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
Espérant que bottas , et c'est tout.
Parce que , avec des Si . l'année dernière Si . Demain encore si.
ferrari , avec bonne ou mauvaise monoplace , c'est toujours épouvantail Hamilton qu'il faut résoudre. . Il est beaucoup à parier que Lewis ne serait pas chez mercedes l'année dernière , vettel eut remporter le titre pilote , Sans le Si .
parce que la monoplace rouge fonctionnait sur pratiquement tout les circuits.
Et donc ,pour répondre à la question , oui il y a bien une lutte entre ferrari et mercedes. L'année dernière mercedes en début de championnat était sur un pied.
Maintenant c'est a son tour pour ferrari d'être dans la même situation.

Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?" :
Quelle lutte ?
Il n'y a aucun doute, le championnat est déjà plié, constructeur comme pilote.
Le seul prtit doute, c'est la grande forme de Valteri Bottas qui doit saisir sa chance cette année, c'est bien là a seule lutte qui reste.
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Officiel : Zandvoort de retour en 2020 !" :
Je suis content, j'aime bien ce circuit, j'y ai gagner de nombreux GP dans ma jeunesse !!!! sur mon Amstrad CPC6128 ........... :) xD
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Rich Energy condamné pour plagiat de son logo" :
Le problème de logo est superficiel. Le vrai souci, c'est la fiabilité d'un tel sponsor dont les assises financières sont problématiques.
La Formule 1 a déjà connu ce genre de "soutien" qui place le curseur de la motivation entre la mégalomanie et le bluff ou le coup de poker. Rappelez-vous Moneytron...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
Correction (I'm sorry, il manque un mot dans une phrase)
"beaucoup ont été, à mon sens,"victimes" de cet effet de zoom médiatique"
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
@dabass44
Pour mémoire, après les essais hivernaux de Barcelone, la majorité des commentateurs soulignaient en gros titre les très bons chronos de Ferrari. MAIS, ceux qui s'en souviennent, se souviennent aussi probablement que c'était à mon sens , comme je l'avais souligné à l'époque dans un post, un peu l'arbre qui cachait la forêt. Un chrono est prometteur mais pas suffisant à expliquerune domination.
Les chronos en question avaient été établis avec des gommes tendres sur un nombre assez restreint de tours. ET je me souviens de souligner à l'époque, combien j'avais été plus impressionné par les très longues séries de tours rapides alignées par les...W10 en médiums et en simulation de course.
beaucoup ont été à mon sens de cet effet de zoom médiatique. On souligne la capacité d'une monoplace à faire péter un ou deux chronos, OK mais on passe presque sous silence le travail de fond de ceux qui ont limé la piste pendant des heures en quête du meilleur package en course. ET surtout dans cette affaire, c'est le travail de compréhension du fonctionnement de la monoplace qui reste important pour la suite de la saison.
Aujourd'hui on insiste peut-être encore un peu trop sur les meilleurs chronos des journées d'essai de cette semaine à Barcelone.Bbien plus intéressant de se plonger dans les séries de tours dans les différentes config aéro.
Finalement avec le recul et la réflexion, il n'y a peut-être pas de hasard...
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :


Entendu. Nous verrons, bien. @Aifaim.
En premier lieu , il faudrait d'abord que l'auto convient à GASLY. Il fait ses gammes , comme vous dites !
Je dis ça , parce que , quand daniel ricciardo était plus ou moins traiter à égalité avec verstappen on a bien vu le résultat. Collision en chaîne , 2017 et 2018 l'équipe avait la voiture pour gagner a Monaco. en 2017 il est parti dans le mur , en 2018 il est aussi parti dans le mur. C'est uniquement lorsque ricciardo à commencer à subir des mésaventures à répétitions récemment , que verstappen est devenu régulier , et pas autrement. Moins de pression.

<< Quand vous avez une équipe aussi solide que mercedes à battre , il ne faut pas que vous jouiez aux cartes. Ferrari doit arrêter de se concentrer seulement sur ferrari, et commencer à penser à battre mercedes. Et dans cette lutte contre mercedes, personne ne devrait se soucier de savoir si c'est charles leclerc ou sebastien vettel qui remportera la course.>>
Mika Hakkinen.

Dans cet argument , on peut remplacer ferrari par redbull.

Il y a 1 mois
pignon
pignon, sur "Officiel : Zandvoort de retour en 2020 !" :
circuit étroit, les sable du bord de mer est fréquemment soufflé par le vent marin. J?aurais préféré le retour de Dijon....mais faut pas rêver ..
Il y a 1 mois
Rocktau
Rocktau , sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
Je crois savoir qu?en ce qui concerne le problème de batterie subi lors des qualifs, en Q3 par Hamilton, Toto Wolff était intervenu à l?issue de la séance pour en parler.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Retour sur l'ePrix de Monaco : Jackpot pour Vergne !" :
Sacré Jean-Eric Vergne ! Quand il gagne à Monaco en Formule E, "sa" LMP2 (Aurus/Oreca G-Drive) l'emporte en championnat ELMS à Monza où un autre Français, Norman Nato le suppléait... Cette course d'endurance est considérée à juste titre comme l'ultime préparation avant Le Mans.
Il y a 1 mois
LH#44
LH#44, sur "Officiel : Zandvoort de retour en 2020 !" :
Zandvoort c'est Monaco sans barrières. Je préfèrerai le retour d'Istanbul, Sepang ou même ceux d'Inde ou de Corée...

https://www.youtube.com/watch?v=Roznaae7J5M
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Zandvoort de retour en 2020 !" :
La France, l'an passé, Zandvoort l'an prochain, finalement la vieille Europe ne s'en tire pas trop mal.
On écrit beaucoup sur l'avènement de Verstappen pour expliquer - justifier ? - ce retour.
Mais, alors, que dire de l'Allemagne qui dispose d'une monoplace hors normes, de pilotes, de circuits et de finances supérieures à la quasi-totalité des nations du monde quand son Grand prix national vit sur la corde raide depuis quelques années déjà ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
dahou ouabou@, Gasly en tête à Bakou, c'était en Q1, pas en Q2. Du fait de son recul sur la grille, il n'a volontairement pas attaqué en Q2. Rien d'extraordinaire à cela.
Dans cette équipe nouvelle pour lui (mécaniciens, ingénieurs attachés à sa voiture), Gasly fait ses gammes avec un peu plus de difficultés que ses performances au volant de la Toro Rosso le laissaient présager. Qu'il se rapproche désormais de Verstappen est rassurant pour lui-même et son équipe. Quant à le battre, cela peut survenir n'importe quand sur l'un ou l'autre Grand Prix. Sur cette saison complète, cela semble difficile sur ce qui a été vu, même sans favoriser Verstappen car ce dernier devient beaucoup plus régulier dans ses résultats.
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
@Aifaim

La seconde est caduque :
Q2 : à Bakou GASLY termine en tête.
Q3 : même au niveau de le réalisation il a disparu des radars. LoL . No Time. L' équipe de boisson pensait sans doute que la pole pouvait être joué.
Bien au contraire , si GASLY était mis en concurrence avec verstappen L'équipe progressera mieux, c'est aussi un avis.
C'est fort quand même , que la déclaration officiel de l'équipe , normalement il disait que max devait être le plus jeune champion cette année.

https://fr.motorsport.com/f1/news/verstappen-champion-2019-objectif-marko/3205920/

A défaut , en 2019 se contenter de la place qui reste sur le podium , c'est toujours bon à prendre. Non ?.
Ça pue comme jamais , que tout ceci est relatif au commerce , comme si GASLY avait une raison quelconque de toujours finir devant verstappen. Comme mark webber à son époque était interdit de finir devant vettel. L'équipe redbull ne s'en cache même pas . C'est quand même extraordinaire que quelqu'un qui ne soit pas dans l'équipe dise le contraire. Voir du sport là ou il n'y en a pas ,c'est ballot. Après quoi , le capitalisme industriel est dans un concept tellement avancé , qu'ils peuvent exposer une cigogne dans une cage , et dirent à la place que ceci est un castor datant d'avant Jesus-Christ. Selon la pub qui donne des ailes et au vu de l'addiction au pouvoir d'achat , beaucoup y croiront.


Il y a 1 mois
Laduraie
Laduraie, sur "Officiel : Zandvoort de retour en 2020 !" :
C'est une piste de karts?????????
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
Mercedes a établi un nouveau record avec ce doublé, c'est le fait du jour. Monaco est une autre histoire même si les épouvantails seront aussi favoris qu'en 1955...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Norris sur son accrochage avec Stroll : « Il ne m'a laissé aucune place ! »" :
Les comportements en course ont énormément évolué mais pas forcément dans un sens très sportif. Norris n'avait pas de place pour passer pour la bonne raison qu'à cet endroit, on ne dépasse pas.
A la décharge des concurrents, les monoplaces sont si proches dans tous les domaines qu'il est très difficile de trouver le défaut de la cuirasse... reste l'adversaire qui peut s'énerver ou avoir "peur" moins pour lui que pour sa voiture et son classement. Dans ce cas, il s'écartera ou cédera. Un pari à la roulette russe !

You Tube est une mine pour se remémorer les courses d'antan et l'histoire, l'évolution stratégique et tactique dans la conception des courses. Les dépassements étaient "chauds" mais le contact était a priori à éviter, le second freinant pour remettre à plus tard sa tentative.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
HIVERT@, le but des consignes est de deux ordres : éviter de s'accrocher et favoriser l'un ou l'autre pour décrocher le titre de champion du monde. La seconde est caduque car les performances de la RedBull et le retard déjà accumulé rendent la quête du titre totalement illusoire.
La première existe toujours et dans toutes les équipes, qu'elle soit exprimée ou non... et elle est de bon sens.
j'ai laissé de côté le fameux "is faster than you" pour la bonne raison que Verstappen ne s'y résoudrait pas à moins d'avoir un problème technique évident... et encore...
Il y a 1 mois
dabass44
dabass44, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
je pense que peu aurait parié à une telle volée mise par mercedes à ferrari après les essais hivernaux et c'est à mon avis ce qui ce manifeste dans ce sondage?.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
"Une curiosité arithmétique" ?! Si on compare des courgettes avec des clés de 12, peut-être !
Comme si voter pour "la mainmise totale de Mercedes" était réservé aux fan de Mercedes et voter pour "Ferrari complètement dépassée" était réservé aux fans de Ferrari ! Il y a une notation qui semble dépasser Diskus, c'est l'objectivité... Tout comme oin peut regarder des GP et voter pour ce sondage sans être pro Mercedes ou pro Ferrari. D'ailleurs, ceux qui votent pour "Ferrari complètement dépassée par sa voiture" pourraient tout aussi bien être des fans de Mercedes qui se moquent de Ferrari...

Bref, commentaire sans queu ni tête et sans intérêt, si ce n'est celui de le faire remarquer !

Coluche disait : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." A méditer Diskus...
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Espagne: les tops et les flops de la rédaction " :
Une curiosité arithmétique du dernier sondage de la rédaction à propos de l'évènement marquant du GP de Catalogne : la " mainmise totale de Mercedes " recueille 35,71% des suffrages et " Ferrari complètement dépassée par sa voiture " exactement pareil 35,71% .

Cela pourrait vouloir dire qu'autant de gens se réjouissent pour Mercedes que ceux qui sont déçus par Ferrari . Il y aurait de ce fait autant de fans dans les 2 camps . Tant mieux pour la suite ( analyse totalement personnelle et sans doute loin des lois statistiques ! )
Il y a 1 mois
GV27
GV27, sur "Le Grand Prix d'Espagne en chiffres" :
Echangerai jeune professionnel du marketing (Abitboul),contre vieux briscard des sports mécaniques (Vasseur) afin de faire tourner correctement une écurie de F1 peu avare en communication et très optimiste sur son futur (optimisme qui s'éloigne de plus en plus) mais qui végète sportivement....
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Vettel : « Je n'avais aucune chance ! »" :
La voiture rouge est un obus voyageant à Sion , tandis que certains observateurs tentaient de tailler des pipes dans le bois rouge de la bruyère. Pourquoi pas , briguer du suspens encore et encore, après tout c'est un sport. Pas besoin de parapher des tonnes , il suffit de connaitre un peu les règles du jeu , connaitre un peu le règlement F.I.A , et qui se trouve(nt) à quel endroit.
Pour la scuderia ferrari cette année encore, il était facile entrevoir que la bougie allait prendre de l'eau .
Bon , il y a quand même une bonne nouvelle , un pilote talentueux est venu prêter main forte.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo , sur "Le Grand Prix d'Espagne en chiffres" :
Renault me déçoit une fois de plus. On sait que ce n'est pas un problème de moyens financiers. Les demandes de l'équipe pour l'équipement de ses sites ont été largement dotées depuis la saison dernière. En fait le PU à enfin à peu près le niveau requis mais c'est l'ensemble du package qui n'est pas où on l'attendait.
Je ne vais pas tirer sur l'ambulance mais je m'inquiète quand même de voir ce gâchis course après course. Je n'ai pas tous les éléments pour poser un diagnostic. Ce qui est sûr c'est le manque de coordination entre les différents secteurs surtout dans la genèse de chaque projet. Hier je mettais en avant la réussite Mercedes avec les ingrédients de leur incroyable succès. Un domaine que je connais plutôt bien et dont RSF1 aurait dû s'inspirer depuis plusieurs saisons. Qui plus est, le team à travaillé plusieurs saison en collaboration étroite avec RB. Qu'en ont ils tiré comme enseignements positifs?
Un peu en vrac: mes amis encore récemment dans la boutique me confirment qu'il y a eu turn over pas toujours bien mené. Pas que les talents n'étaient pas là mais pas toujours intégrés dans leur domaine de compétence. Et puis la sempiternelle histoire des Français face aux Anglais et lycée de Versailles. Beaucoup de délires sur le sujet avec quand même une culture pas assez internationaliste en interne. Pas qu'il n'y ait pas quelques recrutements exotiques mais pas assez de volonté de chercher ailleurs les meilleurs persuadés d'en disposer déjà à sa porte. Je reviens à Mercedes qui depuis des années dispose d'une cellule de recrutement très performante et surtout les recrues qu'ils soient indiens, coréens ou mexicains ne se sentent absolument pas dans une boîte aux capitaux allemands. Objectif la performance comme dans n'importe qu'elle start up de la Silicon Valley. Le métissage culturel scientifique et mathematique en matière de R&D est un atout majeur. Chaque grande école à ses qualités et défauts. Le génie n'a pas de nationalité et je ne fais pas ce procès à Renault. Mais Mercedes est de ce côté un exemple d'ouverture d'esprit. RSF1, selon mes infos, est un peu trop egocentree même si cette entreprise est une vraie perle. Je ne peux que leur souhaiter de tout coeur de retrouver le chemin de la gagne.
Il y a 1 mois
HIVERT
HIVERT, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
Pierre GASLY progresse.
Peut-on espérer une lutte sportive sans consigne avec Max?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne - Course : Lewis Hamilton, sans coup férir" :
Je n'ai pas suivi le Grand Prix. Apparemment, la safety-car a joué un rôle inattendu en fin de course : en resserrant artificiellement les positions, elle a privé les pilotes de l'opération "point du meilleur tour" puisqu'un arrêt pour remettre des pneus neufs les auraient pénalisés de plusieurs places voire d'une sortie du top 10. Hamilton empoche donc ce point sans effort particulier, presque à son insu...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "La course s'est jouée à l'extinction des feux : les déclarations du top 3 à Barcelone !" :
Hamilton et son problème de batterie en Q3, Bottas et les vibrations au départ... Pourquoi ont-ils l'un et l'autre besoin de justifier leur "échec" vis-à-vis de leur équipier ? Pour l'image de Mercedes, ce n'est pas positif de souligner des talons d'Achille sans conséquence aucune sur le résultat final. A minima, c'est un manque d'élégance.
Ces deux pilotes s'entendent bien, comme disait Fernand Raynaud, "la preuve, c'est qu'ils le disent eux-mêmes"...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Espagne - Course : Lewis Hamilton, sans coup férir" :
@Marc Diskus
Ok avec toi. Parfois je me frotte les yeux en regardant les courses tellement cela ressemble à un rêve. Et encore si la concurrence était nulle mais Vettel, Leclerc, Verstappen &co c'est pas des manches. Ferrari et RB aussi. Cette saison est quasi parfaite pour Mercedes (pour le moment). Qui plus est, il n'y a pas de pilote numero1. Une victoire avec les formes rien a redire sur le plan sportif.
Un tel succès a quand même ses revers au point que l'on peut s'inquiéter de la réaction du public et des médias qui risquent de se lasser de cette routine victorieuse. Mais peut_on reprocher aux vainqueurs d'être trop bons?
On vit en tous cas des moments historiques dans notre sport même s'ils ne sont pas aussi émotionnels que certains grands duels du passé. On ne mesurera probablement l'importance de cette saga que dans quelques années.
Il y a 1 mois
Bibi1ne
Bibi1ne, sur "Espagne - Bilan des francophones : Leclerc et Gasly sauvent les meubles et Grosjean en retrait" :
Grosjean en retrait ? Je crois que comme la plupart vous vous êtes fait ch** lors de cette traditionnelle purge de GP de Montmelo. Car Grosjean a été très bon tout le weekend... sauf au pire moment. Devant Magnussen en essais, en qualifs, en course il lui a mis une valise (il y avait 11 sec avant le SC si je ne dis pas de bêtise). Au restart il s'est fait piquer et a endommagé. Fallait être bon à ce moment-là aussi..
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Espagne - Course : Lewis Hamilton, sans coup férir" :
Frottez-vous bien les yeux , vous ne rêvez pas . 217 points marqués en 5 courses par Mercedes-AMG sur 220 possibles . 5 doublés d'affilée en 5 courses , fait unique dans l'histoire de la F1 . On est proche de la perfection .

Mais que peut faire la concurrence face à la perfection ? La recette est donnée par Mercedes et bien rédigée sous la plume de V6 Turbo@ : Un travail immense d'une équipe organisée , coordonnée , de haute compétence , responsable à tous les niveaux . Il est pris en compte les résultats du passé qui se complètent par une quête continue de nouveautés performantes . Les deux pilotes au talent et au professionnalisme extrêmes , viennent se fondre dans cette alchimie moderne .

Quand Leclerc disait au soir du GP de Bahreïn qu'il restait beaucoup de travail à accomplir , c'est bien au nom de tout le reste du plateau qu'il parlait .

L'avance prise par Mercedes semble grosse et durable . Il va falloir réagir vite chez dans l'ordre , Ferrari et RedBull ou RedBull et Ferrari ( on ne sait plus bien ) pour que l'oiseau Mercedes ne s'envole pas une fois pour toutes .
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Espagne - Qualifications : Bottas sur un nuage, Ferrari six pieds sous terre" :
Nesa@
Donc , si j'ai bien compris , les médias auraient passé sous silence l'info des problèmes de charge de batteries d'Hamilton , confirmée ensuite par Mercedes sur les réseaux sociaux ?

Un problème de charge de batteries se traduit par une perte de puissance du PU , ce qui ne s'est pas vu en Q3 . Est-ce pour expliquer les 6/10 qui séparent Bottas d'Hamilton à la fin des qualifs ? Tout cela me paraît embrouillé et ne ressemble pas à l'éthique d'équipe chez Mercedes .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne - Qualifications : Bottas sur un nuage, Ferrari six pieds sous terre" :
Grosjean et Magnussen continuent à être extrêmement rapides en qualifications mais, cette saison, cela leur est infiniment plus difficile de le confirmer en course.
Gasly va-t-il confirmer son renouveau entrevu à Bakou ? Cela soulignerait l'extraordinaire travail effectué ces derniers temps en plus de ses tâches "ordinaires". un joli exploit...
Que Ricciardo n'ait pas forcé en Q3 peut s'expliquer par le fait de son recul programmé. C'est même bien joué tactiquement car il va passer du "bon" côté de la piste en 13e place. 9e chrono, il serait parti 12e, côté dit "sale"...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne - Qualifications : Bottas sur un nuage, Ferrari six pieds sous terre" :
Nesa@, de nos jours les medias ne passent rien sous silence et réussissent plutôt à écrire sur rien.
lorsqu'une info réelle n'est pas publiée, c'est qu'elle ne leur est pas parvenue. Ceci dit, il suffit de taper les mots-clés nécessaires pour retrouver celle-là sur le Net...
Pour le complot visant à dénigrer Hamilton, il faudra trouver autre chose.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
AP01@, chez vous comme chez moi, il existe plusieurs manières de se forger une opinion. A l'époque du transfert de Frédéric Vasseur, la communication a été suffisamment abondante pour le faire. Sur ce sujet-là, il ne m'est plus nécessaire de retourner à la recherche d'écrits et/ou de déclarations. De toute façon, V6 Turbo@, vous le confirme.
Quand j'effectue une recherche sur le net, je la croise systématiquement sauf si sa véracité ne peut être mise en doute (ex : la définition de la fonction d'Abiteboul qui émane de chez Renault). Je dispose également d'une relativement abondante documentation de revues et livres de toute l'époque d'après-guerre à nos jours. Si vous souhaitez des sources, faites comme la plupart des passionnés : cherchez !
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
V6 Turbo@, nous sommes totalement d'accord. Renault se perd dans un dédale hiérarchique, tant de nécessités, de contraintes d'avis et d'autorisations à demander à droite et à gauche avant d'agir qu'un homme d'action ne peut s'y retrouver ni même être efficace. Frédéric Vasseur aurait eu besoin d'avoir la carte blanche de Todt chez Ferrari pour réussir chez Renault. Rappelez-vous l'échec de Gérard Larrousse, cela remonte à loin mais aucune leçon jamais n'a été tirée d'un management inefficace parce que trop dispersé. Rappelez-vous Jean-Pierre Jabouille, claquant la porte de la grande maison et contactant Ligier pour poursuivre sa carrière. Renault alla jusqu'au n'importe quoi : ne pas remplir les réservoirs des F1 afin qu'elles fassent illusion une partie de la course avant d'abandonner en panne sèche. L'hydre de Lerne lui va bien avec ses multiples têtes qui lorsqu'on en coupe se régénèrent et se multiplient.

Quand je parle de "moyens", ils ne sont pas uniquement financiers. Ca aide, évidemment, pour débaucher la compétence qui manque même si cela ne suffit pas et pas uniquement pour les pilotes. Ricciardo ? Presque un marché de dupes puisque l'Australien n'avait guère d'alternative.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Huit dixièmes derrière, Ferrari avoue officiellement son impuissance face à Mercedes" :
Chaque saison, des pilotes se révèlent qui, la suivante sont moins exceptionnels puis retrouvent leur lustre... ou pas !
Dans une compétition au 1/1000e de seconde, la moindre inadaptation du pilote au châssis ou aux nouveaux pneus et l'insignifiante différence cumulée virage après virage, freinage après freinage, devient un gouffre qui condamne des talents autant que des ambitions.
Si je n'ai aucun pilote favori, c'est qu'ils sont tous très bons. A eux de s'adapter à leur monoplace, oui, bien sûr, c'est leur travail comme réciproquement, leur(s) ingénieur(s) chercheront l'inverse au nom de l'efficacité. Mais à ce niveau, toute recherche supplémentaire est un handicap vis-à-vis d'un partenaire qui n'y sera pas contraint. Il se répercute dans tous les domaines et est susceptible de prendre moult formes, des risques outranciers aux baisses de moral. Comme ce sont ces conséquences qui sont visibles, on a tôt fait d'en faire les motifs de l'échec. Et dire que certaines carrières se sont jouées là-dessus...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
@Aifaim
J'ai bien connu Fred pour avoir travaillé avec lui. Qui plus est j'ai plusieurs ex collègues et amis qui ont fait une partie de leurs carrières au sein de RSF1. Pour Fred ce n'est pas le genre de personnage à cracher dans la soupe.Pour moi c'est simple, il n'avait pas les mains libres.
Et des différents sont apparus avec la direction a prendre. Frédéric à créé et dirigé pendant des années une structure qui malgré ses faibles moyens faisait des miracles dans des catégories pourtant très disputées (F3 euro entre autres). Nous avons gagné bcp de courses et de championnats internationaux ensemble car les règles internes étaient simples: compétences, aucun a priori, passion et responsabilités totalement partagées. J'insiste sur ce dernier point. On a gagné avec Lewis comme avec d'autres pilotes car ils faisaient totalement partie de la chaîne. Et quand je parle du succès actuel de Mercedes je retrouve avec Toto (certes à une autre echelle) exactement ce que j'ai vécu chez Art GP.
Le diagnostic RSF1 est difficile à établir aujourd'hui sans rentrer dans des lieux communs. Ce n'est en tous cas pas seulement un problème de management et en plus il y a des moyens techniques. C'est une question de philosophie à mon sens. Je suis désolé de le redire une nouvelle fois mais ce qu'a fait Mercedes depuis 2013 est tout simplement LA référence. (Partage total des savoirs, coresponsabilite à tous les niveaux, management partagé, aucun nationalisme en interne juste la compétence qui fait référence, etc.) Et ne me parlez pas de moyens, c est un faux prétexte. Il faut les bons hommes accros à un bon projet. Excusez encore de la référence mais le trio Laura, Wolf, Lewis c'est quasi imbattable tellement il y a de la qualité. Pas seulement eux, toute l'équipe qui est derrière. Et Fred aurait très bien pu remplacer Toto, c'est de la même veine. J'en dirai pas autant de d'autres dans d'autres équipes.
J'ai toujours pensé que les succès en sport meca étaient le fait d'hommes normaux qui avaient une ambition commune très forte, des moyens suffisants mais pas que et surtout une philosophie particulière pour y arriver. Le tout prolongé par un ou des pilotes d'exception. Suivez mon regard...
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
"Même s'il ne l'a pas exprimée ouvertement, c'est ce qui a, en grande partie, conduit Frédéric Vasseur à quitter le paquebot. " : quelles sont vos sources pour une telle affirmation ?

Mon impression est qu'on ne sait pas vraiment qui dirige chez RNO. Chez Mercedes, Ferrari et RB, c'est plutôt clair.
Ce qui est clair chez RNO c'est qu'ils n'arrivent pas à faire un PU et un chassis aux niveaux attendus. Et le chassis est pire que le PU.
S'ils attendent les changements de 2021 pour espérer revenir au niveau, cela signifiera un échec patent de la première ère hybride.

Le constat est limpide : les arrogants autrichiens avaient raison ! Ce qui ne justifie en rien leurs attaques publiques envers leur ex-partenaire.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Huit dixièmes derrière, Ferrari avoue officiellement son impuissance face à Mercedes" :
J'avoue que je ne m'attendais pas à autant d'écart en qualif. Et je ne suis pas le seul. À mon avis les pilotes sont aussi surpris. Tout le monde a travaillé dur mais comme je l'avais supposé c'est la monoplace la plus facile à faire fonctionner , la plus homogène, la plus compréhensible qui s'impose. Et paradoxalement pas les pilotes dans l'ordre que l'on attendait tant chez Mercedes que chez Ferrari.
Tout aussi paradoxal c'est dans le secteur le plus lent que Mercedes écrase sa concurrente et fait le gros du delta avec cette W10 qui s'est montrée si à l'aise dans les parties rapides en appui sur les précédents circuits. Ce qui confirme une fois de plus en creux qu'un gros "moteur' et une Vmax sup n'est qu'un atout qui n'a de sens la plupart du temps que sur une partie restreinte des tracés ( sauf quelques exceptions).
Je pense à cet instant à la perplexité des sentiments d'Adrian Neway. Ce génial type qui constate qu'une autre équipe s'est complètement inspirée de sa philosophie pour réussir le défi de s'imposer avec un chassis hyper efficace. Une sorte d'hommage de son vivant en quelque sorte.
Et puis je rappelle aussi que l'on peut perdre beaucoup dans les parties lentes souvent bien plus que sur un enchaînement rapide. Une constante dans tous les sports meca.
Un petit mot pour l'incroyable transformation de Bottas. Je trouve que c'est tout autant la révélation de la saison que Charles Leclerc. Bravo. Et ce qui est génial dans l'affaire c'est qu'il va pousser Hamilton dans ses retranchements. Un Lewis qui n'est jamais aussi bon que quand il a un défi à relever.
Mais ce dimanche il y a une course à gagner. Rien n'est fait. Il y a tellement de paradoxes en ce moment...
N'enterrons personne.
Il y a 1 mois
Nesa
Nesa, sur "Espagne - Qualifications : Bottas sur un nuage, Ferrari six pieds sous terre" :
Problème de charge batterie pour LH 44 info passée sous silence par les médias confirmé par Mercedes
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Espagne - Qualifications : Bottas sur un nuage, Ferrari six pieds sous terre" :
Un écart de 2 à 3/10 en qualification , celui qui sépare Hamilton de Vettel , reflète mieux à mon avis la différence entre la Mercedes et la Ferrari . Par contre , l'écart de 6/10 creusé par Bottas sur Hamilton tient au mental du pilote . Il fait jeu égal avec Hamilton depuis le début de la saison , il prend confiance en ses capacités face à la référence actuelle et doit commencer à croire en ses chances . Un tour de qualif supersonique devant la concurrence , comme est capable de le faire ......Hamilton . Attention au départ demain après-midi , Lewis est meilleur que lui dans cet exercice .

Vettel à 2/10 d'Hamilton est à une place habituelle . Leclerc sort trop large sur le vibreur en Q2 en endommageant son fond plat . Il peut s'estimer heureux de sa performance en Q3 en terminant à 3/10 de Vettel .

Les RedBull progressent encore en stabilité et le PU Honda ne donne aucun signe de faiblesse . Pourvu que ça dure . Grosjean devrait marquer ses premiers points demain si la poisse le lâche un peu .

Seule une voiture homogène et puissante gagnera demain , sur ce tracé abrasif pour les pneus . Le pilote qui gagnera demain au volant d'une telle voiture , aura fait preuve d'une grande concentration , d'une résistance physique sans faille et d'une détermination de champion . je pense naturellement à Lewis .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne - Essais Libres 2 : confirmation pour Mercedes, Ferrari toujours en retrait !" :
Ferrari essaiera peut-être ce matin de régler ses voitures avec plus d'appui pour réduire l'écart dans le 3e secteur. L'objectif serait alors de se maintenir dans le sillage des Mercedes pour contre-carrer leur innovation anti-DRS. Reste en n'en faire ni trop, ni trop peu... Compromis, tout n'est que compromis...

Il serait peut-être intéressant de voir où en sont les Rouges en vitesse de pointe ce matin, même si la mesure reste aléatoire...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
supervroum@, le problème de Renault est le même que celui de Ferrari sinon dans les causes, du moins dans les effets : une lourdeur incompatible avec la réactivité et l'autonomie que réclame la compétition à ce niveau que ce soit en F1, en Endurance ou en rallye.

Même s'il ne l'a pas exprimée ouvertement, c'est ce qui a, en grande partie, conduit Frédéric Vasseur à quitter le paquebot. Il a trouvé chez Sauber cette liberté d'action qui lui laisse les coudées franches.

Todt est arrivé chez Ferrari avec une aura de réussite mais il n'empêche qu'il lui aura fallu du temps pour en récolter les fruits (recruté à l'été 1993 pour le premier titre en 1999). Son plus grand mérite, c'est d'avoir su convaincre de le laisser à son poste de 1994 à 1998.

Abiteboul est chez Renault depuis 2001 avec une ascension discrète sans exploit charismatique. Qu'il soit ou non remplacé m'indiffère totalement mais j'ai la conviction que cela n'apportera pas 2" à la voiture d'emblée. Il faudrait à son successeur une carte blanche et un chéquier pour qu'il s'entoure d'hommes-clés aux postes stratégiques avec du temps devant lui, deux ou trois saisons.
Le souci, chez Renault, c'est aussi de multiplier les têtes voire les "sous-têtes" : il a fallu Hercule pour tuer l'hydre de lerne !
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Espagne - Essais Libres 2 : confirmation pour Mercedes, Ferrari toujours en retrait !" :
La hiérarchie ne semble pas avoir été bousculée après ce vendredi d'essais libres. Ferrari a apporté quelques retouches à son aéro comme tout le monde mais pas de révolution. Mercedes aussi même c'est assez imperceptible à première vue pour les moins aguerris. J'ai vu un nouvel aileron avant qui reste dans la même logique qu'a Bakou mais avec du travail sur les flaps. Retros retravaillés pour apporter plus d'appui mais surtout Big travail sur les appuis postérieurs ds pontons. Objectif trouver du grip et surtout améliorer le phénomène vortex à l'arrière. À première vue c'est pas très spectaculaire mais ça doit être très efficace. Bilan un troisième secteur où les W10 ont l'air impériales dans les virages avant la ligne droite. Pas idiot de se garder un peu de marge pour éviter de faire profiter les concurrents de la seconde du DRS...
Il y a 1 mois
Software
Software, sur "Espagne - Essais Libres 2 : confirmation pour Mercedes, Ferrari toujours en retrait !" :
Le nouveau moteur des Ferrari n'a pas suffi. En plus Leclerc continue d'aller plus vite que Vettel. Les Mercedes boys comme une dream team jouent au chat et à la souris. Bravo à eux.
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
@Aifaim
Todt, Brillator, n'étaient pas en charge de quelconques technique que se soient et étaient sûrement ignare en la matière. Et bien aussi glauques qu'ils soient, ils ont su gérer leur équipe vers la victoire ! Non ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
La météo semble satisfaisante, sans plus. Le souci pourrait venir de samedi avec des rafales de vent à 35 km/h l'après-midi pour les qualifications. Qui dit vent dit changement rapide de l'état du ciel et rafraîchissement de la piste. D'après les prévisions, ce devrait être plus calme dimanche.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne : le programme TV" :
Verstappen et Bottas aussi rapides que Villeneuve et Schumacher ?

Si l'un ou l'autre décroche la pole position, ce sera sa 6e soit autant que le palmarès de Gilles Villeneuve ou de Schumacher... Ralf !

Intérêt de la chose ? Aucun ! Sinon pour l'anecdote. Comme quoi il est facile à partir d'un détail sans importance de sortir un titre racoleur.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Renault renforce son organigramme technique" :
Virer Abiteboul ? Pour améliorer la voiture ? Ce serait inutile car il ne s'occupe pas de technique, ni à Viry ni à Enstone. Sa "fiche de poste", c'est :

"Directeur Général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul s?assure que toute l?organisation est structurée, dotée des ressources suffisantes et exploite la totalité de son potentiel pour atteindre des performances optimales. Il fixe également les objectifs commerciaux, marketing et de communication afin de permettre au Groupe Renault de retirer tous les bénéfices de ses activités en F1."

Le problème principal, par comparaison avec McLaren, c'est l'aéro et le châssis. Or, je constate que le designer en chef adjoint (d'après l'article) quitte Enstone par une "promotion" qui ressemble à une mise hors circuit (avec ou sans jeu de mots). Le fait est que s'il était responsable du développement du châssis, il est en plein dans le collimateur !
En Janvier, un article indiquait Martin Tolliday comme chef designer et Simon Virril comme adjoint. Harman était-il sur la touche depuis un moment déjà ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Espagne : le programme TV" :
La Mercedes va-t-elle poursuivre sa domination ? Si Ferrari ne parvient pas à s'immiscer dans le duo, il y aura de quoi s'inquiéter... chez Mercedes surtout si Bottas l'emporte.
Si chacun reconnaît que l'équipier d'Hamilton a élevé son niveau jusqu'à rivaliser sans complexe avec le champion du monde, tous - ou presque - s'accordent à penser que, sur une saison, Hamilton une marge suffisante pour le battre.
Oui mais, quels que soient les propos lénifiants de circonstance, je me demande si le spectre d'une relation Hamilton/Rosberg ne hante pas le subconscient de Toto Wolff. Son meilleur argument pour exiger de la discipline chez ses pilotes, c'est le danger de tout perdre. Et ce danger-là, c'est Ferrari.
Comme quoi, il n'y a peut-être pas que les amateurs et les organisateurs qui aient intérêt à rêver d'une saison plus disputée...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Silverstone se refait une beauté" :
Etant donné que la phrase est amputée de son mot principal, la précision s'impose : la manche de MotoGP avait été annulée en raison d'une absence - ou à tout le moins d'une insuffisance - de drainage de la piste détrempée.

Siverstone sous la pluie, c'est une éventualité à prendre en compte et ce resurfaçage est incontournable. Espérons que le fautif devra prendre en charge - via son assurance ? - le coût des travaux.

Ce week-end, le circuit accueille une superbe manche de Blancpain GT, certainement aussi spectaculaire que celle de Brands Hatch, retransmise gratuitement sur le net en direct la semaine dernière.
Il y a 1 mois
Zorro
Zorro, sur "Azerbaïdjan : les tops et les flops de la rédaction " :
Comme vous le laissez entendre, il a sans doute été bon jusque là, au sortir de Lotus, mais je crois qu'il a atteint son niveau d'incompétence! Il fait savoir, à un moment donné passer le flambeau à quelqu'un qui le portera plus haut!
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
V6 turbo@, Tout à fait d'accord... Forghieri aussi à l'époque qui n'arrivait pas à obtenir gain de cause de son patron. Autre anecdote d'alors : Il n'arrivait pas à avaler que les gros V8 assez "rustiques" de conception dans les Ford MKIV soient plus puissants et rapides que les petits bijoux V12 hypersophistiqués (pour l'époque...)des Ferrari P4 !
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
@Aifaim
L'histoire des sports méca est pavée de ces anecdotes concernant les moteurs et leurs puissances. Si elles ont berçé nos jeunes années et nos passions mécaniques elles sont aussi paradoxales. Une bonne auto (moto, etc...) c'est toujours un tout. Même un dragster est plus en quête de grip que de chevaux. Combien d'histoires toutes aussi délirantes sur ce thème du nombre des chevaux réels ou imaginés...
Allez, on va revenir à la raison et au chrono. Je reviens à mes précédents posts. A Barcelone il faut un très bon chassis avec une monoplace constante capable de faire à la fois P1 samedi et d'aligner de gros chronos de bout en bout dimanche avec les deux composés. Le pilote n'est pas en option. Equation à résoudre maintenant. Vous avez deux heures...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
V6turbo@, je pense que Ferrari a prévu d'utiliser un 4e PU cette saison en profitant de cette règle de les utiliser "librement". Si c'est le cas, cela pourrait se produire sur les circuits "faciles" en ce qui concerne les dépassements. L'idéal étant autour de la mi-saison (Spa/Monza).
Il existe peut-être une amélioration à tester au plus vite pour en faire bénéficier - ou non - les PU de l'année mais - pourquoi pas ?- ceux de l'année prochaine. Je m'interroge sur l'influence de la méthode Honda de l'an passé sur les autres motoristes. Sans imiter leur collègue japonais qui créa une orgie de propulseurs en snobant l'intérêt sportif à court terme, les trois autres seront éventuellement tenté de se doter d'un zeste de risque.
Autre sujet : apporter plus de puissance à une monoplace manquant d'homogénéité, de nos jours, c'est surprenant. Par contre, historiquement, c'était le credo du Commendatore. Une voiture, c'était avant tout un - beau - moteur. Qu'importe si les châssis se tordaient - de douleur, pas de rire - pour encaisser des puissances monstrueuses.
C'est ainsi qu'il opposait à son statut de constructeur de F1, celui "d'assembleurs" pour les équipes britanniques (Lotus, Brahbam...) qui lui taillaient des croupières.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
J'essaye de comprendre les vraies raisons de l'installation d'un nouveau PU dés ce week-end dans la SF90. Le communiqué de presse annonce "plus de puissance" et"une nouvelle formule de lubrifiant". OK. Cela me parait un peu light comme explication, en tous cas les raisons de ce choix prématuré (initialement c'était à Montréal) sont à mon sens plus complexes.
Seulement trois PU pour 21 week-ends, un changement dés le la cinquième course pose des questions. Le règlement est formel, les équipes peuvent introduire leur nouveau PU quand elles le souhaitent, mais à chaque fois le nouveau bloc est plombé , donc impossibilité de l'ouvrir ou de le modifier pour la suite. On peut, en revanche, réutiliser à loisir un bloc déjà utilisé. La gestion des PU est très sensible car les pénalités de départ en fond de grille, surtout quand on vise le titre, sont de très lourds handicaps.
Je pense simplement que Ferrari a d'autres intentions. Leur actuel PU ne manque pas de puissance, il l'a prouvé à chaque fois qu'il est sorti des pits que ce soit en EL ou en qualif. En course aussi. Le handicap vient plutôt de l'aéro et/ou du chassis. Alors pourquoi le changer si tôt?
Pour moi deux hypothèses majeures: soit il y a un problème d'usure prématurée (risque de perte de puissance et de casse potentielle ), soit le nouveau PU est beaucoup plus performant. Dans le deuxième cas, c'est un peu comme aux cartes, on sort son atout pour renverser le jeu. Peut-être aussi que les deux hypothèses sont aussi imbriquées. Imaginons une double casse en course à Barcelone: un scénario catastrophe pour la suite de la saison. En revanche un beau doublé serait tellement porteur d'espoirs.
D'autres éléments sont à prendre en compte. Certains tracés à venir sont très gourmands en terme de PU. Je pense entre autres au Canada, au Paul Ricard, et surtout Spa. En revanche Monaco peut se courir avec un PU moins performant. Ce sera l'occasion de ressortir le matériel un peu moins puissant.
Ce qui me surprend dans le choix de Ferrari, c'est que la course au titre face à Mercedes se joue aussi beaucoup sur l'évolutivité des PU. Des centaines d'ingés planchent tous les jours et parfois la nuit pour améliorer leur PU. Il y a un facteur temps dans cette course en coulisses. Plus on dispose de temps, plus on peut valider des specs innovantes. A chaque nouvelle étude prometteuse , on passe par la case fabrication (sous-traitants, transports, vérif conformité, etc), les tests de validation au banc (comparaisons perf, métrologie fatigue/usure, conso, tempet de fonctionnement, etc). Conséquence, comme dans une saison on dispose que de deux nouvelles cartes par rapport au PU de départ, il faut en principe les jouer le plus tard possible afin d'apporter les specs les plus abouties tant sur le plan perf que fiabilité.
Bilan, à mon sens , Ferrari sans le dire officiellement , joue un forme de va tout dans ce choix prématuré. La Scuderia compte sûrement profiter des circonstances nombreuses et variées dans une saison pour utiliser un quatrième PU "magique" à l'occasion d'un ou deux couacs toujours possibles cet été (par exemple un crash en qualif...).
Alors opportunisme bienvenu ou aveu prématuré d'impuissance? L'histoire le dira bientôt. En tous cas à Barcelone, ce n'est pas les watts qui devraient leur faire défaut.
D'autre part, je suis très curieux de voir leur comportement chassis. A Bakou ils avaient apporté des modifs visibles sur les pontons, les ailerons et les bords de fond plat. Avec le retour en Europe, la journée de vendredi sera déterminante pour la suite car il y aura de quoi se rincer l'oeil en terme de nouveautés aéro. Et Ferrari joue là peut-être encore plus gros que pour son PU. Sera-t-elle à la hauteur de ce qu'elle à montré ici en essais?


Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "McLaren et Nyck de Vries se séparent" :
Cet article est plus honnête que ceux qui fleurissent sur d'autres sites habituellement plus rigoureux.
Ces derniers s'appuient sur une déclaration de Nyck de Vries qui s'estime aussi bon que les promus en F1, Norris et Albon. Elle est présentée sans précision de date ce qui laisse croire qu'elle est à inclure dans son annonce de la séparation avec McLaren. Or, c'est faux. J'en ai retrouvé la trace dans un article paru le 1er Février.

De Vries peut s'estimer malchanceux ! Les trois premiers de la saison F2 2018 sont en Formule 1. Le couperet est tombé juste devant lui. C'est la vie...
Pourquoi pas lui ? C'est vrai qu'il a remporté trois courses (2 principales et 1 en grille inversée) contre 1 (principale) pour Lando Norris. Mais c'est l'arbre qui cache la forêt. Une équipe, c'est évident, a une analyse infiniment plus fine avec de multiples critères pour évaluer les pilotes.
Entre autres, la régularité dans le haut du tableau tout au long de la saison, ce qui est primordial dans un contexte de courses monotypes puisque c'est la variété des types de circuit qui révèle les talents à travers leur faculté d'adaptation.
En adoptant la grille de points officielle, j'ai cumulé le résultat des 4 premiers (5 premiers en course principale et 3 premiers en grille inversée), de Vries est à nouveau 4e : Russell émarge 16 fois comme Norris (tiens, tiens...), Albon 14 et de Vries 12.

En quittant McLaren, de Vries n'a pas grand chose à perdre. Par contre, sa saison en F2 est cruciale puisqu'il est - théoriquement - désormais le meilleur puisque le mieux classé de l'an dernier encore en course.
Après deux week-ends et quatre courses, il pointe à la... 4e place ! Il peut se rassurer en constatant qu'il précède Camara (5e).
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Alonso quittera l'endurance après les 24h du Mans" :
Marc Diskus@,
la Formule n'a jamais eu le monopole des passionnés de sport automobile,

la "McLaren-Chevrolet est en fait une Dallara puisque le châssis des monoplaces est monotype.

Mark Donohue a bien remporté les 500 miles en 1972 sur une McLaren mais elle était privée, sponsorisée par Sunoco et la propriété de Roger Penske. C'est la seule des cinq qui termina.

Montoya a disputé pour la première fois les 24h du Mans l'an passé sur une Ligier LMP2 de l'équipe United Autosport (3e après les pénalités). L'équipage de ses équipiers d'alors affiche complet mais il reste une place libre sur la voiture-soeur de Cullen et Brundle... Ceci dit, une victoire semble impossible au scratch mais pas invraisemblable dans la catégorie.

Andretti aurait pu prétendre à la triple couronne qu'au titre de la version "champion du monde". Il n'a jamais gagné à Monaco, entre autres parce qu'il lui est arrivé de sécher la principauté en concurrence de date avec Indianapolis. S'il n'a pas gagné le Mans en 1995, c'est totalement sa faute car il emmena par la Courage-Porsche partagée avec Wolleck et Hélary dans le bac à gravier. Le temps perdu est largement supérieur au retard à l'arrivée sur la McLaren entre autres pilotée par Yannick Dalmas.

NB. Du spectacle, il y en avait le week-end dernier avec des 6 heures de Spa d'anthologie et le Blancpain series à Brands Hatch.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "McLaren et Nyck de Vries se séparent" :
Dans la Dallara P217 du Racing Team Nederland ? ce n'est pas nouveau ! Il la pilote depuis le retrait de Jan Lammers, la saison dernière. Difficile de se faire une opinion car les moyens techniques et humains ne permettent pas à la Dallara de jouer les premiers rôles face aux meilleures Oreca et même Ligier.
Disons qu'il tient sa place mais ne fait pas d'ombre à son équipier, Diego Van de Garde.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Officiel : Alonso quittera l'endurance après les 24h du Mans" :
La F1 n'aura pas le monopole des passionnés de sport auto dans les 6 prochaines semaines . Un pilote peut faire tourner les feux de la rampe vers lui durant cette période : Fernando Alonso .

Participant à Indy 500 pour la 2ème fois , ses chances de succès sont réelles . A Woking , on travaille très fort sur la McLaren/ Chevrolet frappée du n°66 . Les mythes de la Can-Am et de Mark Donohue remontent à la surface et motivent certainement l'équipe .

Le Mans en Juin peut être le théâtre d'un titre de Champion du Monde d'endurance pour l'espagnol . Il disait à Spa ce week-end que ce titre était sa priorité en endurance plus que la victoire au Mans . Mais on peut être sûr qu'il ira dans la Sarthe pour gagner , comme pour Indianapolis . On n'a jamais vu un taureau léthargique ou atonique , surtout pas dans les Asturies .

Le deuxième Croisé en Quête du Graal qu'est la triple couronne , est Juan Pablo Montoya . Je n'ai pas vu son nom dans la liste des 60 équipages en lice au Mans cette année . Viendra-t-il ?

Et le troisième Croisé est Mario Andretti , qui en 1995 est passé à un cheveu du Graal en terminant 2ème au Mans , associé au Strasbourgeois Bob Wollek sur une Courage/Porsche . Temps pour lui de profiter d'une retraite après une monumentale carrière étalée sur presque 5 décennies .

Il va y avoir du spectacle ces prochains temps .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Alonso quittera l'endurance après les 24h du Mans" :
Toyota est champion du monde avant de disputer les 24 Heures du Mans, dernière épreuve de la Super Saison. Ca, c'est fait !
Pour les pilotes, leur victoire, samedi, aux 6 Heures de Spa, a permis à Alonso, Buemi et Nakajima de s'en approcher : 160 points chacun contre 129 à Conway, Kobayashi et Lopez.
Le Mans, ce sera 38 points au vainqueur, 27 au second sans oublier le point de la pole position. Pour priver Alonso du titre, il faut que la N°7 gagne obligatoirement et, pour faire simple, que la N°8 ne termine pas mieux que 7e.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Daniel Ricciardo pénalisé pour son accrochage à Bakou " :
Ceux qui ont suivi "les années Ligier" en Formule1 se souviennent de la phrase qu'on accolait au patron de l'équipe éponyme à chaque présentation de sa nouvelle monoplace : "une année de transition"...

Chez Renault, c'est toujours à peu près ça. Chez Guy Ligier, le souci venait des changements de fourniture moteur. Chez Renault, c'est l'inverse et l'inverse comme l'explique V6turbo@, c'est Enstone.

Du point de vue humain, peut-être faudrait-il remettre en question les responsables du site britannique avant de pointer du doigt Abiteboul... Le problème, c'est qu'on les connaît moins !

Nick Chester est le directeur technique châssis et Marcin Budkowski directeur exécutif du site d'Enstone. Il déclarait en octobre 2018 - ce n'est pas vieux ! - avoir l'objectif de "réduire l'écart avec le top3 en 2019 puis entrer sur le podium après le changement réglementaire attendu en 2021"
Ce sera mieux... plus tard !
Mais cette déclaration contient un terrible aveu. S'il faut attendre le changement radical de réglementation, cela signifie que, dans l'état actuel, il sera impossible de rattraper le retard. Cette future définition de la F1, c'est la safety-car de Renault, celle qui va effacer le retard cumulé et ramener la firme dans le sillage de ses adversaires.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Daniel Ricciardo pénalisé pour son accrochage à Bakou " :
C'est la sixième année que Renault Sport est investie dans le développement de son PU. On va pas refaire l'histoire, mais c'est quand même globalement un mauvais feuilleton. Il y a trois ans, je me plaignais surtout de la communication "catastrophique" du groupe. Que dire aujourd'hui? Toujours des espoirs mais l'impression qu'ils n'y arriveront jamais. Et pourtant il y a eu quelques moments d'euphorie et des victoires mais au final le doute s'est durablement installé. Mes anciens collègues motoristes avec lesquels je garde des relations régulières ont tous quitté la "maison" pour des questions diverses et variées. Même s'ils sont tenus au devoir de réserve, reste que leur diagnostic est sévère avec la sensation d'une espèce d'errement au fil des saisons. Certains en sont arrivés à finir par donner en partie raison à Marko qui agitait le chiffon rouge pour faire bouger les choses. Le constat est quand même assez contrasté. Ils ont quand même le souvenir d'une aventure exceptionnelle sur le plan personnel.
Parlons d'abord du positif. La perf PU est "presque" au RDV cette saison. Perf qui est devenue presque invisible tellement l'ensemble chassis/aéro est moyen.
La partie thermique au sens littéral du terme atteint les objectifs prévus. Les courbes seraient excellentes et la fiabilité est au rendez-vous sur cette partie. Ces dernières saisons il y a eu de grosses galères et ils se sont parfois empétrés les pinceaux dans des configurations cartographiques exotiques comme on dit. En fait, ces PU sont très sensibles à la qualité du mélange. Au fil des saisons on a découvert une stoechiometrie nouvelle. Le fameux rapport air/essence (classiquement de 14.7) n'est plus adapté aux contraintes de ces PU. On fonctionne désormais régulièrement en dessous des valeurs classiques avec des conséquences considérables sur la température interne. Il y a des pics qu'il faut surmonter ou prévoir. Longtemps la difficulté a été d'adapter le MGU-H à ces données avec une réactivité injection/MGU-H/ MGU-K pas facile à appairer.
En ce qui me concerne, je vais essayer d'apporter ma petite opinion sur ce mal récurrent dont est victime la marque au losange. MGU-H, puis MGU-K, les problèmes se succèdent toujours. On parle là de récup d'énergie. Le boost electrique vient modifier la courbe de charge thermique, cet aspect a été compliqué à gérer car les paramètres sont complexes et évolutifs en fonction des conditions d'exploitation. Les modélisations semblent acquises mais c'est désormais certains composants de cette gestion électronique qui sont en cause. Maintenant ils galèrent sur l'exploitation du MGU-K, domaine sur lequel les autres ont fait le tour de la question depuis un bon bout de temps. Il y a eu encore des soucis de fournisseurs et de logiciel me dit on.... A force, c'est un leitmotiv qui finit par saouler mais c'est pourtant bien réel.
Je pense qu'il y a un bon potentiel coté PU car la banque de données est immense. Les moyens n'ont pas toujours été au rendez-vous mais ils savent désormais ce qu'il ne faut pas faire. Un des problèmes vient de la concurrence tellement sévère. Outre Mercedes et Ferrari, Honda semble avoir trouvé la bonne combinaison, chaque faux pas de RF1 tombe comme une nouvelle charge négative sur l'équipe quand presque comme un signe, Honda fait presque un sans faute.
Bref je crois que les 4 constructeurs de PU devraient pourtant logiquement très bientôt se retrouver sur un pied de quasi égalité en terme de perf. Mais RF1 me fait à la fois plaisir d'avoir atteint ce niveau et peur de ne pas mettre tous les moyens pour garder le niveau.
enfin, et j'insiste, ce qui fait beaucoup la différence entre les équipes, c'est la capacité à faire évoluer le chassis et à bien l'exploiter. Là, Woking n'est pas au niveau requis . Pire, ils ne peuvent pas vraiment comparer à Mc Laren qui n'est pas non plus une référence cette saison. Celà est un réel handicap car pour qu'un PU s'exprime (1000cv et un couple monstrueux) il faut un chassis très performant, réactif, compréhensible. Je leur souhaite le meilleur mais c'est là au final que le bât blesse le plus.
Il y a 1 mois
fun spirit
fun spirit, sur "Stoffel Vandoorne : sacrifice d'un talent sur l'autel de la F1" :
Du temps de Ron Dennis, tout cela ne se serait pas passé!! Come on Stoffel, t'es le meilleur.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
Certains des opposants avant l'imposition du halo sont toujours autant opposés après ! Il a modifié l'ADN de la F1 et si on n'en parle plus c'est parce que tout le monde sait que tant que Todt sera là, rien ne l'enlèvera. Et peut être même que ses successeurs le conserveront.
Pour info, toutes les lois qui sont revenus sur l'indemnisation des chômeurs ou le nombre de trimestres pour obtenir une retraite à taux plein, ne sont plus contestées. Croyez vous que les gens préfèrent travailler 43 ans au lieu de 38 pour partir à la retraite à taux plein ???? Et pensez-vous qu'ils seront d'accord quand ils partiront à 70 ans ?! Allons, arrêtez un peu de raconter n'importe quoi, SVP. Et arrêtez aussi de comparer le halo au système hans (ou au casque). Cela n'a aucun rapport !
Le poids des pilotes est nul pour les raisons que j'ai évoquées dans mon précédent post. Celui des directeur d'écurie est faible face au diktat de Todt et des américains. Les halo a été rejeté 2 fois et mis en place parce que l'aeroscreen n'a pas fait l'affaire. Et comme il fallait impérativement mettre en place une protection (le pote de Todt s'est fracassé le crâne en skiant...), ce qui était rejeté a finalement été installé...
Il n'y a qu'à fermer les cockpits, caréner les roues et limiter la vitesse en course à 30 km/h en installant des ralentisseurs tous les 150 mètres pour limiter les risques !
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
Comme vous le dites,AP01@, "AVANT son installation"... Pas après ! Et c'est ce que contient cet article en écrivant qu'un an après, les détracteurs se sont tus. Au contraire, certains pilotes l'ont salué pour avoir joué leur rôle de protection.
Les pilotes sont des êtres humains comme les autres : ils doutent de ce qu'ils ne connaissent pas. Ensuite, ils se sont fait une opinion plus argumentée. Je viens de faire une recherche sur internet et n'ai rien trouvé de récent contre le halo.
Les pilotes n'ont aucun poids ? Une affirmation qui n'engage que vous. Mais, de toute façon, les responsables d'équipe en ont et ils ne disent plus rien non plus... Sans aller jusqu'à la maxime éculée "qui ne dit rien consent", si les gens concernés au premier chef (pilotes, responsables d'écurie, ingénieurs et concepteurs) ne le récusent plus, c'est que leur opinion a évolué. Pas la vôtre. C'est le message que vous vouliez passer. C'est fait.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
"Ces accessoires imposés en compétition automobile au nom de la sécurité ne sont plus contestés par ceux qui sont les premiers concernés, à savoir les pilotes." Encore une affirmation fausse ! Ce n'est pas parce que les pilotes ne manifestent pas avec les gilets jaunes qu'ils approuvent le halo !!! Ils ne peuvent pas le retirer et n'ont, de toutes façons, aucun poids dans les décisions. La FIA leur tomberat dessus ainsi que les ricains pour avoir nuit à leur sport...
Et, oui, bon nombre de pilotes ont, avant son installation, contesté cette m... et ils savent bien meiux que vous ce dont ils ont besoin ! Et, que je sache, peu d'entre eux militaient pour cette appendice nuisible... Bon nombre l'ont contesté avant que le petit Todt l'impose en bon dictateur qu'il est.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
Le halo est laid, le kers gênant comme à une autre époque, les dimensions accrues et les points d'ancrage des arceaux dans les voitures, l'obligation du port de la ceinture de sécurité furent très mal vécus.
Ces accessoires imposés en compétition automobile au nom de la sécurité ne sont plus contestés par ceux qui sont les premiers concernés, à savoir les pilotes.
Comme le rappelait V6turbo@ dans un de ses derniers messages, les réglementations font toujours l'objet de discussions avec les constructeurs. Ces derniers aiment à se répandre dans la presse lorsqu'un changement leur déplaît. On l'a bien vu cet hiver avec les limitations de développement des ailerons à l'avant des F1.
Force est de constater que le halo ne fait plus polémique. Comme l'écrit souvent quelqu'un ici pour contrer un avis différent du sien, ils (les pilotes, les ingénieurs, etc... selon le cas) "savent mieux que vous ce dont ils parlent."

Que le halo défigure la ligne générale des monoplaces, c'est un fait. A leur époque, le port du casque - eh oui ! - puis les mouchoirs et cagoules ignifugés puis le casque intégral furent décriés car ils cachaient le visage du pilote.
Mais la polémique la plus terrible pour les spectateurs, c'est l'adaptation des circuits. Il suffit - You Tube en regorge - de regarder les courses d'antan avec cette proximité de la piste par l'absence de zones dégagées. Les fascines de l'ère moderne, ce sont les grillages qui riment avec "cage" pour le spectateur, fort mal pris pour celui qui aime la photographie ou le simple myope.
S'adapter ou se démettre. Si la vision des monoplaces actuelles devient insupportable, il n'est qu'à ne plus les regarder. Si les circuits dénaturés dégoûtent, il n'est qu'à ne plus s'y rendre. Personnellement, ce fût mon choix, il y a une bonne vingtaine d'années.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
"Les différents détracteurs se sont à mesure rangés derrière l?utilité de l?évolution." ?! Euh... non ! Vous écrivez n'importe quoi en voulant faire croire que cette m... en barre fait l'unanimité ! Ou comment mettre tout le monde dans le même panier, mentir ouvertement, et faire croire que ce que vous pensez est la pensée universelle ! Pitoyable.
Il y a 1 mois
Rondonnet
Rondonnet, sur "Le Halo : un an après, le constat" :
La barre verticale au milieu, n'est pas nécessaire, ça va faire loucher les pilotes et ça les fatiguent plus, une honte, j'ai honte de la f1 depuis 2018.
Il y a 1 mois
Ayenge
Ayenge, sur "Un hommage mondial pour Ayrton Senna, 25 ans après sa mort " :
Prostien dans l'âme j'ai appris à apprécier l'homme à titre posthume !!!

Le pilote était exceptionnel, rien à dire ! L'histoire de la F1 les a renvoyé dos à dos de façon tragique. Je lui en ai voulu pour ce fameux Suzuka 1990, ombre à son palmarès mais bon j'ai aussi appris à minimiser cela en renvoyant le contexte même si cela reste inacceptable pour un Pro ! C vrai que par la suite il y a eu 10 fois pire avec un certain pilote Allemand !!!

C est une très bonne chose qu'ils se soient réconciliés avant ce Funeste 1/05...

Le reste de l'histoire leur appartient et telles les deux faces d'une même pièce, on ne peut plus parler de l'un sans évoquer l'autre ! Indissociables !!

Je n'oublie pas non plus Roland Ratzenberger car ce jour-là, cette fichue faucheuse avait pris le premier et le dernier de la grille !!!

RIP champions !!! Que le temps passe vite !
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Un hommage mondial pour Ayrton Senna, 25 ans après sa mort " :
Moi non plus, je n'aimais pas le pilote. L'homme, je ne le connaissais pas...

Il restera pour moi un pilote dangereux qui aurait pu tuer Prost et d'autres pilotes à Suzuka en 1990. 29 ans plus tard, et malgré l'idôlatrie qui l'entoure, cet acte reste impardonnable. Lui qui croyait tant en Dieu n'avait pas un comportement compatible avec sa foi et c'est peut-être pour cela que son Dieu l'a rappelé auprès de lui prématurément... Avant qu'il ne tue un autre pilote ?!

Cela dit, il est évident qu'il a écrit, avec Prost, des pages mémorables de la F1 et qu'il était très rapide sur un tour et sous la pluie. Pour le reste, Prost lui était supérieur ama.
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Un hommage mondial pour Ayrton Senna, 25 ans après sa mort " :
Je n'aimais pas le pilote, mais j'appréciais l'homme, entier, avec peu de demi mesure, mais vraisemblablement un vrai c?ur derrière tout ça...
Il est une légende de la formule un, mais il est bon de rappeler que d'autres pilotes, non moins méritant, passionnés, comme ratzenberger, ont, à leur façon (tragique) marqué ce sport également.
Je dirais aussi, qu'en lui souhaitant un meilleur sort, LH est en train de marqué aussi sa génération.
Ceux qui me lise, savent que je ne suis pas fan de l'homme, mais reconnais sa qualité de pilote !
Et bien au cours de la saison dernière déjà, en encore plus maintenant, je trouve qu'il a beaucoup évolué en tant que personne, et dans le bon sens.
Il montre son respect à ses adversaires, c'est top ! Devant les caméra, plus de gamin mais un pilote à l'aise et responsable, plaisant qui a ajouté une pointe d'humilité qui, à mon regard, lui manquais.
Alors ne me demandez pas d'être son porte drapeau, mais je le suis dans sa quête avec plaisir dorénavant
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Alonso quittera l'endurance après les 24h du Mans" :
Alonso doit remporter les 500 miles d'Indianapolis. Son objectif d'égaler Graham Hill passe par cette victoire. Tout le monde le sait.

Ainsi, il renouera avec un éclectisme d'un autre âge.

Si on se penche sur les championnats du monde, ils sont à égalité en Formule1 (2). Par contre, Alonso est actuellement en bonne position pour être titré en tant que pilote en Endurance, ce que Le brave Graham ne fût jamais, et pour cause : Le titre n'existait pas.
S'il décroche cette timbale, il pourrait rêver à un triplé fantastique, celui de détenir aussi celui de champion du monde en Indy. Chiche ?

Il y a 1 mois
Agufeow
Agufeow, sur "Daniel Ricciardo pénalisé pour son accrochage à Bakou " :
Les bêtises et les problèmes techniques sur son auto ne le quitte pas et la malchance persiste.
Cependant, une fois que son auto sera au point (à mon avis Renault est sur le pied de guerre) ce pilote sera intouchable.
Si il y a un pilote qui peut allé chercher les Mercedes, c'est bien lui ! Qui plus est, Leclerc également mais il est plus réfléchi.
Ricciardo est un peu comme LE Kubica des rallyes. La folie de la vitesse mais les crash sont remplacé par les problèmes mécaniques....
Courage à lui.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
Il fut des époques où la Ferrari gâchait le talent des pilotes et d'autres ou les pilotes gâchaient la performance de la Ferrari. Vettel se place sans aucun doute dans la seconde époque. Le titre est probablement à oublier sauf renversement de situation miraculeux. La capacité de Binotto à, enfin, laisser ses pilotes se battre à la loyale pourrait sauver la mise à Ferrari pour 2020. Leclerc à un bel avenir devant lui et pourrait ramener le titre chez les rouges, sauf si la politique débile qui existe à la scuderia depuis des décennies perdure. A croire que certains n'apprennent jamais de leurs erreurs...

Un duo Hamilton/Leclerc chez Ferrari serait sans doute le seul à pouvoir battre Mercedes.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Gasly est enfin " à l'aise " avec sa Red Bull !" :
Excès d'embarquement d'essence ? Je ne vois pas en quoi ajouter un poids bien inutile en qualification pourrait être répréhensible et sanctionné. J'avais cru comprendre qu'il s'agissait du débit de carburant susceptible d'offrir un surcroît de puissance.

Cette osmose retrouvée entre le pilote et sa monoplace est avant tout le fruit d'un énorme travail d'autant moins spectaculaire qu'il s'effectue discrètement. Gasly - mais cela pourrait être un autre - devait donc, chaque week-end de course, non seulement préparer sa voiture comme tout un chacun mais ne pouvait réellement bénéficier les yeux fermés des datas de Verstappen qui ne lui convenaient pas.
Saurons-nous un jour le fin mot de l'affaire ? Rien n'est moins sûr car cela pourrait lever le voile sur des informations dont les adversaires pourraient profiter.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Norris : « je n'ai commis aucune erreur ! »" :
En apparence, la McLaren est à Renault ce que la Mercedes est à Ferrari, c'est-à-dire une monoplace sans vices et rapidement apprivoisée par ses pilotes.
Si la fiabilité du propulseur se stabilise, elle n'aura qu'à évoluer au même rythme que la concurrence pour prétendre au rang de meilleure des autres.
C'est l'inconnue de la suite des événements et dans tous les garages : Quelle est la marge de progression au fil des Grands Prix, sachant - comme Ferrari l'a expérimenté à ses dépens l'an passé - que le mieux peut se révéler l'ennemi du bien en déstabilisant l'équilibre de la voiture.Mais ce qui est pris est pris.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "McLaren a perdu plus de 110 millions d'euros en 2018 !" :
En 2018, selon les publications, Alonso planait à 30 millions et VanDoorne à 7.
Sainz ne recevrait cette saison-ci "que" 3.5 millions et Norris 225 000 $.

Ces montants sont toujours un peu approximatifs car il est difficile de savoir ce qu'ils englobent dans la rémunération.
Mais perdre Alonso n'est pas tout bénéfice pour McLaren puisque sa visibilité médiatique et sa popularité avaient une incidence sur la facture acceptée par les sponsors.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
En ce qui concerne Vettel, je me demande s'il n'est pas en train de revivre la saison 2014 chez RedBull. La monoplace, cette année-là, lui convenait mal et il n'a jamais pu s'y habituer de manière efficace au point d'être mis en difficulté par un Ricciardo frais émoulu de l'école Toro Rosso.
Comparaison n'est pas raison mais je me demande s'il n'existe pas des configurations auxquelles son style de pilotage l'empêche de s'adapter pour aller chercher les derniers centièmes.

De manière plus générale, il n'est pas le seul à éprouver des difficultés à "fusionner" avec la voiture. Il y en a chaque année ! Qu'ils le clament ou le taisent, le chrono et les résultats sont implacables.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
@Marc Diskus
L'analyse est bonne. Et assez probable que Leclerc aurait au moins fait un podium avec une stratégie inversée. Toutefois, ses chronos canons de début de course ne sont pas liés qu'aux médiums. Il a profité de beaucoup d'aspi et de DRS à chaque tour, ensuite (SC+tendres, etc...) les choses se sont calmées. Reste que c'est un pilote hyper rapide. J'attends de le voir sous l'eau et sous pression. En tous cas c'est une pépite qui à l'air très bien "neuronée." Ce qui m'inquiète, ce n'est pas Charles Leclerc mais bien plutôt le niveau moyen (toutes proportions gardées) de Vettel. Cela risque bien de devenir un vrai problème pour Ferrari si l'ex CDM ne remonte pas la pente. Je ne le trouve pas du tout à l'aise dans sa monoplace, en perte de confiance. Il l'exprime d'ailleurs très bien depuis plusieurs courses. Une situation qui perdure depuis la mi saison dernière. Serait-ce dû à la philosophie globale qui a prévalu à la conception (ou l'évolution) des deux dernières SF?
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
Je partage un sentiment très proche de celui d'Aifaim@ et V6 Turbo@ sur la situation actuelle des 2 équipes de pointe de la F1 . Toutefois , je me permets d'inoculer quelques détails personnels .

La Scuderia a 2 bonnes raisons d'être déçue au lendemain de Bakou .
- A aucun moment ni en course , ni en qualif , les Ferrari étaient en mesure de rivaliser avec les Mercedes . La W10 est adaptable aux différents circuits comme un caméléon , fiable , rapide ,équilibrée . La SF90 n'a pas atteint ce niveau . On peut être sûr que Ferrari va mettre tous ses ( considérables ) moyens en oeuvre pour progresser . Le problème est que Mercedes en fera de même et que selon l'adage " le temps perdu ne se rattrape jamais " .
-La Scuderia s'est loupée dans sa stratégie pneumatique décalée , en voulant faire partir ses voitures en mediums pour la course , ce qui passait par une Q2 à fond en mediums , Vettel qui frôle la catastrophe et et Leclerc qui finit dans le mur . Bien sûr Leclerc démarre sa course en mediums , plutôt très bien mais en tendres , après son premier arrêt , ses pneus ne fonctionnaient absolument pas . Il a fallu qu'il s'arrache avec un 2ème train neuf de tendres pour faire le meilleur tour en course , peu devant Bottas qui avait réalisé son meilleur tour en mediums usés . On peut se poser la question de savoir si Leclerc , qui planait au-dessus des autres Samedi , en adoptant la stratégie pneus des autres , n'aurait pas gagné la course .

Clairement , les tendres étaient adaptés à la qualif et les mediums à la course . Clairement , la W10 est un félin apprivoisé et la SF90 , un félin sauvage .
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
@Aifaim
Très intéressant comment Vettel analyse la situation:"Je n'étais pas vraiment à l'aise et j'étais inconstant, et je n'ai pas trouvé la confiance en la voiture" . "Nous devons travailler plus fort et mieux. On fait notre maximum mais il faut reconnaître qu'ils réussissent phénoménalement bien (...) Nous avons une bonne voiture, nous ne parvenons juste pas toujours à l'amener au niveau où elle devrait être, donc il est difficile d'avoir la confiance et les sensations. Mais ça va venir. C'est comme un Rubik's cube qui faut terminer. Nous avons beaucoup de gens très intelligents qui peuvent le faire en quelques minutes mais là c'est un Rubik's Cube de très grande taille !"
Hier dans ma réflexion avec mon collègue ingé sur le pourquoi du delta entre essais et course, avant Vettel nous esquissions en creux le même diagnostic. La SF90 est une sacré bête de perf mais un peu diva quand la W10 est plus simple à comprendre.
C'est un vieux débat technique cette affaire. Attention ce n'est pas dit que la Ferrari est plus complexe que la Mercedes dans l'absolu, elle est juste plus complexe à comprendre. L'image du Rubik's cube (de très grande taille!!!!) de Vettel me parait excellente. Démonstration parfaite encore hier. Pour nous soit disant "scientifiques", le défi est toujours de comprendre pourquoi et comment ça marche... ou pas. Une fois modélisé, on applique le "truc qui marche" mais en compétition on veut toujours aussi en rajouter un ingrédient qui fera la différence sur la précédente trouvaille.c'est vrai que c'est tentant. C'est là que se trouve parfois le petit l'excès qui fait perdre la compréhension... et la course!
Il y a 1 mois
captur2
captur2, sur "Azerbaïdjan : les tops et les flops de la rédaction " :
Supervroum ne sait pas de quoi il parle .
Ok pour Abitboul, mais pour le moteur aller demander aux gens qui ont les relevés gps et ne pas écouter Marco. avec des appuis faibles on va vite...regarder en cine ou a bareine avec le drs les alpha avaient du mal derriere les mcl sans drs...
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Azerbaïdjan : les tops et les flops de la rédaction " :
Pour moi le vrai flop, en omettant l'erreur de Riccardo, c'est la confirmation de la nullité absolue des Renault....
J'ai entendu que abitbouldegomme aurait chaud au posterieur pour ça place
Ben un conseil, attendez pas, je ne fais que le dire et donner raison à mes dire, il n'a aucunes compétences pour ce poste, il enchaîne les échecs bref le syndrome de Peter dans toute sa splendeur !!!!
Renault à trop perdu de temps avec cet incapable, Honda est loin devant maintenant, très loin, alors que dire des autres....
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
V6turbo@, par rapport à leurs devancières, j'ai le sentiment que la Ferrari est allée plus loin dans l'exploration de solutions inédites que la Mercedes.

Comme dans le domaine médical, il est difficile de maîtriser les "effets secondaires" a fortiori dans des solutions inédites. Le remède, c'est le temps, une denrée rare dans le carcan d'une saison de Formule 1. Après quatre courses, dans les équipes, on progresse mais un grain de sable peut ruiner un week-end.

A Bakou, il y a eu l'annulation des EL1 sur une piste atypique et une hausse des températures entre samedi et dimanche. Ce qui pouvait passer inaperçu sur quelques tours pour l'exploitation des pneus a remis en cause les scénarios prévus pour la durée du Grand Prix.
Bien sûr, on peut s'appuyer sur l'histoire, les éditions précédentes. Pas de chance ! Chacun comptait profiter des erreurs des autres pour se bien classer. Mais personne n'a pris de risques inconsidérés et les abandons n'ont pas décimé le peloton. C'est plus que suffisant pour mettre une stratégie par terre.

L'accident de Leclerc n'aurait été qu'anecdotique s'il n'avait fait reculer le Monégasque sur la grille. Bien sûr, nous avons tous vu - et apprécié - sa remontée dans le peloton et sa prise de pouvoir provisoire.
Car un Grand Prix comme celui-là se joue dans les premiers tours. Du fait de sa mauvaise position sur la grille, Leclerc était absent. Vettel et les stratèges de la scuderia jouaient à un contre deux, voire trois si on inclut Verstappen.

Mon ressenti, c'est que le muret Ferrari est resté sclérosé sur le plan initial, obsédé par une safety-car qui offrirait un arrêt "gratuit" à Leclerc. Avec tout son bon sens, leur pilote constatait le retour inexorable des Mercedes et réclamait de nouvelles gommes. A raison !
Un des problèmes de l'écurie italienne, c'est de rester figée devant l'imprévu et l'inattendu. Wolff, il y a peu, a montré beaucoup plus d'audace avec les deux arrêts simultanés. Etonnant ! L'image d'Epinal veut que les Latins soient les rois de l'improvisation et les Germains alourdis par leur rigidité...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Vettel : « Nous ne sommes plus les favoris pour le titre »" :
Confirmation en ce début de saison que de bons chronos en essais ne font pas la gagne. C'est un peu l'arbre qui cache la forêt. A l'image de cette Vmax qui fait fantasmer les foules mais rarement gagner quand elle n'est pas accompagnée des tous les autres fondamentaux.
Je répète que le traçé de ce circuit pourtant récent ne fait pas assez la part belle aux pilotes. Le spectacle tenait plus au suspens lié à la stratégie pneumatique décalée de Charles Leclerc qu'au niveau de pilotage. Allez, on a vu pire sur des circuits pourtant plus alléchants, je me plains pour le principe. Pour Charles, il est évident que ce gars a un gros talent et qu'il pourrait bien mettre un sacré coup de pied dans la fourmilière s'il continue à courir ainsi.
Ce qui marque aussi ce début de saison c'est le sans faute inédit de Mercedes et de ses deux pilotes pourtant sous pression d'une concurrence affutée. Malgré un règlement conçu pour changer la donne, la hiérarchie ne semble pas être bouleversée, au contraire. Chacun a élevé son niveau de jeu et les champions en titre ne sont pas à la traîne. Le retour en Europe va t-il inaugurer une autre hiérarchie? Ce serait bienvenu si on ne veut pas ennuyer tous les quidams moins passionnés que nous.

Il y a 1 mois
BADé
BADé, sur "Azerbaïdjan - bilan des francophones : désillusion pour Leclerc et déception pour Gasly et Grosjean" :
C'est moi ou chez Red Bull les problèmes sont toujours du même côté des stands? Ca me rappelle la fin de saison de Ricciardo l'an passé.
Il y a 1 mois
LH#44
LH#44, sur "Daniel Ricciardo pénalisé pour son accrochage à Bakou " :
Les mauvaises langues disent qu'il à torpillé la torpille ;)
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - bilan des francophones : désillusion pour Leclerc et déception pour Gasly et Grosjean" :
La Haas ne va pas. En choisissant le départ en Medium, Grosjean avait bien joué. Mais dès que les gommes ont commencé à s'user, la voiture a perdu tout le bénéfice de son bon début de course. Plus encore que pour la Ferrari, passer à deux arrêts s'imposait car le "handicap" lié au temps passé au stand aurait été largement compensé par les chronos en piste.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - bilan des francophones : désillusion pour Leclerc et déception pour Gasly et Grosjean" :
Personne, j'imagine, chez les concurrents se doutaient du fiasco des gommes tendres par chaleur forte. Chez Ferrari, il y avait, de mon point de vue, quelque chose à tenter qui m'a traversé l'esprit lorsque les Mercedes ont grignoté leur retard. C'était de passer sur une stratégie à deux arrêts : un très court en tendres (10 tours) et terminer avec un autre train de medium. Pas sûr qu'il aurait gagné mais il aurait fini beaucoup plus près.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Daniel Ricciardo pénalisé pour son accrochage à Bakou " :
Les mauvaises langues diraient que Ricciardo s'est offert une "grosjeannade" avec sa manoeuvre quelque peu irréfléchie pour s'extirper de l'échappatoire...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - Course : Bottas résiste à Hamilton, quatrième jackpot pour Mercedes !" :
Mon pilote du jour, ce sera Gasly. Son début de saison a été chaotique. Bakou est un circuit piégeux, RedBull (et lui-même ?) a pourri son début de week-end, qualifications incluses. Mais ce dimanche est un autre jour :Il part dernier des punis de la pit-lane et s'offre une remontée parallèle à celle de Leclerc à la régulière jusqu'à ce que sa voiture le lâche...
Il y a 1 mois
Geologic
Geologic, sur "Azerbaïdjan - Course : Bottas résiste à Hamilton, quatrième jackpot pour Mercedes !" :
Quatre courses, quatre doublés, domination des pilotes et du team. Chapeau!
Il y a 1 mois
Ayenge
Ayenge, sur "Azerbaïdjan - Course : Bottas résiste à Hamilton, quatrième jackpot pour Mercedes !" :
Record des doublés de Williams en 92 (3) en début de saison battu.

C est terrible de voir q Mercedes n'a jamais semblé tant à la portée de Ferrari q cette saison et pourtant ils font mieux que les saisons précédentes : carton plein !

Ferrari : Mission winnow ou losenow ?

Perez: toujours fringant sur ce circuit

Renault : no comment

Bravo à Bottas pour sa victoire ! Fallait pas 5 tour de plus mais il a bien fait le job !!!
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Quand je vois le nombres de réparations dispendieuses sur ce circuit pour beaucoup d'ecuries , est ce compatible avec un grand prix a bas coup. ????
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Je viens de lire que le pauvre Giovinazzi était pénalisé de 10 places sur la grille. Dommage pour sa première accession en Q3 !
Gasly et Kubica s'élanceront de la voie des stands... Mais dans quel ordre ? Logiquement, ayant été disqualifié, Gasly devrait être derrière ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Ayenge@, je me demande si la tentative de Leclerc en medium n'était pas motivée par la possibilité de débuter le Grand Prix avec des gommes à la longévité plus longue ce qui lui aurait offert de facto la tête de l'épreuve après les arrêts de ses adversaires... Simple hypothèse...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
V6 turbo@, le DRS n'est pas disponible dès le départ. Il n'est pas impossible de voir le leader se ménager un petit capital supérieur à la seconde fatidique, surtout si ses poursuivants se gênent. Il pourra ainsi piloter à sa main en ménageant ses pneus... Jusqu'à la première safety-car; mais s'il elle survient relativement tard, c'est-à-dire dans la fourchette de changement de pneus, il pourra conserver l'avantage... Un scénario parmi tant d'autres...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
@Ayenge
Je n'ai eu le temps de consulter la météo mais la température de la piste et le vent auront aussi leur rôle à jouer. D'autre part être P2 ou P3 peut devenir un avantage vu l'importance de l'aspi. Avec le nouveau DRS ce sera encore plus sensible.
Coté stratégie c'est une course pleine d'incertitudes tellement le risque de SC est élevé. Qui plus est, la SC reste longtemps en piste car je crois que c'est le plus long tracé de la saison.

Il y a 1 mois
Ayenge
Ayenge, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Si les Mercedes font un nouveau doublé ici...ça sentira le sapin pour Ferrari vu leur façon de gèrer chaque course car bien que l'erreur de Leclerc lui soit imputable ...le muret aurait dû lui dire que son temps avec ces pneus était suffisant !

Bon vu les couacs qu'il y a eu en essais et en qualif...faut s attendre à une ou des safety... Ça risque de chauffer sous le cuir chevelu avec les stratégies... Bottas a une chance de gagner s'il maintient sa position à l'extinction des feux sinon ça deviendra compliqué !!
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
@Marc Diskus
Il y a une logique à tout cela. Les ingrédients de la gagne c'est un subtil mélange où un petit rien peut faire tourner la roue dans un sens où dans un autre. On peut prendre les ingrédients uns à un en essayant d'évacuer les passions, il y a des éléments de base incontournables.
Je pense que les trois teams leaders sont aujourd'hui très proches mais le delta se situe dans la capacité à avoir tout ensemble sur tout un week-end (et une saison). Dans ce cas, c'est la capacité à rapidement ajuster le tir (évolutivité) qui fait la différence. quand il y a pression il faut aussi savoir éviter la faute b^te comme Charles hier qui n'avait pas besoin d'aller faire "péter" un deuxième chrono en Q2 en médiums. Heureusement, celà devrait nous permettre de voir tout son talent aujourd'hui. Et s'il gagne, il sera le nouveau héros.
Si tu fréquentes les pistes de kart en championnat, tu verras que la différence est d'abord l'affaire du pilote, même à très haut niveau. Là, après le pilote, la gagne est une affaire de pneus et de "tube" comme on dit, (le chassis). Quelques grammes de pression en moins (ou en+) et surtout un chassis ok bien réglé font une grosse dif. Le poids (très réglementé avec des lests) est un facteur majeur car il vaut mieux à masse constante un pilote léger au chassis lesté que le contraire. Certes certains ont des moteurs qui sont mieux, mais pour gagner en finale le dimanche il faut avoir un peu de chance quand ça frotte mais surtout disposer de tous les atouts. Je continue de fréquenter les circuits de kart par pure passion d'abord du pilotage (du KFS au KF1) mais je traîne dans les paddocks et rien n'a changé sur les ingrédients de la perf. Va en F4 ou encore mieux en F3, tu verras la même chose.
C'est idem en F1 mais avec des ingrédients bien plus complexes. Je peux paraitre un peu trop "pro" Lewis/Mercedes pour certains, mais en essayant de rester objectif ce duo est une saga incroyable dans l'histoire de notre sport. Et ce qui est encore plus impressionnant ç'est que l'affaire continue de performer chaque saison malgré les changements de coéquipier, de règlements, qu'il pleuve ou que ce soit cagnard. Bref, un truc qui m'impressionne. Quand la concurrence est encore plus pressante comme cette saison, je suis encore plus impressionné par cette capacité à "sur"performer du mécano de pit (exemple du double pit stop) jusqu'à Toto qui aligne les sans faute. C'est pourquoi je rêve de voir Ferrari ou RB gagner pour voir jusqu'où Mercedes/AMG peut monter son niveau de jeu. Si Ferrari m'offre la même histoire avec Charles, je suis preneur jusqu'en 2030!
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Pénalisé, Pierre Gasly s'élancera de la voie des stands" :
Gasly a donc "raté" la pesée... Laissons-lui le bénéfice du doute quant à savoir s'il l'a réellement loupé ou si son stand lui a dit de le faire.
L'équipe a aussitôt après - si j'ai bien compris - travaillé sur la voiture a un endroit non autorisé puisqu'ils ne l'ont pas rentrée...
Et on apprend maintenant que le débit d'essence n'était pas conforme... Et une et deux et trois infractions ! Je trouve que cela fait beaucoup ! Le pilote n'y est pas pour grand-chose mais je me demande si ce cumul ne mériterait pas que la monoplace soit exclue de la course.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
V6 Turbo@
La W10 me fait penser à un piano " Steinway & Sons " où il suffit de trouver les bons réglages mécaniques pour obtenir la perfection . Ferrari et RedBull n'en sont pas loin et sont même capables sur un coup d'éclat d'un de leurs pilotes ou d'une de leurs machines de devancer la Mercedes . Mais ce n'est pas encore le cas cette saison !

Comme tu le dis , le championnat changera de visage quand les concurrentes directes de la W10 trouveront le bonne manière d'exploiter le potentiel de leur voiture sur tout le week-end . Mais il faudra aussi évoluer et s'adapter comme Mercedes à tous les circuits sur toute la saison . Là , c'est pas gagné !

Je te fais une confidence mais tu ne le répètes à personne , tout peut arriver demain tant Bakou est une roulette . Et si la bille s'arrêtait sur le 16 , rouge , pair et gagne ? Charles est très fort à Bakou mais ce qu'ont montré les Mercedes aujourd'hui est fou aussi .
Il y a 1 mois
Arno5
Arno5, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Pas sûr que les Mercedes soient bien plus rapides que les Ferrari, mais elles arrivent à vraiment maximiser leurs chances à chaque GP, là où les rouges ne cessent de se tirer dans balles dans les pieds depuis le début de la saison (fiabilité, consignes ratées, sortie...)
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
Pourquoi depuis le début de la saison Ferrari rapide en essais libres parait moins performante le samedi et le dimanche. La réponse, selon un de mes collègue ingé, tient plus à l'exceptionnelle capacité de la W10 à s'adapter rapidement à chaque piste qu'à une baisse de perf de la SF90.
Ce n'est pas Ferrari qui se loupe mais Mercedes qui dispose d'une facilité supérieure à trouver un set up plus efficace en qualif et en course. C'est dans son cahier des charges. Elle est conçue pour supporter une large palette de réglages mais pas seulement. Sur une excellente base, elle permet de s'adapter rapidement à des situations qui auraient été ingérables il y a seulement deux saisons. "Les gars ont travaillé dur là dessus et ça paie". Chaque samedi depuis un mois et demi, elle surprend pilotes et ingés par sa "bonne volonté, son aisance naturelle" . En fonction du feeling des pilotes et de leurs datas en EL il est aisé de lui trouver un set up qui majeure ses perfs sans trop perdre sur certains domaines. Tout le contraire de la précédente "diva" qui fonctionnait seulement un coup sur deux. C'est ce que l'on appelle une "excellente base".
"Quand on la pose le vendredi sur la piste", me raconte mon interlocuteur, "elle va déjà bien mais on comprend tout de suite dans quelle direction évoluer". "Elle est déjà presque OK pour affronter la course mais il faut l'optimiser et là elle s'avère toujours naturellement équilibrée à la surprise même des pilotes". Une qualité due à l'expérience de ces quatre dernières saisons. La W10 hyper polyvalente mais aussi très performante. un peu la quadrature du cercle "Elle est très sensible aux réglages dans le bon sens du terme, avec elle on ne se perd pas".
Contrairement à la SF90 très travaillée, elle est probablement moins pointue, potentiellement moins rapide sur le papier que sa concurrente, mais très évolutive sur un week-end.
Autre qualité, elle serait particulièrement peu sensible aux deltas de masse embarquée. Plus de 100 kg entre le départ et l'arrivée, il faut un set up qui reste neutre au fil des tours et des changements de gomme. Il suffit de constater l'écart des chronos pour toutes les équipes entre le début et la fin d'une course pour comprendre le casse tête. Hier, les équipes ont disposé d'une seule séance pour préparer leur week-end. Pas le droit à l'erreur donc. et les deux W10 sont encore devant. Chapeau.
D'un autre coté, quand Ferrari, comme RB d'ailleurs, aura trouvé la bonne manière d'exploiter sa monoplace sur tout un week-end, le championnat prendra une autre tournure. Et si c'était demain?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Vettel - Verstappen - Perez - Kvyat - Si ces quatre-là passent sans accroc les cinq premiers tours, c'est qu'ils se sont sérieusement assagis !
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Grosjean n'a pas terminé la Q1 à 4/10e de Magnussen mais 1"025 (1'43"407 contre 1'42"382)
C'est cet écart inédit qui laisse à penser que la voiture avait probablement un problème.

"ce qui offra notamment une place à Antonio Giovinazzi en Q3, la première de sa carrière !"

Cela "n'offra" rien à quiconque... mais cela "offrit"
Il y a 1 mois
LH#44
LH#44, sur "Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !" :
Kubica à tourné trop tôt et cassé sa direction à l'avant gauche avant d'aller percuter la barrière.
Il y a 1 mois
LH#44
LH#44, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
Le record en Grand Prix n'est il pas de Bottas avec 372 km/h dans sa Williams en 2016 ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
Une (facile !) recherche confirme et précise la vitesse maximale avancée par V6turbo@

En 2016, Bottas - alors sur Williams - atteint 378 km/h en qualifications en prenant l'aspiration de Verstappen.

Le précédent record datait de 2005 à Monza. Montoya avait propulsé sa McLaren à 372,6 km/h lors d'essais privés.

Ces deux performances restent officieuses car enregistrées par les écuries elles-mêmes. Il existe donc un "vrai" record. Pizzonia et sa Williams le détiennent avec 369.6 km/h en 2004 à Monza. Bakou n'existait pas à l'époque...
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
Bakou, circuit assez atypique. L'immense ligne droite permet d'atteindre des vitesses considérables. Je crois me souvenir que Bottas y a atteint presque 380 km/h il y a deux ans c'est probablement le record en F1 ces dernières années. Avec le nouveau DRS on pourrait peut-être aller encore plus vite!
Mais comme je l'ai toujours dit, la Vmax absolu ce n'est pas un chiffre qui compte. C'est bien plus la manière de l'atteindre. D'abord c'est étroit, sans dégagements, il faut donc une confiance absolue dans sa monoplace... et dans son pilotage. Je trouve que Bakou, àa part son aspect urbain (le Monaco du pauvre) c'est très peu intéressant en terme de pilotage pur. Je n'y vois que des accel/freinages, aucune parabolique, presque que des angles à 90 degrés. En fait les qualités des chassis ne sont pas mises en valeur comme le mérite la F1 moderne. A notre époque on sait faire de superbes tracés bien plus valorisants pour les hommes et les machines. Mais à défaut il faut faire avec.
Coté monoplaces, les pneus auront du mal à monter en tempet, surtout les médiums en cas de SC. L'aéro jouera un rôle encore important (stabilité freinage, vitesse max) mais l'interaction sur les pneus sera bien moins importante que sur la plupart des autres circuits. Le train avant est assez peu sollicité.
Ferrari a l'air très vite en EL, comme d'hab . Cette fois l'écart avec Mercedes à l'air (sans jeu de mots) très (trop?) important sur les runs courts pour qu'Hamilton ou Bottas puissent s'imposer en qualif. Peut-être que je me trompe car la séance a été courte. J'ai juste remarqué que Mercedes avait l'air pas trop mal dans les longs relais. Les EL3 vont être importants pour tout le monde car il n'y a pas eu assez de temps hier pour effectuer le programme complet.
Pour RB, je suis dans le flou total. Peut-être vont-ils tirer leur épingle du jeu avec une stratégie différente avec Gasly qui pourrait profiter à la fois de la possibilité de dépasser et d'une éventuelle SC tardive. Un peu hasardeux mais ça peut marcher surtout si ils ne sont pas trop largués dans les bouts droits.
Autre élément qui peut aussi venir perturber ce week-end, c'est la fiabilité. On arrive dans les zones plus délicates (4e course) en terme de longévité PU. Le savoir faire est désormais là mais mon petit doigt me dit qu'il pourrait y avoir des surprises dimanche.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Pénalisé, Pierre Gasly s'élancera de la voie des stands" :
Comment Gasly n'a-t-il pas vu le feu rouge présenté par les commissaires pour passer à la pesée de sa voiture ? Une concentration totale sur son fonctionnement sans doute . Pour l'automobiliste moyen c'est 4 points . Pour Gasly ce sera un départ de l'allée des stands .

Un évènement qui ne lui fera pas marquer de points de sympathie dans les petits papiers du Docteur Marko mais une opportunité de réaliser une remontée spectaculaire , comme savent le faire Hamilton ou Verstappen . Qui sait ? L'occasion pour Gasly de briller dans sa mésaventure ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Pénalisé, Pierre Gasly s'élancera de la voie des stands" :
Au moins il échappera à un éventuel incident du début de course...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "ePrix de Paris : Vergne-Dillmann, si proches, si loin" :
Une carrière en sport automobile tient parfois à peu de chose. Cela a toujours été. Tom Dillmann n'était pas au bon endroit au bon moment. Malgré tout, il a acquis une bonne réputation qui en fait un pigiste de luxe. C'est ainsi que Piquet (vainqueur de la saison 1) en disgrâce chez NIO, a laissé son volant au remplaçant sans espoir de rouler. En parallèle, comme de nombreux professionnels, il est souvent privilégié pour piloter la ByKollès (LMP1) en championnat du Monde.
Il faut dire que nous vivons une époque extraordinaire où tout fonctionne, Endurance, monoplaces, Tourisme et GT, les plateaux font le plein et les opportunités sont nombreuses à condition d'aimer voyager...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 1 : séance annulée, George Russell chanceux !" :
Marc Diskus@, comme je l'ai indiqué précédemment, la Haas de Grosjean a connu pareille mésaventure et les organisateurs - ou leur assurance (?) avaient payé les dégâts.
Evidemment, il y a une perte non chiffrable d'exploitation de la voiture qui handicape une équipe qui n'en avait vraiment pas besoin.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 1 : séance annulée, George Russell chanceux !" :
Une plaque d'égout qui s'envole comme une feuille de papier journal au passage de la Williams de Russell , montre à quel point la dépression engendrée par le passage de l'air sous le fond plat est énorme , " Kolossal " comme dirait Aifaim@ .

Le phénomène physique est impressionnant , en souhaitant que la facture à payer par Claire Williams ne le soit pas . Les organisateurs devraient être en charge de payer les dégâts . Au fait , les F1 sont-elles assurées dans ce genre d'accidents " causés par un tiers " ? Comme l'huile hydraulique qui a dégouliné sur la Williams ? Je ne pense pas .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 2 : entre deux drapeaux rouges, Leclerc devance Vettel !" :
Difficile de tirer des enseignements pertinents de cette EL1/2...

Le travail de RedBull est intéressant. Verstappen a semble-t-il réglé sa voiture puis a passé deux trains de soft pour juger de l'efficacité de la monoplace. Gasly a travaillé sur un autre registre, celui des longs relais puisqu'il n'a en tout, utilisé que trois trains pour un nombre de tours (24) identique. Qu'il soit à la traîne du point de vue chronométrique trouve peut-être là une ébauche d'explication.

Chez Williams, la voiture de Russell avait des plaies à panser. Pas sûr que le renfort de la Toro Rosso et de la Racing Point à l'infirmerie console Claire Williams !
Seul "avantage" pour ces trois voitures, elle ne souffriront pas de pénurie de pneus !

Albon (33) et Norris (32) remportent le prix d'assiduité en piste. C'est anecdotique car si Giovinazzi pointe juste derrière (31), c'est à égalité avec les pilotes Mercedes et devant le tout jeune... Räikkönen (30).

Les Haas sont venues à Bakou en victimes expiatoires tant les caractéristiques de la voiture actuelles semblent inadaptées à ce style de circuit. Finalement, le 11e chrono de Magnussen n'est pas mauvais...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan - Essais Libres 1 : séance annulée, George Russell chanceux !" :
Dommage pour ceux qui doivent "apprendre la piste" en réel. Les ex-Formule 2 ont tourné l'an passé mais ce n'est pas le cas de tout le plateau.

Pour les monoplaces, toutes les équipes sont logées à la même enseigne en perdant cette séance. Mais là encore, il y a plus de travail chez certaines, soit qu'elles aient un retard sur la concurrence, soit qu'elles aient apporté des évolutions spécifiques ou non pour ce circuit.

L'incident de la plaque d'égout, c'est déjà survenu en Malaisie en 2017. Les organisateurs avaient réglé la facture des réparations de la Haas de Grosjean.
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum, sur "Azerbaïdjan : flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
Parce qu'il mérite le soutien de nous tous ici pour ses qualités reconnues et appréciées, surtout de certains ;p

Romain Grosjean !
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
Aucun circuit n'a été "construit" à Bakou puisque c'est un circuit en ville, comme à Monaco, mais à la différence du GP de Chine ou du COTA, par exemple. En revanche, c'est bien Tilke qui a décidé, comme depuis des années, du tracé du "circuit".
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
AP01@
Tu as raison , j'aurais dû écrire que les Azéris ont " construit " un superbe circuit d'après les plans et les compétences d'Hermann Tilke .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "ePrix de Paris : la Formule E nouvelle génération ! " :
Les courses de Formule E, ce sont des Grands Prix de Monaco où chacun dispose d'une monoplace capable de gagner tant les performances sont proches.

La tactique ? Foncer du départ à l'arrivée et utiliser de la façon la plus pertinente la période choisie pour doper la voiture avec le boost.

La piste n'est ni large ni longue. Est-ce logique pour des voitures électriques d'avoir un court circuit ?

Dans ces conditions, toute tentative de dépassement doit être bien pesée et minutieusement préparée. Il faut aussi une bonne dose de courage pour se lancer car les zones de dégagement sont inversement proportionnelles à la proximité des murs !.
Evidemment, ça ne se passe pas toujours très bien et quelques monoplaces restent sur place en un piteux état accentué par la généreuse carrosserie.

Quant au niveau des pilotes, les moins connus sont au niveau des "pointures" reconnues.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "ePrix de Paris : la Formule E nouvelle génération ! " :
Kolossal Zabotache !!! le vote ne s'enregistre pas
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
Pourquoi ? J'ai écris qu'il avait créé la cité médiévale ???? Toi, tu as bien écris que "les azéris ont créé un superbe circuit", non ?
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
Sauf qu'Hermann Tilke n'a pas créé la ville médiévale . Tout le reste sans doute !
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
"Les Azéris ont créé un superbe circuit ," ?!!! Ah bon ? Hermann TILKE est azéri ? Je l'apprends...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan : flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
"tout peut arriver à Bakou" sauf peut-être une course laissant la virtuosité décider d'un scénario sans coup de pouce du hasard.
Il y a 1 mois
dahou ouabou
dahou ouabou, sur "Azerbaïdjan : flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
kimi qui gagne , se serait chouette. !!!
Il y a 1 mois
VILVOISIN
VILVOISIN, sur "Azerbaïdjan : flashback 2018 et pronostic du vainqueur" :
Salut,
Tout peut arriver à BAKOU, et je serais pas surpris de voir kimi remporter
cette course dans le dernier tour.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
Les Azéris ont créé un superbe circuit , aussi complexe qu'éclectique . on y trouve toutes les particularités techniques : les rues étroites et tortillées de la ville médiévale , la courbe 13 à fond en qualif et la longue ligne presque droite en accélération constante pendant plus de 20 secondes . Je pense qu'un 747 pourrait s'y poser !

Comme en Chine , la puissance brute du PU ne sera pas suffisante . Il faudra un équilibre parfait dans la partie sinueuse proche des glissières et des murs , un grip très fort en courbes rapides et une vitesse de pointe élevée ( on parle de 330/h en ligne droite ) .

A ce petit jeu-là , Mercedes excelle et devrait à nouveau être très compétitif . La Scuderia est sans doute encore prometteuse sur un tel tracé . Il lui suffit de ne pas être à nouveau décevante ( sauf Leclerc qui lui , ne l'est jamais ) .

Le record de la piste , détenu par Hamilton depuis 2017 , devrait être mis à mal grâce aux gros DRS ouverts et aux pelles Caterpillar à l'avant .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Azerbaïdjan : le programme TV" :
A priori, les prévisions météorologiques sont au beau fixe pour cette fin de semaine. Voilà au moins l'hypothèque de la pluie levée !

Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Suzuka : chaos au Japon en Super Formula" :
Face à 13 Japonais - dont l'ex-F1 Kobayashi, ils sont 7 à tenter l'aventure de la Super Formula avec des ambitions et des motivations bien différentes.
Le Russe Markelov et le Britannique Ticktum sont clairement venus pour briller avec la Formule1 en ligne de mire. C'est un pari risqué car, si la gagne en F2 leur a fait peur, un manque de résultats au Japon serait rhédibitoire pour leurs espérances.
Les autres n'ont pas encore cette ambition mais ils veulent s'en donner les moyens sans la pression que les F2 voire F3 mettraient sur leurs épaules. Ce qui les réunit, c'est l'éclectisme de leur début de carrière.
Lucas Auer. à 24 ans, le neveu de Berger s'est surtout fait un nom en DTM.
Harrison Newey (20 ans) a jusqu'à présent émergé en Endurance. Il court en LMP2 et a participé aux 24 Hdu Mans, l'an passé.
Alex Palou (22 ans) L'Espagnol n'a peut-être pas brillé autant qu'on l'espérait en F3. La Super Formula doit lui permettre de redorer son blason face à ses petits camarades passés en F2.
Nick Cassidy (24 ans). Le Néo-Zélandais est, pour sa carrière, un Japonais d'adoption. Il a acquis sa réputation en Super GT.
Tristan Charpentier (18 ans).Ce Français du Pas-de-Calais fait ses gammes loin des circuits français. Il sort du - très viril - championnat britannique et s'est fait remarquer lors d'un test organisé par Honda. Le bagage est mince mais le courage de l'exil est peu-être à la base d'une belle carrière...
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
BADé@
Bien d'accord avec vous . La réaction de Verstappen est plutôt de la " légitime défense " après le Brésil 2018 . Ocon le bouscule hors de la piste en se dédoublant . Max vire Esteban de la bascule à pesée après le grand prix . Il est bien que les choses en soient restées là . Si Ocon ne s'était pas retenu , Verstappen s'en serait pris une . Et après ?

La loi du Talion n'a pas sa place en sport automobile . Laissons cela à Michel Vaillant et au " Leader " accompagné de sa fille Ruth .

La sanction de la FIA à l'encontre des 2 pilotes , est à la mesure de l'évènement : 10'' de pénalité pour Ocon et un stage FIA de commissaire de piste pour Verstappen à Marrakech . Il vaut mieux en sourire .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
Tat@, non, je ne vous savais pas fan de Hamilton, c'est autant votre droit et votre plaisir que cela m'indiffère. Les messages m'intéressent plus par leur contenu que par leur motivation.
Je n'ai pas posé de question mais émis une hypothèse dont j'imagine que sa concrétisation vous décevrait.
Qu'Hamilton arrête sa carrière ou la poursuive des années n'était pas le sujet mais une éventualité plausible. Tant et tant de pilotes se sont retirés sur un "déclic" qui leur a imposé une décision qui n'appartenait qu'à eux qu'en émettre l'hypothèse pour Hamilton n'a rien d'invraisemblable. Car un jour, il arrêtera...
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
Quand à Ocon, il a, à de nombreuses reprises, accusé les autres (et surtout son coéquipier Perez) d'être responsable des accrochages, alors que son équipe l'a, en particulier, recadré pour le GP de Bakou et l'a rendu responsable... Je me permets de rappeler, que 90% des votants de ce site accusaient Perez !!! mdr. Cela montre le niveau de compétence et d'honnêteté intellectuelle de la plupart de ceux qui s'expriment ici...
Personnellement, je serait ravi que Bottas conserve son baquet en 2020 au détriment d'Ocon et son égo hypertophié.
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
@Badé,
Appeler les caméras à son secours quand on fait pipi dans sa combinaison, "une preuve de maturité" ?! Si vous le dites...
Verstappen n'est certainement pas un exemple mais, dans ce cas, il s'est conduut conduit comme un homme. Pas Ocon.
Il y a 1 mois
Tat
Tat, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
@Aifaim
Vous savez parfaitement que je suis fan de Lewis et que je suis ravi de ses succès ; ce qui n'est pas courant ici.
Je maintiens qu'un "éventuel sixième titre" ne "le rassasierait pas définitivement", pour répondre à la question saugrenue que vous avez posée.
Et je m'arrête là.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
AP01@, ci-dessous une citation d'Alain Prost
:"« Même si c?était une voiture fantastique, j?ai toujours détesté la Williams FW15C de 1993, ajoute-t-il. Je réglais ma voiture avec mon ingénieur. A cause de la suspension active, les réglages changeaient en permanence. La tenue de route évoluait sans cesse. Passer une courbe à fond plutôt qu?en levant légèrement le pied était parfois plus aisé pour moi. J?ai dû m?y adapter mais elle ne convenait pas à mon style de pilotage. »

Ce n'est pas l'unique raison de son retrait et celles que vous citez en font partie. A u passage, la "trahison" de Williams - en fait le non respect d'une clause interdisant le recrutement de Senna - était double car Renault n'avait a minima pas l'intention de soutenir le pilote français. En clair, c'était : tu t'inclines ou tu pars. Il y avait de quoi être écoeuré. Mais le déroulement de la saison 1994, sans parler de la disparition de Senna, sur le plan sportif, a été attribué à Schumacher sur une énorme tricherie et l'agression contre Damon Hill à Adélaïde.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
Tat@, ni vous ni moi n'en savons rien, pas plus que le titre 2019 lui est promis en fin de saison, ni peut-être qu'il s'est posé la question...
Quant à "le souffrir", parlez éventuellement pour vous. Personnellement, je suis fan de sport automobile et n'ai pas de marque, d'équipe ou de pilote favoris. Par contre, je hiérarchise mon intérêt pour les différentes disciplines.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Officiel : Stoffel Vandoorne confirmé en Endurance" :
Allier Formule E et Endurance est assez prisé. Il y a bien quelques problèmes de date mais dans l'ensemble, tout le monde y trouve son compte : Pour les équipes, c'est l'assurance de disposer de pilotes de très haut niveau et pour ceux-là, des heures de roulage et une rémunération non négligeable. Quant aux organisateurs et patrons des championnats, ce sont - surtout pour les ex-F1 - des noms connus du public.

L'avènement prévu d'une nouvelle catégorie remplaçant le LMP1 devrait probablement rebattre les cartes dans la constitution des équipes d'usine en Endurance. Y avoir une expérience n'est jamais négligeable sur un CV...
Il y a 1 mois
Tat
Tat, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
@Aifaim
Non, un éventuel sixième titre ne le rassasierait pas définitivement... Il va falloir encore le souffrir un moment.
Il y a 1 mois
BADé
BADé, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
AP01 moi j'appelle ça faire preuve de maturité à côté d'un Verstappen qui n'a rien dans la tête! Quand on voit sa réaction après les qualifications du dernier grand prix c'est toujours les autres les "****"...
Il y a 1 mois
Gigi
Gigi, sur "Renault encore loin du compte à Shanghai" :
Ne faudrait il pas se poser la question a savoir si le moteur de Viry Chatillon serait loupe et donc inpossible a faire evoluer????
Il y a 1 mois
AP01
AP01, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
Pendant ce temps, Ocon pourra apprendre à devenir un homme ce qui lui permettra, en cas de besoin, d'avoir moins peur de Max Versatppen ! Petit souvenir du Brésil.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Esteban Ocon sans volant en 2020 ?" :
J'ai gardé en mémoire une phrase de Lewis Hamilton, interrogé lors du retrait forcé d'Ocon. Il louait - c'est logique - les qualités de son jeune collègue et ajoutait qu'il trouverait tout naturellement sa place dans sa propre monoplace quand il se retirerait...
Or il clame ne pas songer à la retraite. A voir si un éventuel 6e titre le rassasierait définitivement...

Par ailleurs, il faut, je crois, prendre le propos de Toto Wolff avec un minimum de recul. Que pouvait-il dire d'autre ? Même ne rien répondre à la question aurait mis la pression sur un Bottas à peine remis de ses désillusions de 2018. Ce n'est assurément pas l'intérêt de l'équipe. A tout prendre, cette réponse est la moins "ravageuse" à donner en patûre aux journalistes... Et puis, on ne saura pas ce qu'il dit en coulisses à Ocon.

La Formule E est une éventualité encore que le duo de pilotes est déjà constitué. Le "placement" dans une autre équipe en F1 en est une autre. Et il en reste une dernière (?), c'est la libération de son contrat si une proposition émanant d'une autre équipe survenait.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Un volant en F4 britannique offert au diplômé de Feed Racing" :
Ce "Volant" en références à ceux d'autrefois a le mérite d'exister et s'il découvre des talents comme ses prédécesseurs, tant mieux !

Mais on ne peut affirmer que cette attribution d'une voiture se fera uniquement sur le talent. S'inscrire, c'est débourser 11 500€ et vu que la cible visée, ce sont des jeunes (14 à 20 ans), il ne peut s'agir que de familles relativement aisées. De plus, le candidat se doit d'avoir une expérience, donc d'avoir couru, c'est-à-dire d'avoir déjà déboursé des sommes dont ne disposent pas les familles modestes.
Je ne conteste ni le projet ni sa finalité mais il reste financièrement - du moins pour cette saison de lancement - inaccessible à beaucoup.
Le calcul est simple à faire. Si les 96 candidats sont atteints - limite prévue - l'opération aura 1 104 000 €. Le montant est, en valeur absolue, respectable. Espérons que pour les années suivantes, un ou plusieurs sponsors viennent atténuer la quote-part des candidats, surtout celle des recalés au premier niveau de sélection.
Il y a 2 mois
philippe62
philippe62, sur "Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !" :
Heu !!! les modo sont-ils en vacances que l'on laisse publier des trucs que n'ont rien à vois avec la F1 ??

Surtout de la pub pour le piratage .
je dis ça, mai j'dis rien
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
eric M Scheidecker@, zette@, bo@, vous enfoncez une porte ouverte : plus les investissements sont importants, plus la probabilité de faire partie des meilleurs est importante.
Associer uniquement le mérite à l'argent est néanmoins caricatural. D'abord, parce que les exemples de réussite avec des investissements inférieurs sont légion. Haas tient en respect la moitié du peloton avec un des plus petits budgets du plateau.

Les motivations des concurrents, dans leur engagement, sont bien différentes. Chez les constructeurs généralistes (Mercedes et Renault), il existe une incontestable visée publicitaire à base de prestige et d'image technologique de pointe. Le but final est de vendre plus de voitures.
Pour Ferrari et McLaren, la F1 et le sport auto sont dans les gènes des marques et, sans eux, le prestige de leurs GT s'étiolerait.
Honda et Alfa Roméo sont dans une démarche de reconquête d'image assez similaire. pour la firme japonaise,les capacités d'investissement sont moindres et la sous-marque de Fiat n'a "que" l'ambition de se refaire un nom recouvert de plus de 40 ans de poussière sportive.

Mais il existe aussi l'envie, la passion. Elle est évidente chez Williams qui n'a jamais vécu que par et pour la compétition. Haas s'est lancé dans une aventure dont il n'avait nul besoin puisque ses affaires industrielles et ses engagements en sport auto aux USA suffisaient à assouvir sa passion et ses éventuels nécessités publicitaires.
Avec ou sans moyens, il est possible de vivre sans la F1. Certains y sont venus puis ont fait d'autres choix ou ont été contraints de s'en retirer (Porsche, Toyota, Peugeot...)

Oui, la F1 a un coût, probablement démesuré et certainement inégalitaire entre les concurrents. Il existe un projet à la FIA de plafonnement des coûts visant autant à plus d'équité sportive qu'à préserver l'avenir : en cas de crise économique, la discipline sportive est en première ligne quand il s'agit de réduire les budgets. Il sera extrêmement difficile d'obtenir un règlement fiable.

Mais à une échelle infiniment moindre, la passion individuelle peut se remettre en question sans plus de formalités : quel intérêt peut-il exister à suivre "un sport sans aucun sens ? "
Il y a 2 mois
AP01
AP01, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
1993 : Prost gagne 7 des 10 premiers GP, dont le premier de la saison ! Pas mal pour un pilote qui "avait eu un mal fou à s'adapter à la Williams" !!! Pfff... Qui plus est, affirmer que c'est la raison pour laquelle il a arrêté sa carrière est tout simplement FAUX ! Il a quitté Williams et arrêté sa carrière car Williams avait signé Ayrton Senna et que Prost ne voulait en aucun cas refaire équipe avec lui. La trahison de Williams a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et il a décidé de mettre fin à sa carrière à 38 ans et demi.
Il faudrait voir à ne pas refaire l'Histoire...

De plus, prétendre que Kubica ne souffre pas de ses séquelles mais a juste besoin de pratique, alors qu'il a participé aux essais d'avant-saison, qu'il a aussi conduit l'an dernier à plusieurs reprises et passé des centaines d'heures dans le simulateur, est une plaisanterie ! Si tout cela ne suffit pas (sans parler des 3 week-end de GP complets de 2019), c'est bien qu'il y a une raison évidente que seul le budget qu'il a apporté grâce à son sponsor explique. Et comme Claire Williams est incompétente, elle l'a préféré à un autre pilote valide et probablement bien plus compétent.
Williams est aux fraises et ce n'est pas avec un pilote handicapé qu'elle va remonter la pente ama.

Il semblerait que Mazepin pourrait racheter partiellement l'écurie. Si cette info se vérifie, il en sera bientôt fini de cette écurie que la fille Williams n'aura mis que quelques années à envoyer dans le mur. Une fois de plus, c'est la direction qui aura lâché chez Williams...
Il y a 2 mois
bo
bo, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Tu gagnes le championnat du monde chaque saison depuis 2014, et tu as de l'argent à inverstir en F1.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Dans les propositions du vote, il y a la situation de Kubica vis-à-vis de Russell.
De mon point de vue, les séquelles de l'accident en rallye du Polonais ne sont pas en cause. C'est son inactivité forcée de 7 ans et son âge qui le handicapent.
Les retours en F1 après plusieurs saisons de "repos" n'ont jamais porté de gros fruits, même chez les meilleurs dont Schumacher chez Mercedes. Prost ? Son retrait n'avait duré qu'une saison et il avait eu un mal fou à s'adapter à la Williams au point de ne pas poursuivre sa carrière plus avant. Il avait 38 ans à rapprocher des 35 de Kubica. L'évolution technologique est si rapide que combler un tel vide réclame beaucoup de roulage. De nos jours, non seulement ils sont réduits mais, de plus, à Barcelone, Williams a raté plusieurs jours d'essais. Cela fait vraiment beaucoup.
Kubica a besoin de temps. Heureusement, dans son malheur, la Williams est si peu performante que l'écurie n'a rien à espérer à court terme, pas plus de finir dans les points que d'accrocher le meilleur tour en course.
A quoi bon le remplacer et se priver de ses subsides si tôt dans la saison ? Une saison qu'il pourrait bien terminer à mi-parcours. Au moins aura-t-il essayé et donc rien ou pas grand chose à regretter...
Il y a 2 mois
GV27
GV27, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Leclerc va continuer son travail et doit espérer des circonstances favorables pour reprendre le leadership sur Vettel.La pression sur Vettel doit être énorme car c'est lui qui bénéficie des consignes mais cela l'oblige à faire de meilleurs résultats.Pour l'instant on ne peut que constater qu'il ne fait pas la différence qu'il devrait pouvoir faire en tant que n°1 de l'écurie....Si la situation perdure,la pression sera intenable pour lui aussi bien en dehors qu'au sein de l'équipe.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Haas s'emmêle les pinceaux en Chine" :
Une stratégie trop audacieuse à deux arrêts ?
Chez Haas, on avait guère le choix : il fallait partir en gomme tendre puisque les voitures avaient atteint la Q3. Ce premier remplacement des pneus était aussi indispensable que prématuré par rapport à la longueur de la course. Dès lors, un second arrêt s'avérait nécessaire. Quelle stratégie aurait amené un résultat plus probant ? un seul arrêt, c'était impossible et trois trop handicapant...
Il y a 2 mois
zette
zette, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
t'as de l'argent t'es devant.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Marc Diskus@, l'avènement de Leclerc m'en rappelle deux autres qui lui ressemblent sans être assimilables : Ickx chez Ferrari et Cevert chez Tyrrell.
Ickx est arrivé chez Ferrari en 1968 au côté de Chris Amon, infiniment plus expérimenté. Mais le rapide Néo-Zélandais (3 pole positions cette année-là) traîne une malchance légendaire tandis que Ickx explose au grand jour en gagnant à Rouen. La scuderia ne nourrissait guère d'ambition pour le titre mais le jeune Belge termine néanmoins 4e avec 22 points au championnat (10 pour Amon). Pas besoin de privilégier l'un ou l'autre faute d'enjeu et aucun étant italien !

Cevert, par contre, c'est l'élève d'un champion du monde qui va jouer ce rôle de professeur voire créer une relation père/fils qui permettra au Français d'apprendre et de s'épanouir. Et le jour - au Nurburgring où il aurait pu battre Stewart, il restera sagement derrière son leader tant en remerciement qu'en hommage.

Les temps ont changé. Leclerc est mûr et l'aura de Vettel pâlit. Ferrari n'en est pas à gérer un binôme Senna/Prost mais la situation ressemble à ce que RedBull avait connu avec Vettel et Ricciardo.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
V6 turbo@, c'est au moment de cet arrêt simultané que je me suis interrogé. Plein d'images de voitures "en attente" de pneus, de carburant voire de réparation me sont revenues en mémoire.
Sur le papier, avec des opérations menées à bien en moins de 3" et un écart de 5", c'était jouable. Wolff - si c'est lui - a pris cette décision en quelques secondes mais il avait les éléments en tête. Hamilton était hors de portée de Vettel. Il convenait donc de préserver le doublé qui, mathématiquement, pénalise un peu plus Vettel et Ferrari. C'est pourquoi ma petite logique me souffle qu'il aurait fallu "privilégier... Bottas en l'absence de souci réel pour Hamilton. On saura peut-être la justification de ce coup de panache parce qu'il a réussi !
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Ma vieille tendance à voir les choses sous l'angle de la psychologie m'incite à écrire cette parenthèse .

Transposer la situation de la Scuderia au noble jeu d'échecs , revient à envoyer le pion Leclerc au sacrifice pour son roi Vettel . En d'autres termes , utiliser pour son propre compte une autre personne sans se soucier de ce que ça va lui faire est un jeu pervers .

Comment peut-on se motiver pour la victoire quand on sait qu'au départ les dés sont pipés . La motivation c'est un sacré paquet de secondes sur la piste . Leclerc devra se montrer très fort sportivement et psychologiquement pour faire ses preuves . Il a signé un contrat de 2ème pilote , peut-être mais je pense que dans l'équipe des gens vont se sentir mal à l'aise s'il progresse .
Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
@Aifaim
Chacun refait l'histoire par son bout de lorgnette après la course. Moi le premier j'en conviens, même si il me manque quelques éléments pour connaitre toutes les motivations réelles qui ont poussé l'équipe à faire un tel choix. Ton scénario est crédible et tu as peut être raison, bien que je n'en sois pas si sûr. Tout s'est joué sur un ou deux tours. Ma vision des choses c'est que l'équipe avait prévu de faire rentrer Bottas, quoi qu'il arrive, because limite d'usure de ses pneus. Les circonstances des pit stops en cascade de Verstappen et Vettel ont accéléré le PS d'Hamilton qui aurait probablement pu attendre un tour sup contrairement à son coéquipier. Mais il fallait couvrir à tout prix la stratégie Ferrari. C'était risque d'embrouille aux pits contre risque de SC en piste (par exemple ou autre incident).
L'idée de faire rentrer Hamilton en même temps juste pour éviter un undercut interne à l'équipe me parait de ce que je connais un poil surréaliste, limite théorie du complot. Attention, c'est une façon de parler, pas une accusation .Mais bon, pourquoi pas, ton analyse tient aussi la route.
Car on peut effectivement voir les choses en se disant que l'écart entre Hamilton et Vettel était suffisant pour ne pas avoir de risque d'undercut. Une analyse à postériori quand la course est terminée et qu'on l'a refait entre copains autour d'un verre. Mais les situations se renversent tellement vite (un freinage loupé et les secondes s'envolent). Je sais que l'équipe Mercedes a travaillé ce double PS, comme beaucoup d'autres. Ils ont joué une carte et ont gagné le tour de table. Simplement bravo, Mercedes ou pas.
Si je me fie à ce que je connais, je pense que les stratèges de Mercedes ont surtout pensé à protéger leurs deux monoplaces en fonctions de la stratégie Ferrari. Mieux vaut avoir une situation serrée à gérer chez soi dans sa ligne de stand (double PS avec certes un risque) que de subir les aléas éventuels et la stratégie des autres.
L'objectif de mon précédent post était juste de saluer la maîtrise du sujet par la totalité de l'équipe (bravo aux mécanos entre autres) que de rentrer dans une hypothétique théorie d'avantage d'un pilote par rapport à l'autre. Merci de ton éclairage.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
C'est un exploit technique incontestable et sportivement admirable. Que ce soit en F1 mais plus encore en ELMS, en Blancpain series et autres disciplines où le ballet des changements de pneus est magnifique à regarder, le travail des gens du stand fait partie de la performance.

Je m'interroge sur la pertinence de l'opération et ses dessous. Les pneus de Bottas nécessitaient un remplacement urgent, soit. Mais pourquoi ne pas l'avoir fait rentrer un tour avant Hamilton ? La réponse qui me vient à l'esprit, c'est - mais je peux me tromper - qu'il aurait pu prendre la tête de la course. Où est le problème ? C'est qu'il aurait pu refuser de la rendre à Hamilton ou, en tout cas, Toto Wolff n'était pas certain de l'obéissance de son pilote.

Les stratégies d'équipe ne me choquent pas. Elles font partie de la tactique de course. Mais ma vieille rigueur de traitement m'oblige à écrire à tous ceux qui vilipendent Ferrari pour la préférence annoncée sans ambiguïté en faveur de Vettel vaut aussi pour les autres, en l'occurrence ici Mercedes qui a fait le choix de protéger la victoire de Hamilton au prix, si l'opération avait raté, de sacrifier le doublé car Vettel n'était pas si loin...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
V6 Turbo@
Effectivement , le double arrêt aux stands des Mercedes était orchestré comme une chorégraphie . J'ai d'abord pensé que c'était un coup de chance car généralement le pilote qui arrive en 2ème position attend toujours plusieurs secondes avant de se mettre en place pour son changement de pneus . Mais là , à peine Hamilton parti , 2 secondes plus tard Bottas arrivait . Chapeau pour le timing .

A propos d'arrêt aux stands , le 2ème de Leclerc était plutôt bizarre . Son feu clignotait du vert au rouge et du rouge au vert comme une guirlande de Noël , ce qui lui a fait perdre quelques secondes de plus . Inédit dans un stand , pour ne pas dire la cerise sur le gâteau .
Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Parmi les tops de cette course, il faut noter le double pit stop des Mercedes. Bizarre que l'on n'en reparle pas plus car c'est aussi un moment important de cette course. Avec moins de 5 secondes d'écart entre Lewis et Valtteri, le choix de faire rentrer les deux monoplaces en même temps est significatif de la sérénité actuelle de cette équipe et de ses pilotes. On a plus l'habitude de voir ce genre d'image lors d'une situation de course subie (problème, voiture de sécu ou erreur de com...).
L'objectif (réussi) était d'éviter l'undercut de Vettel. Parfaite sur le plan stratégique, cette manoeuvre était osée. Elle n'a fait perdre qu'à peine 5 dixièmes à Bottas dont les gommes avant étaient HS. Le pauvre Valterri a dû serrer les fesses quelques secondes.
Si j'ai choisi cet épisode du GP de Shangai, c'est qu'il raconte en creux ce qui se passe dans les équipes. On a vu durant toute la course une Scuderia aux abois à l'image d'un Vettel peu à l'aise et de messages pas très cool vers Leclerc. Qui n'a pas subi un jour cette pression? Elle est humaine.
Je suis à peu près sûr qu'à situation inversée, il y aurait eu un pit stop décalé chez Ferrari. Je m'avance certes un peu, mais pour avoir longtemps vécu depuis les stands des situations tendues en course, j'imagine combien l'aspect psychologique, l'ambiance, pèse sur les choix stratégiques. Il faut de la sérénité pour gagner. D'abord les mécanos sont des humains qui subissent la pression comme tous les membres de l'équipe. Leur demander ce genre d'exercice est un défi. La moindre "foirure" et tout est parterre. Et je vous dis pas les commentaires qui auraient suivi de la part de commentateurs trop contents d'appuyer où ça fait mal. Je me souviens bien de situations mal gérées dans l'urgence (Mercedes et RB entre autres) à Monaco où la pression est à son maximum sur un tel tourquiquet .
En revanche, cette saison, le fait d'avoir presque parfaitement réussi le coup à Shangaï est une sacré fierté partagée en interne pour l'équipe. La confiance se construit sur ce genre d'histoires.
Tout aussi important qu'un record du tour, je voulais tirer mon chapeau aux mécanos pour leur perf. On sait les pourrir quand ils se loupent. Ils méritent bien cette fois ce petit coup de chapeau.
Il y a 2 mois
Cope Techs
Cope Techs , sur "La victoire pour Hamilton mais pourtant "pas le week-end le plus limpide" : les réactions du top 3 à Shanghai" :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 2 mois
Cope Techs
Cope Techs , sur "Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !" :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 2 mois
Cope Techs
Cope Techs , sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 2 mois
eric M scheidecker
eric M scheidecker, sur "Chine : Les tops et les flops de la rédaction" :
La nullité du spectacle et la domination du plus riche un sport sans aucun sens
Il y a 2 mois
AP01
AP01, sur "Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !" :
Ferrari se tire une balle dans le pied. Binotto est aussi stupide que Todt et ces personnes abîment l'éthique du sport auto !
Vettel fait, au mieux, jeu égal avec Leclerc, un quasi débutant qui auarit du l'emporter il y a 15 jours en eclipsant son quadruple CDM de coéquipier. Hier, il était aussi rapide que lui. La consigne fait perdre des places à Leclerc et à Ferrari. Il va falloir combien de GP pour que Binotto compenne que si Ferrrai a une petite chance au CDM, c'est avec Lelcerc et pas avec Vettel qui ne cesse depuis 2 saisons de prouver qu'il est inconstant et fébrile ???
Si c'était pour continer à faire n'importe quoi, il fallait garder l'ancienne équipe et filer un beau pactole au docile Raikkonen...
A la place de Leclerc, et compte-tenu de sa valeur (marchande également), je jouerais ma carte. C'est le meilleur service qu'il puisse rendre à Ferrari ! Marchionne doit se retourner dans sa tombe.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !" :
Je reprends mon post , mon traitement de texte ayant fait des siennes .

Je corrige une info sur les consignes de la Scuderia à l'encontre de Leclerc . Je viens de lire que Charles n'était pas autorisé à dépasser Vettel à Bahrein , donc c'est bien 3 consignes en 3 courses données par le muret à Charles pour protéger le N°1 Vettel .

Les choses sont claires et quand Binotto dit qu'en fonction des circonstances de course , c'est Leclerc qui sera privilégié , c'est là que ses injecteurs le lâchent .

Qu'on ne dise pas qu'aujourd'hui c'est Leclerc qui a décidé de rester en piste pour ralentir Bottas au profit de Vettel car à cela il répond : " Voilà , après je suis resté un peu plus longtemps dehors , je ne sais pas pour quelle raison , il faut que je demande au team ."

Alors bien sûr , les experts moralisateurs de la F1 disent que Leclerc doit tout à Ferrari , qu'il doit d'abord faire ses preuves pour obtenir la confiance de son équipe et patati et patata........ Je ne vois qu'une solution pour lui , c'est d'être devant Vettel en Q3 et de lui coller 2 secondes dans les premiers tours , pour qu'on lui laisse faire sa course . Je prends le pari qu'il y parviendra un jour . :p

Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus, sur "Chine - Bilan des francophones : Leclerc veut comprendre, des progrès et le meilleur tour pour Gasly !" :
Je corrige une info sur les consignes de la Scuderia à l'encontre de Leclerc . Je viens de lire que Charles n'était pas autorisé à dépasser Vettel à Bahrein , donc c'est bien 3 consignes en 3 courses données par le muret à Charles pour protéger le N°1 Vettel .

Les choses sont claires et quand Binotto dit qu'en fonction des circonstances de course , c'est Leclerc qui sera privilégié , c'est là que ses injecteurs le lâchent .

Qu'on ne dise pas qu'aujourd'hui c'est Leclerc qui a décidé de rester en piste pour ralentir Bottas au profit de Vettel car à cela il répond : " Je corrige une info sur les consignes de la Scuderia à l'encontre de Leclerc . Je viens de lire que Charles n'était pas autorisé à dépasser Vettel à Bahrein , donc c'est bien 3 consignes en 3 courses données par le muret à Charles pour protéger le N°1 Vettel .

Les choses sont claires et quand Binotto dit qu'en fonction des circonstances de course , c'est Leclerc qui sera privilégié , c'est là que ses injecteurs le lâchent .

Qu'on ne dise pas qu'aujourd'hui c'est Leclerc qui a décidé de rester en piste pour ralentir Bottas au profit de Vettel car à cela il répond : " Voilà , après je suis resté un peu plus longtemps dehors , je ne sais pas pour quelle raison , il faut que je demande au team ."

Alors bien sûr , les experts moralisateurs de la F1 disent que Leclerc doit tout à Ferrari , qu'il doit d'abord faire ses preuves pour obtenir la confiance de son équipe et patati et patata........ Je ne vois qu'une solution pour lui , c'est d'être devant Vettel en Q3 et de lui coller 2 secondes dans les premiers tours , pour qu'on lui laisse faire sa course . Je prends le pari qu'il y parviendra un jour . :p = :p
Il y a 2 mois

Actualiser la page









Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.