> > > > José Maria Lopez va manquer les 6 heures de Spa-Francorchamps

José Maria Lopez va manquer les 6 heures de Spa-Francorchamps

Deux semaines de repos n'auront pas suffi : accidenté lors des 6 heures de Silverstone, le pilote Toyota Jose Maria Lopez ne sera pas en mesure de prendre le volant à l'occasion des 6 heures de Spa-Francorchamps. Il devrait faire son retour lors des 24 heures du Mans, le mois prochain.

© Toyota - Jose Maria Lopez va devoir attendre avant de reprendre le volant© Toyota - Jose Maria Lopez va devoir attendre avant de reprendre le volant

A l'occasion de l'ouverture du championnat de WEC, mi-avril, Jose Maria Lopez a été victime d'une impressionnante sortie de piste à vitesse élevée. Le pilote argentin était néanmoins parvenu à ramener sa monture blessée jusqu'à son stand. Les mécaniciens de l'équipe Toyota avaient alors mené un véritable tour de force en étant en mesure de faire reprendre la piste à la voiture n°7 à l'état neuf, au point de signer le meilleur tour en course.

Néanmoins, la nouvelle recrue du constructeur japonais n'est pas sortie complètement indemne de cette rencontre avec les barrières puisqu'il a subi une légère blessure à deux vertèbres. S'il misait sur le repos pour récupérer, les deux semaines entre les deux épreuves ne lui ont pas permis de se rétablir suffisamment pour faire face à l'épreuve physique du toboggan des Ardennes.

Le triple champion du monde WTCC n'a donc eu d'autres choix que de déclarer forfait pour cette épreuve : « Je suis très déçu de manquer la course de ce week-end car j'avais vraiment hâte de conduire la TS050 Hybrid à Spa. Je me sens globalement mieux mais nous sommes d'accord que nous devons pas prendre de risques. La priorité est d'être complètement remis pour Le Mans. J'aurais peut-être pu courir sur un autre circuit mais le corps subit des forces extrêmes dans Eau Rouge. »

Les 6 heures de Spa-Francorchamps sont la première course où Toyota aligne trois voitures afin de maximiser ses chances de succès lors du double tour d'horloge au Mans. L'équipe a donc décidé de répartir ses forces en deux stratégies distinctes : les deux voitures titulaires toute la saison, les numéros 7 et 8, adoptent un profil aérodynamique très chargé afin de répondre au mieux aux exigences du circuit belge tandis que la numéro 9 est équipée d'un profil léger. Cette configuration sera celle utilisée sur les longues lignes droites sarthoises. La course de ce week-end servira donc de répétition générale, grandeur nature.

Si Mike Conway et Kamui Kobayashi ne seront donc que deux ce week-end, ils devraient récupérer leur coéquipier dès le 4 juin et les premiers essais officiels au Mans. Afin de s'assurer de la santé de son pilote et avoir le temps de trouver une solution alternative le cas échéant, l'équipe a également prévu de lui faire réaliser des essais dans le baquet en amont.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.