> > > > Toyota maintient son engagement au Mans

Toyota maintient son engagement au Mans

Après une nouvelle déception à l'issue de l'édition 2017 des 24 heures du Mans, Toyota entend bien revenir l'an prochain pour enfin remporter sa première victoire dans la Sarthe.

© Toyota - Les Toyota seront toujours présentes en 2018© Toyota - Les Toyota seront toujours présentes en 2018

Ca devait être la bonne : après le crève-coeur de l'abandon dans le dernier tour en 2016, 2017 devait être l'année de la victoire pour Toyota. Le constructeur japonais avait mis toutes les chances de son côté, avec l'engagement pour la première fois d'une troisième voiture.

Tout était bien parti avec un nouveau record absolu de la piste signé lors des qualifications. Pendant une dizaine d'heures, la numéro 7 trônait en tête tandis que la 8 se battait avec la Porsche n°1 pour la seconde place. Mais la nuit a été fatale aux espoirs de l'équipe nippone, avec un abandon pour les numéros 7 et 9 et un problème technique pour la 8.

Pour autant, Toyota n'entend pas renoncer à la quête de son Graal et a déjà fait savoir qu'il était d'ores et déjà prévu d'être bel et bien présent l'an prochain, comme la confirmé Toshio Sato, le président de l'équipe : « Pour Toyota, nous devons de nouveau quitter Le Mans sans le trophée du vainqueur, malgré le soutien incroyable des fans. Nous allons analyser ce qui s'est mal passé car nous ne pouvons pas accepter un double abandon pendant la nuit. Nous allons revenir plus forts et plus déterminés que jamais. Notre challenge au Mans va se poursuivre. »

Pour la première fois, le président de Toyota, Akio Toyoda, était également sur place pour montrer tout le soutien de l'entreprise à son équipe. Si ce passionné de courses automobiles ne pouvait qu'être déçu par le résultat sportif, il n'en perd pas moins de vue que le WEC et les 24 heures du Mans en particulier sont un fabuleux laboratoire pour le développement de la technologie hybride, dont le constructeur est l'inventeur : « La puissance de l'électrique est absolument nécessaire pour donner encore plus d'émotions aux voitures. Le Mans est un laboratoire précieux où nous pouvons continuer à affronter les challenges liés aux technologies utilisées et qui mettent ces technologies dans un environnement extrême. Nous allons encore davantage développer nos technologies et en faire profiter nos clients pour leur donner le sourire. Nous, Toyota, allons continuer à enchaîner les efforts pour continuer à faire des voitures toujours meilleures. »

Reste maintenant à voir si Porsche va également poursuivre son engagement alors que les effets du Dieselgate ne s'estompent par sur les finances du groupe Volkswagen.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Le Mans, Endurance et Toyota Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
6 HEURES DU NURBURGRING : Porsche mieux qu'au Mans

Sans nouvelles du WEC, il faut savoir qu'il existe des courses après les 24 Heures du Mans. D'ailleurs, une information importante sera révélée ce week-end, ce qui réveillera le site... en principe !

Toujours est-il que le championnat se poursuit. Les 6 Heures du Nurburgring ont été infiniment moins stressantes que les 24 Heures. Toyota et Kobayashi se sont offert la pole devant les deux Porsche en qualifications tandis que l'Oreca du Jackie Chan, sur sa lancée mancelle, devançait les Vaillante-Rebellion et la meilleure Alpine en LMP2.

Le calvaire Toyota débuta dès le tour de formation pour la n°8 avec un problème de pompe à essence. Sa soeur résista une heure avant de s'incliner face aux deux Porsche qui ne seront plus jamais inquiétées jusqu'à l'arrivée. Les japonaises termineront 3e et 4e, respectivement à un et quatre tours.

En LMP2, la fête continue pour le Jackie Chan racing avec le même équipage que dans la Sarthe (Tung, Jarvis et Laurent) devant les deux Rebellion, séparées par l'Alpine de Lapierre, Menezes et Rao.

En GTEpro, on attendait les Porsche mais elles seront devancées par la Ferrari de Calado et Pier Guidi. Par contre, grâce à l'écurie Dempsey-Proton, Porsche l'emporte en GTEam.

La prochaine étape du championnat aura lieu à Mexico, le 1er septembre. Comme prévu, l'unique LMP1 non hybride, la ByKolles sera absente ainsi qu'une Alpine.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
Matthieu Piccon,

J'ai lu en quelque endroit que je ne citerai pas pour ne pas faire de pub à racingbusiness.fr un article sur la future saison allongée du WEC.

Il m'étonnerait que son auteur prenne ombrage d'un texte similaire sur motorsinside...
Il y a 7 jours
Rom1
Rom1 :
@Aifaim : Matthieu rédige pour les deux sites =)
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim :
ROM 1@ ... Mathon,
A humour, humour et demi,
Le message est compris
Il reste à le transmettre
Et l'article à paraître ...
Il y a 7 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.