> > > > Rebellion de retour en LMP1 avec Andre Lotterer et Neel Jani

Rebellion de retour en LMP1 avec Andre Lotterer et Neel Jani

La liste des engagés en LMP1 s'allonge puisque Rebellion, tout juste sacré en LMP2, a indiqué qu'elle allait faire son retour dans la catégorie-reine avec un line-up de pilotes largement remodelé.

© Rebellion - Changement de catégorie pour Rebellion© Rebellion - Changement de catégorie pour Rebellion

Rebellion n'aura pas quitté le LMP1 pendant très longtemps. Une saison pour être précis. En effet, pendant de longues années, l'équipe suisse était quasiment seule dans la catégorie privée. Pour 2017, il avait donc été décidé de redescendre en LMP2. Avec succès puisque elle est parvenue à rafler le titre à l'issue de la dernière course de la saison.

Mais le changement de réglementation technique remet la possibilité d'être compétitif en LMP1, surtout que Toyota devrait être le seul constructeur présent dans la catégorie. Rebellion en profite donc pour faire son retour mais surtout va largement bénéficier du départ de Porshe. Ainsi elle est en mesure de s'assurer les services de deux anciens vainqueurs en provenance du constructeur allemand, André Lotterer et Neel Jani.

Pour le Suisse, c'est un retour aux sources puisqu'il y avait lancé sa carrière en endurance : « Je suis impatient de revenir là où ma carrière en endurance a commencé il y a 9 ans. REBELLION Racing a joué un grand rôle dans ma carrière et m’a aidé à devenir pilote Porsche. Après la nouvelle de l’arrêt de Porsche en LMP1, il était clair pour moi que je voulais revenir au REBELLION Racing. J’espère que nous pourrons faire un podium au Mans et avec un peu de chance plusieurs podiums cette saison. »

André Lotterer réalisera donc également le double programme WEC et Formule E. Triple vainqueur des 24 heures du Mans avec Audi, il n'aura donc roulé pour Porsche qu'une seule saison.

Autre nouvel arrivant au sein de l'équipe, le jeune Français Thomas Laurent. Révélation de l'année en LMP2 au sein de Jackie Chan DC Racing, il avait effectué une séance d'essais avec Toyota à la fin de la saison. C'est donc finalement avec Rebellion qu'il va effectuer ses débuts en LMP1 : « Je suis impatient de faire la connaissance de tout le team et des autres pilotes ! Impatient aussi de voir l’auto et de monter dedans pour la première fois ! C’est un rêve qui se réalise de rouler dans un championnat en catégorie LMP1. Je pense que le team va tout faire pour jouer aux avant-postes alors à nous d’être à la hauteur ! »

Parmi les pilotes présents en 2017, on ne retrouvera donc que Bruno Senna et Mathias Beche. Nicolas Prost, Nelson Piquet, Julien Canal, David Heinemeier Hansson devront donc retrouver un nouvel employeur.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Endurance, Lotterer Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
S'il faudra attendre des explications pour le retrait de Nicolas Prost - pilote depuis les débuts de l'écurie Rebellion - et de Nelson Piquet junior, il est logique de voir disparaître les deux autres qui sont classés "silver", c'est-à-dire d'un niveau technique inférieur. Ces derniers sont obligatoires dans les équipages LMP2 mais interdits pour le moment du moins en LMP1.
Il y a 4 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.