> > > > Fernando Alonso se rapproche des 24 heures du Mans

Fernando Alonso se rapproche des 24 heures du Mans

La participation de Fernando Alonso aux prochaines 24 heures du Mans semble de plus en plus probable puisque Citi Private Bank, l'un de ses sponsors personnels, en a quasiment fait l'officialisation.

© McLaren - Fernando Alonso va découvrir un autre public© McLaren - Fernando Alonso va découvrir un autre public

Fernando Alonso poursuit ses aventures en dehors de la F1 et va donc découvrir une nouvelle expérience ce week-end, avec les 24 heures de Daytona. Pour ce faire, il prendra la volant d'une United Autosport, l'équipe détenue par Zak Brown.

A l'instar de sa participation l'an dernier aux 500 miles d'Indianapolis, cette participation lui permet également de montrer ses sponsors personnels et non ceux de McLaren.

Outre sa marque personnelle Kimoa, il met en avant la banque privée du groupe Citi, Citi Private Bank, est visible sur le devant de son casque ainsi que sur le côté de sa casquette. La banque américaine s'est félicitée de ce partenariat et a donc publié un communiqué de presse sur le sujet. Dedans, elle a glissé une phrase qui risque d'être lourde de sens à l'avenir : « Fernando est également sur le point de participer aux 24 heures du ans en juin 2018. Avec les 500 miles d'Indianapolis et le Grand Prix de Monaco, Le Mans est l'un des éléments de la Triple Couronne. Après avoir déjà gagné deux fois Monaco, Fernando espère être le deuxième pilote à réussir la Triple Couronne. »

Pourtant, en conférence de presse en Floride, le pilote espagnol n'a pas voulu confirmer officiellement sa participation au Mans. Il s'est ainsi borné à reconnaître qu'il avait une chance sur deux d'être au départ du double tour d'horloge sarthois : « Ce n'est pas un secret que je voudrais courir au Mans à l'avenir. Je ne suis pas encore sûr à 100% que ce sera cette année ou pas. Cela pourrait se faire. C'est du 50/50. »

Si cela venait à se confirmer, il devrait prendre le volant d'une des voitures alignées par Toyota, avec qui il a réalisé des essais à Bahreïn en fin de saison dernière.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Endurance, Alonso et Toyota Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Alonso ne courra pas les 24 heures de Daytona sur une "United Autosport" qui est le nom de l'écurie mais sur une Ligier JS P217, équivalente à une LMP2, en championnat du monde.
Il n'existe pas de LMP1hors WEC mais, aux USA, il existe une catégorie spécifique mais dont les performances sont peu ou prou similaires aux LMP2.

En ce qui concerne sa participation aux 24 heures du Mans, le problème est double : 1° l' ACO accorde deux ou trois engagements à Toyota ? Si c'est trois, pas de problème. 2° s'il n'y a que deux voitures, quel pilote titulaire devra laisser sa place au Mans mais peut-être aussi à une course préliminaire ? Réponse probable le 9 février.
Il y a 9 mois
Aifaim
Aifaim :
Des pilotes de haut niveau, Alonso va en croiser plusieurs, entre F1 et ex-F1, FE, F2 et pigistes de luxe : Stroll, Norris, Rosenqvist, Nasr, Bourdais, Fittipaldi, Da Costa, Frijns, Diresta, Duval, Dumas, Montoya, Castroneves et Pagenaud et autres pointures de l'indy.

Embaucher pour la saison entière ou en pige des pilotes pointus est une nécessité car les écarts sont très faibles entre les voitures, leurs performances étant régies par une BOP, censée niveler les valeurs. Bagarre à tous les étages et, fiabilité aidant, tout au long de l'épreuve.

Entre Daytona et le rallye Monte-Carlo, ce week-end est vraiment sympa !
Il y a 9 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
La réglementation de l'ACO est difficile à comprendre . " Outre le respect des dispositions de l?Article
3.3.1 a) et b) , un concurrent souhaitant s'engager dans les catégories LMP1 ou en LMGTEpro , a l'obligation de participer respectivement au Championnat du Monde d'Endurance LMP1 de la FIA ou au Championnat du Monde d'Endurance FIA des constructeurs GT " .

Les droits d'engagement au titre de Champion du Monde LMP1 en supplément des droits requis pour participer au Championnat sont : Pour les LMP1 , 310 000 € par concurrent pour une voiture et pour engager au moins 2 voitures dans la même catégorie , le concurrent pourra demander à payer 50% du montant de chaque voiture au plus tard le 1° Avril 2018 , le versement de 50% de chaque engagement devant être effectué avant la date limite des inscriptions fixée au 5 Février 2018 .

Donc , si j'ai bien compris , Toyota devra payer 310 000 € pour engager une 3° voiture pour Alonso qui ne participerait qu'à une course sur l'ensemble du championnat , ou "d'emprunter " le baquet d'un autre pilote pour disputer le Mans .

Je remercie Alonso de n'être sûr qu'à 50% de disputer les 24 h , tant les contraintes financières sont importantes ( malgré ses sponsors américains personnels ) ou tout simplement de priver un autre pilote de l'équipe de participer à l'épreuve au nom d'une victoire totalement aléatoire .

Il y a 9 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, c'est à la fois plus simple et plus compliqué ! On ne peut courir au Mans que si on est invité. Comme les 24heures font partie du championnat WEC, il est légitime que ceux qui y participent dans sa totalité soient d'office retenus. Ensuite, viennent les vainqueurs des championnats "type Le Mans" et assimilés, courir au Mans constituant une belle carotte. L'ACO s'y retrouve car cela ouvre des marchés pour les constructeurs artisanaux, type Oreca, Dallara, Onroak/Ligier, Riley etc... La 3e tranche de postulants sont justement ceux qui participent à tous ces championnats parmi lesquels u l'organisation fait son choix selon des critères de performances, de moyens techniques et de renommée.
Le "stand 56" est en principe réservé à un projet innovant, en dehors de toute réglementation en vigueur.
Le prestige du Mans génère toujours plus de candidats que les 60 places à pourvoir.

Une 3e Toyota serait dans la dernière catégorie. L'ACO doit cette année équilibrer les chances de son mieux entre les LMP1 privées et le constructeur japonais ultra favori. Si ce dernier en fait la demande, il n'est pas certain du tout d'être exaucé.
Il y a 9 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, je reviens sur le volet financier de l'engagement de la 3e Toyota. Le prix de revient total de cet effort supplémentaire revient à environ 6 millions d'euros...
C'est tout sauf raisonnable dans la configuration actuelle. Certes, Toyota veut gagner Le Mans coûte que coûte mais quand même ! Alonso a tout intérêt à ce qu'il n'y ait que deux voitures car ça lui enlève un concurrent plus que redoutable.
L'ACO n'a rien non plus à gagner en présentant un plateau où le plus fort dispose d'un avantage numérique. Il faut préserver un peu de suspens, au moins sur le papier.
Il y a 9 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Merci Alfaim@ sur ces précisions concernant l'engagement financier de Toyota pour une 3° voiture . Les bras m'en tombent !

La question est : " gagner Le Mans à tout pris " pour la firme qui est installée dans la ville de Toyota au Japon , ou aider un pilote nommé Alonso à égaler Graham Hill au firmament de la course automobile .

J'ai peur que la décision de Toyota qui doit intervenir avant le 5 Février pour l'engagement d'une 3° voiture , ne cède la place à un compromis qui permettrait à Alonso et ses sponsors de disputer l'épreuve .

" La fortune sourit aux audacieux " dit le proverbe . Ce que ne dit pas le proverbe , est que l'audacieux soit justement fortuné en LMP1 .
Il y a 9 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, le 5 février auquel vous faites allusion est, en fait, la date limite d'envoi des candidatures. La liste officielle, invités et suppléants, sera révélée le vendredi 9.

Chez Toyota, la décision est certainement prise depuis la budgétisation de la saison. Il ne m'est pas concevable que des contacts n'aient pas eu lieu avec l'ACO pour connaitre la position de l'organisateur vis-à-vis de l'engagement supplémentaire.

J'adore l'utilisation du mot "fortune" à travers sa signification originelle (chance) et contemporaine (richesse) tant cela s'applique bien à la situation présente.

Par contre, "à tout pris" en lieu et place de "à tout prix" pour involontaire que ce soit est équivoque. Humiliée par Porsche, Jaguar, Peugeot et surtout Mazda, Toyota a besoin de remporter la course pour laver les affronts successifs et quasiment à tout prix. Mais cette quête n'a pas tout pris puisque le budget rallye (WRC) est concret et la performance de Tanak à Monte-Carlo ce week-end en prouve la pertinence
Il y a 9 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ : C'est bien à tout prix que je voulais écrire ! Donc , il n'y a plus d'équivoque sinon que le " s " se situe à 1cm du " x " sur le clavier et qu'à 23h les dérapages clavier sont presque aussi fréquents que ceux auxquels on assiste au Monte-Carlo .
Il y a 9 mois
Aifaim
Aifaim :
Spa, c'est dimanche. Alonso, meilleur temps des EL1...
Il y a 6 mois
arno
arno :
Les 6h de Spa c'est aujourd'hui, départ à 13h30.

La Toyota N°8 d'Alonso, Buemi, Nakajima partira en pole.
La Toyota N°7 qui avait réalisé le meilleurs temps a été déclassée et partira du fond de grille.
fr.motorsport.com/wec/news/toyota-disqualifiee-alonso-pole-position-1033693/
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.