> > > > Juan-Pablo Montoya présent aux 24 heures du Mans avec United Autosports

Juan-Pablo Montoya présent aux 24 heures du Mans avec United Autosports

Il y aura deux prétendants à la Triple couronne puisque Juan-Pablo Montoya va participer à ses premières 24 heures du Mans au volant d'une LMP2 alignée par United Autosports.

© DR - Juan-Pablo Montoya a remporté deux fois les 500 miles d'Indianapolis© DR - Juan-Pablo Montoya a remporté deux fois les 500 miles d'Indianapolis

Depuis l'an dernier, on parle beaucoup de la quête de la Triple Couronne par Fernando Alonso. L'Espagnol a commencé par tenter de remporter les 500 miles d'Indianapolis l'an dernier, avant de tenter sa chance aux 24 heures du Mans cette année avec Toyota.

Mais un pilote est plus avancé dans cette quête. Il s'agit de Juan-Pablo Montoya, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis en 2000 et 2015 et du Grand Prix de Monaco en 2003. Jusqu'à présent, il n'avait jamais participé aux 24 heures du Mans, même s'il avait effectué des essais avec Porsche fin 2015. Mais les problèmes financiers du groupe Volkswagen avaient conduit à l'arrête de la troisième voiture.

Finalement, il a été annoncé aujourd'hui que le Colombien allait bien prendre le départ des 24 heures du Mans cette année, avec United Autosports. Cette équipe est détenue par Zak Brown, le directeur de McLaren, et avait accueilli Fernando Alonso et Lando Norris lors des 24 heures de Daytona, le mois dernier.

L'an dernier, l'équipe américaine avait tiré son épingle du jeu puisqu'il s'était classé 5ème au général alors qu'elle est alignée en LMP2, ce qui donne confiance à l'ancien pilote d'IndyCar, de F1 et de Nascar : « Je suis très enthousiaste de cette opportunité de vivre Le Mans et j'ai hâte de rejoindre United Autosports après leur performance solide de l'an dernier. J'ai toujours regardé la course. Je suis donc heureux d'en faire enfin partie. Espérons que nous pouvons viser la victoire. »

S'il parait peu probable qu'une voiture de LMP2 s'impose cette année, Juan-Pablo Montoya peut viser la victoire en catégorie, ce qui se traduirait par quasiment une Triple couronne ou une Triple couronne en argent.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Endurance, Montoya Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Les chances de l'emporter au classement général, sur le papier, sont fort minces... au niveau de la Ferrari LM de Gregory-Rindt en 1965.
La catégorie LMP1 est beaucoup plus fournie cette année avec 10 partants (6 en 2017), un peu moins rapide que l'an passé mais, Toyota excepté, moins expérimentée. En effet, Le Mans arrive très tôt dans la saison pour des voitures très neuves. La réputation des constructeurs et des équipes qui les engagent servent de gage de confiance.
En LMP2, United Autosports va être confrontée à des sacrés clients, très performants et habitués de l'épreuve. Côté pilotes, Montoya vient s'ajouter à une liste comprenant Vergne, Stevens, Maldonado, Van der Garde et autres ex- Audi, Porsche ou Toyota comme Duval, Albuquerque, Duval, Lapierre que pourrait rejoindre Di Testa. Sur le plan des châssis, l'Oreca 07 reste la référence. A voir si les kits validés pour la Ligier et la Dallara les mettront au même niveau. Nous en saurons un peu plus après les... 30 heures d'essais (oui! Oui!) en pré-saison et les 6 heures de Spa. Encore que Le Mans reste Le Mans...
Il y a 10 mois
Aifaim
Aifaim :
Montoya ne sera pas le seul à débuter au Mans pour se consoler de ne pouvoir courir à Indianapolis. Un autre, en désespoir de F1, disputera les 24 Heures sur une Ferrari GTE : Giovinazzi.
Il y a 10 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.