> > > > Première réussie pour Fernando Alonso chez Toyota à Spa

Première réussie pour Fernando Alonso chez Toyota à Spa

Fernando Alonso a connu un début de Super Saison idéale puisqu'il a signé la pole position et a remporté sa première victoire au sein de la Toyota n°8. Le constructeur signe le doublé, devant Rebellion.

© Toyota - Début de saison idéale pour Toyota et Fernando Alonso© Toyota - Début de saison idéale pour Toyota et Fernando Alonso

Toyota ne pouvait rêver meilleur début de saison, même si le déroulé du week-end a une nouvelle fois qu'un petit grain de sable pouvait rapidement entraver la marche en avant vers la victoire, notamment aux 24 heures du Mans, l'objectif principal de la saison.

Ainsi vendredi, c'est la n°7 qui avait signé le meilleur temps moyen lors des qualifications. Pourtant, ce samedi, c'est de la voie des stands qu'elle s'élança après avoir été disqualifiée des qualifications. La raison ? Une simple erreur administrative qui affichait la mauvais numéro de série sur le débitmètre d'essence. C'est donc la n°8 qui s'élançait en tête, aux côtés de la Rebellion n°1.

Dans ce contexte, la voie était royale pour que Fernando Alonso retrouve le chemin de la victoire. Mais il était écrit que rien ne serait simple. Ainsi dès la fin de la première heure, la voiture de sécurité faisait son entrée pour réparer les dégâts provoqués par la violente sortie de piste d'une Ford dans le Raidillon d'Eau Rouge. Cela avait le don d’annihiler tous les écarts alors que Mike Conway était déjà parvenu à remonter en sixième position.

Avec une intervention durant près d'une demi-heure, les équipes en ont profité pour effectuer leur premier remplacement de pilote, Fernando Alonso prenant la suite de Sébastien Buemi. Le champion du monde de F1 ne connut pas d'événements majeurs au cours de ce relais, ce qui ne fut pas le cas du troisième pilote de l'équipage. En effet, Kazuki Nakajima a été contraint de rentrer aux stands dès la fin de son premier tour afin de réajuster des ceintures de sécurité particulièrement inconfortables. Quelques temps plus tard, il commettait une petite erreur, qui le faisait partir en tête-à-queue à l'épingle de la Source. Heureusement, ces deux incidents furent sans incidence sur le résultat final.

Pourtant, on assista à un nouveau rebondissement à l'approche de la dernière heure lorsque la LMP1 n°7 de SMP Racing sortit très fort à la fin du Raidilon. Cela est d'autant plus regrettable que l'équipage était en lutte avec la Rebellion n°1 pour lad dernière place sur le podium. Cette nouvelle voiture de sécurité permit à Mike Conway de se retrouver dans les échappements de sa voiture-soeur. S'il tenta l'undercut à une vingtaine de minutes de la fin, il fut décidé en interne de geler le résultat et de ne pas prendre de risques supplémentaires.

Cela permet donc à Fernando Alonso de remporter sa première victoire à Spa-Francorchamps depuis sa victoire en F3000 en 2000 et de retrouver le goût de la victoire, qui lui échappe depuis le Grand Prix d'Espagne 2013 ! Pour Toyota, cela permet de signer une quatrième victoire consécutive, si l'on compte les trois triomphes en fin de saison dernière.

Si sous le drapeau à damiers, c'était la Rebellion n°1 de Lotterer-Jani-Senna qui a pu savourer le champagne, ce ne fut que de courte durée. En effet, alors que la voiture avait déjà perdu du temps en cours de course pour remplacer un transpondeur de la FIA récalcitrant, elle fut finalement déclassée au profit de sa voiture-soeur, pour cause d'usure trop prononcée du fond plat de la voiture.

Reste maintenant à savoir si la FIA et l'ACO vont revoir la balance des performances d'ici aux 24 heures du Mans afin de resserrer les écarts dans la catégorie-reine puisque la Toyota n°7 a retrouvé la seconde place dès la mi-course et que les Rebellion ont terminé à deux tours de la tête.


Endurance, Spa-Francorchamps et Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
freddy
freddy :
yes dommage que pour l instant c est pas la même chose en f1
Il y a 19 jours
renard442
renard442 :
le plus important pour un pilote c'est de gagner,bravo encore a Alonzo .j'aime ce pilote et le voir heureux comme ça sur le podium fait plaisir a voir .la saison va etre longue pour lui,mais cette victoire lui donne raison dans son choix .Même s'il ne retrouve plus les podiums en formule 1 il aura prouver a tout le monde qu'il faudra compter avec lui a l'avenir
Il y a 18 jours
Casper
Casper :
Sympa pour lui, je reste néanmoins surpris que le tapis rouge lui soit à ce point déroulé.

pas mal de point m'ont étonné, d'une part l'autre voiture qui a une pièce non conforme et qui part à un tour alors qu'elle était en pole, ensuite le fait que ce soit alonso qui finisse la course, ensuite la seconde est beaucoup plus rapide qu?Alonzo au volant, et le rejoint, immédiatement elle doit rentrer et changer le capot qui n'a pourtant aucune trace, du coup alonzo rentre tranquille, ne change pas le capot et repart devant pour le dernier relai ou les postions sont figées.... Alors certes l'équipe prime et voir les deux s'affronter n'aurait pas été du gout de la marque. Mais perso j'ai eu plus l'impression qu'il fallait servir sur un plateau sa première victoire à alonzo.

et pourtant quand alonzo s'écarte deux fois après le restart pour que la seconde voiture puisse récupérer son tour de retard j'avais trouvé çà sportif, car c'était probale qu'une seconde voiture vienne alors réduire l'écart à néant.

Bref le spectacle n'est pas dans cette catégorie (par contre dans les autres, quel équilibre des perf, le duel porsche ford était incroyable)
Il y a 18 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.