> > > > Shanghai : la présentation en chiffres

Shanghai : la présentation en chiffres

Les 4 heures de Shanghai, troisième manche du WEC, se déroulent ce week-end. Un rendez-vous incontournable du championnat résumé en chiffres.

© Toyota Gazoo Racing -  Vainqueur en 2018, Kamui Kobayashi détient aussi le meilleur tour en course sur le circuit© Toyota Gazoo Racing - Vainqueur en 2018, Kamui Kobayashi détient aussi le meilleur tour en course sur le circuit

Au sein du Championnat du monde d'endurance (WEC), Shanghaï fait partie des meubles. Le circuit chinois a toujours intégré le calendrier depuis la création du championnat en 2012, année où la manche a même constitué la finale. Toyota s'était imposé grâce au duo Alexander Wurz et Nicolas Lapierre. Le constructeur japonais détient d'ailleurs quelques records du tracé. Tour d'horizon.

0


Pourtant présent depuis 2012 en GTE - Pro et recordman de couronnes mondiales, Ferrari n'a jamais remporté les 6 heures de Shanghaï.

1


Ho Pin Tung est devenu l'an dernier le premier vainqueur chinois de catégorie à Shanghaï, en LMP2 avec l'équipe...chinoise Jackie Chan DC Racing.

Mike Conway est le seul pilote à avoir remporté la course dans deux catégories. Il a gagné en LMP2 avec G-Drive Racing en 2013 et en LMP1 avec Toyota en 2018.

2


Le podium LMP1 à Shanghai en 2018 a accueilli une réunion d'anciens champions du monde de Formule 1 et coéquipiers chez McLaren Fernando Alonso (Toyota) et Jenson Button (SMP Racing). Le duo a partagé un podium pour la première fois depuis le Grand prix du Brésil 2012. (info @WECdata)

L'équipage Timo Bernhard, Brandon Hartley et Mark Webber a remporté deux fois consécutivement la course en 2015 et 2016 avec Porsche. Ils sont les seuls dans ce cas en LMP1. Darren Turner et Stephan Mucke l'ont également fait en GTE-Pro avec Aston Martin ainsi que Andy Priaulx et Harry Tincknell sur Ford.

3


En LMP2, l'équipe G-drive Racing détient trois succès (2013, 2014 et 2016), le record de la catégorie.

En GTE - Pro, c'est Aston Martin qui a le plus gagné avec trois succès (2012, 2013, 2018), tout comme en GTE-Am (2014, 2016, 2017).

4


Toyota est le constructeur à avoir le plus gagné à Shanghaï avec quatre succès (2012, 2014, 2017 et 2018). Le Japonais a également réalisé quatre pole positions.

102,526


Le meilleur tour en seconde lors de la course qui a été réalisé en 2017 par Kamui Kobayashi (Toyota) soit 1 minute 42 secondes et 526 millièmes.

195


Le record du nombre de tours est co-détenu par la Toyota d'Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima en 2017 et la Porsche de Timo Bernhard, Brandon Hartley et Mark Webber en 2016. A l'inverse, seulement 113 tours ont été couverts par le vainqueur l'an dernier, dans une édition pluvieuse.

316,7


La vitesse en kilomètres par heure la plus élevée enregistrée à Shanghaï. Ce fut l'oeuvre d'Alexandre Imperatori dans sa Rebellion. Le Suisse a atteint 316.7 km/h en 2015. (info @WEC Data)

71


C'est le pourcentage de chances que le vainqueur de la manche de Fuji enchaine aussi en Chine. Le tour du Racing Team Nederland cette année ?


Si les chiffres ne mentent jamais, ils seront plus difficiles à comparer cette année. La course passe en effet de six à quatre heures, soit la plus petite durée possible en WEC.

31


C'est le nombre de voitures qui sont engagées. Absente à Fuji, la Porsche n°78 du Proton Compétition (Philippe Prette, Louis Prette, Vincent Abril) fait son retour.

87


C'est le nombre de pilotes qui seront au départ. Un chiffre qui sonne un peu faux non ? En effet, tous les équipages seront formés de trois pilotes... Sauf les GTE-Pro qui n'en auront que deux. Peu de changements à signaler par rapport à Fuji. En LMP1, Jordan King remplace Luca Giotto sur la Ginetta du team LNT n°6. En LMP2, Paul di Resta remplace Oliver Jarvis sur la Oreca de United Autosport n°22. Enfin en GTE - AM, Larry Ten Vorde remplace Felipe Fraga dans la Porsche du team Project One n°67.


Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.