> > > > WEC 8 Heures de Bahrain - Du grabuge dès les dès deux premières heures

WEC 8 Heures de Bahrain - Du grabuge dès les dès deux premières heures

Alors que la Rebellion Numéro 1 s'est bien élancée la LMP1 #5 du Team LNT GINETTA vient la percuter. Peu de grabuges dans le reste du peloton mais une course relancée. Point sur les événements après 2 heures de course.

© FIA WEC - Voitures engagées en 2019/2020© FIA WEC - Voitures engagées en 2019/2020

A l'occasion des 8 heures de Bahrain, 4ème manche du championnat du monde d'endurance sous le soleil, le début de course fut agité avec un accrochage dès le deuxième virage entre la Rebellion #1 parti en tête et LMP1 #5 de Team LNT. Cette dernière perd l'arrière et vient percuter l'arrière du leader qui finit en tête à queue. La Toyota #7 en profite et prend la tête avec derrière elle six LMP2. Cet incident a logiquement provoqué la sortie de la voiture de sécurité et la #5 en a alors profité pour passer au stands. A la reprise, la hiérarchie naturelle reprend ses droits. Les LMP1 reprennent le haut du classement général.

La Rebellion a cravaché pour remonter sur le trio de tête, mené par les deux Toyota et la Team LNT #6. A l'inverse, les problèmes ont continué pour la #5 qui, dans sa remontée, a accroché une Ferrari et s'est vue pénaliser d'un passage par la voie des stands. Une course compliquée qui empire.

En tête, la Team LNT #6, fut longtemps à la lutte avec la Toyota #8, pour conserver sa deuxième place. Face à une voiture en perdition, la voiture nippone est parvenue à prendre le meilleur tandis que la #6 n'est pas parvenu à rester sur la piste. Un passage à l'extérieur sans gravité .Des pneus usés et un changement de pilotes pour l'équipe alors qu'il reste un peu plus de 6h30 de course. Bien remontée, la Rebellion s'est alors hissé au troisième rang derrière les deux Toyota réglées comme des horloges suisses.

En GTE Am, bataille pour la 3eme place effrénée entre la #56, #90, #83 et #86 qui se tiennent en 1.7s. Elles ne se lâchent pas et les dépassements sont fréquents. Pourtant la #56 de chez Team Project 1 sera bloquée aux stands, la direction de course ayant détectée une chaleur supérieure à la normale dans le cockpit. La voiture fut rentrée dans son box, pilote à terre.

Stratégie identique pour les Toyota qui espèrent signer une victoire grâce aux faits de course alors qu'elles s’élançaient 4ème et 5ème.. Changement de pilotes pour les deux voitures à un tour d’intervalle après 1h35 de course. La Rebellion vient s’intercaler entre les deux voitures nippones durant ce passage aux stands mais retrouvera sa place après avoir passer le relais également.

En course de nombreux contacts dans la catégorie GT sans gravité qui obligent les commissaires à intervenir sans pour autant nuire à la course. La nuit est ainsi tombée sur Bahrain alors qu'il reste 6 heures de course. Voici les différents classements :

Classement H-6 :
LMP1
TOYOTA GAZOO RACING #7
TOYOTA GAZOO RACING #8
REBELLION RACING #1

LMP2
UNITED AUTOSPORT #22
G-DRIVE RACING #26
JACKIE CHAN DC RACING #27

GTE Pro
PORSCHE GT TEAM #92
ASTON MARTIN RACING #95
AF CORSE #51

GTE Am
ASTON MARTIN RACING #98
GULF RACING #86
TEAM PROJECT 1 #57


Endurance, Sakhir et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.