Essai - Seat Leon CUPRA ST - Un break pour papas pressés ?

Essai - Seat Leon CUPRA ST - Un break pour papas pressés ?

L’équipe de Motors Inside a eu la chance de prendre le volant de la Seat Leon ST Cupra 4Drive, la plus puissante des Seat jamais offerte de série. Un break sportif, restylé en 2016 après 3 phases, la première née en 1999.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Motors Inside - La Seat Cupra ST, un break performant et abordable
© Motors Inside - La Seat Cupra ST, un break performant et abordable
ST : Abréviation de Station Wagon. Nous avons donc pris le volant de la version break, 4drive – à quatre roues motrices non permanentes.

Conception



La Leon est disponible en version 3 portes (SC), 5 portes et version X-Perience (Break réhaussé) pour les baroudeurs.

Seule la version ST, dispose des 4 roues motrices. La Leon, comme toutes les berlines du groupe Volkswagen, est basée sur la plateforme MQB, qu’elle partage avec la Golf et la Audi A3 de dernière génération. Nouveauté chez Seat, la ST bénéficie de la boite DSG 6 vitesses à double embrayage, qui jusqu’à aujourd’hui, était exclusive aux autres marques du groupe.

Côté chiffre, le break fait 4.55m de long et présente un poids à vide de 1.650 kg. La transmission intégrale ainsi que les quelques cm de plus de cette version break, rajoute tout de même 200 kg de plus que la version coupé 2 portes.

Côté Design : Un break de chasse discret mais remarquable !



Le modèle essayé par nos équipes est la phase 3 restylée, habillé de ce bleu magnifique, qui ne laisse personne indifférent. Les évolutions sont plutôt discrètes, avec sa signature Full LED (La Leon était la première voiture à proposer en 2012 cette technologie) qui permet de reconnaitre facilement les différents modèles du groupe (Ateca / Terraco).

Les clignotants sont intégrés dorénavant dans les feux de jour à l’avant et à l’arrière, ils évoluent légèrement en prenant toute la largeur du feu de jour.

Côté design, notre break dispose de formes très rectilignes. Les dessins, de la calandre, du profil ou encore du hayon sont « racés », jusqu’aux rétroviseurs tout droit sortis de Need For Speed Underground.

Seat Leon Cupra ST 3/4 arriere

Nous pouvons apercevoir les deux sorties d’échappement par leurs formes ovales, détails qui lui n’est pas du tout en lien esthétique avec le reste de la voiture. Côté passage au sol, notre version d’essai dispose des jantes 19 pouces chaussées en Continental Sport 235/35/19. Les jantes habillent parfaitement le break, et laissent apercevoir les étriers de frein sport de la marque espagnol estampillés CUPRA (Freinage Brembo sport en Option).

Pour la reconnaitre de la Version FR, seuls les badges au drapeau vous permettront de comprendre que cette version dispose de la motorisation la plus puissante de la marque. La sportivité reste globalement discrète.

Côté esthétique, nous pouvons la caractériser de Jeune, Dynamique et Racée !

Vie à bord : Familiale et non sportive !



A l’intérieur, la marque espagnole reprend à 90% l’instrumentation ainsi que l’ambiance des berlines du groupe Volkswagen. Que vous mettiez les pieds dans une Seat, une octavia ou encore une GOLF R, vous ne serez en aucun cas dépaysé. Là encore, la sportivité reste discrète voire inexistante. Seat s’est contenté d’estampiller le badge Cupra sur le volant surpiqué de blanc et à côté de la boite DSG, rien de plus.

Seat Leon Cupra ST tableau de bord

Les sièges full cuir, sont enveloppants et beaux à regarder avec une imitation carbone sur le côté et le logo Cupra gaufré au milieu. Petit hic, seul le siège conducteur dispose d’un réglage électrique et sans mémoire…. Tristes économies.

Seat Leon Cupra ST Interieur

Comme nous sommes dans un break, nous ne pouvons pas écrire cet article sans parler des places arrière ainsi que du coffre. Ce dernier est généreux et propose un volume de 587 litres et même 1 470 litres, banquette arrière rabattue. Les places arrière quant à elles suffisent largement si vous devez déposer les enfants à l’école avec 10 minutes de retard.

Notre modèle d’essai dispose du toit ouvrant panoramique, offrant un puits de lumière grandiose, qui reste un atout certain.

Motorisation et comportement routier : simple, efficace et rapide



La plus grande évolution se situe sous le capot. L’ensemble moteur boite subit une modification très intéressante. Le 2.0L TSI gagne 10ch depuis 2014 et sort dorénavant 300ch à 5 500 t/min. Le couple de notre break gagne 30nm ce qui l’amène à 380nm disponible dès 1 800 tr/min. Côté chrono, le 0 à 100 km/h est effectué en 5.8 secondes avec des reprises d’excellent niveau.

Le 4Drive permet d’intégrer à notre break de chasse un autobloquant Haldex VAG à commande électronique. Ce système très intéressant, permet de répartir le couple jusqu’à 100% sur une seule roue. Couplé à la boite DSG bien connue et très performante, nous avons pu remarquer la motricité et les relances exemplaires sur nos routes de campagne en toutes circonstances.

La Cupra dispose également de la suspension pilotée à réglage dynamique. Elle est gérée à travers 3 modes : Confort, Sport et Cupra.

On passe de familiale à break de chasse en un « clic ».
Nous prenons donc le volant de ce break familial. On se met à bord en utilisant le système Key free, on appuie sur le bouton Start/Stop (clignotant en rouge… tel un battement de cœur, détail sympa pour ceux qui aime les gadgets) et le moteur se lance avec un ronronnement très discret.

On roule quelques kilomètres en mode confort et ce qui nous frappe, c’est le dynamisme général de notre break. Vous pouvez autant prendre du plaisir en mode « Confort » qu’en mode « Cupra ». Une fois les enfants déposés, les choses sérieuses commencent (blague à part, nous n’avions pas d’enfants pour notre essai :D)

Nous activons le mode Cupra (le mode sport ne change pas grand-chose selon nous). Le son du moteur change légèrement de ton (dommage que celui-ci soit factice). Les suspensions se raffermissent, les envolées sont franches et le couple disponible dès le bas régime nous permet de maintenir un rythme très soutenu et d’enchainer les virages rapidement sans crainte. Le comportement de la voiture est précis, la direction incisive et la motricité est exemplaire. L’électronique couplé à la transmission intégrale corrige nos maladresses, même sur une route mouillée après une pluie d’automne. Les sièges sport maintiennent très bien, la boite est réactive, même en utilisation manuelle avec les palettes au volant.

Point faible, le freinage manque de mordant. En effet, il faut freiner les 1.6 tonnes lancées et les virages arrivent tellement vite que nous nous faisons quelques frayeurs sur des freinages tardifs. L’option « freinage Brembo » n’est pas de trop selon nous, si vous souhaitez vraiment exploiter les 300cv de la Cupra.

Vous pouvez donc cruiser à 130 Km/h sur autoroute avec maman et enfants qui dorment, et vous faire plaisir sur nos routes de montagnes sans rougir face à des sportives compactes.

En conclusion



Seat nous surprend depuis plusieurs années et c’est à nouveau chose faite à travers cette Seat Leon Cupra, évoquant l’esprit jeune de la marque. Les ingénieurs de Seat ont su allier à merveille confort et sportivité. Seul le manque de signature sportive à l’intérieur laisse une note négative à notre break de chasse.

Côté prix, vous pouvez vous offrir ce modèle pour moins de 45 000 euros, ce qui est très compétitif par rapport à certaines marques concurrentes.

Les chiffres



La Seat Leon Cupra ST 300 4Drive est au catalogue à partir de 40 499 €, ce qui la place avantageusement par rapport à la Golf R Variant qui coûte 43 880 €. La consommation de cette Cupra ST est donnée à 7.2 l/100 km. Comptez plutôt 9.5l/100 km en moyenne avec une conduite souvent soutenue sur de petites routes, ce qui reste très honorable pour une auto de 300 ch.

ModèleSeat Leon CUPRA Station Wagon 4Drive
Prix / à partir de :40 499 €
Prix du modèle essayé :43 880 €
Motorisation :4 cylindres, essence, turbo, 1984 cm3
Puissance :300 ch de 5500 à 6200 t/min 380 Nm de 1’800 à 5’500 t/min
Couple :380 Nm de 1800 à 5500 t/min
Boîte de vitesses Automatique DSG 6 rapport
Type de transmission :4 roues motices
Suspensions avant/arrière :McPherson / Essieu multibras
Frein avant/arrière :4 Pistons - Disques pleins (Brembo en Option)
Pneu avant/arrière:235/35/R19 Michelin Pilot Sport Cup 2
Performances :0-100 km/h : 5,8 sec
Vitesse Maximale : 250 km/h
Consommations :Cycle Urbain : 8.4 l/100km
Cycle Extra Urbain : 5.7 l/100km
Cycle Mixte : 6.6 l/100km
Dimensions :Longeur : 4.540 mm
Largeur : 1.820 mm
Hauteur : 1.430 mm
Empattement : 2.630 mm
Volume des Coffres :587 litres – 1.470 litres
Réservoir :50 litres
Poids à vide :1'650 kg
Nombre de place :5 places


Les plus



  • Combinaison Familiale / Sportive
  • Moteur / Boite parfait
  • Compromis prestations / confort


Les moins



  • Break trop « efficace » et non joueuse
  • Habitacle et agrément intérieur : identité sportive peu affirmée
  • Sonorité moteur artificielle


Les photos de notre essai :



Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Image 1
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon