Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Liam Lawson vice-champion en Super Formula

Automobile. Malgré sa victoire lors de l'ouverture de la saison, le pilote réserve d'AlphaTauri n'aura pas réussi à remporter le titre face à Ritomo Miyata, finalement sacré à Suzuka.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lawson, qui a disputé 5 courses en F1 cette saison, n'a pas réussi à remporter le titre en Super Formula.
© Alpha Tauri / Lawson, qui a disputé 5 courses en F1 cette saison, n'a pas réussi à remporter le titre en Super Formula.

En début de saison, Liam Lawson avait marqué les esprits : depuis 45 ans, aucun pilote avant lui n'avait remporté une course pour sa première participation. Quelques mois plus tard, il n'a pas réussi à remporter le titre, échouant à 8 points du vainqueur : Ritomo Miyata (TOM'S).

Un dernier week-end à Suzuka chaotique :

Après un énorme crash au 130R lors du quatrième tour de course le samedi, le week-end a été bouleversé, et les chances de titre pour Lawson compromises. La course n'est pas repartie, les résultats ont été arrêté à la fin du troisième tour et la moitié des points ont été attribués.
Une opération catastrophique pour Lawson alors classé 6eme, alors que ses plus grands rivaux, Miyata et Nojiri, ont été classé respectivement 2eme et 1er.

A l'issue de la première course, il n'avait plus son destin en main. Il était désormais 3eme au championnat, à 15 points de Miyata le leader.

Petit rappel, en cas de victoire le premier empoche 20 points, le deuxième 15 points et le troisième 11 points. En qualification 3,2 et 1 points sont attribués aux 3 premiers : difficile donc mais pas impossible.

Le dimanche Liam Lawson a signé la pole, avant de terminer à la deuxième place en course : insuffisant puisque Miyata a fini 3eme.

Une saison au goût d'inachevé

Son compteur de victoire reste donc bloqué à 3 unités, ce qui lui permet de finir à la deuxième place du championnat pilote. Il remporte le titre constructeur avec la « TEAM MUGEN », avec l'aide de son coéquipier Nojiri, juste derrière lui au classement pilote.

Comme un certain Pierre Gasly en 2017, Lawson n'est donc pas parvenu à remporter le titre dans la catégorie reine de la monoplace japonaise. Décevant aux vues des espoirs qui ont été placés en lui au début de saison, alors qu'il menait le championnat au cours du mois de mai. Il est tout de même élu « rookie de l'année 2023 ».

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut