F1 - GP Allemagne - Course : Hamilton s'impose, Red Bull trébuche

F1 - GP Allemagne - Course : Hamilton s'impose, Red Bull trébuche

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d'Allemagne qui s'est déroulé sur le sec finalement, la pluie ne s'étant pas invitée à la partie.
Sebastian Vettel signe ici son pire résultat de la saison, et ses principaux opposants, hormis Jenson Button lui reprennent quelques points.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
(c) McLaren : Lewis Hamilton remporte une course mouvementée qui a vu un nombre important de changements de leader
(c) McLaren : Lewis Hamilton remporte une course mouvementée qui a vu un nombre important de changements de leader
Comme les écuries l'avaient prévu hier, la pluie s'est invitée a quelques minutes du départ et c'est l'incertitude totale pour le choix des pneumatiques. En effet, la course GP2 qui s'est déroulée le matin même a montré que la piste ne s'assèche pas du tout uniformément selon les secteurs. Mais les pilotes gardent les pneus pour le sec, la pluie n'étant pas assez forte au départ.

Au départ, c'est Lewis Hamilton qui prend la tête et Sebastian Vettel perd la 4ème place au détriment de Fernando Alonso. Nick Heidfeld et Paul di Resta ont été victimes d'un tête à queue durant le premier tour qui les repousse aux dernières places. Fernando Alonso commet une erreur par la suite permettant à Sebastian Vettel de reprendre sa troisième place. Jenson Button est encore une fois victime d'un mauvais départ tandis que Felipe Massa attaque Nico Rosberg, passé devant lui après que le pilote brésilien se soit fait pousser hors piste au moment du départ.

Lewis Hamilton se fait ensuite peu à peu reprendre du temps par Mark Webber, tandis que Karun Chandhok est bon dernier derrière Daniel Ricciardo. L'Australien parvient à remonter à moins d'une seconde du Britannique, et devrait pouvoir utiliser son DRS s'il continue à attaquer le pilote McLaren. Belle remontée de Kamui Kobayashi, qui se retrouve à la porte des points après 7 tours.

Fernando Alonso parvient ensuite à passer Sebastian Vettel dans la ligne droite, l'Allemand semble être en difficulté vu les temps presque au ralenti par rapport à son coéquipier. Et c'est Sergio Perez qui ouvre le bal des arrêts aux stands, alors que le champion du monde en titre est parti en tête à queue dans le virage numéro 10, passant dans l'eau. Nico Rosberg se retrouve a portée du pilote Red Bull.

Nick Heidfeld commet une erreur et détruit l'avant de sa monoplace, finissant dans les graviers après avoir percuté Sebastien Buemi. L'Allemand est placé sous investigation.Felipe Massa dépasse Nico Rosberg a la ré-accélération, tandis que Mark Webber dépasse Lewis Hamilton près du drapeau jaune, avant de reperdre la place dans le premier virage.

Belle lutte ensuite pour les premières places, Lewis Hamilton, Mark Webber et Fernando Alonso sont dans la même seconde. Et juste après, l'Australien passe de nouveaux pneus imité par Nico Rosberg. Les arrêts aux stands sont lancés tandis que Jenson Button attaque très fort sur un Vitaly Petrov très performant dans sa défense. Et le coéquipier du Britannique rentre également aux stands alors que Felipe Massa, puis Mark Webber dépassent Sebastian Vettel qui s'arrête. L'Australien de Red Bull est parvenu à passer devant Lewis Hamilton après les premiers arrêts aux stands, mais reste derrière un Felipe Massa qui s'arrête le tour suivant.

Et le Brésilien ressort devant Sebastian Vettel qui signe le meilleur dernier secteur. Rubens Barrichello abandonne suite à un passage dans les stands à cause d'un manque d'huile, tandis que de la pluie s'invite sur les caméras embarqués. Felipe Massa dépasse Kamui Kobayashi avant de mettre la pression sur Vitaly Petrov, qui s'est fait dépassé par Jenson Button. Après un tour, les deux pilotes le dépassement aisément, profitant de pneus bien plus frais.

Le Russe est également dépassé par les deux pilotes Mercedes, Michael Schumacher tentant même une attaque sur Nico Rosberg par la suite. Mais le septuple champion du monde part en tête a queue et perd environ 15 secondes sur son coéquipier. Les pilotes en stratégie décalée font également leurs arrêts, tandis que Jenson Button perd deux secondes au tour, victime de sa stratégie qui attendait la pluie.

Les trois pilotes de tête se tiennent en trois secondes, tandis que Sebastian Vettel est prévenu d'éventuel problèmes de freins à l'arrière. Au trentième tour, Mark Webber commence à perdre du temps avec la dégradation des pneus et rentre directement aux stands pour repasser des pneus tendres. Lewis Hamilton l'imite le tour suivant, tandis que Fernando Alonso décide de faire un tour supplémentaires pour attaquer très fort. Le Britannique ressort juste devant Mark Webber et parvient à garder l'avantage, tandis que le pilote Ferrari ressort des stands côte à côte avec Lewis Hamilton, qui prend l'avantage par la suite. Et le pilote McLaren signe le meilleur temps pour prendre l'avantage sur l'Espagnol. Plus loin dans le peloton, Jenson Button pousse Nico Rosberg à la faute pour le gain de la sixième position.

Lewis Hamilton et Fernando Alonso ont tous les deux crée un écart avec leur opposant direct tandis que Jenson Button abandonne, victime d'un problème hydraulique. Beau duel également entre Kamui Kobayashi et Nico Rosberg, le Japonais étant remonté à la septième place, avant de céder sa place à l'Allemand. Vitantonio Liuzzi abandonne également, tandis que Sebastian Vettel passe aux stands mais conserve sa position. Michael Schumacher, après un nouvel arrêt, dépasse Jaime Alguersuari après un très beau dépassement, tandis que Felipe Massa imite le pilote Red Bull, avant de ressortir juste devant lui. Malgré les 17 tours restants seulement, les pilotes devront s'arrêter de nouveau pour passer les pneus médium, réglementation oblige. A moins que les averses prévues pour la fin de course ne rendent caduque ce point de réglementation.
Michael Schumacher fait en tout cas le spectacle et pousse Vitaly Petrov à la faute, pour partir ensuite à l'attaque vers Kamui Kobayashi. Le russe est ensuite passé aux stands pour chausser les pneus médium, tous les yeux sont sur lui afin de voir la différence au tour.

Sebastian Vettel quand à lui reçoit l'information qu'il peut attaquer, et signe le meilleur tour en course et enchaîne les tours de qualifications afin d'attaquer Felipe Massa. Les deux pilotes se partagent les meilleurs temps dans chaque secteur. Le Brésilien bloque ses roues au freinage en signant des tours bien plus rapide que ceux de son coéquipier, qui commence à se faire rattraper par Mark Webber, qui attaque en signant le meilleur second secteur.
Lewis Hamilton réagit à cela en s’arrêtant aux stands pour passer les pneus médium, c'est le premier des trois top-teams et ressort en troisième position. Et le pilote McLaren semble plus rapide avec les pneus médium dans le premier secteur, le Britannique semble en bonne position pour la victoire étant donné les temps qu'il réalise par rapport à la concurrence. Et Fernando Alonso s'en rend compte trop tard et ressort derrière Lewis Hamilton après son arrêt aux stands. La lutte pour la quatrième position est également très dure, Felipe Massa résistant complètement à la pression de Sebastian Vettel.

De ce fait, d'autres pilotes changent leurs pneus étant donné que le gain de performance semble réel.
Mark Webber rentre aux stands à trois tours de l'arrivée pour ressortir à la troisième place, la pluie n'étant jamais venu.
Dans les deux derniers tours, Red Bull demande à Sebastian Vettel de faire l'opposé de Felipe Massa, pour décaler leur stratégie. Mais les deux pilotes rentrent en même temps, et l'équipe Ferrari a un problème pour l'arrêt de son pilote, qui permet à Sebastian Vettel de prendre la quatrième place.

Lewis Hamilton remporte donc un Grand Prix très animé, devant Fernando Alonso et Mark Webber, trois écuries aux trois premières places. Le leader du championnat finit quatrième, ce qui est son pire résultat de la saison mais reste quand même à plus de trois victoires d'avance sur tous les autres. Belle course également de Kamui Kobayashi qui rentre dans les points après une remontée fantastique, et d'Adrian Sutil qui finit devant les deux pilotes Mercedes.

Rendez-vous le week-end prochain pour le Grand Prix de Hongrie, à suivre également sur Motorsinside.com

Classement du Grand Prix d'Allemagne 2001 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMcLaren1h37:30.334
60
2
AlonsoFerrari+3.980
60
3
WebberRed Bull+9.788
60
4
VettelRed Bull+47.921
60
5
MassaFerrari+52.252
60
6
SutilForce India+86.208
60
7
RosbergMercedes GP+1 tour
59
8
SchumacherMercedes GP+1 tour
59
9
KobayashiBMW-Sauber+1 tour
59
10
PetrovLotus Renault GP+1 tour
59
11
PerezBMW-Sauber+1 tour
59
12
AlguersuariToro Rosso+1 tour
59
13
di RestaForce India+1 tour
59
14
MaldonadoWilliams+1 tour
59
15
BuemiToro Rosso+1 tour
59
16
KovalainenLotus+2 tours
58
17
GlockVirgin+3 tours
57
18
D'AmbrosioVirgin+3 tours
57
19
RicciardoHRT+3 tours
57
20
ChandhokLotus+4 tours
56
21
LiuzziHRTAbandon
37
22
ButtonMcLarenAbandon
35
23
BarrichelloWilliamsAbandon
16
24
HeidfeldLotus Renault GPAbandon
9


NurburgringGrand PrixCourse
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up