F1 - Ferrari ne l'emportera pas à Monza, selon Domenicali

Réaliste, Stefano Domenicali est revenu sur la saison 2011 mais aussi sur la saison 2012 de la Scuderia Ferrari. Le technicien, interrogé sur les chances de victoire de son équipe à domicile, a préféré se montrer mesuré.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari /
Lorsque l’on est directeur de Ferrari lors d’un week-end de course à Monza, il s’agit de ne pas se montrer trop positif, sous peine de se mettre à dos les supporters de la Scuderia, passionnée mais connaisseurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Stefano Domenicali n’a pas versé dans l'optimisme béat en revenant à la fois sur la saison difficile de l’écurie italienne et sur un week-end à Monza qui ne devrait pas être aussi fructueux que la saison passée.

« Ce championnat n’est pas vraiment le meilleur, même si je pense que nous aurions pu gagner plus de courses cette saison pour être honnête, et la situation aurait été différente au niveau du championnat » a déclaré le technicien italien en conférence de presse. « Nous devons prendre la situation comme elle est sans pleurer et en étant sûrs que les prochaines courses, d’ici à la fin de la saison, sont très importantes parce que, comme je l’ai dit aux gars, nous avons besoin de maximiser les points car nous nous battons pour quelque chose – des positions et d’autres choses pour aussi nous assurer que nous pouvons accomplir du travail qui nous sera bénéfique en 2012 ».

Le directeur de Ferrari est aussi revenu sur les changements qui sont intervenus cette saison notamment l’éviction de Chris Dyer, qui pourrait rebondir chez Mercedes GP, durant l’intersaison mais aussi celle d’Aldo Costa après cinq courses : « Ça a définitivement été une saison complexe, mais les changements que nous avons effectué avaient un objectif : améliorer l’organisation structurelle de l’équipe. Il n’y avait pas l’idée d’une punition, parce que ce n’est pas de cette manière que nous fonctionnons. Il s’agissait de changements constructifs. Cela fait partie du jeu dans ce genre de situations ».

Pour 2012, Domenicali connait les points à travailler : « Nous avons besoin d’une voiture avec plus d’appui qui pourrait mieux tirer parti des nouveaux pneus. Notre but est d’être compétitifs tout de suite ». Sur un plan plus général, l’Italien espère une stabilisation des règles en F1 : « Ce qui m’intéresse c’est que les règles se stabilisent, parce que sinon les fans ne les comprendront plus. Il faut trouver un compromis avec Pirelli pour mieux tirer avantage des pneus sans faire d’eux un facteur trop important ou décisif ». Enfin, sur le retour possible des essais privés : « Nous sommes passés de plus de 90.000 km par an à moins de 10.000 km, ce qui, je pense, est trop drastique. Vous devez vous entrainez davantage sur le terrain que dans les vestiaires ».

Concernant les chances de victoire de son équipe ce dimanche à Monza : « L’année dernière était fantastique mais je ne pense pas que cette année ce sera aussi simple, parce qu’il y a plus de challengers qui sont devenus de plus en plus compétitifs en qualifications. Sur les dernières courses – Belgique mise à part – nous étions compétitifs aussi, donc l’idée est d’essayer de tout donner avec pour objectif de l’emporter, même si nous savons que ce sera très, très difficile ».
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top