F1 - Vettel a attiré l'attention des commissaires sur la manoeuvre d'Alonso

Après le Grand Prix d'Italie qu'il a remporté, Sebastian Vettel a rendu visite aux commissaires de course pour leur demander de revoir les images de son dépassement sur Fernando Alonso afin qu'ils puissent jauger l'attitude de ce dernier.  Icon For Chat#6  7
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari /
Dans le cinquième des 53 tours que comptait le Grand Prix d’Italie 2011, la victoire s’est jouée. En effet, c’est lors de cette boucle que Sebastian Vettel, au prix d’un dépassement courageux, a pris le meilleur sur Fernando Alonso. Une manœuvre risquée qui a vu l’Allemand faire l’extérieur sur le pilote Ferrari dans la Curva Grande, une courbe à haute vitesse entre les deux premières chicanes du circuit de Monza.

Une fois les deux hommes côte à côte, Vettel a dû mettre deux roues dans l’herbe pour ne pas risquer l’accrochage. Une petite anicroche qui n’a toutefois pas suffit à faire lever le pied au champion du monde en titre qui a finalement pris l’avantage quelques hectomètres plus tard au freinage de la chicane. Quarante-huit tours après, Vettel brandissait à nouveau le poing et pouvait savourer une huitième victoire cette saison, avant sans doute de bientôt savourer un second titre consécutif.

Le pilote Red Bull n’a toutefois pas fait que cela, puisque nos confrères britanniques de TheF1Times.com révèlent que l’Allemand est passé par la case direction de course après la fin du Grand Prix, pour demander aux commissaires de visionner les images du dépassement afin de décider s’il fallait ou non sanctionner Fernando Alonso. Pour rappel, le quatrième commissaire à Monza était Derek Daly. Une requête qui n’a visiblement pas été suivie des faits, le seul pilote sanctionné après la course étant Vitantonio Liuzzi pour sa responsabilité dans le carambolage du départ.

Sebastian Vettel a décrit son dépassement en conférence de presse : « J’ai décidé spontanément d’aller à gauche et j’ai pensé : « j’espère qu’il m’a vu parce qu’il va à gauche, gauche, gauche ». Il n’y avait pas beaucoup d’espace. Je suis resté sur l’accélérateur mais heureusement le virage s’ouvrait, j’avais deux roues dans l’herbe, et une fois cote à cote il était pleinement conscient que j’étais encore là et qu’il y allait y avoir une nouvelle lutte au freinage. J’ai d’abord freiné et lui un peu plus tard, mais j’avais l’intérieur donc j’étais assez soulagé et j’ai pris la tête ».

Lors de cette même conférence de presse d’après course, Fernando Alonso a admis avoir été plutôt rugueux, s’excusant du bout des lèvres auprès de Vettel : « Nous n’avons rien à perdre dans les luttes avec Sebastian. Il mène le championnat de 100 points je crois, donc quand nous avons à défendre, nous serons un peu plus dur avec lui. [Il se tourne vers Vettel] Désolé. » Pour rappel, Alonso est second du championnat avec 112 points de retard sur Sebastian Vettel, soit quatre victoires et une quatrième place alors qu'il ne reste que six courses.
Partager
 Icon For Chat#6  7 commentaires

    Icon For Contact#1
    Steve, 13 Sep. 2011, 15:25

    Et Hamilton, lui, est-il allé chuiner vers les commissaires à propos des manoeuvres de Schum ?? (alors que lui aurait presque eu raison d'y aller... dixit Martin Whitmarsh...)


    Icon For Contact#1
    Dino, 13 Sep. 2011, 22:18

    Hamilton s'est plaint dans sa radio et d'ailleurs McLaren a dit qu'il était obligé de se plaindre pour éveiller l'attention de la FIA. Vettel a quant à lui attendu la fin de la course. La démarche de McLaren - plus que d'Hamilton, qui n'a pas trop critiqué Schumacher contrairement à son équipe - me dérange plus que Vettel. L'allemand a attendu la fin de la course, un fois que tout était joué et qu'une pénalité n'aurait rien changé pour lui. McLaren, eux, se sont plaints pendant la course et ça a clairement eu son petit effet puisque Schumacher a été obligé de laisser la porte ouverte à Lewis : la prochaine fois, on aura qu'à lui présenter le drapeau bleu.


    Icon For Contact#1
    Steve, 14 Sep. 2011, 0:06

    C'est tout de même étonnant que Hamilton, qui en est à sa cinquième saison en F1, ait encore besoin de son stand pour savoir quoi dire ou quoi faire (ça me rappelle l'Australie en 2009). Et puis on ne voyait qu'eux à l'écran, donc si besoin était, la FIA aurait agi en conséquence, à moins qu'ils attendent une plainte pour agir, dans ce cas-là... Bref. Pour Vettel, je trouve sa démarche pas très élégante car il a réussi un beau dépassement et aurait du en rester là. Ce sont des petites choses comme ça qui font qu'on apprécie plus un pilote qu'un autre. Et je rajoute au passage qu'une éventuelle pénalité pour Alonso l'aurait privé du podium (ou pénalisé sur la grille de Singapour).


    Icon For Contact#1
    Dino, 14 Sep. 2011, 11:42

    C'est justement le problème et Charlie Whiting en a parlé plus tôt cette saison : la FIA n'interviendrait pas s'il y a pas plainte d'une des parties concernées. Je suis pas sûr, pour le coup, qu'ils auraient donné une pénalité sur la grille à Alonso : vu ses départs, ça serait se tirer une balle dans le pied. Une pénalité à l'arrivée aurait été plus probable et, dans ce cas, ça n'aurait pas eu de conséquence sur le résultat de Vettel. Mais aujourd'hui c'est navrant de voir que la FIA est soumise à ce genre de demande des pilotes mais elle ne peut que s'en vouloir à elle-même. Quand on voit comment elle a cédé aux miaulements de McLaren, on comprend derrière que les pilotes tentent leur chance devant les commissaires. Tout ça m'a rappelé le Brésil 2009 où Button s'était plaint parce qu'il arrivait pas à dépasser Kobayashi. Aujourd'hui, en s'ingérant autant dans le déroulement de la course, la FIA en fausse le résultat, mais rien d'étonnant quand on repense à l'affaire de Silverstone.


    Icon For Contact#1
    Steve, 14 Sep. 2011, 14:09

    Merci de m'avoir répondu. Cette situtation est navrante en effet.


    Icon For Contact#1
    nioulargo, 14 Sep. 2011, 20:37

    Charlie t'iras pas au Paradis ^^


    Icon For Contact#1
    jeremyb30, 15 Sep. 2011, 10:19

    Depuis 5 ans qu'il est en F1 Hamilton ont dirait un débutant toutes les erreurs qu'il ose commettre c'est inacceptable à son niveau et le pire ce que c'est jamais de sa faute. A Monaco lorsqu'il à sortir Maldonado après la course il à osé dire que c'était la faute à Pastor et pour soit disant Schumacher qu'il l'aurait bloquer rappelons que l'année dernière en Malaise il avait changé 4 fois de ligne devant Petrov et on lui avait rien dit et Schumacher ou autres pilote ne percute pas Raikkonen au feu rouge au GP du Canada 2008. Et j'en passe énormément de ces erreurs.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top