F1 - Sauber veut rebondir à Abu Dhabi

F1 - Sauber veut rebondir à Abu Dhabi

L'écurie Sauber a vécu un week-end difficile en Inde mais les ingénieurs de l'écurie suisse ont travaillé toute la semaine pour comprendre ce qui n'a pas fonctionné sur le Buddh International Circuit. Des solutions ont été trouvées et elles seront testées à Abu Dhabi où James Key espère que ses pilotes pourront mieux se qualifier qu'en Inde.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sauber - L'écurie suisse veut rebondir après l'échec indien
© Sauber - L'écurie suisse veut rebondir après l'échec indien
Kamui Kobayashi n'avait pas réussi à passer Q1 lors de la séance de qualification du Grand Prix d'Inde et Sergio Perez n'avait pu faire mieux que le 17ème et dernier temps lors de Q2 - il est finalement parti 20ème après une pénalité pour non-respect d'un double drapeau jaune lors des essais libres 1.

Les deux pilotes Sauber n'arrivaient pas à faire correctement fonctionner leurs pneumatiques en Inde. Les Pirelli ne chauffaient pas suffisamment sur la C30 pour être à une bonne température et offrir une bonne adhérence, ce qui a causé de gros problèmes comme l'explique James Key, le directeur technique de Sauber, même si les ingénieurs espèrent avoir trouvé des solutions.

«La voiture sera la même qu'en Inde. Nous avons, toutefois, travaillé sur plusieurs approches pour les réglages mécaniques, après notre difficile séance de qualification en Inde, où nous n'arrivions tout simplement pas à faire fonctionner les pneumatiques. Mais nous pensons qu'Abu Dhabi sera meilleur, mais nous avons tout de même étudié ce problème et nous apporterons de nouvelles idées pour nous assurer que tout sera sous contrôle si les pneumatiques posent à nouveau problème,» a confié James Key.

L'écurie suisse avait tout de même réussi à inscrire un point lors de la course grâce à la 10ème place Sergio Perez, mais avec la belle performance de Jaime Alguersuari, l'écurie suisse est désormais à égalité avec Toro Rosso et l'objectif à Abu Dhabi sera simple, inscrire de nouveaux points pour pouvoir devancer Toro Rosso.

«J'attends avec impatience cette course (à Abu Dhabi), et comme toujours, je serais déterminé pour tirer le maximum de la voiture et inscrire le plus de points possibles,» a confié Sergio Perez.

Mais avant d'être en mesure d'inscrire des points, les deux pilotes Sauber devront bien régler leurs monoplaces ce qui ne sera pas de tout repos car le circuit de Yas Marina offre un défi aux ingénieurs, avec trois secteurs bien distincts.

«Le circuit en lui-même est composé de trois secteurs bien distincts. Le premier est assez court avec des virages à moyenne et haute vitesse. Le second est dominé par plusieurs chicanes et deux longues lignes droites, donc peu de traînée et une bonne efficacité seront deux choses importantes. Le troisième secteur exige d'avoir beaucoup d'appuis aérodynamiques pour les virages abordés à faible et moyenne vitesse. Mais trouver le bon niveau d'appuis et le bon équilibre pour ce circuit sera une importante partie de notre travail du vendredi, » explique Key.

L'année dernière, le circuit de Yas Marina a aussi prouvé qu'il ne facilitait pas les dépassements - Fernando Alonso restant bloqué derrière Vitaly Petrov pendant près de 20 tours sans pouvoir doubler. Mais James Key pense que le DRS changera la donne cette saison.

«Abu Dhabi a été une course formidable l'année dernière lorsque le championnat s'est joué ici. Un des facteurs de la course a été les dépassements qui étaient difficiles. C'est quelque chose que nous devons garder en mémoire pour cette année, même si le DRS devrait aider aux dépassements,» a précisé James Key.


SauberYas Marina
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up