F1 - Pirelli : Sebastian Vettel égale Juan Manuel Fangio

F1 - Pirelli : Sebastian Vettel égale Juan Manuel Fangio

Pirelli analyse les stratégies développées par les écuries en qualifications et revient sur la vingt-neuvième pole de Sebastian Vettel.      3 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Pirelli
© Pirelli
Sebastian Vettel a fait tomber un autre record dans son escarcelle en signant sa quatorzième pole position de la saison sur le tracé de Yas Marina. Détenu depuis la saison 1992, le record de Mansell est désormais égalé par Vettel, grâce à son chrono de 1’38’’481. Un temps bien plus rapide que son 1’39’’394 lui ayant rapporté la pole l’an dernier.

Les pilotes de pointe ont utilisé le mélange medium à flancs blancs lors de la première phase des qualifications et se sont qualifiés pour la Q2. Le pneu tendre à flancs jaunes, plus rapide d’environ 1’’2 au tour, fut ensuite chaussé pour le reste de la séance.

Les McLaren se sont montrées dominatrices lors des séances d’essais d’hier et ce matin. Lewis Hamilton a signé une nouvelle fois le meilleur temps en Essais Libres 3 avec un chrono en 1’38’’976 chaussé pneus tendres. Un temps établi par des conditions de piste bien plus chaudes que lors des qualifications, ayant débuté à 17h, heure locale, au début du coucher du soleil. La séance fut interrompue quelques instants en raison d’une quille délimitant la corde d’un virage endommagée dont les débris furent enlevés avant la Q2.

Nico Rosberg fut le seul pilote à sortir avec les pneus médiums en Q3. Ne parcourant qu’un tour, il partira du septième rang demain sur la grille. Le pilote Force India Paul di Resta n’a de son côté pas établi de temps et sera libre de choisir ses pneumatiques au départ de la course. Le dernier tour de Vettel en pneus tendres fut celui de sa quatorzième pole position de la saison, la vingt-neuvième de sa carrière. Il égale ainsi le nombre de réalisations de la légende du sport Juan Manuel Fangio. Une victoire demain permettrait à Vettel de pouvoir encore prétendre égaler le record de Michael Schumacher du nombre de victoires en une saison.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport :« Nous avons sans doute assisté aujourd’hui à la bataille la plus serrée de l’année pour la pole position. Il était clair depuis les essais libres que la lutte serait très serrée entre McLaren et Red Bull Racing, et ce fut effectivement le cas, les deux équipes faisant un particulièrement bon usage des pneus tendres. Le temps de Lewis Hamilton en Q2 aurait été suffisant pour la pole, s’il avait été réalisé en Q3. Une belle perspective pour la course de demain. De ce que nous avons constaté jusqu’à présent, la dégradation des pneus n’est pas un gros problème ici à Abu Dhabi, et les pilotes devraient pouvoir pousser et se concentrer sur les bagarres en piste. Il est intéressant de voir que nos temps au tour ici sont en moyenne 2.2 s plus rapides en moyenne que ceux des tests d’Abu Dhabi au mois de novembre dernier. Cela démontre à quel point le rythme de développement en F1 est phénoménal ».

[A partir du communiqué officiel Pirelli]


BilanYas MarinaPirelli
     3 réactions

    Globben, 12 Nov. 2011, 21:26

    S'il gagne demain, Vettel n'égalisera pas le record de victoires de Schumacher, il en restera une à aller chercher.


    Bilo, 12 Nov. 2011, 22:11

    Oui, il a 11 victoires pour 2 GP restants, Schumi, avec ses 13 succès en 2004 (et sur 18 GP seulement), est donc sauvé. Ouf !


    Dino, 13 Nov. 2011, 12:34

    Oui, c'est une erreur dans le communiqué même. Je pense qu'en fait, ce qu'ils voulaient dire c'est que, sans victoire aujourd'hui, le record ne pourrait plus être battu. Je modifie.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up