F1 - Dimanche : d'Ambrosio trahi par les freins de sa Virgin

F1 - Dimanche : d'Ambrosio trahi par les freins de sa Virgin

Jérome d'Ambrosio n'a pas réussi à voir l'arrivée du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le pilote belge a eu un problème avec ses freins avant sur sa MVR-02 ce qui l'a obligé à abandonner rapidement. Son coéquipier, Timo Glock a quant à lui réussi à devancer les deux monoplaces HRT mais il termine tout de même derrière les deux Team Lotus pour une course plutôt mitigée au final pour l'écurie Marussia Virgin Racing.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Virgin - Problèmes de freins pour le belge à Abu Dhabi
© Virgin - Problèmes de freins pour le belge à Abu Dhabi
Timo Glock - 19ème
«Dans l'ensemble, cela a été une bonne course aujourd'hui. J'ai pris un bon départ, ma vitesse n'était pas trop mal et j'étais devant des pilotes plus rapides que moi, même si à la fin ils ont réussi à nous rattraper. J'ai fait ma course et mon ingénieur me tenait au courant des écarts avec les pilotes derrière, et c'était facile de gérer. Lors de mon deuxième arrêt, je pense que Ricciardo a un peu plus attaqué mais j'ai tout de même réussi à rester devant lui tout en gardant un oeil sur mes pneumatiques arrières. Au final, j'ai tiré le meilleur de la monoplace même si je dois dire que c'était difficile sur le dernier train de pneus parce que les mediums conjugués à un grand nombre de drapeaux bleus ont rendu les choses difficiles pour bien les faire monter en température. Mais j'ai fait une bonne course et l'équipe un superbe travail.»

Jérome d'Ambrosio - Abandon
«Quel dommage ! J'avais pris un bon départ et j'étais à la lutte avec les HRT, mais j'ai eu un soucis avec les freins et ma course était terminée du coup. Mais nous allons travailler très dur et continuer à être motivés pour terminer la saison en beauté au Brésil.»

John Booth - Directeur de l'écurie Marussia Virgin Racing
«Après un bon départ, Timo a un temps été en 16ème position lors des premiers tours. Malheureusement, Jérome était derrière les deux HRT, mais il était à la lutte avec eux dans les premiers tours. Ensuite, au tour 17, Jérome a dit avoir des difficultés avec les freins et il y avait aussi quelques débris qui sortait de la roue avant gauche. Nous lui avons tout de suite dit de rentrer aux stands pour inspecter le système de freinage à l'avant. Il était clair qu'il n'était pas possible qu'il reparte et il a donc dû abandonner.»

«Pendant ce temps, Timo a fait un bon relais, créant un écart conséquent sur Liuzzi et Ricciardo, qui se sont rapides arrêtés. Un petit problème lors de son premier arrêt lui a coûté du temps, mais il a réussi à rester devant Ricciardo. Dans le deuxième relais, Timo a réussi à gérer ses pneumatiques pour aller le plus loin possible. C'était un peu comme en Inde car en restant avec les tendres, il pouvait être plus rapide que les HRT, qui s'étaient déjà arrêtées et qui étaient en mediums. Mais il était à la lutte avec Trulli - lui aussi en Medium - donc nous avons dû ravitailler plus tôt que prévu. A ce moment-là, les HRT étaient clairement derrière, nous avons donc décidé de ménager un peu le moteur et la boîte lors des cinq derniers tours.»

«Compte tenu de notre fiabilité, c'est dommage de ne pas avoir pu avoir nos deux voitures à l'arrivée lors de deux dernières courses, mais ce sera notre objectif au Brésil.»


BilanYas Marina
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up