F1 - Les pilotes veulent restreindre le DRS en essais et en qualifications

Le pilote Red Bull Racing Mark Webber a révélé qu'un vote avait eu lieu entre les pilotes de F1 faisant ressortir une volonté de restreindre l'utilisation du DRS lors des essais libres ainsi que lors des séances de qualifications.  Icon For Chat#6  2
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Gepa / Les pilotes veulent restreindre le DRS en essais et en qualifications /
Le système DRS ( Drag Reduction System) a fait son apparition cette année dans la réglementation de la F1, avec pour but de faciliter les dépassements en course et donc d'améliorer le spectacle des Grands Prix.

Cependant l'utilisation du DRS est strictement réglementée par la FIA : les pilotes peuvent utiliser le système n'importe quand et à volonté lors des essais libres ainsi qu'en qualifications, mais pas en course. En fait, lors de la course le dimanche, le système ne peut être utilisé que sur une voire deux zones prédéterminées du circuit.

C'est à ce propos que les pilotes veulent une modification. Pour eux, les conditions d'utilisation du DRS devraient être les mêmes en essais et en qualifications qu'en course, c'est-à-dire de façon restreinte et clairement limitée. C'est ce qu'à déclaré Mark Webber à ce sujet. « Il y a eu quelques incidents quand des pilotes ont tenté de dépasser le cadre d'utilisation du DRS, alors nous [les pilotes] sommes assez unanimes quant au fait que le système devrait toujours être limité, comme en course,» explique l'Australien.

Et le pilote Red Bull Racing a donné quelques exemples afin d'illustrer son propos : « Bruno Senna a eu un accident à Suzuka, j'en ai moi-même eu un le vendredi des essais en Hongrie. C'est également la cause de l'un des accidents de mon équipier Sebastian Vettel en essais ».

Mark Webber a également précisé que l'idéal d'utilisation du DRS serait lors des principales lignes droites des différents tracés, permettant ainsi de ne pas être trop proche de la sortie de piste lors des virages. Le porte-parole des pilotes pour l'occasion saura-t-il se faire entendre pour parvenir à faire modifier le règlement du DRS en 2012 ?

Rappelons que depuis son apparition, le système DRS est loin d'avoir fait l'unanimité aussi bien auprès des pilotes que des amateurs de Formule 1, la principale critique étant l'aspect artificiel des dépassements favorisés par ce système. En effet, le pilote dépassé par un autre usant du DRS ne peut utiliser le sien lors de la manœuvre, le mettant ainsi dans une position de « proie facile ».
Partager
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Steve, 17 Nov. 2011, 23:29

    Oui je suis d'accord., ce bidule ne devrait autorisé qu'en course et pis c'est tout. Et pourquoi donc un truc sensé favoriser les dépassements en COURSE a-t-il pu être utilisé à volonté en ESSAIS ??


    Icon For Contact#1
    fredoriking, 18 Nov. 2011, 18:09

    Au moins les ingé auront moins de mal de tête pour trouver les bon compromis appui/gain de vitesse.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top