GP Brésil - Essais Libres 2 : les Red Bull derrière Hamilton

F1. Dans l'avant dernière séance d'essais libres de la saison, c'est Lewis Hamilton qui se glisse en haut de la feuille des temps, juste devant Sebastian Vettel et Mark Webber. Michael Schumacher signe le sixième temps.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Pirelli /

Les conditions climatiques sont plutôt bonnes pour la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix d’Interlagos, même si le vent souffle fort. C’est comme souvent Heikki Kovalainen qui se présente le premier sur la piste et signe 1:19.367, devancé rapidement de deux secondes par Jaime Alguersuari. Les Sauber pointent le bout de leur nez et Pérez s’empare du commandement devant Kobayashi. Glock et Pérez partent à la faute dans Ferradura : le premier en très fort survirage, le second en sous-virage. Sutil puis Di Resta se glissent en haut de la feuille des temps, en 1:16.158. La tête change rapidement : après Schumacher, c’est Button qui s’y installe en signant 1:15.190. Hamilton se classe second à presque quatre dixièmes. Buemi, qui retrouve sa Toro Rosso, est pour le moment douzième, devant son coéquipier.

Motors Inside sans pub ?

A une heure et vingt minutes de la fin de cette séance, Button, Hamilton, Alonso et Schumacher sont aux avant-postes. Les pilotes Red Bull sont, pour le moment, les deux seuls pilotes à ne pas avoir signé de chronos. Hamilton coiffe la couronne en signant 1:13.852, à quarante millièmes du temps de Mark Webber lors des EL1. Button se rapproche avec 1:13.898. Les deux Red Bull sont à plus de huit dixièmes. Ce sont d’ailleurs les deux seules voitures en piste alors qu’un quart d’heure est déjà passé. Le double champion du monde en titre se rapproche petit à petit. A l’arrière, Kovalainen devance Trulli de cinq dixièmes ;le pilote italien n’a toutefois pas participé à la séance matinale, au profit de Luiz Razia.

Il reste une heure et dix minutes : Hamilton devance Button, Vettel, Webber, Schumacher et Alonso. Pérez est en piste et prend quelques risques pour signer le septième temps provisoire en 1:15.873. Il s’intercale entre les deux Ferrari. Au tour d’Alguersuari de se glisser en P7. Chez McLaren, on travaille sur l’avant de la voiture, certainement sur la barre antiroulis. Le trafic se fait plus dense et on se gêne copieusement : Massa est gêné par une Team Lotus, tandis que Webber ralentit une Virgin et une Williams. Massa parvient toutefois à se rapprocher pour signer le quatrième temps provisoire en 1:14.562.

Plus qu’une heure dans cette seconde séance d’essais libres ici à Interlagos et Hamilton devance Button, Webber, Vettel, Massa et Kobayashi. Pérez, Alonso et Hamilton commettent de petites erreurs dans Ferradura, sans gravité. Chez Ferrari, Jules Bianchi est dans le box et regarde attentivement le déroulement de ces essais. C’est aussi le cas pour Jean-Eric Vergne qui est lui sur le muret des stands de Toro Rosso. Alonso semble en difficulté avec une monoplace extrêmement survireuse : cette fois, c’est dans le virage avant la grande courbe vers la ligne droite des stands qu’il est surpris. En bas du classement, Glock devance D’Ambrosio de quatre dixièmes et Ricciardo devance Liuzzi de quatre dixièmes aussi. Chez LRGP, Petrov, seizième, devance Senna d’une place et de deux dixièmes.

A cinquante minutes de la fin, Hamilton mène, devant Button, Webber, Vettel, Massa, Alonso, Pérez, Kobayashi, Schumacher et Rosberg. La plupart des pilotes sont sur des longs relais pour le moment, ce qui n’amène pas réellement d’amélioration significative des temps. Il est d’ailleurs à noter que les temps réalisés par les écuries de pointe l’ont été en pneus durs (medium - blancs). Chaussé de ces gommes blanches, Hamilton échoue d’ailleurs à sept dixièmes de son meilleur temps. Senna améliore et se hisse en dixième position, plus de 1.2 secondes devant son Russe de coéquipier. Le Brésilien améliore encore, en signant 1:14.937. Il se classe septième provisoire. Très provisoire puisque Nico Rosberg prend la seconde position à vingt millièmes de Lewis Hamilton. Les Flèches d’Argent sortent de leur carcan puisque c’est au tour de Schumacher d’améliorer et de signer 1:13.723, ce qui le place en haut de la feuille des temps. Ils sont bien entendus en pneus tendres (jaunes).

Encore quarante minutes et Schumacher devance Hamilton, Rosberg, Button, Webber, Vettel, Massa, Alonso, Senna et Pérez. Button prend la deuxième place en tendres, en 1:13.787. Au tour d’Hamilton d’améliorer avec les gommes jaunes, ce qui lui permet de prendre le leadership en 1:13.653. Le Britannique continue d’améliorer et signe 1:13.392. Si Red Bull peut chanter < i>We are the Champions</i>, Button et Hamilton sont certainement les deux pilotes qui pourront entonner < i>God save the Queen</i>, s’ils parviennent à sauver le record de leur compatriote, Nigel Mansell, qui est < i>Under Pressure</i>alors que Vettel pourrait potentiellement réaliser sa quinzième pole de la saison.

A une demi-heure de la fin, Hamilton, Schumacher, Massa, Button, Rosberg, Alonso, Webber, Vettel, Di Resta et Senna constituent le top 10. Les Red Bull sortent de l’ornière et reviennent sur le devant de la scène, en signant les deuxième et troisième temps, Vettel devançant Webber. Entre les huit premiers, répartis dans les quatre écuries majeurs et Paul Di Resta, premier des « autres », il y a pratiquement une seconde. Alonso se replace en quatrième position avec un 1:13.598 et se glisse devant Schumacher. Toujours en difficulté avec sa Williams, Rubens Barrichello doit bien se dire < i>I’m going slightly mad</i>: le Brésilien est devancé par Maldonado de trois dixièmes. Senna prend la onzième place, juste derrière Di Resta.

Alors qu’il ne reste déjà plus que vingt minutes dans ces EL2, Hamilton devance Vettel, Webber, Alonso, Schumacher, Massa, Button, Rosberg, Sutil et Di Resta. Il est à noter que Sebastien Buemi devance légèrement Alguersuari, alors que les deux hommes ont bouclé une trentaine de tours chacun. Du coté des cadors, les longs relais sont de mise, les pilotes bouclant des tours à plus de quatre secondes de leurs meilleurs temps. Tout le monde est en piste sauf les monoplaces noir et or de Lotus Renault GP, qui ne vont pas tarder à se joindre à la meute. Pérez est arrêté dans la courbe qui remontre vers la ligne droite, à l’extérieur de la piste coté rail. La Sauber n’est pas bien placée du tout. Pérez sort, mais reste du mauvais coté du rail, à la merci d’une sortie de piste qui pourrait s’avérée dramatique. C’est au tour des commissaires de pousser la voiture, ce qui les expose eux aussi. Profitons-en pour les saluer et saluer leur travail, essentiel à la tenue d’évènements comme les Grands Prix de F1 mais aussi pour des épreuves plus modestes. Vous pouvez d’ailleurs lire <a href="/f1/actualite/10825-dans-la-peau-dun-commissaire-de-piste.html">l’interview</a>qu’avait accordé l’un de ces passionnés à Motors Inside au mois de juillet.

Les protagonistes entrent dans les dix dernières minutes : Hamilton mène devant Vettel, Webber, Alonso, Schumacher, Massa, Button, Rosberg, Sutil et Di Resta. A l’arrière, c’est serré : chez Virgin, D’Ambrosio a repris l’avantage sur Glock de vingt millièmes ;chez HRT, Liuzzi s’est rapproché de Ricciardo à un dixième ;chez Team Lotus, Trulli devance Kovalainen de quarante millièmes. C’est fini dans cette séance, et c’est Lewis Hamilton qui la remporte, devant Vettel et Webber.


<b>Classement des Essais Libres 2 du Grand Prix du Brésil /f1/actualite/10825-dans-la-peau-dun-commissaire-de-piste.html :</b>

<div class="table-responsive"><table class="table"><tr><td width="40"class="m1">N°</td><td width="120"class="m1">Pilote</td><td class="m1">Equipe</td><td width="90"class="m1">Temps</td><td width="70"class="m1">Ecart</td><td width="40"class="m1">Tours</td></tr><tr><td class="m3"><div><b>1</b></div></td><td class="m3">Hamilton</td><td class="m3">McLaren</td><td class="m3">1:13.392</td><td class="m3"></td><td class="m3"><div>35</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>2</b></div></td><td class="m3">Vettel</td><td class="m3">Red Bull</td><td class="m3">1:13.559</td><td class="m3">+0.167</td><td class="m3"><div>41</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>3</b></div></td><td class="m3">Webber</td><td class="m3">Red Bull</td><td class="m3">1:13.587</td><td class="m3">+0.195</td><td class="m3"><div>41</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>4</b></div></td><td class="m3">Alonso</td><td class="m3">Ferrari</td><td class="m3">1:13.598</td><td class="m3">+0.206</td><td class="m3"><div>35</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>5</b></div></td><td class="m3">Schumacher</td><td class="m3">Mercedes GP</td><td class="m3">1:13.723</td><td class="m3">+0.331</td><td class="m3"><div>38</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>6</b></div></td><td class="m3">Massa</td><td class="m3">Ferrari</td><td class="m3">1:13.750</td><td class="m3">+0.358</td><td class="m3"><div>39</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>7</b></div></td><td class="m3">Button</td><td class="m3">McLaren</td><td class="m3">1:13.787</td><td class="m3">+0.395</td><td class="m3"><div>36</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>8</b></div></td><td class="m3">Rosberg</td><td class="m3">Mercedes GP</td><td class="m3">1:13.872</td><td class="m3">+0.480</td><td class="m3"><div>42</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>9</b></div></td><td class="m3">Sutil</td><td class="m3">Force India</td><td class="m3">1:14.144</td><td class="m3">+0.752</td><td class="m3"><div>41</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>10</b></div></td><td class="m3">di Resta</td><td class="m3">Force India</td><td class="m3">1:14.807</td><td class="m3">+1.415</td><td class="m3"><div>48</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>11</b></div></td><td class="m3">Petrov</td><td class="m3">Lotus Renault GP</td><td class="m3">1:14.856</td><td class="m3">+1.464</td><td class="m3"><div>38</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>12</b></div></td><td class="m3">Senna</td><td class="m3">Lotus Renault GP</td><td class="m3">1:14.931</td><td class="m3">+1.539</td><td class="m3"><div>37</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>13</b></div></td><td class="m3">Perez</td><td class="m3">Sauber</td><td class="m3">1:14.970</td><td class="m3">+1.578</td><td class="m3"><div>32</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>14</b></div></td><td class="m3">Kobayashi</td><td class="m3">Sauber</td><td class="m3">1:15.019</td><td class="m3">+1.627</td><td class="m3"><div>45</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>15</b></div></td><td class="m3">Buemi</td><td class="m3">Toro Rosso</td><td class="m3">1:15.264</td><td class="m3">+1.872</td><td class="m3"><div>44</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>16</b></div></td><td class="m3">Alguersuari</td><td class="m3">Toro Rosso</td><td class="m3">1:15.388</td><td class="m3">+1.996</td><td class="m3"><div>41</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>17</b></div></td><td class="m3">Maldonado</td><td class="m3">Williams</td><td class="m3">1:15.679</td><td class="m3">+2.287</td><td class="m3"><div>43</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>18</b></div></td><td class="m3">Barrichello</td><td class="m3">Williams</td><td class="m3">1:15.903</td><td class="m3">+2.511</td><td class="m3"><div>40</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>19</b></div></td><td class="m3">Trulli</td><td class="m3">Team Lotus</td><td class="m3">1:16.298</td><td class="m3">+2.906</td><td class="m3"><div>36</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>20</b></div></td><td class="m3">Kovalainen</td><td class="m3">Team Lotus</td><td class="m3">1:16.338</td><td class="m3">+2.946</td><td class="m3"><div>48</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>21</b></div></td><td class="m3">D'Ambrosio</td><td class="m3">Marussia Virgin</td><td class="m3">1:18.031</td><td class="m3">+4.639</td><td class="m3"><div>39</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>22</b></div></td><td class="m3">Glock</td><td class="m3">Marussia Virgin</td><td class="m3">1:18.051</td><td class="m3">+4.659</td><td class="m3"><div>45</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>23</b></div></td><td class="m3">Ricciardo</td><td class="m3">Hispania Racing Team</td><td class="m3">1:18.357</td><td class="m3">+4.965</td><td class="m3"><div>42</div></td></tr><tr><td class="m3"><div><b>24</b></div></td><td class="m3">Liuzzi</td><td class="m3">Hispania Racing Team</td><td class="m3">1:18.476</td><td class="m3">+5.084</td><td class="m3"><div>42</div></td></tr></table></div>

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

157 photos dans l'album

Grand Prix du Brésil - Les photos du vendredi. Toutes les photos

300_1023851767-11221425112011-1024.jpg300_1023851767-13211425112011-1024.jpg300_1023851767-25231425112011-1024.jpg300_1023851767-30241425112011-1024.jpg300_1023851767-53241425112011-1024.jpg300_1023851767-56171425112011-1024.jpg300_1023851767-57231425112011-1024.jpgComplément
Fond circuit
Drapeau BrésilGP Brésil
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 25 nov.
Samedi 26 nov.
17h - 18h
Dimanche 27 nov.
17h - 18h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Essais Libres

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut