F1 - HRT ne coopérera pas avec Team Lotus

F1 - HRT ne coopérera pas avec Team Lotus

HRT a tenu à démentir les rumeurs en Suisse par rapport à une éventuelle coopération avec Team Lotus, dans le cadre du développement de sa monoplace 2012. Elle compte mener sa propre voiture, malgré les nouvelles contraintes réglementaires.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sutton
© Sutton
Les informations avancées par l'hebdomadaire suisse Sport Week ne révèlent donc être niées par un communiqué officiel de l'écurie espagnole. Elles reposaient sur le fait que Cosworth n'avait pas communiqué de motoriste pour la première liste diffusée par la FIA.

Une collaboration avec Team Lotus (qui deviendra Caterham l'an prochain) aurait donc pu être l'occasion de réaliser un changement de fournisseurs moteurs, en abandonnant le moteur Cosworth pour celui de Renault. Le bloc français sera également utilisé par Williams à partir de l'an prochain. Or l'écurie de Grove a noué un partenariat avec la formation ibérique par rapport aux boites de vitesse et transmissions. Cette hypothèse aurait été conforté par le fait que Tony Fernandes et Mike Gascoyne auraient pris le contrôle de l'ancienne usine de Toyota F1, à Cologne.

Néanmoins, ces hypothèses se heurtent à quelques contraintes non seulement reglémentaires mais également pratiques. Ainsi si Toyota a bel et bien quitté la F1 à l'issue de la saison 2009, le premier constructeur mondial n'a pas abandonné ses ambitions dans les sports automobiles. C'est ainsi qu'il s'est réengagé dans un programme au Mans, qui se concrétisera dès l'édition 2012 des 24 heures. Pour ce faire, elle utilise donc les infrastructures de Toyota Motorsport GmbH, à savoir celles de l'ancienne écurie de F1. Il est donc peu probable qu'elles aient été cédées à d'autres parties prenantes...

De plus, la réglementation de la FIA interdit désormais les châssis-clients : chaque écurie se doit de développer sa propre monoplace et ne peut l'acquérir auprès d'autres écuries. C'est ce qui a poussé Toro Rosso a réalisé un important recrutement technique afin de survivre à sa séparation avec Red Bull Racing. C'est donc ce que l'écurie de Colin Kolles a tenu à préciser : "Après les récentes informations qui sont apparues dernièrement dans les médias, HRT F1 Team est dans l'obligation de démentir que Caterham Technology et Innovation, une filiale de Caterham F1, seront responsables du dessin et de la fabrication de la monocoque de la F112. Contrairement à ce qui a été publié, le développement de la voiture avec laquelle HRT F1 Team va disputer le champion du monde de Formule 1 de l'an prochain est conduit dans le bureau technique de l'équipe à Munich, par une équipe de designers sous la supervision technique de Jacky Eeckelaert et le chef aérodynamicien Stephan Chosse."

Après deux saisons terminées à la onzième place du championnat, HRT souhaite également accélerer son développement. Pour ce faire, participer pour la première fois aux essais hivernaux permettrait d'avoir une monoplace ayant bénéficié d'un minimum de roulage avant le début de la saison officielle. C'est l'objectif que se sont fixés les hommes de l'équipe, même si les nouvelles contraintes reglémentaires pourraient empêcher sa réalisation : "Malgré des délais très serrés et un changement de règles pour 2012 qui impose que les crash tests et les procédures d'homologation du châssis soient complétés avant qu'une voiture ne participe aux essais, l'équipe espère que la nouvelle voiture sera prête pour les essais de présaison en février."

Reste maintenant à officialiser la poursuite de la relation avec Cosworth ainsi que la nomination du coéquipier de Pedro de la Rosa...

Avec la participation de RacingBusiness.fr
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon