F1 - Chine - Course : Impérial, Rosberg succède à Fangio

F1 - Chine - Course : Impérial, Rosberg succède à Fangio

Juan-Manuel Fangio se trouve enfin un successeur en la personne de Nico Rosberg qui empoche ainsi sa première victoire en Grand Prix. L’Allemand devance les deux pilotes McLaren et les deux Red Bull. Sixième, Grosjean marque ses premiers points en Formule Un alors que son coéquipier sombre en 14ème place, les pneus à l’agonie. Dans la radio, Rosberg exulte alors que les deux pilotes McLaren pointent désormais aux avant-postes du classement général du championnat.      27 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes AMG
© Mercedes AMG
C’est par une température de 22°C et sous un ciel clair que les pilotes s’alignent sur la grille de départ après le tour de chauffe, Nico Rosberg plaçant sa W03 sur la pole position, à côté de son coéquipier, Michael Schumacher. Seul Jean-Eric Vergne manque sur la grille, le français s’élançant des stands.

A l’extinction des feux, les pilotes Mercedes prennent l’envol idéal alors que Button s’empare de la troisième place devant Kimi Raïkkonen et Lewis Hamilton. Kamui Kobayashi se retrouve sous la menace de Perez et de Webber qui dépasse Fernando Alonso. A l’aspiration, le pilote Ferrari reprend son bien dans la longue ligne droite alors que Sebastian Vettel, au terme du premier tour, ne pointe qu’au quatorzième temps. Au départ, Bruno Senna arrache un bout de carbone sur son aileron avant en échouant sa Williams dans l’arrière de la F2012 de Felipe Massa.

En tête, les pilotes Mercedes se sont mis à l’abri du DRS en se ménageant une avance suffisante, Nico Rosberg alignant les meilleurs tours. Derrière, Sebastian Vettel se plaint de sa vitesse de pointe qui l’empêche de dépasser la Force India de Paul Di Resta, en 13ème position.

Au 7ème tour, Mark Webber anticipe son premier arrêt pour chausser les pneus durs et, bien que ressortant en 20ème position, s’arroge le meilleur tour en course. Au 10ème tour, Kobayashi, Vettel et Hulkenberg imitent l’Australien. Kimi Räikkönen passe à son tour aux stands, alors qu’Hamilton, qui a préféré chausser les pneus tendres, en profite pour repasser devant le Finlandais alors qu’à la sortie des stands, Mark Webber s’intercale entre les deux pilotes. Le pilote Lotus entreprend immédiatement une manœuvre sur son homologue de chez Red Bull qui ne lâche cependant rien.

Au 13ème tour, Michael Schumacher et Fernando Alonso rentrent aux stands, en pneus durs. L’Allemand ressort derrière la McLaren de Lewis Hamilton et l’Espagnol derrière la Lotus de Räikkönen. Mais Michael Schumacher n’ira pas plus loin, l’Allemand étant contraint à l’abandon juste après son arrêt, en raison d'une roue desserrée. Pendant ce temps, Nico Rosberg s’engage dans la ligne des stands pour chausser les pneus médiums, ressortant en troisième position derrière Sergio Perez et Felipe Massa qui se maintiennent en piste.

Face aux temps au tour réalisés par Nico Rosberg, Sergio Perez passe par les puits pour monter les pneus médiums, abandonnant la tête de course à Felipe Massa. Le Mexicain ressort en 10ème position, derrière Romain Grosjean et Sebastian Vettel. En piste, Nico Rosberg reprend la tête de course en dépassant Massa alors que les pilotes en pneus médiums réalisent des temps similaires que ceux des pilotes McLaren, chaussées de pneus tendres.

Au 19ème tour, Felipe Massa s’arrête aux stands pour passer à son tour les pneus médiums, seuls les pilotes Marussia n’ayant pas changé de gommes pour le moment. Leader, Nico Rosberg devance Jeanson Button, Lewis Hamilton, Mark Webber, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso, Kamui Kobayashi, Romain Grosjean, Sebastian Vettel et Sergio Perez qui a commis une petite erreur dont a profité le pilote Red Bull.

Au 22ème tour, Mark Webber s’arrête pour chausser un nouveau train de pneus durs, imité au tour suivant par Lewis Hamilton. L’Anglais ressort derrière Felipe Massa sur lequel il bute, malgré le DRS. Le pilote McLaren se retrouve donc sous la menace de Mark Webber, les deux hommes perdant du temps sur les leaders de la course. Au 26ème tour, Hamilton prend enfin l’avantage sur la Ferrari avant que le pauliste ne cède au même endroit, au tour suivant, aux assauts de Webber.

Après s’être élancé des stands, Jean-Eric Vergne occupe la 15ème place et devance son coéquipier.

Troisième, après les arrêts des pilotes McLaren, Fernando Alonso rentre pour chausser les pneus tendres au 28ème tour. Romain Grosjean se retrouve ainsi provisoirement sur le podium, profitant même de l’arrêt de Kimi Räikkönen [médiums] pour pointer à la deuxième place : le Finlandais ressort en 13ème position… derrière Fernando Alonso.

Au 30ème tour, Jenson Button remonte sur le podium et pointe à 18 secondes de Nico Rosberg qui doit encore changer de pneus. Aux portes du Top 10, on demande à Felipe Massa de faciliter la tâche de Fernando Alonso, les deux pilotes Ferrari étant sur des stratégies différentes.

Tandis que Romain Grosjean passe par les stands, retombant en 12ème position, Nico Rosberg insiste sur son deuxième relais, sans doute dans l’optique d’une stratégie à deux arrêts. Au 33ème tour, l’Allemand devance Button, Perez [en stratégie décalée lui aussi], Hamilton, Webber, Alonso, Massa, Räikkönen, Kobayashi et Maldonado. Onzième Sebastian Vettel s’empare du meilleur tour en course.

Las de perdre du temps dans les échappements de la McLaren d’Hamilton et de la Sauber de Perez, Mark Webber anticipe une nouvelle fois son arrêt pour chausser un nouveau train de pneus médiums. Au même moment, Nico Rosberg ressort des stands après avoir effectué son deuxième – et dernier ? – arrêt : il occupe la deuxième place, à 9 secondes du nouveau leader, Button, et devance Hamilton, Perez et Alonso. Mais le Mexicain effectue à son tour son deuxième arrêt et ressort en 13ème place.

En tête de course, Jenson Button s’enquiert de la situation par rapport à Nico Rosberg. L’ingénieur piste du Britannique le rassure en disant que l’Allemand lui concède 7 dixièmes, mais c’est ce dernier qui est 7 dixièmes plus rapide en réalité.

Au 39ème tour, Lewis Hamilton et Fernando Alonso s’arrêtent de concert pour chausser les pneus médiums. Au tour suivant, Jenson Button rentre à son tour aux stands, mais l’arrêt s’éternise à cause d’un problème sur le pneu arrière gauche. Le Britannique ressort en sixième place, derrière Räikkönen, Vettel et Grosjean, à 20 secondes de la Mercedes rescapée.

Nico Rosberg profite d’ailleurs de l’assistance de Felipe Massa qui, deuxième, ne s’est toujours pas arrêté pour changer de pneus. Mais au 42ème tour, le Brésilien s’arrête enfin. Nico Rosberg [2 arrêts] devance Räikkönen [2], Vettel [2], Button [3], Grosjean [2], Webber [3], Senna [2], Hamilton [3], Maldonado [2] et Alonso [3]. L’Espagnol part d’ailleurs à la faute en voulant passer la Williams du Vénézuélien, sa monoplace se dérobant en roulant sur les marbles déposés par les pneus Pirelli. La Ferrari revient en piste de façon cavalière, manquant de percuter la Sauber de Perez qui s’empare ainsi de la 10ème place.

Au 45ème tour, Romain Grosjean se fait piéger de la même manière que le pilote Ferrari en voulant résister aux assauts de Webber. Le Français retombe à la 8ème place, juste devant Pastor Maldonado. Les deux pilotes, qui se retrouvent après leur escarmouche du Grand Prix d’Australie, ne se font pas d’amabilités, leurs roues se touchant avant que le pilote Lotus ne prenne l’avantage en ligne droite et le conserve à la sortie de l’épingle.

En tête, Nico Rosberg dispose de 25 secondes d’avance et reçoit la consigne de ménager sa monture. Derrière, moins de 7 secondes séparent Kimi Räikkönen, 2ème, de Fernando Alonso, 10ème. Les esprits s’échauffent d’ailleurs, Hamilton tentant de prendre le dessus sur Webber dans le premier virage alors que Vettel prend l’avantage sur la Lotus de Räikkönen. Le Finlandais est à l’agonie avec ses pneus et perd position sur position, Grosjean s’offrant même le luxe de dépasser le champion du monde 2007. Dans sa lutte avec Lewis Hamilton, et gêné par la Lotus en détresse, Mark Webber commet une petite erreur dont profite le Britannique.

Dans la ligne droite DRS, les pilotes Sauber ne se font pas de cadeaux au nez et à la barbe de Kimi Räikkönen, qui est alors retombé au 12ème rang.

En tête de course, Nico Rosberg se dirige vers sa première victoire. Derrière, la bataille pour la deuxième place continue de faire rage, Button montant sur la deuxième marche du podium aux dépens de Vettel. L’Allemand, sur une stratégie à deux arrêts, se trouve alors sous la menace de Lewis Hamilton. L’Anglais bloque cependant ses roues au freinage et cède un peu de terrain au pilote Red Bull. Mais le champion du monde 2008 ne tarde pas à se montrer à nouveau menaçant. Au 55ème tour, le Britannique prend l’avantage sur l’Allemand qui ne rend pas les armes pour autant alors que Fernando Alonso est à la lutte avec Pastor Maldonado et Sergio Perez, les trois pilotes abordant la ligne droite des stands de front. Dans l’avant-dernier tour, Webber arrache la 4ème place à un Vettel de plus en plus en difficulté avec ses gommes.

Sous le drapeau à damiers, Juan-Manuel Fangio se trouve enfin un successeur en la personne de Nico Rosberg qui empoche ainsi sa première victoire en Grand Prix. L’Allemand devance les deux pilotes McLaren et les deux Red Bull. Sixième, Grosjean marque ses premiers points en Formule Un alors que son coéquipier sombre en 14ème place, les pneus à l’agonie. Dans la radio, Rosberg exulte alors que les deux pilotes McLaren pointent désormais aux avant-postes du classement général du championnat.


Résultats du Grand Prix de Chine 2012 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
RosbergMercedes AMG1h36:26.929
56
2
ButtonMcLaren+20.6
56
3
HamiltonMcLaren+26.1
56
4
WebberRed Bull+27.9
56
5
VettelRed Bull+30.4
56
6
GrosjeanLotus F1 Team+31.4
56
7
SennaWilliams+34.5
56
8
MaldonadoWilliams+35.6
56
9
AlonsoFerrari+37.2
56
10
KobayashiSauber+38.7
56
11
PerezSauber+41.0
56
12
di RestaForce India+42.2
56
13
MassaFerrari+42.7
56
14
RaikkonenLotus F1 Team+50.5
56
15
HulkenbergForce India+51.2
56
16
VergneToro Rosso+51.7
56
17
RicciardoToro Rosso+63.1
56
18
PetrovCaterham F1+1 tour
55
19
GlockMarussia Virgin+1 tour
55
20
PicMarussia Virgin+1 tour
55
21
De la RosaHRT+1 tour
55
22
KarthikeyanHRT+2 tours
54
23
KovalainenCaterham F1+3 tours
53
24
SchumacherMercedes AMGÉcrou de roue
12


     27 réactions

    ren_or, 15 Apr. 2012, 11:23

    Pourquoi une référence à Fangio ?


    Fab007, 15 Apr. 2012, 11:29

    Dernier pilote à l'avoir emporté au volant d'une Mercedes, en 1955.


    Stefcore, 15 Apr. 2012, 11:47

    Une très très belle couse . Un peu déçus pour Raîkkonen , mais très heureux pour Rosberg et pour l'équipe Mercedes qui ont gérer parfaitement la stratégie de course . Je ne croyais pas à la possibilité pour Mercedes de remporté ce GP au vus de la dégradation prématuré des trains de pneus dont elles étaient coutumières sur ces premiers GP . Mais chapeaux à leurs ingénieurs qui ont réussi à corriger ce problème . Un début de saison plein de rebondissement , j'espère que cela durera et que l'on aura droit à une telle bagarre sur de nombreux GP cette saison .


    Gusgus, 15 Apr. 2012, 12:01

    Quel pied quand, au 41ème tour, le peloton se tenait sur toute la ligne droite, de la P2 à la P12 ! Il va falloir prendre du recul pour assimiler et analyser tout ça. @Stefcore : la température de la piste assez basse et un setup avec plus d'appui ont aussi joué en faveur de la bonne tenue des pneus pour Mercedes.


    Gusgus, 15 Apr. 2012, 12:24

    Ah oui, pour ceux qui ont suivi le GP sur TF1, qui se demandent ce qui s'est passé avec Webber pendant la pub, et qui n'ont pas regardé le générique de fin jusqu'au bout, où l'image a enfin été diffusée, alors que pendant la pub, RMC a oublié qu'ils faisaient de la radio et n'ont pas décrit ce qui s'était passé, disons qu'en mélangeant un vibreur et un peu de Red Bull, vous obtenez : http://img81.xooimage.com/files/7/1/9/579197_3713193062...517183_n-338d655.jpg


    Chopper, 15 Apr. 2012, 12:52

    Mais quel GP ! superbe bagarre avec des pelotons très très compactes, très belle victoire de Rosberg. Et la bagarre entre Hamilton et Vettel...tellement de suspens que si ça continuait j'aurais fait une attaque cardiaque! si seulement la saison entiere pouvait se dérouler de cette manière...


    Tapian, 15 Apr. 2012, 12:57

    Oue Webber s'en sort très bien , en tout cas encore une fois la pub gache tout sur TF1. Ils auraient au moins pu nous montrer les images pendant le GP, on a rien vu sauf au générique. En tout cas moi a chaque grand prix je met TF1 et la course en streaming sur le net, et je fais bien car c'est récurrent ce genre de situation


    Depy, 15 Apr. 2012, 13:08

    Pour les soucis de diffusion, il faut savoir aller d'une chaine à l'autre. Moi par exemple, je fais TF1 -> La Une -> BBC. Et sur la BBC, je n'ai jamais vu une seule pub ;) Belle course, le brin de chance qui fallait à Rosberg, bravo à lui et Mercedes, ça fait plaisir. Et que de belles bagarres :)


    Tapian, 15 Apr. 2012, 13:39

    Oui ou regarder en streaming , mais faut avouer que sur TF1 ça commence à etre agaçant ce genre de situation. Etre amené a regardé un flux ou une chaine étrangère pour etre certain de ne rien louper d'important, c'est pas normal. Si encore c'était une fois ou deux dans la saison, mais la c'est récurent. Le pire c'est qu'après la pub ils ne montrent même pas les images, c'est une réalisation de merde voila tout.


    Falcon, 15 Apr. 2012, 13:56

    Magnifique GP et un grand bravo a tous ces pilotes et surtout Nico un GP parfais pour lui. En ce qui concerne, TF1 je les aurrais bouffé avec leurs pub, cela devrais êtres interdis aussi souvent, ils devraient faire comme au foot une pud par GP et max 1mn, ont rate trop de chose .......vraiment frustrant surtout sur la fin de ce GP ça m'énerve ....prochain coup j'essaye la BBC...


    Gusgus, 15 Apr. 2012, 14:14

    Comment voulez-vous ne rien louper avec l'obligation de mettre 3 pages de pub de 3 minutes pour avoir un programme rentable vus les droits que fait payer la FOM, alors qu'un GP dure 90 minutes avec 24 voitures ? Où que soient les pages de pub, vous louperez quelque chose. Regardez au Royaume-Uni, en 2006 à Suzuka, iTV a lancé une page de pub au moment où le moteur de Schumacher commençait à fumer. C'est la faute à pas de chance que ça tombe sur un évènement important ! Diffuser les GP sans pouvoir faire de pub, ça s'est montré rapidement pas rentable pour la BBC, qui ne peut plus diffuser que 10 GP en direct. Expliquez-moi comment nous, en France, nous pourrions diffuser un GP sur une chaîne "gratuite" avec un minimum de pubs tout en assurant la rentabilité de la case, alors qu'on n'y arrive pas outre-Manche malgré une base de téléspectateurs beaucoup plus large...


    arkansis, 15 Apr. 2012, 14:25

    Enfin la première victoire indispensable de Mercedes et de Rosberg ! En ce qui concerne les soucis de dégradation de pneus, je ne dis pas encore victoire car la température de piste n'était pas élevée. ça laisse une semaine de plus au ingénieur pour travailler dans ce sens, mais j'espère que le problème sera corrigé avec des températures plus élevées. Sinon quelle course, de bien belles batailles du début jusqu'à la fin ! Décidément, le bannissement du diffuseur soufflé a bien profité aux équipes moyennes comme Sauber qui peuvent s'inviter désormais à réaliser des coups d'exploits. C'est formidable !


    Buchor, 15 Apr. 2012, 14:32

    Quel plaisir de voir Rosberg gagner ENFIN son premier grand-prix !!! Ce n'est que mérité pour ce pilote qui a le talent mais n'avait jusque là pas la voiture pour. Il faut tout de même relativiser car les conditions étaient idéale pour la flèche d'argent pour qu'elle ne détériore pas trop rapidement ses pneux. Dans ces conditions, il est dommage de n'avoir pas pu voir ce qu'aurait fait Schumi sans la boulette lors de son arrêt au stand. Pour le reste, un peloton resserré avec des pilotes qui en veulent, des dépassement et une tention prolongée ont fait de ce GP une course devant laquelle on ne s'endort pas.


    Neo33, 15 Apr. 2012, 14:35

    Salut a tous, La "pause sur le direct" est une solution que devrait envisager TF1. Au départ de la pub : pause sur le direct! A la fin de la pub, on reprend le direct... Ainsi on ne perdrait rien et la chaine aurait ses pub. Qu'en pensez-vous?


    Yann, 15 Apr. 2012, 14:44

    J'aimerais quand même noter que Massa ne finit qu'à 5.5 secondes d'Alonso. Bon, c'est sûr avec les écarts de la course du jour, ça laisse de la place à quelques voitures entre eux.


    Gusgus, 15 Apr. 2012, 14:53

    @Neo33 : le contrat avec la FOM interdit de revenir de pub directement sur un enregistrement fait par la chaîne de quoiqu'il se soit passé pendant la pub. Et je pense qu'il doit aussi inclure l'obligation pour la chaîne de diffuser les images fournies par la FOM tellles quelles et sans délai.


    Dino, 15 Apr. 2012, 15:02

    @Yann Oui, enfin Massa était sur une stratégie à deux arrêts contrairement à Alonso et on a vu que c'était une stratégie payante.


    Mike, 15 Apr. 2012, 15:22

    Ferrari quelle catastrophe la F2012... Alonso ferait mieux d'aller voir ailleur... Un ferrariste tres deçu! Il y a 1 minute


    Dino, 15 Apr. 2012, 15:38

    @Mike Un vrai Ferrariste ne dit pas "Alonso ferait mieux d'aller voir ailleurs" [ce sont les fans d'Alonso qui disent ça] mais "Heureusement qu'Alonso est là !" :)


    Steve, 15 Apr. 2012, 15:41

    Bravo Nico Rosberg ! Enfin une victoire... Je lui en souhaite plein d'autres ! 8)


    Neo33, 15 Apr. 2012, 17:43

    @gusgus, dans ces cas là, OK pour la retransmissions en direct, mais ils ont fait une rediffusion à 8h30... Cela dit, ça ne règlerait pas le problème pour les grands prix européens. Pour le reste, je suis également fan Ferrari, je suis actuellement déçu, mais je prend mon mal en patience... J'ai confiance dans le cheval cabré!


    pignon, 15 Apr. 2012, 18:07

    je vous parle d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître.... quand le service public avec seulement 1 et après 2 chaînes diffusait les GP ...mais c'était le temps ou bernie le pirate et ses potes ne faisait pas la pluie et le beau temps en sport auto....ou l'objectif était sportif et non totalement financier...ou l'on pouvait reconnaîte le pilotes car le n° était " visible"....il est donc possible de se apsser des pubs que nous payons par ailleurs dans les produits que nous achetons... Ps mention spéciale encore une fois pour les commentaires sur TF1...je regrette d'avoir séché les cours d'anglais quand j'étais au lycée, pour aller sur la BBc ou autre ....mea culpa !!!


    Gusgus, 15 Apr. 2012, 18:59

    @Neo33 : je ne sais pas dans quel fuseau horaire vous êtes, mais en France métropolitaine, TF1 a montré la course une seule fois à partir de 8h45, en direct. La course n'est rediffusée que sur Eurosport. D'ailleurs, le gamin qu'ils ont mis à la présentation de F1 à la Une, Yann Hovine, a eu le privilège de le faire depuis le plateau des sacro-saints journaux télévisés de la chaîne. La classe ! @pignon : le fameux c'était mieux avant... On devrait pas mettre de moteurs dans les voitures, c'est trop moderne !


    Tapian, 16 Apr. 2012, 0:01

    @Gusgus Bien sur que c'est impossible de ne rien louper, mais au moins qu'on nous montre les images après la pub. Webber a juste failli s'envoler comme les merco au 24h du MAN en 99. En tout cas bravo à Rosberg pour cette victoire, à Grosjean pour sa course. Juste un petit regret pour Raikko.


    Dino, 16 Apr. 2012, 0:37

    @Tapian Le problème c'est que TF1 ne peut pas rediffuser l'image puisque Bernie Ecclestone s'est battu pour que ce soit un réalisateur de la FOM qui réalise les courses. Aujourd'hui, les diffuseurs n'ont plus du tout la main sur la réalisation et donc ne peuvent pas passer de replay et la FOM ne passe pas les replays en fonction des pubs de chacun des diffuseurs.


    Gusgus, 16 Apr. 2012, 0:40

    Jusqu'au jour où il va se passer quelque chose d'important pendant que TF1 montre les ralentis ! C'est sans fin ! Et puis, il en aurait fallu beaucoup plus pour que Webber fasse un looping. Au final, c'est une image relativement impressionnante, mais qui n'a eu aucune conséquence sur la suite de la course. Surtout, on en rate beaucoup plus à cause d'un réalisateur à la ramasse que par l'incursion des pages de pub.


    Gabriel, 16 Apr. 2012, 9:00

    Grojean a enfin fini une course, et pas mal placé et il a mieux géré ses pneus que les autres.


Sur Course

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up