Chine - Course : Synthèse des stratégies

F1. Motorsinside.com vous propose de découvrir, sous forme graphique, les stratégies employées par chacun pendant le Grand Prix de Chine 2012.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Pirelli /

Nico Rosberg a finalisé un week-end parfait pour Mercedes en exploitant à la perfection les pneus P Zero Blancs medium et les P Zero Jaunes tendres avec sa « Flèche d’Argent ». Après avoir signé une pole position avec une demi-seconde d’avance, Rosberg s’est emparé de sa première victoire en F1 et du premier succès de Mercedes depuis le Grand Prix d’Italie 1955, grâce à une stratégie à deux arrêts. Le rythme de Rosberg en début de course fut suffisant pour s’assurer un premier arrêt ne lui faisant pas perdre le commandement, avant de contrôler son avantage en finissant la course chaussé des pneus medium.

Motors Inside sans pub ?

Le choix des pneus et la stratégie aux stands offrit un beau duel en fin de course avec la McLaren de Jenson Button, dotée d’un train neuf de P Zero Blanc medium et chassant le leader, monté sur un même train de medium plus anciens. Bien que Button se soit arrêté à trois reprises et ait perdu du temps lors de son dernier arrêt, sa charge sur le dernier relai de Shanghai fut impressionnante, comme celle de nombreux autres pilotes en fin de parcours. A quatre tours de l’arrivée, Button parvenait ainsi à passer la Red Bull de Sebastian Vettel pour s’attribuer la seconde place.

Vettel a fait le choix d’une stratégie à deux arrêts, mais fut contraint de se défendre face à la McLaren de Lewis Hamilton, qui récolte la troisième marche du podium dans l’avant-dernier tour en dépit du fait d’avoir réalisé un arrêt de plus que le Champion du Monde en titre. Hamilton occupe désormais la tête du championnat du monde, notamment grâce à la stratégie différente adoptée par McLaren par rapport à la majorité de la concurrence. L’Anglais fut l’un des rares pilotes à demeurer en tendres durant son second relais, tandis que la majorité des pilotes chaussaient les composés les plus durs lors de leur premier arrêt.

Une grande variété de stratégies a été observée dans la pitlane, de nombreuses équipes poussant les performances à la limite. Le pilote Lotus Kimi Räikkönen a réalisé un relai final de 28 tours avec les pneus P Zero Blancs medium, lui permettant d’occuper provisoirement la seconde position avant que les pneus ne perdent de leur efficacité et de rétrograder. La lutte fut serrée également entre la Ferrari de Fernando Alonso et la Sauber de Kamui Kobayashi, terminant respectivement 9ème et 10ème, et établissant un temps au tour identique en fin de parcours en dépit de stratégies complètement différentes.

L’autre Sauber de Sergio Perez, dont la stratégie pneumatique fut d’une grande aide pour lutter pour la victoire en Malaisie, réalisa le plus long relai en pneus tendres en début de course, avant de chausser les gommes les plus dures au seizième passage. Le plus long premier relai global dura 18 tours et est à mettre au compte de la Ferrari de Felipe Massa, qui fut l’un des quatre pilotes (avec les Toro Rosso et la Williams de Bruno Senna) à débuter la course en medium.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport :
« Sincères félicitations à Nico Rosberg et Mercedes pour cette victoire vraiment méritée, et la démonstration d’une compréhension parfaite de l’exploitation optimale des deux composés par des conditions exigeantes, et pour maintenir les gommes dans leur fenêtre d’exploitation optimale. Comme prévu, nous avons vu un important niveau de dégradation en Chine, le pneu avant-gauche subissant en particulier beaucoup de forces. Cela offrit l’opportunité aux équipes d’essayer une grande diversité de stratégies, ayant eu pour résultat une course roues contre roues et spectaculaire, tout en étant propre et surpassant le Grand Prix de Chine de l’an dernier. Je souhaite également féliciter notre ex-pilote d’essais Romain Grosjean, qui obtient son meilleur résultat en carrière avec sa sixième place pour Lotus ».

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]

Synthèse des Arrêts aux stands lors du Grand Prix de Chine 2012 :

PilotesEcuriesArrêtsPlus rapideMoyenTotal
1Fernando AlonsoFerrari320.02420.1521:00.456
2Felipe MassaFerrari220.05120.15140.301
3Lewis HamiltonMcLaren320.17720.5901:01.771
4Mark WebberRed Bull320.37720.4411:01.322
5Paul di RestaForce India220.38720.69741.393
6Jenson ButtonMcLaren320.47422.5521:07.655
7Nico RosbergMercedes220.64520.87941.758
8Kamui KobayashiSauber321.01221.4531:04.358
9Nico HülkenbergForce India221.02726.71753.434
10Sebastian VettelRed Bull221.14621.29842.595
11Bruno SennaWilliams221.18421.25442.507
12Romain GrosjeanLotus221.18423.51047.019
13Pastor MaldonadoWilliams221.22921.39942.798
14Timo GlockMarussia221.32721.42142.842
15Kimi RäikkönenLotus221.43321.46442.927
16Michael SchumacherMercedes121.74621.74621.746
17Vitaly PetrovCaterham221.85121.92943.858
18Daniel RicciardoToro Rosso221.88422.10144.202
19Charles PicMarussia222.30622.94345.885
20Jean-Eric VergneToro Rosso322.53122.99669.989
21Sergio PérezSauber222.56522.78745.574
22Heïkki KovalainenCaterham422.60642.2162:48.863
23Narain KarthikeyanHRT223.15124.04448.088
24Pedro de la RosaHRT223.48823.56147.122

Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser la synthèse tour par tour de la FIA en cliquant ici.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut