F1 - Bahreïn - Course : Synthèse des stratégies

Motorsinside.com vous propose de découvrir, sous forme graphique, les stratégies employées par chacun pendant le Grand Prix du Bahreïn 2012.
Logo Mi mini
Rédigé par
© Force India /
Bénéficier de la meilleure stratégie pneumatique fut indispensable à Sebastian Vettel pour remporter sa première victoire de la saison sur le Grand Prix de Bahreïn. Le pilote Red Bull a choisi une stratégie à trois arrêts pour remporter le 22ème succès de sa carrière, en partant de la pole position. Au terme des quatre premières courses, ce sont autant de vainqueurs différents qui se sont imposés, et Vettel prend au terme de ce week-end la tête du championnat du monde des pilotes.

Le pilote allemand a pris le départ chaussé des pneus tendres P Zero Jaunes, avant de chausser les P Zero Blancs medium après 11 boucles, et de compléter ses derniers relais en P Zero tendre puis medium.

Bahreïn est l’un des circuits les plus exigeants de la saison en termes de dégradation pneumatique, en raison de la piste sale et de nombreux virages à basse et moyenne vitesse demandant beaucoup aux pneus en termes de traction.

Par conséquent, savoir utiliser correctement les pneus et composer avec la dégradation thermale fut vitale durant les 57 tours de la course, bien que le Grand Prix se soit tenu par des conditions relativement « fraîches » pour les lieux, avec un important vent et des températures de piste d’environ 32°C.

La majorité des pilotes a adopté une stratégie à trois arrêts, la Force India de Paul di Resta optant pour seulement deux arrêts. L’Ecossais réalisa un dernier relais en medium de 24 boucles pour terminer sixième, après être parti depuis la 10ème position sur la grille, et sans avoir complété de run en Q3 afin de préserver ses gommes. Di Resta se classe juste derrière la Mercedes de Nico Rosberg, qui a choisi de ne réaliser qu’un run en Q3 afin de préserver un train de tendres.

Le pilote Lotus et ex-Champion du Monde Kimi Räikkönen, parti 11ème et n’ayant pas eu accès à la Q3, a pu sauver plusieurs trains de pneus neufs pour la course, et utilisa cette spécificité à bon escient, représentant même une menace en medium pour le leadership de Sebastian Vettel, chaussé des tendres. Tous deux s’arrêtèrent dans le même tour pour leur dernier relai, et achevèrent la course en medium. Ayant amené le pneu en température, Vettel fut en mesure de se détacher du pilote Lotus, mais Räikkönen le rejoignit en fin de course après avoir soulagé ses enveloppes en début de relai.

Le pilote Mercedes Michael Schumacher a également utilisé une stratégie à trois arrêts afin de remonter dans le peloton, terminant dans les points après être parti depuis la 22ème position sur la grille, suite à une pénalité pour changement de boîte de vitesses, ce qui l’a encore plus distancé des autres.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport :
« Ce fut certainement un challenge technique durant cette course, sur un circuit sur lequel nous n’avions jamais couru auparavant. Néanmoins, nous avons choisi d’amener les composés tendres ainsi que les medium afin de fournir de nombreuses opportunités stratégiques. Bien que la dégradation ait été un facteur de la course, ce qui fut déjà évident avec les tactiques adoptées en qualifications, les pneus se sont extrêmement bien comportés face aux demandes placées sur eux. Lors de la fin de course, la priorité pour les pilotes a été de s’assurer que les pneus ne tombent pas du pic de la fenêtre de performance ;une tâche à laquelle ils s’accommodèrent fort bien. La proximité de la course cette année, avec une réduction des écarts de performances entre nos composés, se reflète par le fait que nous ayons vu quatre vainqueurs différents en quatre courses. Ce fut également un grand résultat pour Lotus, avec ses deux voitures sur le podium, et le premier de notre ex-pilote d’essais Romain Grosjean, qui était avec nous lorsque nous avions effectué des tests à Bahreïn en 2010. Son expérience lui fut clairement utile. Quant à Kimi, il semble plutôt avoir bien digéré la transition entre nos pneus de rallye et les P Zero de course ! »

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]



Synthèse des Arrêts aux stands lors du Grand Prix du Bahreïn 2012 :
PilotesEcuriesArrêtsPlus rapideMoyenTotal
1Mark WebberRed Bull321.70522.1971:06.590
2Sebastian VettelRed Bull321.80021.1781:06.534
3Nico RosbergMercedes321.88822.3401:07.019
4Felipe MassaFerrari321.93822.4861:07.458
5Michael SchumacherMercedes321.97922.0921:06.276
6Paul di RestaForce India222.06922.27644.552
7Fernando AlonsoFerrari322.09422.9171:08.750
8Jean-Eric VergneToro Rosso322.24122.7861:08.357
9Jenson ButtonMcLaren422.27022.9611:31.845
10Daniel RicciardoToro Rosso322.29523.5401:20.619
11Bruno SennaWilliams322.31022.8371:08.511
12Pastor MaldonadoWilliams222.33022.59945.198
13Kimi RäikkönenLotus322.36222.4571:07.371
14Nico HülkenbergForce India322.41322.4731:07.419
15Kamui KobayashiSauber322.75824.3411:13.022
16Romain GrosjeanLotus322.76322.9681:08.905
17Sergio PérezSauber322.92423.2531:09.760
18Timo GlockMarussia322.93325.3351:16.004
19Vitaly PetrovCaterham323.16723.3331:09.999
20Heïkki KovalainenCaterham423.17323.7961:35.182
21Pedro de la RosaHRT323.42024.0601:12.181
22Lewis HamiltonMcLaren323.69627.5531:22.659
23Charles PicMarussia124.02024.02024.020
24Narain KarthikeyanHRT424.31725.5491:41.834


Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser la synthèse tour par tour de la FIA en cliquant ici.

Dernières actus sur Bilan

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut