F1 - Monaco - Course : Webber sixième vainqueur de la saison

F1 - Monaco - Course : Webber sixième vainqueur de la saison

Mark Webber a remporté son deuxième Grand Prix de Monaco cet après-midi après être parti de la pole position. Le pilote Red Bull est le sixième vainqueur différent cette année en six courses disputées. Il devance Nico Rosberg et Fernando Alonso, qui prend la tête du championnat pilotes.      16 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GEPA
© GEPA
Les 24 pilotes se placent sur la grille de départ du Grand Prix de Monaco sous un beau ciel bleu. Mark Webber est en pole position aux côtés de Nico Rosberg. Derrière les deux hommes, on retrouve Lewis Hamilton, Romain Grosjean, Fernando Alonso et Michael Schumacher.

Au départ, Sebastian Vettel et Jenson Button, Paul di Resta, Vitaly Petrov et Pedro de la Rosa ont décidé de faire leur premier relais en pneumatiques Tendres alors que tous les autres ont choisi de chausser les Super-Tendres pour le début de course.

Les pilotes s'élancent et premier incident avant le premier virage avec un tête-à-queue pour Romain Grosjean qui n'a pas réussi à s'extirper correctement et s'est retrouvé entre la Ferrari d'Alonso et la Mercedes de Schumacher. En se décalant, le pilote Lotus a abîmé sa suspension arrière-gauche en touchant la roue avant-droite de la Mercedes. Pastor Maldonado a également été impliqué dans un incident en percutant la HRT de Pedro de la Rosa. Il immobilise sa Williams dans le deuxième secteur alors que le pilote espagnol rentre aux stands avec l'aileron arrière complètement arraché pour abandonner.

La direction de course décide de faire intervenir la voiture de sécurité pour évacuer la monoplace de Grosjean et les différents débris présents sur la piste suite aux différents accrochages. Elle rentre aux stands à la fin du troisième tour en même temps que l'activation. Mark Webber conserve la tête devant Rosberg, Hamilton, Alonso, Massa et Vettel.

En tête, Mark Webber enchaîne les meilleurs tours en course avec une piste dégagée devant lui. L'Australien creuse un léger écart sur la Mercedes de Nico Rosberg.

Septième tour de course et déjà un deuxième arrêt pour Kamui Kobayashi au volant de sa Sauber, le pilote japonais s'était déjà arrêté à l'issue du premier tour car il avait été pris dans l'incident du premier virage. Le japonais abandonne.

Les commissaires de piste ont décidé d'enquêter sur les pilotes qui ont coupé le premier virage mais finalement aucune décision n'a été prise à leur encontre.

Jean-Eric Vergne est à la lutte avec la Sauber de Sergio Pérez, le français coupe la chicane et conserve sa position mais le mexicain, beaucoup plus rapide, finit par passer en signant dans la foulée le meilleur tour en course, vite repris par le leader, Mark Webber.

Vitaly Petrov rentre aux stands au 16ème tour pour ce qui est déjà son deuxième arrêt. Le monoplace du pilote russe est poussée à l'intérieur du stand et c'est l'abandon pour le pilote Caterham à cause d'un problème électrique.

Vergne rentre aux stands au 18ème tour pour chausser les Tendres, c'est le premier à changer de pneumatiques. Le français repart en 19ème et dernière position car il y a déjà eu 5 abandons depuis le début de la course.

Pendant ce temps, en tête de course, alors que Fernando Alonso semblait moins rapide que Felipe Massa qui était derrière lui, le pilote espagnol semble produire son effort pour prendre un peu de champ sur son coéquipier et revenir sur la McLaren d'Hamilton. Le pilote Ferrari enchaîne les tours rapides pour revenir sur le britannique.

Derrière, c'est Kimi Raikkonen qui est sous la pression de Michael Schumacher, qui avait annoncé avant le début de course son envie de gagner le Grand Prix malgré sa 6ème place sur la grille.

Nico Rosberg est le premier des hommes de tête à rentrer aux stands pour changer de pneumatiques. Il passe des Super-Tendres aux Tendres au 26ème tour alors que son équipe lui demandait de rester en piste quelques minutes avant car la pluie pouvait arriver, il repart en 6ème position. Mark Webber ravitaille au 29ème tour imité par Hamilton, Raikkonen et Hulkenberg.

Fernando Alonso se retrouve en tête du Grand Prix et ravitaille dans le tour suivant, laissant Massa en tête devant Vettel qui était parti en Tendres au départ contrairement à ses rivaux. Le double champion du monde espagnol a réussi à passer Hamilton suite à son arrêt. Massa rentre aux stands au 31ème tour pour chausser les Tendres et il laisse ainsi Vettel en tête, la stratégie du pilote Red Bull semble bien fonctionner.

Michael Schumacher rentre aux stands au 35ème tour pour chausser les Tendres. Il repart en 10ème position juste devant Jean-Eric Vergne, qui grâce à une stratégie légèrement décalée a réussi à remonter.

Kimi Raikkonen tente de passer Sergio Pérez à la Rascasse mais ce dernier coupe devant la Lotus pour rentrer aux stands et le finlandais perd une position face à Nico Hulkenberg finalement. Le pilote Force India signe dans la foulée le meilleur temps en étant le premier en 1.18 en course.

La manoeuvre du pilote mexicain n'a pas échappé aux commissaires de piste qui ont décidé d'investiguer. Le pilote Sauber est sanctionné d'un drive-through.

Jenson Button rentre aux stands pour la première fois au 39ème tour pour chausser les Super-Tendres. Il repart derrière la Caterham d'Heikki Kovalainen qui est chaussée de pneumatiques Tendres. Daniel Ricciardo qui était 7ème passe par les stands pour la première fois au 41ème tour. Il passe des Super-Tendres aux Tendres. Il repart en 15ème position.

Sebastian Vettel, qui occupait la tête, passe par les stands au 46ème tour pour chausser des Super-Tendres. Il repart en 4ème position derrière Webber, Rosberg et Alonso mais devant Lewis Hamilton.

Sergio Pérez qui est loin, 17ème, après sa pénalité, enchaîne les tours rapides et il signe un 1.17.296, c'est le seul à avoir tourner en moins d'1.18 au tour.

Légèrement devant le pilote Sauber, Jenson Button ne s'en sort pas, le pilote McLaren est toujours coincé derrière la Caterham d'Heikki Kovalainen et il ne parvient pas à dépasser même s'il semble légèrement plus rapide.

Michael Schumacher se plaint d'un problème sur sa monoplace mais son équipe lui indique qu'elle ne voit rien à la télémesure. Toutefois, le pilote Mercedes perd beaucoup de temps, il se fait dépasser coup sur coup par Vergne, Di Resta, Hulkenberg et Raikkonen. Il rentre finalement aux stands pour abandonner, problème d'amortisseur apparemment.

Quelques gouttes de pluie commencent à tomber au 64ème tour, mais les pilotes restent en piste avec les pneus Tendres ou Super-Tendres.

Drapeau jaune dans le deuxième secteur, c'est la Marussia de Charles Pic qui semble être arrêtée. La MR01 du français est très vite évacuée de la piste par les commissaires. Daniel Ricciardo, qui n'était pas dans les points, rentre aux stands au 67ème tour pour abandonner. Sa monoplace est poussée dans les stands, c'est le 8ème abandon de la course.

Moins de 10 tours à couvrir et les 6 premiers sont en moins de 4 secondes. Webber, Rosberg, Alonso, Vettel et Hamilton sont vraiment roues dans roues alors qu'il reste encore huit tours à couvrir. Mais entre les rails de Monaco, il est compliqué de dépasser.

Felipe Massa, 6ème revient sur Lewis Hamilton à son tour. Il y a un train en tête alors qu'ils reviennent sur des retardataires. Pendant ce temps, Vergne rentre aux stands pour chausser des intermédiaires, l'écurie Toro Rosso tente un parie à 7 tours du but alors que quelques gouttes tombent sur le circuit monégasque. Il repart 11ème alors qu'il était 7ème.

Jenson Button a tenté un dépassement sur Kovalainen mais il a fait une erreur et le pilote McLaren se retrouve en tête-à-queue et il doit abandonner finalement. Week-end à oublier pour le britannique.

Les hommes de tête reviennent sur Kovalainen et Pérez. Les deux hommes font ce qu'ils peuvent pour laisser passer les leaders, mais ce n'est pas évident. Ils sont d'ailleurs sous investigation suite à un contact au premier virage et ils se touchent de nouveau à la chicane mais le pilote Sauber passe devant le pilote Caterham.

Le pari tenté par l'écurie Toro Rosso avec Jean-Eric Vergne ne semble pas gagnant car la pluie ne s'intensifie et en intermédiaires, il est plus lent que ses rivaux. Il tourne 6 secondes plus lentement, pari étonnant tenté par Toro Rosso car le Français occupait une belle 7ème place synonyme de gros points pour lui et pour l'équipe de Faenza.

Avec un aileron avant endommagé, Heikki Kovalainen repasse par les stands. Il était 12ème pendant un temps mais il repart finalement en 13ème position juste devant la Marussia de Glock.

Les six hommes de tête se suivent les uns derrière les autres, avec seulement une seconde entre les quatre premiers et c'est Mark Webber qui s'impose après s'être élancé depuis la pole position. Le pilote australien devient ainsi le sixième vainqueur de l'année en six courses, nouveau record pour la Formule 1.

Derrière le pilote Red Bull suivent Nico Rosberg, Fernando Alonso, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Felipe Massa, Paul di Resta, Nico Hulkenberg, Kimi Raikkonen et Bruno Senna qui accroche le point de la 10ème place. Sergio Pérez termine 11ème devant Vergne, Kovalainen, Glock et Karthikeyan tous à plus d'un tour du vainqueur.

Le classement du Grand Prix de Monaco 2012 de Formule 1
PiloteEquipeTempsEcartTours
1
WebberRed Bull
78
2
RosbergMercedes GP+0.6
78
3
AlonsoFerrari+0.9
78
4
VettelRed Bull+1.3
78
5
HamiltonMcLaren+4.1
78
6
MassaFerrari+6.1
78
7
di RestaForce India+41.5
78
8
HulkenbergForce India+42.5
78
9
RaikkonenLotus F1 Team+44
78
10
SennaWilliams+44.5
78
11
PérezSauber+ 1 tour
77
12
VergneToro Rosso+ 1 tour
77
13
KovalainenCaterham F1+ 1 tour
77
14
GlockMarussia Virgin+ 1 tour
77
15
KarthikeyanHRT+ 2 tours
76
16
ButtonMcLarenAbandon
70
17
RicciardoToro RossoAbandon
65
18
PicMarussia VirginAbandon
64
19
SchumacherMercedes GPAbandon
63
20
PetrovCaterham F1Abandon
15
21
KobayashiSauberAbandon
5
22
De la RosaHRTAbandon
0
23
MaldonadoWilliamsAbandon
0
24
GrosjeanLotus F1 TeamAbandon
0


     16 réactions

    Raspberry, 27 May. 2012, 16:12

    J'attends son déclassement et celui de Vettel


    Chacal, 27 May. 2012, 16:12

    Marre de cet anti Schumacher, qui avec Alonse et Hamilton maintien de la passion et de l'adrénaline dans ce monde de F1 de plus en plus asceptisé. Les Button, Rosberg, Raikonnen, Webber, ... ou les "petits" Senna, qui ne savent que suivrent ou faire des temps au tour, sans transmettre le moindre frisson. Laissons un peu plus la parole aux pilotes sur les circuits, et ne frustrons pas ceux qui font le bonheur de la F1, cet à dire ceux qui ne supportent pas de voir les pots d'échappement de leurs concurrents, mais préfère largement les surveiller dans les rétroviseurs.


    Yann, 27 May. 2012, 16:20

    Je n'ai pas trouvé le grand prix particulièrement enthousiasmant, il y a bien eu quelques petites choses plaisantes : - la confirmation pour les ferrari (spécialement Massa) et les red bull - les 2 arrêts aux stands les mieux réussis (Vettel et Alonso) - la course de Vergne (et son pari raté) Mais bon, définitivement un circuit où une Mc Laren peut rester bloquée "à la régulière" derrière une Caterham, bof. Même si j'ai l'impression que les dites Mc Laren sont en train de perdre l'avance technique qu'elles ont pu avoir en début de saison.


    chris972, 27 May. 2012, 16:36

    dommage pour schumi, faire la pôle a 43 ans a Monaco ,il a prouvé qu'il avait toujours le coup volant et depuis le début de la saison il fait de bon résultats en qualif mais la course ya toujours 1 couille.


    Depy, 27 May. 2012, 17:36

    Schumi, toujours la poisse, ça me fais mal au c?ur pour lui à la longue ! Ferrari remonte, Mclaren piétine. Je n'aurais jamais parié sur un Alonso en tête du championnat à ce stade ci, beaucoup disait que Ferrari était déjà enterré cette année, je vois bien que non, le rythme est bon malgré tout. Le championnat sera long et Alonso avec un espoir de le remporter, c'est autre chose qu'un Alonso de 2011 !


    arkansis, 27 May. 2012, 17:44

    Oui enfin il y a des clients pour le titre cette saison, et pas juste un ou deux.


    Yann, 27 May. 2012, 18:30

    A priori beaucoup de paroles mais aucune réclamation officielle pour le moment en ce qui concerne les Red Bull.


    Gusgus, 27 May. 2012, 18:54

    Les vérifications techniques se sont terminées sans qu'aucune infraction ne soit constatée : http://fia.com/en-GB/mediacentre/f1_media/Documents/mco-race-report.pdf


    ZAle1991, 27 May. 2012, 19:04

    Michael Schumacher aurait pu-être premier du championnat sans la poisse qui lui colle au corps en ce début de saison 2012. Retour à Melbourne ! 1° Australie : Classement possible : P5 (Avec la forte dégradation des pneumatiques de la Mercedes, on aurait pu penser qu'il aurait terminé à la régulière derrière les 2 McLaren et les 2 RBR). Points : 10 2° Malaisie : Classement possible : P1 (En fond de peloton au bout du 1er tour, merci Grosjean, il est remonté 10ème tandis que Rosberg coulait. Une victoire envisageable sans l'accrochage devant le duo Alonso & Perez qui se ralentissait mutuellement sur la fin de course) Points : 35 3° Chine : Classement possible : P2 (Derrière Nico Rosberg cette fois-ci, il aurait largement pu s'intercaler, sans problème de roue après le passage aux stands, dans les 20 s séparant le fils de Keke et Jenson Button, à la vue du rythme de la Mercedes ce jour-là). Points : 53 4° Bahreïn : Classement possible : P5 (Avec les pépins des McLaren en course et le mauvais départ de Rosberg, sans son problème aux qualifications, il aurait pu terminer 5ème, derrière les 2 RBR et les 2 Lotus, étant remonté de P22 à P10 en course, avec un bon rythme tout le long du WE). Points : 63 5° Espagne : Classement possible : Non classé (Seule course pour moi où il est responsable de son abandon). Points : 63 6° Monaco : Classement possible : P1 (Prenant généralement de très bons départs, parti de la pole, il aurait pu s'échapper, très bon rythme en début de course, et éviter les contacts dans le peloton, qui ont peut-être provoqué son abandon). Points : 88 Pour indication, Alonso, réel leader avec 76 points...


    Yann, 27 May. 2012, 19:18

    Schumacher n'est pas le seul à avoir laisser filer des points sans nette "responsabilité" de sa part. Je serais curieux de savoir ce que donnerait ce genre de calcul avec Hamilton (probablement pas aussi significatif que pour Schumacher mais j'ai la désagréable impression que ces points manqueront à la fin de la saison). Mais, comme on dit : avec des si...


    Depy, 27 May. 2012, 19:53

    Ils ont tous les deux un début de saison frustrant, quoi qu'il en soit. Compter les points possibles ne font que remuer le couteau dans la plaie malgré tout. Il y a beaucoup de pilotes qui ont des débuts de saisons malchanceux. Grosjean en fait partie avec ces débuts de grand prix foireux, tout comme Button qui se tue sa course dés les qualifications. Ça profite à des pilotes comme Vettel, Webber et Alonso. Cette saison, chaque point va compter vu le nombre de pilotes grimpant sur le podium, mais le retard ne s'accumule pas d'une manière étourdissante puisque chaque pilote perd des points par ci par là à un moment donné... Passionnant et frustrant à la fois !


    ZAle1991, 27 May. 2012, 20:04

    @Yann, pour Hamilton, selon moi, ça donnerait : 1° Australie : Classement possible : P3 (Pas de changement). Points : 15 2° Malaisie : Classement possible : P3 (Pas de changement, malgré son petit problème aux stands, son rythme en course n'était pas exceptionnel). Points : 30 3° Chine : Classement possible : P1 (Partant 2ème sans sa pénalité de 5 places, il aurait peut-être pu gagner si on tient compte de sa course très agressive qui l'a vue remonter de P7 à P3). Points : 55 4° Bahreïn : Classement possible : P4 (Grosjean l'avait dépassé, je pense que Kimi en aurait fait de même aussi, il aurait pu terminer 4ème, devant Webber, sans ses problèmes aux changements de pneus). Points : 67 5° Espagne : Classement possible : P1 (A la vue de sa remontée réelle le dimanche, il aurait pu gagner s'il n'avait pas été destitué de sa pole). Points : 92 6° Monaco : Classement possible : P5 (Pas de changement). Points : 102


    Bilo, 27 May. 2012, 23:12

    @ZAle1991 Si tu estimes que Hamilton ne pouvait rattraper Alonso et Perez, ne place pas Schumacher en 1er, vu son faible rythme en milieu de course. Peut être avec Webber et Raïkkonen. Mais de toute façon, sur cette course là, c'est trop difficile de prédire ce qu'il se serait passé, puisque l'Allemand est passé de 3e à genre 15e dans le 1er tour.


    Gusgus, 27 May. 2012, 23:20

    C'est toujours aussi ridicule de revenir en arrière. Il suffit de croiser ou non une mouche à un instant t d'une vie pour que la suite change. A partir du moment où vous changez la course de Melbourne d'un pilote, la suite n'a plus lieu d'exister.


    ZAle1991, 27 May. 2012, 23:34

    @Bilo : C'est vrai que c'est peut-être un peu optimiste, mais justement le fait qu'il était dans le trafic justifie un rythme moins important qu'aux avants-postes. Hamilton était un peu esseulé à la 3ème place si je me souviens bien, Vettel essayant de revenir un peu sur lui avec l'épisode avec Karthikeyan. @Gusgus : Je cherche à mettre en valeur les performances des pilotes en comparaison de leurs résultats nets. En regardant le classement, on aurait eu l'impression que Schumi se serait pris une branlée par Nico, alors que ce n'est pas du tout le cas !


    Gusgus, 28 May. 2012, 0:05

    @ZAle1991 : Mais pour prouver quoi ? Que Schumacher manque de chance cette saison ? Pas grand monde n'osera dire le contraire. Que McLaren a coûté des points à Hamilton ? Il suffit de suivre un minimum pour s'en convaincre. Cette "analyse" peut s'appliquer à n'importe qui : vous pourrez toujours trouver des excuses à X ou Y, ou des conditions dans lesquelles tel pilote fera un meilleur résultat. Beaucoup pourraient être en tête du championnat en suivant ce genre de raisonnement. Franchement, élevons le niveau, parlons de faits et non de suppositions sans aucune valeur. Tenons-nous-en au seul classement qui compte parmi les 620 milliers de milliards de milliards de classements possibles pour une course de 24 pilotes.


Sur Course

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up