F1 - Des menaces forcent les organisateurs à réduire les festivités au Canada

F1 - Des menaces forcent les organisateurs à réduire les festivités au Canada

Les organisateurs du Grand Prix du Canada ont décidé d’annuler la « journée portes ouvertes » initialement prévue ce jeudi suite aux menaces de perturbations annoncées.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sutton / Le Canada va vivre un Grand Prix sous tension
© Sutton / Le Canada va vivre un Grand Prix sous tension
Les menaces de manifestations annoncées sur le sol canadien pèsent également sur le Grand Prix du Canada de Formule 1 qui doit se tenir ce week-end. La révolte des étudiants canadiens (ou « Le printemps d’Erable ») qui protestent contre les frais de scolarité, pourrait donc avoir des répercussions sur l’organisation du Grand Prix.

C’est pourquoi les organisateurs ont décidé d’annuler la « journée portes ouvertes » prévue ce jeudi qui aurait permis au spectateur d’avoir accès aux stands et à l’allée des stands pour rencontrer les pilotes et les membres d’écuries.

Un communiqué précise d’ailleurs : « Après un examen sérieux de la situation, rendu nécessaire par les menaces de perturbations publiques et par la difficulté de mesurer leur validité précise, les organisateurs en sont venus à la conclusion qu'il était nécessaire de restreindre l'accès au circuit Gilles-Villeneuve et précisément à l’allée des stands, sur le jour précédant les premières séances. »

Après la menace annoncée du groupe Anonymous, le Grand Prix du Canada semble se dérouler dans un contexte assez tendu cette année.





Montreal
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up