F1 - Sebastian Vettel aurait été rappelé à l'ordre par la FIA après Valence

F1 - Sebastian Vettel aurait été rappelé à l'ordre par la FIA après Valence

Après avoir remis en cause l’impartialité de la direction de course qui, à Valence, avait décidé de faire intervenir une voiture de sécurité qui se serait avérée fatale pour l’alternateur de sa RB8, Sebastian Vettel aurait été invité par la FIA à « surveiller ses manières ».      9 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GEPA / Red Bull - Sebastian Vettel va-t-il devoir tourner sept fois sa langue dans sa bouche désormais ?
© GEPA / Red Bull - Sebastian Vettel va-t-il devoir tourner sept fois sa langue dans sa bouche désormais ?
Ce n’est plus un secret, le reconnaissant lui-même : Sebastian Vettel n’a pas bon caractère, surtout dans la défaite ! Après s’être manifesté en début de saison, à Sepang, par un doigt d’honneur à l’adresse de Narain Karthikeyan qu’il a qualifié, après la course, de « concombre », Sebastian Vettel a de nouveau fait état de son mauvais caractère suite à son abandon, sur une défaillance de l’alternateur de sa RB8. L’Allemand en avait alors jeté ses gants de colère contre le grillage du circuit de Valence puis contre une caméra, un geste qui, à chaud, pouvait être excusé par la frustration ressentie par le pilote Red Bull qui dominait, jusque-là, outrageusement la course.

Mais sur l’antenne de Sky Allemagne, le double tenant du titre ne s’était pas privé de pointer la direction de course du doigt pour l’intervention de la voiture de sécurité qui, selon lui, ne s’imposait pas : « Je pense qu’on aurait pu s’éviter la période sous voiture de sécurité. Je pense que la raison est claire. Je ne crois pas qu’il y avait de danger. Il y avait des débris sur la piste avant ça et c’était acceptable. Je pense que d’une certaine manière, la voiture de sécurité avait pour objectif de nous couper les ailes. »

Déjà renvoyé dans les cordes par Hans-Joachim Stuck, président de l’Association Allemande des Sport Motorisés (DMSB), qui l’invitait à « apprendre à être bon perdant », Sebastian Vettel aurait été invité à surveiller ses manières par la FIA qui l’aurait ainsi placé sous une forme de « probation » officieuse, selon le Kolner Express : « Nous savons qu’assez souvent Vettel parle durement sous le coup de la déception, ce qui n’est pas un bon exemple, » confie un officiel de la FIA sous couvert d’anonymat au journal allemand.

Après les débordements de Lewis Hamilton, à Melbourne en 2010, et à Monaco en 2011, et suite aux différents scandales qui ont écorné l’image de la Formule Un ces dernières années, la Fédération Internationale de l’Automobile a pris des mesures de moralisation, notamment par le biais d’une charte de bonne conduite, annexée au code sportif, qui stipule notamment que « tout Licencié FIA et tout Participant aux Epreuves Internationales s’engagent […], par leurs propos, leurs actes ou leurs écrits, à ne pas porter un préjudice moral ou matériel à la FIA, à ses organes, à ses membres ou ses dirigeants, et plus généralement à l’intérêt du sport automobile et aux valeurs défendues par la FIA ».


     9 réactions

    eric974, 2 Jul. 2012, 15:44

    L'alternateur de S.Vettel était en surchauffe avant la voiture de sécurité. D'après Renault l'intervention de la voiture de sécurité a prolonger la vie de ce dernier il n'y a donc pas de complot anti RB ou anti Vettel et dans d'autres sport ce genre de propos serait fortement sanctionné (sauf au foot en France) Donc oui aux gestes d'humeurs à chaud non aux polémiques et propos injustifiés après course.


    Raspberry, 2 Jul. 2012, 16:23

    J'aurais plus tendance à rappeler ce bon Marko à l'ordre, juste pour le remettre à sa place et qu'il arrête de décrédibiliser la F1


    illyrical, 2 Jul. 2012, 16:25

    Si je peux me permettre eric974, je doute qu'il s'agisse d'une référence à la panne, car comment la FIA aurait-elle pu savoir qu'il y aurait un pb sur la voiture de Vettel? Il me semble que cela est relatif au fait que la voiture de sécurité est sortie pour relancer la course à la victoire en supprimant l'avantage de 20sec que le leader avait construit en première moitié de course. Je ne suis pas adepte des théories du complot, donc bon, je doute que l'intérêt fut de "faire tomber Vettel", mais relancer la course, je n'en doute pas. Ce n'est quand même pas la première fois que la SC sort sans réelle nécessité pour permettre de relancer un peu l'intérêt de la course à la victoire. Je me suis même faite la réflexion pendant le GP en voyant les débris, j'étais certaine que la SC allait sortir non pas parce qu'il y avait un risque, mais parce que ces débris donnaient une occasion à la direction de course de relancer le tout. Ce que Vettel semblait penser, pour lui les débris ne représentaient pas un réel problème sur la piste. Je ne vois pas vraiment le rapport cela dit, avec le fait d'être mauvais perdant. Maintenant, si la FIA a réellement rappelé à l'ordre Vettel, peut-être a-t-il visé juste après tout.


    Depy, 2 Jul. 2012, 18:22

    Je ferais également plus la remarque à Marko plutôt qu'à Vettel. Marko parle plus souvent qu'à son tour et c'est souvent pour dire des choses inutiles ou déplacées. Mais le fait est que malgré la frustration, il faut mesurer ce qu'on dit quand on est dans une discipline comme là F1 ! On en est pas aux empoignades entre pilotes, mais quand même. Tout est écouté, la moindre chose est amplifiée !


    Dino, 2 Jul. 2012, 18:46

    @illyrical Je crois qu'eric974 revenait plutôt sur le fait que la voiture de sécurité aurait provoqué l'abandon de Vettel, ce qui était sous-entendu au soir du GP. Quand au fait d'être mauvais perdant, le rapport c'est que quand vous dites qu'on a mis la voiture de sécurité juste pour vous empêcher de gagner, alors que la voiture de sécurité est jugée, unanimement, comme étant justifiée, c'est que vous vous cherchez des excuses et que vous êtes mauvais perdant... Sinon, il ne s'agit pas de savoir qui il faut plus "punir" entre Marko et Vettel. Sebastian est majeur et vacciné et donc totalement responsable de ses propos. Il est peut-être conforté par son équipe, mais il a bel et bien tenu ses propos et doit donc en assumer la responsabilité.


    eric974, 2 Jul. 2012, 18:52

    @illyrical je comprends ta position de fan de S.Vettel ainsi que sa frustration, mais ce que j'ai écrit c'est que ce dernier a parlé un peu trop tôt en accusant à tort et à travers. Renault a précisé hier que de toute façon l'alternateur était "cuit"(jeu de mots personnel) et que sans voiture de sécurité il aurait abandonné plus tôt.


    patricck, 2 Jul. 2012, 23:52

    Entièrement d'accord avec vous, comme à l'époque où Schumacher dominait outrageusement et où l'on faisait tout "pour relancer" le championnat


    illyrical, 3 Jul. 2012, 13:27

    eric974: sauf que, je suis fan de Raikko, et même si j'avoue apprécié Vettel, j'en fais pas une montagne, et que je ne vois pas en quoi ces propos sur la SC soient si représentatif d'un esprit de mauvais perdant. Je trouve juste amusant que la FIA se sente obligé de pointer cette réflexion du doigt. Sinon, pour revenir aux réponses à mon commentaire. J'ai peut-être mal compris les propos mais j'en ai lu un peu partout des commentaires du style "Renault a dit que la panne s'était pas du à la SC, donc les remarques Marko et Vettel sont ridicules". Sauf que, dans les faits c'est pas de la panne dont il est question mais bien de faire entré la SC pour resserré le paquet et ne pas laisser Vettel seul en tête à 20s des autres. Cette sortie de la SC n'est pas unanimement approuvé apparemment. Et ce n'est pas la première fois que la FIA se sert de "petits débris" pour déclencher une SC et resserrer un peu le paquet pour espérer un peu de suspens sur la victoire. Que ce soit Vettel en tête ou Hamilton, le résultat aurait été le même. Après, la première des règles concernant RB c'est de ne jamais accordé de crédit aux propos de Marko.


    Tinigrifi, 3 Jul. 2012, 16:40

    Ya 2 choses pour moi qu'il ne faut pas mélanger 1 La rentrée du SC Yaura toujours des polémiques sur une entrée ou non du SC. Est ce que l'accident était volontaire ? 2 La défaite de RBR De toute façon RBR allait perdre la course a cause de l'alternateur qui surchauffait source Renault "White goes on to explain the failure was already a known problem for Red Bull in the race " http://scarbsf1.wordpress.com/2012/06/28/renault-european-gp-alternator-failures/


Sur Vettel

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up