F1 - Lauda juge Alonso difficile à battre pour Hamilton et Button

F1 - Lauda juge Alonso difficile à battre pour Hamilton et Button

Le triple champion du monde autrichien estime que Fernando Alonso est aujourd’hui le pilote le plus complet du plateau et juge qu’il sera difficile pour ses rivaux, surtout McLaren, de venir lui reprendre les points d’avance dont il dispose désormais.      3 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari
© Ferrari
Depuis son arrivée chez Ferrari, en 2010, Fernando Alonso n’avait jamais aussi bien figuré au classement pilote qu’en cette saison 2012. L’Espagnol mène aujourd’hui le classement avec 129 points et deux victoires à son actif. Il y a un an, à même époque, le natif d’Oviedo occupait encore la troisième place avec 112 points alors qu’il venait de s’imposer pour la première – et seule – fois de la saison. En 2010, saison où il s’était battu pour le titre face aux mêmes adversaires qui semblent devoir se présenter à lui cette année, le pilote Ferrari ne comptait que 98 points et là aussi un seul succès, dès son premier Grand Prix sous les couleurs du Cheval Cabré, au Bahreïn. Pour le Taureau des Asturies, c’est même la première fois depuis 2006, année de son dernier titre, qu’il occupe la tête du championnat pilote à l’approche de la mi-saison.

En dehors de Mark Webber, qui a profité de sa victoire en terres anglaises pour revenir à treize longueurs de son rival – mais néanmoins ami –, Fernando Alonso a relégué tous ses rivaux à plus de 25 points, soit la valeur d’une victoire. De quoi lui valoir les louanges de Niki Lauda qui estime que l’Asturien est tout simplement le meilleur pilote actuellement : « C’est le type le plus fort du plateau et il est également le plus intelligent, » estime le triple champion autrichien. « Il sait quoi faire et après trois ans chez Ferrari, il a trouvé ses marques, il connait sa force et a poussé l’équipe à progresser pas à pas. Red Bull a aussi techniquement repris du terrain, mais tout bien considéré je vois Alonso comme le pilote le plus complet. »

Par conséquent, Niki Lauda prédit les plus grandes difficultés aux rivaux de l’Espagnol qui ont déjà concédé plus ou moins de terrain au natif des Asturies, notamment Lewis Hamilton et Jenson Button qui n’ont pas été en mesure de s’inviter à la lutte pour la gagne, ni même pour le podium, à Silverstone : « Ils sont tous les deux champions et meilleurs que ce qu’ils paraissaient à Silverstone. Ils souffrent des performances de leur voiture. »

Mais pour l’ancien pilote Ferrari et McLaren, ce ne sont pas tant les difficultés rencontrées par l’écurie de Woking que la constance de Fernando Alonso qu’il faut craindre alors que le natif d’Oviedo est le seul pilote à avoir vu systématiquement l’arrivée dans les points à chaque Grand Prix et qui reste sur une série de quatre podiums lors des cinq dernières épreuves, ayant seulement échappé au podium à Montréal à cause d’une mauvaise stratégie : « Alonso a une telle avance déjà et si les choses se passent comme prévu, il ne fera pas d’erreur. C’est déjà en train de se compliquer pour Hamilton et Button dans la course au titre. Ce n’est pas de la différence de points dont je parle : ce n’est pas mort pour eux, mais même s’ils marquent de gros points, Alonso ne sera pas très loin derrière, alors réduire l’écart s’annonce difficile. »


LaudaAlonsoMcLaren
     3 réactions

    Carlito, 16 Jul. 2012, 11:28

    Si les commentateurs de TF1 pouvaient lire ça et arrêter de nous gonfler avec Grosjean...


    Depy, 16 Jul. 2012, 12:37

    La différence ce fera avec la course au développement. Et quand on voit qu'à peu de choses près, on avait deux Redbull gagnante en deux courses, on dit que ça va jouer serrer malgré tout ! Le premier paragraphe est très intéressant, c'est une chose que je n'avais pas relevé :) Sinon, c'est sûr que les commentateurs sont forts chauvins et même si je n'avais rien contre Grosjean, j'en arrive à être content qu'il lui arrive des malheurs pour que les commentateurs se concentrent sur autres choses...


    arkansis, 16 Jul. 2012, 16:55

    McLaren va revenir parce que c'est McLaren. Le championnat se desserre mais il peut se resserrer à nouveau, il reste encore beaucoup de course. La base de la McLaren en début de saison n'était pas mauvaise donc ce sont les innovations qui font défaut de par leur manque ou leur degré de performance. Je ne suis pas tout à fait convaincu que le problème vient d'un manque d'air sous la partie avant de la voiture. Ferrari a développé une multitude de petits appendices aérodynamiques en plus de la refonte du système d'écoulement des gaz d'échappement et du train arrière et cela a payé. C'est sans doute des petits détails qui font défaut alors sur cette McLaren. Si RedBull veut barrer la route à Alonso ils ont intérêt à bien préparer les pilotes pour éviter la discorde jusqu'à ce que l'un des deux pilotes ne puisse plus jouer le titre. A moins que Lotus et Mercedes fassent une trouvaille extraordinaire durant la seconde mi saison ce dont je doute, on va assister à un match à trois, mais je mise sur le "cheval" RB8 en uniformité de performance sur le reste de la saison, je continue à penser que Ferrari a abattu ses meilleures cartes pour redresser la barre mais du fait d'une base moins bonne que la RB8 sauf surprise sur le plan de la fiabilité ne jouera pas le titre constructeur tout du moins.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up