F1 - Vettel juge « stupide » la manoeuvre d'Hamilton en course

F1 - Vettel juge « stupide » la manoeuvre d'Hamilton en course

Alors que Lewis Hamilton a repris, sur la piste, le tour que lui avait pris Sebastian Vettel à cause d'une crevaison sur la McLaren, l'Allemand estime que le Britannique n'a pas fait preuve de bon sens et que sa manoeuvre était stupide. Fernando Alonso, lui, s'en est plutôt réjouit.      2 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GEPA
© GEPA
Rapidement éliminé de la course à cause d’une crevaison, Lewis Hamilton a cependant fait preuve, en course, d’un rythme solide qui aurait pu lui permettre de se battre aux avant-postes. Relégué à un tour, le Britannique ne s’est d’ailleurs pas gêné pour en faire la démonstration en se dédoublant de Sebastian Vettel, une manœuvre qui n’a pas du tout été du goût de l’Allemand : « Ce n’était pas sympa de la part de Lewis. Je ne vois pas pourquoi il se battait avec nous. S’il veut aller vite, il devrait laisser couler et attendre d’avoir le champ libre. C’était stupide alors qu’il avait un tour de retard. Si tu veux aller vite mais que tu n’as pas la moindre chance de remporter la course, tu devrais respecter ça et faire preuve de bon sens. Je ne m’attendais pas à ce qu’il attaque parce que je n’en voyais pas l’intérêt et donc j’ai été surpris de me retrouver à ses côtés. Je pense que ça nous a fait perdre une place sur Button parce qu’on s’est arrêté juste après. »

Mais l’Allemand estime que son rythme n’était de toute façon pas assez bon pour pouvoir inquiéter Fernando Alonso : « Globalement, le rythme était là mais c’était très difficile. Lorsque nous étions proches de Fernando et de Jenson, nous perdions énormément et c’était difficile de rester assez près pour essayer de tenter quelque chose au freinage. »

Pour sa part, Fernando Alonso, qui a également été sous la menace du Britannique, n’aurait offert aucune résistance : « Je savais que si Lewis était assez proche pour utiliser le DRS et essayer de me dépasser, je n’aurai pas eu de problème à lui laisser de la place. Je savais qu’il n’était pas dans la course. Nous ne voulions rien risquer. »

Mais l’Espagnol reconnaît qu’avoir Lewis Hamilton entre lui et Sebastian Vettel était un atout stratégique non négligeable : « Pour moi, c’était bien. Avoir Hamilton là, ça signifiait que Sebastian était à deux secondes et demi à l’approche des arrêts, alors j’ai essayé de le laisser entre nous. »


VettelHamiltonAlonso
     2 réactions

    Innavoig, 22 Jul. 2012, 18:29

    Cette man?uvre m' a un peu rappelé Irvine - Villeneuve à Suzuka 97. Allez c'est une bonne guerre, rien ne l'empêche de le faire si ça lui arrive.


    Carlito, 22 Jul. 2012, 20:10

    Si Hamilton avait une chance de marquer un point, il avait intéret à repasser devant Alonso pour gagner un tour de piste qui lui aurait ptet permis de doubler une voiture...


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up