F1 - Pirelli veut rester en F1 au-delà de 2013

Le contrat liant Pirelli à la Formule 1 arrivera à expiration à la fin de la saison 2013, mais Paul Hembery a confié que le manufacturier italien était prêt à prolonger l'aventure F1 au-delà de cette date.  Icon For Chat#6  5
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Pirelli /
Pirelli est le manufacturier unique de la Formule 1 depuis le début de la saison 2011 et la société italienne a signé un contrat portant sur trois années. Ce dernier arrivera donc à son terme dans un peu plus d'un an, à la fin de la saison 2013. Mais Paul Hembery, le responsable compétition chez Pirelli, a confié que la marque italienne souhaitait poursuivre en F1 : « Si le sport veut continuer avec nous, si les conditions globales restent compétitives et que le sport a la vision que nous avons aussi pour aller plus loin alors cela reste une proposition attractive pour Pirelli, » a confié Hembery dans une interview accordée à ESPNF1.

Hembery a également indiqué que la question du manufacturier unique, ou non, à partir de 2014 ne serait pas traitée avant juin 2013, mais il espère tout de même être fixé un peu plus tôt : « Nous devrions avoir une décision d'ici juin de l'année prochaine. C'est la date butoir, même si c'est très tard et en réalité, je pense que nous avons besoin d'une indication avant la fin de cette année. »

Paul Hembery est également revenu sur l'aspect marketing de l'implication en F1 de Pirelli, il estime que cela a permis à la marque italienne de se développer à l'international : « Nous voyons un grand avantage dans un sport qui est vraiment mondial - en fait vous avez du mal à en trouver qui sont vraiment mondiaux chaque année. La plupart des sports internationaux tendent à être comme les Jeux Olympiques et dans un lieu unique. Bien évidemment, cela créé beaucoup d'intérêt d'un point de vue mondial, mais ce n'est que tous les quatre ans. Donc la F1 est une proposition unique de ce point de vue et cela nous attire car nous nous développons dans des régions comme l'Asie et dans des pays comme la Russie et les Etats-Unis. [...] Ce sont des zones dans lesquelles nous voulons être vus, donc cela colle parfaitement à notre business plan. »

Hembery a répété une nouvelle fois qu'il était contre une guerre des pneumatiques en F1, car il pense qu'aussi bien d'un point de vue sportif que financier, cela n'est pas intéressant : « Il y a deux points de vue. Si je prend ma casquette d'ingénieur alors bien évidemment me battre avec un autre manufacturier est très stimulant, passionnant et cela créé de l'intérêt en interne. Si je prend ma casquette marketing, de ce que nous avons vu - et nous sommes présents dans plusieurs championnats comme le GT ou le rallye - il est très difficile de vendre votre expertise en battant un autre manufacturier. Au final, le sport automobile est toujours une question de pilotes, et de monoplaces et personne ne va dire qu'ils ont gagné grâce aux pneumatiques - c'est toujours le pilote et la voiture. Donc même lorsque vous gagnez, il est très difficile de convaincre le public de votre réel impact. »
Partager
 Icon For Chat#6  5 commentaires

    Icon For Contact#1
    Vinci, 26 Aug. 2012, 1:51

    Et bien voilà une mauvaise nouvelle pour les sportifs de la F1 ! Un manufacturier qui a posé des problèmes de fiabilité et de qualité médiocre pour l'ensemble des saisons déjà effectuée . Une bonne nouvelle serait son remplacement par un VRAI manufacturier !


    Icon For Contact#1
    Dino, 26 Aug. 2012, 10:51

    Des problèmes de fiabilité ? Je suppose que vous avez des exemples pour appuyer vos accusations ?


    Icon For Contact#1
    fredoriking, 26 Aug. 2012, 11:59

    @Vinci : Un jour il faudra se mettre dans la tête que Pirelli fourni les pneus qu'on leur demande de fournir. Si d'une saison à l'autre on leur demande un type de gomme qui fasse 1 course , comme Bridgestone, il le feront. Ne pas aimer le fait que la F1 2011/2012 et plus dépende fortement des pneus c'est une chose (c'est mon cas par exemple) mais blamer Pirelli parce qu'il apporte exactement ce qu'on leur demande d'apporter, c'est moyen!


    Icon For Contact#1
    Sid, 26 Aug. 2012, 12:51

    Pirelli ne fait que respecter la commande qu'on lui a faite et c'est vrai que le spectacle que cela donne est vraiment moyen... Je rejoins la position de Hembery lorsqu'il dit qu'avant, du temps de Michelin et BG, l'apport des pneumatiques n'était pas évident aux yeux du public et que l'on voyait avant tout le pilote ou la machine. Mais là où je suis pas d'accord avec lui, c'est que, maintenant, c'est différent et Pirelli nous en fait la démonstration à chaque GP depuis 2 ans : aujourd'hui, un mauvais train de pneus peut ruiner une course plus sûrement qu'un mauvais réglage aéro! Le public en est maintenant conscient et une opposition entre manufacturiers pourrait s'avérer bien plus profitable à Pirelli sur le plan marketing que le monopole actuel... Parce que, honnêtement, quand je vois les pneumatiques Pirelli s'effondrer en un tour, et même si j'ai beau savoir qu'ils ont été fabriqués pour cela, la première chose que je me dis, c'est que, jamais, je n'achèterai des Pirelli pour ma propre voiture... Or, BG, Michelin ou Goodyear n'auront jamais à souffrir de ce préjugé car on ne leur avait pas demandé à l'époque de fabriquer des pneus dont la qualité n'était pas pérenne...!! En conclusion, vivement une nouvelle guerre entre manufacturiers même si je doute que les autres veuillent venir dans les circonstances actuelles...!!


    Icon For Contact#1
    blackdenim21, 27 Aug. 2012, 19:05

    BIen moi tu vois, j'ai fait l'inverse. J'aime tellement la saison F1 2012, que j'ai mis des pirellis sur ma moto!


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top