F1 - Grosjean : "Resserrer les liens avec les ingénieurs"

F1 - Grosjean : "Resserrer les liens avec les ingénieurs"

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette journée de vendredi n'a pas été particulièrement productive pour les différentes écuries de Formule 1. Chez Lotus, Romain Grosjean n'a pas beaucoup roulé mais a profité de la météo pluvieuse pour passer du temps avec ses ingénieurs, un bon moyen pour resserrer les liens.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© LAT - De la pluie mais Romain garde le sourire
© LAT - De la pluie mais Romain garde le sourire
« Mon siège me convient toujours, je me sens bien dans la voiture, » plaisante Grosjean devant la presse francophone au terme d’une journée peu productive.

« On a fait quelques tests aérodynamiques ce matin, ce qu’on pouvait faire dans ces conditions. Malheureusement la pluie n’a pas voulu s’arrêter l’après-midi. On a hésité à un moment à aller faire un essai de départ en fin de séance mais au final on s’est dit qu’on allait attendre demain. Aussi curieux que ça puisse paraître on annonce du beau temps demain donc il n’y avait pas vraiment d’intérêt de rouler aujourd’hui. »

Une journée pluvieuse qui contrarie quelque peu le programme de Lotus qui avait prévu de tester encore une fois son système de double DRS. Néanmoins il devrait être monté sur la E20 demain matin avant qu'une décision soit prise pour la suite du week-end. :« On verra ce qu’on fait demain. Espérons que la voiture soit une bonne surprise dès le début des Essais Libres 3 pour espérer avoir une bonne qualification et une bonne course. On devrait avoir 17 degrés demain ce qui est pas mal pour la région et dimanche on pourrait même avoir 21 degrés, donc du soleil et des conditions qui devraient être pas mal pour le Grand Prix. »

« Normalement le double DRS sera testé sur une voiture et pas sur l’autre demain matin puis on prendra la décision pour la course et ce n’est pas impossible qu’une voiture ne soit pas dans la même configuration que l’autre. Kimi a déjà testé le double DRS donc je pense que si une voiture doit rouler avec, ça sera lui, maintenant s’il y a une autre nouveauté pendant la saison ça sera pour moi,» explique Grosjean.

Si le temps peut paraître long pour les spectateurs autour du circuit, pour les pilotes, le fait de ne pas rouler ne représente pas que des désavantages : « Je pense que ça resserre les liens avec son équipe. On a passé 1h30 avec mes 4 ingénieurs à parler de tout et de rien, à faire des blagues. Ils s’arrêtent à Chamonix entre ici et Monza du coup ils m’ont demandé ce qu’il y avait à faire. Au final on a partagé des petites anecdotes sur ce qu'il y a a faire dans la région.»

De notre correspondant à Spa-Francorchamps


    Sur Grosjean

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up