F1 - Brendon Hartley devrait rouler à Magny-Cours avec Mercedes

F1 - Brendon Hartley devrait rouler à Magny-Cours avec Mercedes

Le jeune Néo-Zélandais devrait prendre la relève de Sam Bird, demain, chez Mercedes, au volant de la F1 W03. L'occasion pour Hartley de revenir, avec notre correspondant à Magny-Cours, sur son rôle au sein de l'écurie allemande et sur cette nouvelle chance qui lui est offerte par la marque à l'étoile.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Fan-F1.com - Brendon Hartley est tout sourire de prendre le volant de la Mercedes
© Fan-F1.com - Brendon Hartley est tout sourire de prendre le volant de la Mercedes
Présent à Magny-Cours pour les Essais Jeunes, avec Mercedes, Brendon Hartley devrait prendre le volant de la F1 W03 demain, jeudi, pour la dernière journée d’essais sur le circuit nivernais : « Je pense que, normalement, je vais rouler demain. Mais je suis très heureux d’être ici. Je travaille avec Mercedes-Benz depuis un an et demi et ça se passe très bien. Ça sera sympa de passer du travail dans le simulateur à la réalité. Je suis heureux d’être ici et espérons que j’aurai ma deuxième chance de rouler avec une Formule Un. »

Le Néo-Zélandais ne découvrira cependant pas la Formule Un, lui qui a été dans le giron Red Bull, avant de rejoindre Mercedes et de courir aujourd’hui en Endurance : « La première fois c’était avec Red Bull, en 2008, mais je n’avais que 18 ans : je n’étais peut-être pas encore vraiment prêt. Avant ça, la voiture la plus rapide que j’avais pilotée était une Formule 3, donc c’était une assez grande marche à gravir à ce moment-là. Aujourd’hui, je me sens un peu mieux préparé, après avoir fait quelques essais en Formule Un, couru en World Series by Renault et en GP2. Cette année, je fais de l’Endurance. Quoi qu’il arrive, je suis heureux d’être là et je me sens prêt à monter dans la voiture. »

Chez Mercedes, le jeune pilote contribue au développement de la voiture dans le simulateur, au même titre que Sam Bird : « Vous savez, c’est un travail plutôt important parce que beaucoup d’essais se font désormais en simulateur, étant donné que les essais sur piste sont limités. C’est un rôle assez important, en coulisse, mais ça progresse et la simulation devient de plus en plus importante. Tout ce qui est monté sur la voiture passe d’abord dans le simulateur. »

Quant à 2013, le Néo-Zélandais ne pense pas vraiment à la Formule Un et espère pouvoir continuer à courir en Endurance : « En fait, j’apprécie vraiment ça et j’espère que je pourrai continuer à y faire carrière, mais évidemment je reste ouvert au cas où une opportunité se présenterait. Je veux continuer de travailler et rester positif. »

De notre correspondant à Magny-Cours.


    Sur Mercedes

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up